Afficher le sujet - USA : la présidence Trump

USA : la présidence Trump

Sur les événements internationaux, par temps de "globalisation"
Messages: 1464

Re: USA : la présidence Trump

12 Juillet 2017, 02:28 Message

Etats-Unis.
Accusé d'avoir voulu récupérer des informations compromettantes sur Hillary Clinton, le fils de Donald Trump se défend et révèle avoir eu des échanges avec les autorités russes.(Valeurs Actuelles)

“Mon dieu, gardez moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge”, disait Voltaire. Donald Trump aurait sans doute gagné à réviser ses classiques : Mardi après-midi, c'est son propre fils, Donald Trump Jr., qui lui a planté un poignard dans le dos. Pour répondre à des accusations du New York Times concernant ses échanges avec Moscou, il a publié un long échange de mails datant de juin 2016. Sauf que loin de se dédouaner, il reconnaît dans ce courrier être intéressé par des informations compromettantes pour Hillary Clinton détenues par le Kremlin et être prêt à rencontrer des représentants russes pour en savoir plus.

“J'adore ça”

“Le procureur de Russie (…) offre de fournir à l'équipe de campagne de Trump des documents officiels et des informations qui pourraient incriminer Hillary. (…) Il s'agit évidemment d'informations extrêmement sensibles, mais elles font partie de l'effort de la Russie et de son gouvernement pour soutenir M. Trump”, explique dans ce mail l'un des partenaires du milliardaire américain. Ce à quoi Donald Trump Jr. répond “si c'est aussi bon que vous le dites, j'adore ça”, avant que tout deux établissent une date pour rencontrer l'un des avocats du Kremlin.

!!!! :rolleyes: :!:

Messages: 3089

Re: USA : la présidence Trump

16 Juillet 2017, 12:52 Message

Christopher Lasch nous étonne de plus en plus. Il avait vraiment des dons de prescience !

Trump vient de remporter les élections présidentielles américaines.

On peut à ce propos mentionner ce qu'écrivait l'historien américain Christopher Lasch dans son ouvrage “La révolte des élites et la trahison de la démocratie” écrit en 1995, c'est à dire il y a plus de 20 ans :

« Les classes privilégiées de Los Angeles se sentent plus d'affinités avec leurs homologues du Japon, de Singapour et de Corée qu'avec la plupart de leurs compatriotes. Les mêmes tendances sont à l'oeuvre dans le monde entier. En Europe, les référendums qui se sont tenus sur la question de l'unification ont révélé une faillite profonde et qui va en s'élargissant entre le monde politique et les membres les plus humbles de la société qui redoutent que la CEE ne soit dominée par des bureaucrates et des techniciens dépourvus de tout sentiment d'identité ou d'appartenance nationale. Une Europe gouvernée de Bruxelles sera de leur point de vue de moins en moins sensible au contrôle des peuples. Le langage international de l'argent parlera plus fort que les dialectes locaux. Ce sont ces peurs qui sont sous-jacentes à la résurgence des particularismes ethniques en Europe, tandis que le déclin de l'Etat Nation affaiblit la seule autorité capable de maintenir le couvercle sur les rivalités ethniques. Par réaction, la renaissance du tribalisme renforce le cosmopolitisme chez les élites »

Le vote Brexit peut être en partie compris à travers ce texte, de même aussi éventuellement pour le vote Trump. Nous avons du moins clairement deux votes où les peuples ont voté contre leurs élites.

A méditer.

Bertrand Livinec

Source:http://www.lesconvivialistes.org/kunena/discussions/32-le-brexit-trump-christopher-lasch

Messages: 1464

Re: USA : la présidence Trump

29 Juillet 2017, 19:01 Message

Une guerre civile froide est en cours aux Etats-Unis analyse Guy Millière dans un article de Dreuz.

Guy Millière conclut ainsi son article :

Le monde n’a pas été aussi dangereux depuis très longtemps.

Donald Trump s’est présenté et a voulu devenir Président pour répondre au danger. Il agit, mais découvre que le marécage qu’il voulait drainer est bien plus immense, bien plus profond, bien plus nauséabond.

Voir ce qui se passe est infiniment davantage que consternant, et bien davantage qu’inquiétant.


(Dreuz)

Messages: 3089

Re: USA : la présidence Trump

16 Août 2017, 17:11 Message

L'horreur absolue en marche est en train de nous engloutir !

Trouvé sur le compte FB de Eber Haddad

Imaginez un pays où vous achetez vos outils, vos chaussures, vos appareils électroniques, votre alimentation, celle de vos chats et chiens et tous les accessoires, votre électroménager, vos montres, vos pneus, vos jouets, vos médicaments bientôt, bref tout ce qui est achetable, chez le même fournisseur. Qu'en plus ce fournisseur vous vend la musique que vous écoutez et les livres que vous lisez mais aussi produit des films et séries télévisées et distribue même ceux qu'il ne produit pas. Ce fournisseur, qui a de plus en plus le monopole du commerce de détail, est ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de l'année y compris le dimanche, même pour les réclamations, a un excellent service et est hautement fiable. Ce fournisseur quasi monopolistique pour le moment et qui, si rien n'est fait, sera un monopole dans très peu de temps s'appelle Amazon. Si on tient compte aussi du fait qu'il est le plus grand fournisseur de "cloud" au monde et qu'il a donc en sa possession ou, en tous cas, sous son contrôle, tout ce qui vous concerne sans même que vous le sachiez, vous avez des bonnes raisons de vous inquiéter.

