Afficher le sujet - Syrie

Syrie

Sur les événements internationaux, par temps de "globalisation"
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Syrie

13 Décembre 2012, 10:26 Message

Très intéressant article de Alain Chouet, relayé par le blog de Malbrunot, et signalé ici par Ph. Versini

« il fallait tout de même être naïf pour croire que, dans des pays soumis depuis un demi-siècle à des dictatures qui avaient éliminé toute forme d’opposition libérale et pluraliste, la démocratie et la liberté allaient jaillir comme le génie de la lampe par la seule vertu d’un Internet auquel n’a accès qu’une infime minorité de privilégiés de ces sociétés. »

Certes...

« Tout comme son père, Bashar el-Assad n'est que la partie visible d'un iceberg communautaire complexe et son éventuel départ ne changerait strictement rien à la réalité des rapports de pouvoir et de force dans le pays. Il y a derrière lui 2 millions d'Alaouites encore plus résolus que lui à se battre pour leur survie et plusieurs millions de minoritaires qui ont tout à perdre d'une mainmise islamiste sur le pouvoir »

Oui, et on a encore rien vu, je le crains.

« Car, contrairement à la litanie que colportent les bien-pensants qui affirment que « si l'on n'intervient pas en Syrie, le pays sombrera dans la guerre civile »…. eh bien non, le pays ne sombrera pas dans la guerre civile. La guerre civile, le pays est dedans depuis 1980 quand un commando de Frères musulmans s'est introduit dans l'école des cadets de l'armée de terre d'Alep, a soigneusement fait le tri des élèves officiers sunnites et des alaouites et a massacré 80 cadets alaouites au couteau et au fusil d'assaut en application de la fatwa d'Ibn Taymiyya. »

Exact.

Enfin ce constat, qui oblige à reconsidérer le problème régional de fond en comble, et les stratégies mondiales à la manœuvre, particulièrement celle à laquelle nous prêtons si volontiers et aveuglément notre concours :

« Que les monarchies réactionnaires défendent leurs intérêts et que les forces politiques fondamentalistes cherchent à s'emparer d'un pouvoir qu'elles guignent depuis près d'un siècle n'a rien de particulièrement surprenant. Plus étrange apparaît en revanche l'empressement des Occidentaux à favoriser partout les entreprises intégristes encore moins démocratiques que les dictatures auxquelles elles se substituent et à vouer aux gémonies ceux qui leur résistent. »

http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/09/alain-chouet-nos-ministres-son.html

Accessoirement, une possible explication pour la mise à l'abri plutôt que la destruction des manuscrits trouvés dans une cache suite à l'effondrement d'un mur de la grande mosquée de Sanaa : « Aujourd'hui, les chefs de tribus sunnites du sud et de l'est du pays, dont certains se réclament d'Al-Qaïda et tous du salafisme, entretiennent un désordre sans fin aux portes de la capitale, Sanaa, fief d'une classe politique traditionnelle zaydite – branche dissidente du chiisme – insupportable pour la légitimité de la famille séoudienne. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 853

Re: Syrie

31 Août 2013, 10:24 Message

Excellente chronique d’Eric Zemmour !




A 02’06 « On joue au shérif dans le vaste monde alors qu’on est même pas capable de faire régner l’ordre à Marseille ou dans nos banlieues »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

31 Août 2013, 11:31 Message

Et : « On a déjà vu le film, c’est toujours le même. Le même scénario, les mêmes répliques, les mêmes images… Seuls les acteurs changent. Ils n’ont pas grand intérêt, il faut dire, n’ont pas beaucoup de talent, ne semblent eux-même pas croire au rôle qu’ils jouent. Les lieux de tournage ont varié depuis quinze ans : Kosovo, Afghanistan, Irak, Libye, Mali… C’est toujours la même histoire : on ne fait pas la guerre mais la police, on ne combat pas des adversaires mais on punit des méchants, on ne fait pas de politique mais la morale. Autrefois, la France guerroyait pour se défendre ou pour protéger ses intérêts. Désormais, elle prêche. C’est l’influence des puritains américains. Autrefois, la France sauvegardait farouchement son indépendance, désormais elle fait du zèle pour être le meilleur élève de l’Amérique, pour être plus occidentale que les Anglais. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

31 Août 2013, 11:42 Message

La Syrie accuse l'Occident d'avoir encouragé les rebelles à utiliser du gaz sarin (Le Point)

« Parlant aux journalistes à la fin de son entretien à l'hôtel Four Seasons de Damas avec la responsable de l'ONU pour le désarmement Angela Kane, le ministre syrien a mis ces pays en garde. "Il faut que cessent les encouragements de ces pays occidentaux, car en défendant ces terroristes et en adoptant leurs propos, ces groupes retourneront prochainement les armes chimiques contre les peuples d'Europe." »

