Afficher le sujet - Vivre Ensemble

Vivre Ensemble

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Avatar de l’utilisateur
Messages: 616
Localisation: Occitanie

Vivre Ensemble

17 Septembre 2017, 19:03 Message

Quatre touristes américaines, âgées d'une vingtaine d'années, ont été aspergées d'acide chlorhydrique par une femme, dans l'enceinte de la gare de Marseille - Saint-Charles, dimanche peu après 11h. (Var Matin)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Vivre Ensemble

17 Septembre 2017, 21:13 Message

Elles ont été transportées à l'hôpital.
Au lieu de s'enfuir, l'assaillante a exhibé des photos la montrant avec des brûlures.
Elle a été interpellée par la police et placée en garde à vue.


Et c'est tout. Je vous prie de m'excuser, cher Louis, mais j'éprouve de plus en plus grandes difficultés à lire le journal. Pourriez-vous avoir l'obligeance de m'aider ? Au lieu de s'enfuir, l'assaillante a exhibé des photos la montrant avec des brûlures. Que comprenez-vous à ceci ?

Avatar de l’utilisateur
Messages: 616
Localisation: Occitanie

Re: Vivre Ensemble

18 Septembre 2017, 07:22 Message

Ce n'est pas en suivant le lien dans l'article de Var-Matin vers l'article initial de La Provence que nous en apprendrons plus, bien au contraire, mais c'est en effectuant une recherche plus large qu'un article du Parisien permet de répondre à votre interrogation, Cher Eric :

Placée en garde à vue, l'agresseuse, née en 1976 et connue des services de police notamment pour des vols, a justifié son geste par le fait qu'elle avait elle-même «été victime de violence à l'acide» plus jeune, a-t-on appris de même source.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Vivre Ensemble

18 Septembre 2017, 09:08 Message

Immigration : et si on appliquait les bons principes du roi Henri II ? (Bd Voltaire)

« Aux dits P. […], est venu le singulier désir qui leur croît de jour en jour de venir résider en cestuy notre royaume et amener leurs femmes et leurs familles, apporter leur argent et meubles…
Savoir, faisons, que nous inclinant libéralement à la supplication et requête des dits P., comme gens desquels nous voyons le bon zèle et affection qu’ils ont de vivre sous notre obéissance, ainsi que nos autres Sujets, en bonne dévotion de s’employer pour notre service, et de la république de notre Royaume, la commodité de laquelle ils veulent aider de leurs biens, manufactures et industries : desorte que cela nous meut à les bien et gracieusement traiter. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Vivre Ensemble

18 Septembre 2017, 10:15 Message

Je suis un peu gêné de vous avoir entrainé dans de telles recherches. Merci de vous êtes donné cette peine et bonne semaine à vous, cher Louis.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 72

Re: Vivre Ensemble

18 Septembre 2017, 16:57 Message

https://www.facebook.com/michelle.krug. ... 8926947013

Une des victimes écrit ceci : « I ask that if you send thoughts and prayers our way, please consider thinking about/praying for our attacker so that she may receive the help she needs and deserves. Mental illness is not a choice and should not be villainized. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Vivre Ensemble

18 Septembre 2017, 18:09 Message

Il est des moments, comme celui-ci, où je me sens bien aise de maitriser si mal l'english et de faire si peu d'efforts pour me corriger.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Vivre Ensemble

5 Octobre 2017, 17:32 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Vivre Ensemble

5 Août 2018, 08:27 Message

Il y a beau temps que nous comptons pour du beurre, maintenant ils s'expliquent entre eux par les voies qui leur sont naturelles pour se disputer ce qui fut notre territoire. Ne manquent encore qu'un petit surcroit démographique, un peu d'immigration sauvage supplémentaire, puis un signal de type "Mille collines" — et nous somme cuits, comme les carottes le sont déjà. Ce ne sera jamais qu'un gigantesque méchoui.

On apprécie cette remarque : « Dans le quartier Croix-Rouge de Reims, des membres de la communauté tchétchène poursuivent de jeunes Guyanais en pleine rue, arme à la main. Une scène qui choque même les juges. »

Reims (51) : Guérilla entre Tchétchènes et Guyanais (L'Union par Fdesouche

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Vivre Ensemble

7 Août 2018, 15:54 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Vivre Ensemble

27 Août 2018, 11:35 Message

Tiens, Oskar Freysinger ...


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Vivre Ensemble

27 Août 2018, 12:50 Message

Le bel Oskar ne semble douter de rien. Surtout pas de lui-même.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Vivre Ensemble

29 Août 2018, 09:25 Message

Un cas d'école journalistico-judiciaire.

