Afficher le sujet - Les collabos & les Kapos

Les collabos & les Kapos

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3050

Re: Les collabos & les Kapos

13 Mai 2018, 18:50 Message

Dans quelle paroisse, les prêches en latin ? L'argument est savoureux. Venant d'un député, il donne le vertige.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3050

Re: Les collabos & les Kapos

13 Mai 2018, 19:03 Message

Tenons-nous en au Festival et à sa série Un Certain Regard, telle que rapportée par le plumitif du Figaro.fr le 13/05/2018 à 17h37
Girl : féminin singulier UN CERTAIN REGARD - Avec Girl, le réalisateur belge Lukas Dhont met en scène une jeune fille née dans un corps de garçon qui souhaite devenir danseuse. Un sujet difficile traité avec pudeur et intelligence.
Extrait :
Devenir soi, est-ce donc trop demander? Il y en a qui mettent toute une vie pour y arriver. Préfère-t-elle les filles ou les garçons? Elle ne répond pas. Son expérience avec un voisin de palier la conduira à brûler les étapes, ce qui nous vaut une des séquences les plus insoutenables que le cinéma nous ait offertes depuis un moment. À la piscine ou sur les pointes, elle bouge, virevolte, ne dévie pas de sa trajectoire. Ses seins vont-ils enfin se décider à pousser? Et pourquoi une nature injuste l'a-t-elle dotée de cet encombrant morceau de chair?
Le nouveau Bergman, ce Lukas Dhont.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17147

Re: Les collabos & les Kapos

13 Mai 2018, 21:57 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17147

Re: Les collabos & les Kapos

16 Mai 2018, 13:09 Message

Image


N.B. : Il est également marié à une islamiste qui voulait se rendre en Syrie. Le père du tueur est également fiché S.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17147

Re: Les collabos & les Kapos

18 Mai 2018, 09:48 Message

On notera que, décidément, les Bretons sont en pointe du côté Kollabo.

Une école pour migrants au Cloître-Saint-Thegonnec (Breizh Info)

« "Ça fait de la couleur dans la commune". Ces propos ne sont pas ceux d’un enfant de deux ans, mais du maire du Cloître-Saint-Thégonnec, Véronique Pereira (divers gauche) à propos de l’ouverture d’une « école alternative » pour migrants. »

« On y voit des professeurs retraités, des bénévoles, encadrer non pas les réfugiés syriens que de nombreuses communes bretonnes avaient promis fût un temps, mais des migrants d’Afrique noire, de Guinée Conakry, un pays qui n’est nullement en guerre près de 20 ans. Lorsque les "élèves" s’expriment, eux qui pour l’occasion ne sont plus des « mineurs isolés » (l’association aurait alors dû se plier à des contraintes administratives plus longues et plus lourdes comme pour toute école hors contrat), mais des adultes entre 19 et 36 ans, ils expliquent vouloir se former et travailler, et donc rester ici, en Bretagne.

Et ils sont soutenus dans leurs démarches par ces bénévoles : Catherine Le Gouic, enseignante, explique non sans une petite pique adressée à tous les élèves à qui elle fût, durant sa carrière, chargée d’enseigner : "On aimerait avoir des élèves comme ça chez nous". Les autochtones seraient des paresseux, les migrants des génies désireux de tout apprendre ? L’ethnomasochisme à son paroxysme. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3050

Re: Les collabos & les Kapos

18 Mai 2018, 10:18 Message

Éthnomasochisme, c'est bon, ça ! À son paroxysme, mais non, mais non ! On doit pouvoir faire bien mieux.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 670
Localisation: Paris

Re: Les collabos & les Kapos

18 Mai 2018, 12:53 Message

"Les migrants des génies désireux de tout apprendre". Il y en a une infime (très infime) minorité, mais ils existent. C’est complètement malhonnête de s’appuyer sur eux pour généraliser.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 670
Localisation: Paris

Re: Les collabos & les Kapos

18 Mai 2018, 12:54 Message

Ils sont d'ailleurs plutôt asiatiques.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17147

Re: Les collabos & les Kapos

19 Mai 2018, 09:15 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17147

Re: Les collabos & les Kapos

19 Mai 2018, 09:16 Message

Des réfugiés à Cannes avec le "Robin des bois" des migrants Cédric Herrou (TV5)

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 72

Re: Les collabos & les Kapos

19 Mai 2018, 17:07 Message

Le clou :