L’Arabie Saoudite menace la Russie d’attentats terroristes islamistes aux JO de Sotchi si elle ne lâche pas la Syrie (Nouvelles de France)

« Le Prince Bandar se serait engagé à protéger la base navale russe de Syrie si le régime de Bachar el-Assad était renversé et aurait aussi menacé à demi-mot son interlocuteur. En effet, lors de la rencontre qu’un témoin décrit comme orageuse, il a fait allusion au fait que des tchétchènes pourraient commettre des attaques terroristes lors des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi s’il n’y a pas accord. « Je peux vous donner une garantie pour protéger les Jeux olympiques d’hivers année prochaine. Les groupes tchétchènes qui menacent sa sécurité sont contrôlés par nous », aurait-il dit. »

D'aucuns évoquent un plan demandé par Poutine pour attaquer l'Arabie Saoudite...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

31 Août 2013, 21:24 Message

Un commentaire prélevé parmi d'autres presque au hasard, sur Le Monde :

« François Hollande a fait une erreur majeure sur le plan politique, en ne consultant pas le Parlement dès cette semaine, dès le début de la crise. Compte tenu du sac de nœuds que constitue la situation en Syrie, il était important que le maximum de soutien, d'union nationale, entoure la position du Président. En ne prenant aucune initiative en ce sens, FH s'est isolé. Et comme sa posture consiste à être dans le strict sillage des USA, sans argument clair et débattu, on va droit au mur. Bravo! »

Ben oui...
Le 9 septembre (consultation du Congrès) c'est loin, très loin...
Et le résultat pas nécessairement acquis d'avance (il ne manquerait plus que cela !).
Mercredi, à l'Assemblée Nationale, on rajoute un vote ?

Messages: 1414

Re: Syrie

1 Septembre 2013, 11:58 Message

Vous pensez ne rien comprendre au Moyen Orient ? Vous constatez comme nous que le monde arabo-islamique se déchire de tous côtés ? Vous vous demandez qui sont les bons et qui sont les méchants dans tout ce fatras où l’on tue à tour de bras ?

Vous constatez également comme nous que le seul pays stable et démocratique qui continue à faire l’objet de toutes les critiques européennes est encore et toujours Israël ?

Alors lisez ces quelques explications afin d’y voir plus clair…

-Donc l’Iran soutient al Assad et son régime,
-Mais les Etats du Golfe veulent détruire le gouvernement d’al Assad.
-Al Assad est lui-même en conflit avec les Frères musulmans.
-Les Frères musulmans veulent conquérir l’Europe dans une guerre de domination religieuse,
-Et l’Europe soutient les Frères musulmans.
-Les Frères musulmans et Obama sont hostiles au général Sissi en Egypte,
-Mais les Etats du Golfe soutiennent le général Sissi contre les Frères musulmans.
-Le général Sissi s’est déclaré en soutien d’al Assad, confronté comme lui aux Frères musulmans.
-Donc les Etats du Golfe veulent la victoire des Frères musulmans en Syrie, et leur chute en Egypte.
-Autrement dit, face aux Frères musulmans, ils veulent la chute d’al Assad et la victoire de Sissi…
-L’Iran soutient le Hezbollah et le Hamas, mais le Hamas est le bras armé des Frères musulmans.
-Le Hamas et le Hezbollah sont focalisés sur Israël,
-Mais le Hamas a pris ses distances avec al Assad, qui est soutenu par le Hezbollah.
-L’Arabie saoudite est alliée aux américains, mais elle finance et soutient Sissi contre les Frères musulmans soutenus par les Etats Unis.
-La Turquie est alliée aux Etats du Golfe contre al Assad, tout en soutenant les Frères musulmans contre le général Sissi.

Jean-Patrick Grumberg pour http://www.Dreuz.info

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

1 Septembre 2013, 15:25 Message

Conclusion : c'est d'abord l'Arabie Saoudite et le Qatar, entités fictives et sans défenses propres, qu'il faut stopper net, c'est à une redistribution des cartes qu'il faut participer en repensant la stratégie de la France — ce qui présuppose sa reprise en tant que pays — au sein d'une vision multipolaire du monde, contre un mondialisme technico-financier dont l'autonomie fonctionnelle entraîne les pires régressions humaines et historiques.

Il faut stopper Big Mother en redressant la liberté humaine à l'intérieur, et contrer l'emballement de la fausse histoire, masque de la dépossession humaine, à l'extérieur.

Il se pourrait que l'affaire syrienne soit le moment d'une bascule.
Poutine joue remarquablement sa partie, il est bien le seul.