Il faut s'en convaincre : les incurables sont et demeureront incurables envers et contre tout, les exemples et les preuves surabondent dans toute l'Europe ; il nous faudra tout premièrement nous y affronter, sachant qu'ils ont un peu plus de deux siècles de mutation idéologique derrière eux, que c'en est devenu quasi génétique. Et qu'ils ont disséminé leur sida mental dans toute la société, en surfant sur la vague libéralo-consumériste, dont les promoteurs n'en peuvent mais de satisfaction.

Alençon : un mort, les Afghans chassés par… « les jeunes ». Le Monde ne comprend pas ! (Bd Voltaire)

« Le mois d’août 2018 a révélé à quel point l’intégration des réfugiés d’origine afghane posait problème : affrontements à Rennes, assassinat à Périgueux, viol présumé à Auxerre. À Alençon, ce phénomène a encore tourné au drame, et très violemment, puisque, à Perseigne, le quartier populaire de cette petite préfecture d’un département rural, le 1er août, des affrontements intercommunautaires très violents se sont soldés par le meurtre d’un Afghan de 29 ans et de nombreux blessés.

Le Monde a dépêché sur place son envoyé spécial : "Afghans d’un côté et riverains de l’autre s’affrontent. Tous, ou presque, sont équipés de barres de fer, de tournevis, de battes de baseball, de couteaux ou même d’armes à feu. La bataille rangée dure plusieurs dizaines de minutes, jusqu’à l’arrivée des pompiers. Massoud, un Afghan de 29 ans, meurt, touché par deux balles au bras et à la jambe. Dix autres personnes blessées, dont quatre par arme à feu, sont emmenées à l’hôpital, placées sous protection policière" (Le Monde du 25 août).

Conséquence : la communauté afghane (130 réfugiés arrivés ces derniers mois) a fui Alençon.

Mais Le Monde veut essayer de comprendre, et n’y parvient pas, comme l’avoue le titre de l’article : "À Alençon, des tensions communautaires inexpliquées dans un quartier." Il faut aller au bout de l’article, lire entre les lignes des déclarations gênées des uns et des autres pour se rendre à l’évidence.

La procureur de Caen ? "Avec cette rixe, l’agressivité réciproque entre deux groupes qui ne se supportent pas a atteint son paroxysme, mais le motif est flou. Nous n’avons que des rumeurs, pas de faits concrets."

Un habitant du quartier ? "Ceux qui ont fait ça se sont déjà barrés, ils sont sûrement au bled." Ah, les profils se précisent…

L’envoyé spécial du Monde ? "L’animosité entre certains Afghans et certains jeunes du quartier semble être la seule certitude." Avec le dictionnaire Le Monde-français : des "jeunes du quartier", on commence à comprendre.

Mais trois pas en arrière avec un organisateur de concerts en faveur des migrants : "Il n’y a pas de raison de céder à l’injonction d’une petite bande d’une quinzaine de cinglés." Des "cinglés"… Ce qui est sûr, au cas où vous auriez encore des doutes, c’est que ces méchants qui ont frappé, tué et fait fuir les Afghans d’Alençon, ce ne sont pas des identitaires.

Comme toujours, le mieux est encore d’écouter la parole des victimes, ces Afghans agressés et chassés. Eux savent qui ils fuient : "Les Arabes". Mais Le Monde se croit obligé de traduire : " “Arabes”, un mot désignant dans leur bouche certains Maghrébins de Perseigne."

800 mots pour en arriver là. Que la vérité est dure à dire quand on est envoyé spécial du Monde, et que cette vérité sort pourtant de la bouche de migrants afghans !

Et sinon, la Justice ? "Aucune interpellation n’a encore eu lieu… "

Et le maire, PS, que pense-t-il de ces violences intercommunautaires dans sa ville ? "Il faut pouvoir rassurer les Afghans, chacun a le droit de vivre dans les quartiers, dans tout endroit de la ville quelle que soit son origine. J’espère que la vie quotidienne va pouvoir reprendre et que ces personnes vont pouvoir revenir." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Vivre Ensemble

3 Octobre 2018, 09:16 Message

À Rennes, frappés pour avoir voulu éviter un vol dans le camion de pompiers (Ouest-France)

« Un couple a été violemment agressé, hier dimanche, en voulant empêcher deux jeunes de voler des affaires dans un camion de pompier en pleine intervention au Colombier, à Rennes. Quand les pompiers ont voulu porter secours au couple, ils ont été copieusement insultés et menacés de mort. »


Retourner vers Immigration de peuplement & conquête