Afficher le sujet - L'art contempourrien !

L'art contempourrien !

Messages: 168

Re: L'art contempourrien !

4 Juin 2015, 06:37 Message

C'est que vous devez être sacrément "has been" ou trop raisonnés. A mon sens, les "inrocks" et les organisateurs de cette innommable grossièreté, sont réellement devenus fous. Pour ma part, je préférerais pointer au chômage plutôt que de travailler avec ces *******.

En attendant, quelle sera la prochaine étape ? Une paire de seins à la Tour Eiffel ? Des testicules sur l'Arc de Triomphe ? J'aime me rappeler l'utilité de l'argent que je donne aux impôts. Entre ça et tout le reste, nous ne sommes pas sortis, les amis...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

4 Juin 2015, 21:17 Message

Le JT2, ce soir, évoque en passant que cette exposition suscite quelques polémiques, mais on se demande bien pourquoi au regard de la présentation qui en est faite. Une nouvelle fois, notre mauvais esprit — pour ne pas dire notre pathologie — est démontré : la chose que l'on voit sur la photo supra n'a rien à voir avec le pouvoir de la Reine, c'est une corne d'abondance.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 853

Re: L'art contempourrien !

11 Juin 2015, 17:23 Message

Un article du Figaro sur cette '' exposition ''.

C'est l'art du hasard, de l'éphémère, contre celui qui s'appuie sur la réflexion, le savoir-faire, la construction, l'expérience, l'esthétique. Et qui n'oserait ressentir n'est pas artiste. En 1837, un petit conteur danois (HC Andersen, Les habits neufs de l'empereur) soulevait déjà l'absurdité de ce mécanisme intellectuel. Il mettait en scène un empereur à qui deux charlatans avaient promis un habit à l'étoffe uniquement visible par les sujets intelligents. Ni l'empereur, ni ses ministres, ni ses courtisans n'osèrent constater l'absence réelle de l'habit. Ils préférèrent admirer cet habit que, pour preuve d'intelligence, ils voulaient percevoir malgré son inexistence. Il n'y eut qu'un enfant pour s'écrier «le roi est nu». Dans une lettre écrite en 1952 par Picasso à son ami Giovanni Papini, on retrouve sur le sujet une confession étonnante: «Dans l'art, le peuple ne cherche plus consolation et exaltation […] mais l'étrange, l'original, l'extravagant, le scandaleux […] J'ai contenté ces maîtres et ces critiques avec toutes les bizarreries changeantes qui me sont passées en tête. Et moins ils comprenaient, plus ils m'admiraient […] Je n'ai pas le courage de me considérer comme un artiste dans le sens grand et antique du mot […] Je suis seulement un amuseur public qui a compris son temps et épuisé le mieux qu'il a pu l'imbécilité, la vanité, la cupidité de ses contemporains.»

Qu'on se le dise, le jour où ces artistes contemporains exposeront dans un parking, sans que le faste de Versailles ne vienne sublimer en quoi que ce soit ce qu'ils appellent leurs œuvres et que celles-ci transcenderont d'elles-mêmes, alors oui nous ferons amende honorable. Et à rebours d'Alphonse Allais qui avait l'honnêteté d'affirmer «Nous ne faisons point de l'art», nous dirons qu'ils en font.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/06/03/31003-20150603ARTFIG00344-le-vagin-de-la-reine-a-versailles-nouveau-terminus-des-pretentieux.php

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

27 Juin 2015, 08:06 Message

Exposition Kapoor : Catherine Pégard n’avait pas l’autorisation préalable de la DRAC lors des travaux et de l’inauguration.

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 853

Re: L'art contempourrien !

27 Novembre 2015, 19:45 Message

L'art contemporain : une imposture.


Avatar de l’utilisateur
Messages: 853

Re: L'art contempourrien !

30 Avril 2016, 15:45 Message

Chronique de Luc Ferry à propos de l'art contemporain vu par Mario Vargas Llosa.

LA CHRONIQUE DE LUC FERRY - L'écrivain péruvien s'alarme à juste titre des effets désastreux de la glorification officielle du «n'importe quoi» dans l'art contemporain, qui «liquide systématiquement tous les critères de beauté et de sens».

C'est un constat banal, mais vrai: les régimes totalitaires semblent tous avoir eu pour première et constante préoccupation de s'en prendre à l'art et à la culture. Daech détruit les chefs-d'œuvre de Palmyre comme Staline les églises, Mao les temples, Hitler les livres tandis que Castro brisait les doigts de ses opposants musiciens. Notre Occident libéral s'est de tout temps révolté contre ces pratiques immondes, soucieux qu'il était de protéger les monuments anciens comme de faire droit aux œuvres contemporaines. Loué soit-il!

Reste qu'à en croire l'un des plus grands écrivains de notre temps, Mario Varga Llosa, cette sacralisation de la culture n'en dissimule pas moins une vaste entreprise de démolition, menée certes à bas bruit, sans violence physique, mais néanmoins avec pour résultat de liquider systématiquement dans la tête de nos enfants comme du grand public tous les critères de beauté et de sens qui permettaient aux œuvres d'art authentiques d'être reconnues comme telles. Car c'est bien là, selon lui, le principal effet de la glorification officielle du «n'importe quoi» dans l'art contemporain.