Messages: 1414

Re: Syrie

1 Septembre 2013, 17:21 Message

Oui, quoique l'Arabie saoudite s'oppose au Qatar en ce qui concerne l'Egypte et je crois bien dans le conflit syrien aussi. Je ne sais si on peut faire un distinguo stratégique dans uns situation évolutive pour ne pas dire volatile dans tous ces pays appliquant la charia.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

1 Septembre 2013, 17:54 Message

Ils ne s'opposent qu'en tant que compétiteurs d'une même cause, avec un vassal qui tente simplement de s'émanciper et d'exister. Simples différences d'appréciations et jeu des intérêts quand ceux-ci commencent à se découpler.

Le sunnisme est assez dominant en même temps que divisé par nature, il n'a pas besoin de champions pour en prendre la direction, du reste illusoire, moins encore wahhabites, et un certain équilibre établi avec le complexe chiisme, inférieur numériquement mais bien supérieur civilisationnellement, peut suffire à cantonner les prétentions mondiales du totalitarisme islamique, lequel est profondément local, très anciennement déterminé dans son horizon mental, et particulièrement mal fondé avec son bric-à-brac incohérent et controuvé — pour le dire avec charité.

N'étaient les calculs dignes d'un Dr Folamour de certain État profond, rien de l'évolution que l'on peut voir de cette région du monde ne se serait produit. Et pour commencer, ces "États" n'auraient jamais du profiter au-delà du strict légitime de ce qui leur revenait (les hasards de la géologie et de l'histoire...) — ils restent incapables d'en faire quoi que ce soit, et même encore aujourd'hui de simplement exploiter leurs "ressources" par eux-mêmes !

N'étaient les délires suicidogènes de nos dirigeants de gauche comme droite, sous la férule de l'U.E., nous ne devrions pas considérer ces questions autrement que comme de la politique étrangère, alors que désormais c'est aussi une affaire de politique intérieure, cette dernière étant progressivement contaminée par l'entreprise de plus en plus manifeste d'islamisation de notre société à l'occasion de sa tiers-mondisation.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 853

Re: Syrie

1 Septembre 2013, 19:44 Message

Et pour commencer, ces "États" n'auraient jamais du profiter au-delà du strict légitime de ce qui leur revenait (les hasards de la géologie et de l'histoire...) — ils restent incapables d'en faire quoi que ce soit, et même encore aujourd'hui de simplement exploiter leurs "ressources" par eux-mêmes !

Très juste, cher Didier Boujon : ce sont les Etats-Unis et l'URSS qui leur ont permis de nous faire surpayer le pétrole et de se vautrer dans le luxe et la richesse !
A ce propos, mes amis marocains m'avaient expliqué qu'en 1973, à la suite de la guerre du Kipour, tous les marocains étaient persuadés qu'il y aurait un prix spécial du pétrole pour les frères arabes !
La désillusion fût grande...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

9 Septembre 2013, 16:28 Message

Une bombe, d'un autre genre...

"Ce n'est pas le gouvernement Assad qui a utilisé le gaz sarin" (RTL.be)
(Vidéo)

Le réel est d'un pénible...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

11 Septembre 2013, 10:06 Message

Syrie : « Il serait suicidaire pour l’Occident de soutenir » les rebelles


Avatar de l’utilisateur
Messages: 67

Re: Syrie

11 Septembre 2013, 18:47 Message

Qui est aujourd'hui capable de parler avec autant de clarté et de simplicité ?

Messages: 1414

Re: Syrie

12 Septembre 2013, 10:54 Message

Et aussi : Obama : Indécision ou stratégie ? (excellentes analyses)


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

14 Septembre 2013, 10:09 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

16 Septembre 2013, 09:55 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

17 Septembre 2013, 20:56 Message

Une triple défaite française.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Syrie

19 Septembre 2013, 09:48 Message

Ah bon ?

« C'est le chiffre qui fait frémir: plus de la moitié des groupes rebelles qui luttent pour faire tomber le régime de Bachar el-Assad sont issus de la mouvance salafiste ou djihadiste. Selon l'ONU, 58 % exactement des 600 factions armées les plus fortes - avec plus de 50 combattants - épousent cette vision ultrarigoriste ou obscurantiste de l'islam. "Il y a un an, j'estimais à 5 % environ le nombre des rebelles issus des deux organisations liées à al-Qaida (le Front al-Nosra et l'État islamique d'Irak et du Levant, EIIL, NDLR), affirme Moktar Lamani, le représentant de l'ONU sur place à Damas. Maintenant, les membres de ces deux groupes et les salafistes en général sont en nombre au moins 40 % des 150 000 insurgés environ qui se battent sur l'ensemble du territoire." »

(Le Figaro)

Suivante

Retourner vers International, européisme & mondialisme