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3050

Re: Les collabos & les Kapos

20 Mai 2018, 17:41 Message

Une nuée de Déconnants Voyageurs s’est donc abattue sur Saint-Malo pour trois jours (Dieu que cela peut paraître long, parfois, trois jours...). Le tourisme de masse est dévastateur mais quand il se double de culture de masse, c’est l’apocalypse low-cost. Les parkings sont envahis par les belles automobiles des nouveaux SDF se revendiquant tels (plaque 00 citoyens du monde) Les raisons de cette ruée vers la culture ? Le plumitif de service à Ouest-Torchon, chargé de faire monter la sauce, nous en donne cinq. Je vous fais grâce des quatre premières, je vous ai réservé la cinquième. Pour grandir La belle intelligence est partout à Étonnants Voyageurs. Comme le festival qui tisse sa toile dans une vingtaine de lieux, la culture et la pensée vont irriguer tous les cerveaux. Alors ce week-end, osez ! Indécrottables progressistes ! L’intelligence c’est eux, le sens de l’histoire, c’est encore eux, le naturel, c’est toujours eux. Quant aux autres, à la masse de ceux qui n’ont pas encore compris, les très intelligents se chargeront de les amener à résipiscence à force de pédagogie au marteau-pilon. Surplombant tout cela, il y a le directeur de cette engeance militante, la statue du commandeur, le monument historique local, j’ai nommé Michel Le bris. Ah Le Bris !… Poète, albatros, prince des nuées, romantique absolu, pipe d’écume et front haut. Gardez-vous, petits enfants, de ces jongleurs de majuscules qui prennent la pose. Ils jouent à saute-mouton par-dessus la réalité et vous promettent le ciel ; la grâce leur fait défaut, c’est en enfer qu’ils vous conduiront.
Or donc, le bon Michel déclare, sur fond de Fort National, (toujours Ouest-Torchon) Les migrations, c’est un phénomène mondial qui n’est pas près de s’arrêter. À l’image de ce qui fait sur l’environnement, il faut appeler à une COP 21 sur les migrations. Quand on vous disait que l’immigration était un phénomène naturel et, comme tel, inexorable, un peu comme un tsunami ou le réchauffement climatique — les fameux réfugiés climatiques — et tutti quanti. Mais l’homme politique a un curseur délicat à manœuvrer face à l’extrême droite. Donc ce curseur ne dépend pas que du politique. Il concerne tout le monde face aux anciens repères qui s’effondrent et le monde nouveau qui s’ouvre. Les migrants ne sont pas une masse obscure qui menace. Ce sont des gens. C’est donc le rapport à l’autre qui se joue. L’idée que l’on a de l’autre est déterminé par celle que l’on a de soi. Et de conclure : Il faut retrouver cette part poétique de l’être humain, ce sens du romantisme. Goubi-boulga de l’air du temps. L’air est pollué, ce week-end à Saint-Malo. Fausse intelligence et pollution véritable.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17147

Re: Les collabos & les Kapos

25 Mai 2018, 12:26 Message

Sémantique, nouvelle étape : "chercheurs de refuge"

Image



Sinon, il y a le comique de service :

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3050

Re: Les collabos & les Kapos

25 Mai 2018, 12:33 Message

Les chercheurs de refuge de Carême font-ils le ramadan ?
Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17147

Re: Les collabos & les Kapos

26 Mai 2018, 07:36 Message

Suède : une petite cuillère pour prévenir les mutilations génitales (Bd Voltaire)

« En Suède, une étude de 2015 a recensé, parmi la population, jusqu’à 38.000 personnes de sexe féminin qui pourraient avoir subi des mutilations génitales. Miracle de la diversité, merveille du multiculturalisme, chance pour la Suède : on ne saurait trop s’extasier devant tant d’apport dû à ce qu’il faut bien appeler un retour aux sources de l’humain décomplexé.

La manie du sigle étant en plein essor, cette pratique venue du fond des âges a été intitulée sobrement MGF. Afin d’atténuer la violence de cette horrible coutume en vigueur chez des peuplades dont ils bénissent la venue, les propagandistes du « vivre ensemble » ont eu recours au camouflage nominal. Le mot « excision » devient, dans un premier temps, « mutilation génitale », terme clinique un tantinet aseptisé, puis se termine complètement dissimulé derrière le rideau du sigle « MGF » (mutilation génitale féminine). Stratégie qui n’est pas sans rappeler la fameuse trilogie : IVG, GPA, PMA.

Cette même étude constate que les victimes sont nées notamment en Somalie, Érythrée, Éthiopie, Égypte et Gambie. Jusque-là, rien de nouveau. L’extraordinaire nous vient de l’agence Reuters, qui rapporte l’idée lumineuse de la chargée de la lutte contre les violences d’honneur (?) de Göteborg, pour enrayer le phénomène de ces MGF.

Cette chargée de l’honneur d’on ne sait pas trop quoi conseille aux petites filles qui craignent d’être emmenées à l’étranger pour subir une mutilation génitale ou un mariage forcé de glisser une petite cuillère dans leurs sous-vêtements afin de faire sonner les portiques d’aéroports et, ainsi, être recueillies par le personnel… Le concours Lépine la réclame. »

PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête