Afficher le sujet - L'art contempourrien !

L'art contempourrien !

Avatar de l’utilisateur
Messages: 831

L'art contempourrien !

2 Mars 2014, 09:39 Message

Christian Authier a publié dans l'Opinion Indépendante un article sur l'art contemporain.


A quoi sert l'art contemporain ?

Gigantesque source de profits pour certains, l’art contemporain sert surtout à proposer tout et n’importe quoi sous couvert de modernité et d’avant-garde.


Sur «l’art contemporain», Jean Clair a dit l’essentiel. Commissaire d'expositions à succès comme Mélancolie ou Crime et châtiment, il fut conservateur du Musée national d’art moderne durant dix ans et du cabinet d’art graphique au Centre Pompidou, dirigea le musée Picasso de Paris ou encore la Biennale d’art contemporain de Venise en 1995. Surtout, à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix, il accompagna une nouvelle génération d’artistes français (Boltanski, Buren…), notamment à travers la revue Chroniques de l’art vivant qu’il dirigea de 1969 à 1975. Dans le sillage de mai 68, les «avant-gardes» ont le vent en poupe. C’est le temps des premières «installations», des premiers «concepts» et «happenings». Nullement allergique à la modernité, Clair voyage, rencontre des artistes, arpente collections et expositions, mais perçoit les limites et les impasses d’un art sans mémoire ni signification devenu une marchandise comme une autre.



“Balloon Dog“ de Jeff Koons au Palais Grassi en 2006, siège de la Fondation Pinault«Je finissais par devenir sceptique puis bientôt carrément hostile à cette avant-garde vite institutionnalisée, imposée par les États-Unis, vendue et promue, jusqu'à n'être plus qu'une marque de fabrique, une griffe – avant de devenir, sous le nom d'“art contemporain“, un art qui est à l'oligarchie internationale et sans goût d'aujourd'hui, de New York à Moscou et de Venise à Pékin, ce qu'avait été l'art “pompier“ aux yeux des amateurs fortunés de la fin du XIXe siècle», écrit-il dans Le Temps des avant-gardes.

Art officiel

De fait, les «stars» de la profession – Jeff Koons, Takashi Murakami, Damien Hirst… – sont promues par les médias et des hommes d’affaires (François Pinault, Bernard Arnault…) qui les transforment en gigantesques machines à cash : 140 millions d’euros en septembre 2008 à Sotheby’s pour une vente aux enchères de 223 œuvres de Damien Hirst, toutes réalisées en 2008, tandis qu’en 2007, une autre de ses œuvres avait été vendue 74 millions d’euros… Pour Jean Clair, le marché de l’art est bien gardé : «Une étrange oligarchie financière mondialisée, comportant deux ou trois grandes galeries parisiennes et new-yorkaises, deux ou trois maisons de vente, et deux ou trois institutions publiques responsables d'un patrimoine d'un État, décide ainsi de la circulation et de la titrisation d'œuvres d'art qui restent limitées à la production, quasi industrielle, de quatre ou cinq artistes.»



“Le Veau d’Or“ de Damien HirstPlacer des animaux morts dans des aquariums remplis de formol (Hirst encore), répandre ou exposer des secrétions corporelles (liste trop importante), empiler des oranges en attendant qu’elles pourrissent, récupérer des vieux aspirateurs, gribouiller quelques taches sur une toile : nos «artistes» s’autorisent toutes les audaces. Ils sont là pour briser les «tabous», bousculer les «conformismes», sauf les leurs : culte de l’éphémère, narcissisme, kitsch, dérision, cynisme… Attention : cette petite caste supporte très mal la critique. Emettre des doutes ou des réserves sur l’art contemporain suffit à être classé dans le camp des «réactionnaires» (Clair n’y a pas échappé) et des ennemis du genre humain. C’est commode. Cet art officiel – subventionné par l’Etat ou bien dopé par la spéculation financière – ressemble logiquement à son époque, nage dans le simulacre et l’autocélébration.

«L’artiste contemporain refuse toute autorité et toute idée d’une transmission. Il est comme l’enfant qui affirme sa toute puissance et à qui tout est permis, tout est accordé, tout est pardonné. Il peut donc exposer ses excréments en déclarant c’est de l’art !», déclarait Jean Clair en 2011. Dans son magnifique film, La Grande Bellezza, Paolo Sorrentino met en scène un vieux dandy, écrivain devenu journaliste, amoureux de la beauté qu’il contemple notamment depuis son appartement avec vue sur le Colisée. A une «artiste» lui demandant s’il a aimé sa «performance» (se jeter nue, tête la première et en hurlant, contre un mur), il répond : «Par moments.» Le rire, c’est ce qui nous sauve devant le spectacle si souvent consternant et imbu de lui-même que nous offrent les «artistes contemporains».

http://www.lopinion.com/journal/article/5304_a-quoi-sert-l-art-contemporain.html

Avatar de l’utilisateur
Messages: 831

Re: L'art contempourrien !

2 Mars 2014, 10:27 Message

Une anecdote amusante relatée par Boulevard Voltaire...

Il est urgent d’éduquer les femmes de ménage à l’art contemporain

En femme de ménage consciencieuse, elle a accompli une vraie performance : foutre tout ce merdier à sa place, c’est à dire à la poubelle.

En matière d’art contemporain fait d’objets détournés, il y a belle lurette que l’ami Duchamp est dépassé. Son urinoir fait première communiante. Depuis le vase de blanche porcelaine et les porte-bouteilles en ferraille, l’industrie du déchet artistique a prospéré comme nulle autre, faisant monter les enchères des tampons périodiques usagés, sacralisant déjections et pourriture, et charriant devant le gogo médusé des tonnes d’ordures et de gravats.

« Ceci n’est pas une pipe ». Ne nous laissons pas abuser. On connaît le gag visuel de l’ami Magritte. De même, découvrant mercredi dernier un tas d’ordures fait de papier journal, de cartons et de morceaux de biscuits étalés sur le sol dans une salle du musée d’art contemporain de Bari (capitale de la robe de mariée et des Pouilles italiennes), Anna Machi s’est dit : « Ceci n’est pas une œuvre d’art. » Et en femme de ménage consciencieuse, elle a accompli dans le silence du petit matin une vraie performance : foutre tout ce merdier à sa place, c’est à dire à la poubelle.

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/il-urgent-deduquer-les-femmes-de-menage-lart-contemporain,51594

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: L'art contempourrien !

2 Mars 2014, 11:28 Message

L'art comptant pour rien ?

Avatar de l’utilisateur
Messages: 831

Re: L'art contempourrien !

2 Mars 2014, 16:47 Message

Cher Didier

J'ai trouvé le jeu de mots intéressant.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: L'art contempourrien !

2 Mars 2014, 17:31 Message

Cher Philippe, c'est justement ce qui m'a inspiré cette variante : l'art "moderne" puis contemporain, dont la trajectoire part en effet de la décomposition pour finir dans les déchets et même les détritus, est peut-être bien un "art pour rien", et l'on peut, à la réflexion, peupler cette expression à suivre de la vôtre de bien des sens.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 831

Re: L'art contempourrien !

18 Août 2014, 12:31 Message

Luc Ferry parle de l'art contemporain (Le Figaro)

J'ai eu l'audace d'écrire ici même que certaines œuvres contemporaines purement intellectuelles, telles que les monochromes noirs de Soulages, qu'on nous somme d'adorer parce qu'il «est l'artiste français le plus cher au monde (sic!)», ne répondent à aucun des critères qui constituent à mes yeux une œuvre d'art authentique: ni vision du monde, ni sens, ni beauté, ni géniale innovation.

Malgré les discours obscurs et pompeux qui les entourent d'ordinaire, ils m'apparaissent comme de simples marchandises portées par une triple logique: celle du snobisme, appuyée par la puissance mercantile du marché et les aberrations de l'État culturel. Comme j'ai argumenté, tant sur un plan historique que philosophique, en évoquant l'histoire de la bohème, mais aussi la logique capitaliste de «l'innovation destructrice» dont l'art contemporain est trop souvent le reflet servile - ce qui explique l'engouement qu'il suscite dans l'univers de la finance -, ça n'a pas plu à tout le monde. Je m'y attendais. J'ai vu paraître ici ou là, comme dans Art, la pièce de Yasmina Reza, les rituelles réponses «indignées».

Un autre article sur le même sujet.