Amazon a détruit des dizaines de milliers de commerces de détail et par là même des centaines de milliers d'emplois voire des millions. Il est devenu incontournable pour certains produits qu'on ne trouve que chez lui et puis c'est tellement pratique que, je le fais moi-même, je l'avoue honteusement, qu'on y achète tout. Amazon vient d'acquérir une chaîne de supermarchés, Whole Foods, pour lui permettre de livrer les produits frais. Il a créé une infrastructure impressionnante d'entrepôts dans tous le pays et il livre très rapidement. Des chaînes de grands magasins centenaires comme Sears ou Macy's ont fermé des centaines de sites et s'apprêtent à en fermer davantage; les centres commerciaux se dépeuplent et on y voit de plus en plus de magasins vides. Les petits commerces, déjà en voie de disparition, se raréfient à plus grand rythme. Même le grand Walmart tremble de peur et commence à s'essouffler. Des chaînes de magasins spécialisés ont carrément mis la clé sous la porte.

Le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, est l'une des 3 premières fortunes mondiale en route pour être la première. De rêve du commerce électronique Amazon est en passe de devenir un cauchemar et il est impossible, et pour un avenir prévisible, de l'arrêter. Certaines grandes entreprises comme Nike faisaient de la résistance et refusaient de lui vendre... devant la réalité elles ont fini par céder et acceptent désormais de le fournir. L'action qui valait $1,49 en Juin 1997 a dépassé les $1000... ou cela va-t-il s'arrêter ? Big Brother existe mais la diversion est si bien faite qu'on ne le voit pas.

Ah j'oubliais... Jeff Bezos s'est payé il y a 3 ans le Washington Post, quotidien de référence lu par tout le monde politique, pour $250 millions cash. C'est son joujou, son train électrique, qui lui permet de faire passer ses idées politiques. En ce moment et depuis la campagne des primaires son ennemi acharné est Donald Trump. Il avait mobilisé 80 reporters pour faire les poubelles pour trouver des éléments pouvant l'incriminer. Comme ils n'ont rien trouvé, ils ont inventé, puis démenti discrètement ce qui avait fait la une du journal et continuent l'opposition systématique et destructive. Il faut rappeler que Monsieur Bezos est, comme tous les Milliardaires, de gauche mais avec un portefeuille très, très à droite

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: USA : la présidence Trump

17 Août 2017, 15:44 Message

Image


Ce qui se passe aux USA n'est pas anodin ou simplement "américain".

***

Après les statues du général Lee ou autres abominables rejetons d'une histoire honnie et les "antifas", "anti-patriarcat", "anti-suprématie blanche", anti-tout ce qui se tient et qui dénonce par le fait leur décadence misérable et ridicule, leur haine inextinguible de minables et leur déculturation achevée, maintenant l'une de leurs éminences, le maire gauchiste de New-York et Pétain, vainqueur de Verdun :

Image


« NEW YORK - La chasse aux monuments affiliés à l'extrême droite se poursuit. Après les violences de Charlottesville qui ont secoué les Etats-Unis, plusieurs villes américaines ont décidé de détruire de nombreuses statues confédérées. Cette fois, c'est Bill de Blasio, le maire de New York, qui annonce le retrait d'une plaque commémorative en l'honneur... du maréchal Pétain.

Dans un tweet, il écrit: "Après les événements violents de Charlottesville, la ville de New York va étudier tous les symboles de haine présents sur son territoire". Il précise, dans un second tweet: "La plaque commémorative en l'honneur du maréchal Pétain, collaborateur nazi, située sur la promenade du 'Canyon of Heroes', sera la première a être retirée". »

Messages: 3089

Re: USA : la présidence Trump

18 Août 2017, 09:32 Message

Pour ma part je recois toutes le chaines francaises, anglaises, allemandes et le constat est hélas le même.

Eber Haddad sur Facebook

Là où je séjourne il n'y a qu'une chaîne française disponible, l'ignoble TV5, pot-pourri (pourri n'a jamais aussi bien porté son nom) de plusieurs chaînes françaises et d'une qualité encore plus médiocre que les autres. J'ai écouté les informations et franchement j'avais l'impression de vivre en dictature tellement c'est filtré, arrangé, manipulé et transformé. Leur haine de Donald Trump se voit même dans le choix des photos de lui pour illustrer leurs diatribes. C'est grave dans une démocratie d'avoir une presse malhonnête à ce point, en qui on ne peut plus avoir confiance et qu'on ne peut pas croire. En cas d'urgence on ne pourra pas s'y fier et cela causera encore plus de problèmes.