«Ce qui était auparavant révolutionnaire est devenu simple mode, futilité, gadget, un acide subtil qui dénature l'activité artistique pour en faire une grande guignolade»
Mario Vargas Llos
a

Qu'on me permette ici de citer l'analyse que cet esprit voué tout entier à l'intelligence et à la culture développe dans son dernier livre, La Civilisation du spectacle (Gallimard, 2014): cette dernière, écrit-il, a permis «qu'un magnat paie douze millions et demi d'euros pour un requin immergé dans une vitrine emplie de formol et que l'auteur de ce canular, Damien Hirst, soit aujourd'hui considéré, non comme un invraisemblable farceur, mais comme un grand artiste de notre temps… Où l'on voit que le culot et la provocation suffisent parfois, avec la complicité des mafias qui contrôlent le marché de l'art et des critiques stupides ou complices, pour conférer le statut d'artistes à des illusionnistes qui dissimulent leur indigence et leur vacuité derrière la fumisterie d'une prétendue insolence. Je dis “prétendue” parce que l'urinoir de Duchamp avait au moins le mérite de la provocation. Mais ce qui était auparavant révolutionnaire est devenu simple mode, futilité, gadget, un acide subtil qui dénature l'activité artistique pour en faire une grande guignolade».

http://premium.lefigaro.fr/vox/culture/2016/04/27/31006-20160427ARTFIG00336-mario-vargas-llosa-sur-l-art-contemporain.php

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

25 Mai 2016, 18:24 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

25 Octobre 2016, 09:12 Message

On a évoqué la sieur Arnault au JT2 (je n'ai pas regardé), il se fait tailler un costard assez réjouissant par Gauthier sur BV : Exposition Chtchoukine : Bernard Arnault, le nouveau bourgeois gentilhomme !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

28 Mars 2017, 08:11 Message

Banksy : une œuvre à 4,6 millions d'euros effacée par erreur (Le Figaro)

« Des pièces du street artiste anglais ont été recouvertes de deux couches de peinture sur les murs d'un hôtel en Jamaïque. Une équipe de maintenance a peint par-dessus croyant à un simple acte de vandalisme. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

1 Août 2017, 09:15 Message

Non, nous ne paierons pas les affreuses “tulipes” de Jeff Koons ! (Bd Voltaire)

« Enfin, des tulipes, il faut le dire vite… Précisément « un assemblage de bronze et d’aluminium poli de près de 12 mètres de haut, et pesant environ 33 tonnes avec sa base », le tout figurant « une main hyperréaliste tenant un bouquet de tulipes ». À condition d’avoir une forte imagination, car les tulipes en question ressemblent plutôt à des préservatifs crevés…

Ce machin monumental qui ne servira même pas à faire pisser les chiens devait être installé, dès cet été, sur l’espace séparant le Musée d’art moderne de la ville de Paris et le palais de Tokyo. Soit juste en face de la tour Eiffel, au beau milieu de ce magnifique espace architectural hérité de l’Exposition universelle de 1937, chef-d’œuvre de l’art déco.

Pour l’heure, pas de tulipes, et j’espère bien que ces fleurs pourries ne verront jamais le jour. Pourries par le mensonge, pourries par l’argent. Une escroquerie, en fait. Pire que cela : un "bras d’honneur" fait par l’artiste à la France. »

Messages: 168

Re: L'art contempourrien !

2 Août 2017, 05:37 Message

Image

Messages: 168

Re: L'art contempourrien !

3 Août 2017, 05:53 Message

Internet crie au génie après avoir découvert la création Lego d’un enfant de 12 ans (MSN)

Pauvres enfants...

Messages: 102

Re: L'art contempourrien !

8 Août 2017, 20:44 Message

Thiery a écrit:
Image


Ah oui les blocs de pierre blancs le long du Port Boyer ou les joncs turquoises le long de l'Erdre,c'est cela leur art contempourrien ? Et c quiqui qui paye ?...On peut au moins se consoler avec l'exposition consacrée à Louis de Funès à Nantes jusqu'au 26 août https://www.museedefunes.org/

Messages: 1414

Re: L'art contempourrien !

22 Août 2017, 09:53 Message

Un moment de pure poésie :
Vieux rabbins devisant tout simplement dans un autre monde.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

13 Octobre 2017, 08:57 Message

...mais qui nous coûte très cher, énième illustration :

Art subventionné à Paris : 8,5 millions d’euros pour exposer des bétonnières (Contribuables associés)

« L’artiste annonce : "Dans mon travail, vous entendez ce que vous voyez et vous voyez ce que vous entendez". Soyez donc sous le charme, tout cela prend enfin son sens.

Cette subtilité est expliquée par Zimoun : "Un aspect de ma pratique est l’étude de microstructures vibratoires. L’œuvre explore le rythme et le flux mécaniques de dispositifs préparés. À la fois sonores et visuelles, des unités d’intense activité forment la base des compositions, dont la durée et les contours sont déterminés in situ." »


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: L'art contempourrien !

20 Novembre 2017, 18:37 Message

Image


Je trouve toutefois que l'inspiration s'épuise.
À quand un cochon aux couleurs LGBT dans la mosquée de Médine ?
Voilà qui serait transgressif et disruptif en diable...

Précédente

Retourner vers Beaux-Arts & civilisation