Face au rouleau compresseur des thuriféraires de l'art contemporain, grands banquiers, bobos ou capitaines d'industrie, face aux prix astronomiques qui en mettent plein la vue au bon peuple, je vous invite pourtant à réfléchir. D'abord en démontant la logique mercantile qui sous-tend désormais sans faille le commerce des œuvres, ensuite en ayant le courage de dire haut et fort que le roi est nu. Car, du courage, il en faut pour s'opposer aux cris d'orfraies que poussent les gardiens du temple moderniste dès qu'on heurte leurs convictions portées par l'infinie puissance du marché redoublée par les subsides de l'État culturel. Il n'en faut que davantage affirmer son droit absolu à dire haut et fort que ces œuvres conceptuelles laissent de marbre tous ceux qui aiment encore le sens et la beauté.

http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2014/07/24/31006-20140724ARTFIG00003-soulages-et-l-art-contemporain-de-l-humour-au-pompeux.php
Dernière édition par Philippe Versini le 18 Août 2014, 16:30, édité 1 fois.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: L'art contempourrien !

18 Août 2014, 13:09 Message

« ...la logique capitaliste de "l'innovation destructrice" dont l'art contemporain est trop souvent le reflet servile - ce qui explique l'engouement qu'il suscite dans l'univers de la finance... » : bien vu !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: L'art contempourrien !

5 Septembre 2014, 16:49 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 831

Re: L'art contempourrien !

5 Septembre 2014, 18:04 Message

Les artistes contemporains aiment la laideur...
La chrétienté est le dernier obstacle que la modernité doit abattre pour régner en maître absolu !
Dernièrement, j'ai visité un magnifique château fort dans le Lot et Garonne et ma visite a été un peu gâchée par une exposition d'art contemporain et je constate que ces artistes imposent leurs œuvres dans des monuments classiques appréciés par le public : le château de Versailles, par exemple.
Ils ont probablement peur de l'échec d'une exposition réservée à leurs œuvres uniquement...

François Hystérésis

Re: L'art contempourrien !

5 Septembre 2014, 19:13 Message

Philippe Versini a écrit:et je constate que ces artistes imposent leurs œuvres dans des monuments classiques


J'ai une explication: Le progressisme idéologique cherche, par définition, à sans cesse créer du nouveau. Or l'art a toujours évolué ; empiriquement. Pour être réellement progressiste, en art, il est donc nécessaire d'être également transgressif. Lorsque l'on quitte l'évolution empirique pour la transgression on entre dans un art de déstructuration de déconstruction de destruction. Le progressisme, en art (comme ailleurs) est basé sur la destruction d'anciennes formes, structures à dé-construire. Or au bout de l’application de la déconstruction il y a le néant, et pour l'art: l'inexpression ; ce qui n'a plus de sens et partant, ni d’intérêt...
Il faut donc, pour prolonger le déconstructionnisme consubstantiel à l'art progressiste exposer, pour résumer, Koons à Versailles. Au cœur des chefs-d’œuvre de l'art classique, quintessence de l'art "ancien", que l'on affirme dépassé par la "modernité conceptuelle".
Peut-être une forme de retour à la raison? Le chant du signe?
euh ! Du cygne bien sûr.

A la cantonade: je ne sais pas si vous connaissez cette conférence au Collège de France donnée par Jérôme Ducros (qui est tout sauf un conférencier...).

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: L'art contempourrien !

5 Septembre 2014, 21:03 Message

Cette conférence remarquable a fait l'objet d'un fil ici.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 577
Localisation: Provence

Re: L'art contempourrien !

6 Octobre 2014, 22:14 Message

Article bienvenu publié sur Causeur : L’art contemporain n’a pas fini de nous faire rire

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: L'art contempourrien !

10 Octobre 2014, 14:16 Message

Jacques-Yves Rossignol, inscrit sur ce site, nous invite à suivre une suite de vidéos de son cru formant un travail critique sur l'art et la culture par temps boboïste et du "tout culturel".

C'est ici : http://www.dailymotion.com/playlist/x1ilzb_EsthetiquePoetique_mort-depuis-longtemps-deja-l-art-contemporain/1#video=xgn2d5

Il précise : « En principe la playlist forme un ensemble cohérent. Il y a des séquences assez drôles et d'autres très ennuyeuses : c'est pour surprendre l'ennemi, l'artiste, le bobo.

Pour certains ce message est un rappel : qu'ils me pardonnent. D'ailleurs le combat contre l'ensablement mental par l'art et la culture culturelle demande une mobilisation de tous à tout instant, cela peut donc être un rappel salutaire. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: L'art contempourrien !

16 Octobre 2014, 16:49 Message

Voici qui devrait rester dans les annales...

Image
(Place Vendôme)

Administrateur
Messages: 32

Re: L'art contempourrien !

16 Octobre 2014, 17:03 Message

Euh... c'est un pion de jeu d'échecs ? :-?
Mais pourquoi est-il vert ?

Suivante

Retourner vers Beaux-Arts & civilisation