Messages: 1464

Re: USA : la présidence Trump

26 Août 2017, 08:51 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: USA : la présidence Trump

4 Février 2018, 09:35 Message

Un ex agent de la CIA à Trump : « le FBI est bien plus costaud que vous. Vous n’êtes président que depuis 13 mois ; nous sommes dans le système depuis 1908. Nous savons mieux que vous comment se joue le rapport de force et nous allons gagner »


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: USA : la présidence Trump

20 Juin 2018, 08:25 Message

Trump veut punir Merkel : les raisons de la nouvelle politique américaine (Bd Voltaire)

« Voilà qui explique mieux le récent accord passé avec la Corée du Nord, Trump ne voulant plus payer pour la protection de celle du Sud. Voilà, aussi, pourquoi il bouscule maintenant une Allemagne réunifiée qui, devenue économiquement trop puissante car faisant assurer sa protection militaire par l’OTAN, prétend de plus lui tenir tête sur le dossier iranien. Voilà, toujours, la raison de la récente remise au pas du régime saoudien dont la défense par les armées américaines lui coûte aussi de plus en plus cher, confort permettant à Riyad de financer un terrorisme islamique ayant, de plus, durement frappé l’Amérique du Nord. Voilà pourquoi,in fine, les récentes mesures protectionnistes prises par Donald Trump l’ont principalement été en direction de la Chine, le principal ennemi géostratégique à venir, tel que souvent rappelé en ces colonnes.

Pour mettre Angela Merkel en difficulté, il dispose aujourd’hui d’un levier de poids avec la question migratoire, sachant qu’en la matière, son cynisme n’a rien à envier à celui de la puissante chancelière. Elle a importé plus d’un million de réfugiés afin que ces derniers comblent le vide démographique allemand, payent les retraites d’un peuple vieillissant tout en assurant une main-d’œuvre qualifiée à une industrie de plus en plus hégémonique. Il retourne la chose comme un gant, à juste titre persuadé que, sur le sujet, les opinions occidentales sont en train de se retourner devant la déferlante en question, même s’il n’ignore évidemment pas que l’économie américaine ne saurait fonctionner sans l’immigration en provenance de l’Amérique latine, qu’on y inclue ou non les enfants…

En ce sens, cette personnalité éminemment foutraque vient de nous administrer une magistrale leçon de politique. Une de celles qu’on n’apprend pas dans les grandes écoles et encore moins à la banque Rothschild. Emmanuel Macron va devoir bientôt prendre d’intensifs cours de rattrapage. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: USA : la présidence Trump

21 Juin 2018, 08:53 Message

Trump : dans les relations internationales, les plus brutaux ne sont pas forcément les plus dangereux (Bd Voltaire)

Pas faux, quoi qu'on en pense par ailleurs...

« Si vis pacem , para bellum, dit le vieil adage. Le cas de Trump illustre bien ce qui s’observe si souvent dans les relations internationales : ceux qui paraissent les plus durs, les plus menaçants, les plus raides dans la défense de leurs intérêts nationaux ne sont pas forcément, quant au fond, les plus belliqueux.

Le président Nixon passait pour un faucon, un extrémiste de la guerre froide. C’est cependant lui qui a ramené la paix au Vietnam, tendu audacieusement la main à la Chine de Mao, ouvert avec l’URSS un dialogue qui conduisit aux accords SALT et à ceux d’Helsinki. À l’inverse, le président Kennedy, bien mieux vu de l’opinion internationale, qui savait si bien jouer de son charme juvénile, reste celui qui a commencé la guerre du Vietnam, laquelle devait s’avérer un drame majeur pour ce pays et un terrible échec pour l’Amérique. Après lui, Johnson, bien vu aussi de beaucoup pour sa politique sociale et son combat contre les discriminations, ne sut que s’y enfoncer.

En France, le général de Gaulle, réputé nationaliste ombrageux, mal vu des bien-pensants de tous bords, a terminé deux guerres et n’en a commencé aucune. Les démocrates-chrétiens du MRP, si modérés, si bien élevés, si proches de l’épiscopat, ne surent que jeter de l’huile sur le feu au commencement des guerres d’Indochine et d’Algérie. Il fallut faire, pour dénouer ces deux conflits où la IVe République s’enlisa, faire appel à un juif franc-maçon, Mendès France, et au Général, qu’on soupçonnait dans les sacristies de ne pas être un vrai catholique, sans doute parce qu’il cultivait trop la vertu de force.

Ainsi, l’habit ne fait pas le moine. Depuis longtemps, déjà, ceux qui font la paix ne sont pas les plus onctueux, ni les moins rudes ; ceux qui font la guerre ont souvent l’air de gens très convenables. »

Messages: 272

Re: USA : la présidence Trump

23 Juillet 2018, 11:45 Message

(BFM TV via msn) Trump à l'Iran: "Ne menacez jamais plus les États-Unis"

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: USA : la présidence Trump

7 Novembre 2018, 10:01 Message

Elections américaines : «Le référendum anti-Trump n’a pas fonctionné» (Le Parisien)

« Selon universitaire Jean-Eric Branaa, le président républicain sort renforcé du scrutin des midterms, malgré la perte de la majorité républicaine à la Chambre des représentants. »

Précédente

Retourner vers International, européisme & mondialisme