Afficher le sujet - Union européenne ou union soviétoïde ?

Union européenne ou union soviétoïde ?

Sur les événements internationaux, par temps de "globalisation"
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17515

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

11 Novembre 2018, 16:10 Message

On a enfin la réponse.

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

11 Novembre 2018, 17:05 Message

«Le Maire, je l'avoue, a sur nous tant d'empire,
Que je n'ai jamais eu la force de rien dire.»

Le Tartuffe.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

11 Novembre 2018, 17:59 Message

« "Une victoire qui nous a coûté énormément mais une belle victoire"» Trump, aujourd'hui un peu après 16h

Ça lui écorche pas la gueule, à lui.

Messages: 114

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

4 Décembre 2018, 22:42 Message

Didier Bourjon a écrit:On a enfin la réponse.

Image


Eric Zemmour, lui l'admirateur de l'Empereur Napoléon Ier, s'étoufferait s'il lisait cette proclamation ridicule.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17515

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

9 Décembre 2018, 09:14 Message

Image



***



Les gouvernements européens s’accordent pour confier la censure du Web à Google et Facebook (La Quadrature du Net)

« Le Conseil de l’Union européenne vient donc d’acter, à l’instant et sans le moindre débat sérieux, un projet de loi qui obligera tous les acteurs du Web à se soumettre aux outils de surveillance et de censure automatisés fournis par Facebook et Google2, tout en permettant à la police d’exiger le retrait en une heure des contenus qu’elle jugera « terroriste », sans l’autorisation d’un juge.

Deux mesures aussi délirantes qu’inédites, qui conduiront à soumettre tout l’écosystème numérique européen à une poignée de géants que l’Union prétend cyniquement vouloir combattre (lire notre analyse), tout en risquant de remettre en cause la confidentialité de nos correspondances3… Et tout ça alors que ni la Commission européenne ni les gouvernements n’ont jamais réussi à démontrer en quoi cette loi serait utile pour lutter contre le terrorisme4.

Le débat sur ce texte se poursuivra maintenant devant le Parlement européen. Celui-ci votera mercredi prochain, le 12 décembre, un premier « rapport sur la lutte anti-terroriste » qui, sans avoir l’effet d’une loi, promeut peu ou prou les mêmes mesures absurdes que celles prévues dans le « règlement de censure anti-terroriste », que le Parlement examinera dans les semaines suivantes.

Ce premier vote de mercredi sera l’occasion pour chaque député européen de révéler sa position face au projet totalitaire d’Emmanuel Macron, et ils devront en rendre compte alors que s’amorce la campagne électorale pour les élections européennes de 2019. »

Précédente

Retourner vers International, européisme & mondialisme