Afficher le sujet - Jihad

Jihad

Sur l'islamisation de la France, et abécédaire de l'islam
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

12 Juin 2018, 10:26 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2947

Re: Jihad

12 Juin 2018, 17:48 Message

Le Figaro.fr le 12/06/2018 à 17h14 À très très chaud, sous toutes réserves, donc.
Paris : prise d'otages en cours dans le Xe arrondissement
Un «forcené» s'est retranché avec deux personnes dans un immeuble du Xe arrondissement de Paris depuis 16 heures, a indiqué la préfecture de police au Figaro, précisant qu'il ne s'agissait pas «a priori» d'une opération terroriste. Les motifs de cette prise d'otage ne sont pas connus pour le moment.
Pourtant, le texte continue:
Selon les premiers éléments, l'homme, en contact avec le 17 Police Secours, a déclaré «être armé», a précisé une source policière au Figaro, ajoutant que «la situation était très confuse». Selon nos informations, le forcené a demandé à parler à l'ambassade d'Iran. D'Iran, non du Vatican.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

14 Juin 2018, 09:18 Message

Ce brave et si bien nommé Medine (aux accointances par ailleurs plus que problématiques, cette surprise...) :



De plus : ethnique, ça fait pas un peu "racial" ?

NDLR : c'est un pote de notre Premier ministre.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

18 Juin 2018, 09:09 Message

Frédéric Boccaletti : « La tenue et les propos de cette femme prouvent que c’est bien un attentat islamiste ! »



La secte mahométane produit un nombre vraiment très considérable de "déséquilibrés", du reste très typés ; il serait temps d'user de nos facultés de corrélation.

Image


Image



Bientôt sur vos écrans : Nigeria: des attaques suicide perpétrées par des fillettes (Romandie)


***

« Il faut ajouter à cette activité "sur trois continents" la résistance de Daech en Syrie," où il continue de contrôler un territoire vaste de quelque 6.000 km2, dans le désert central, entre la cité de Palmyre et la vallée de l’Euphrate. […] Daech dispose en Syrie d’un sanctuaire vers lequel replier ses combattants défaits dans la banlieue de Damas ou l’est du pays. Des échanges de prisonniers, y compris avec le partenaire kurde de la coalition anti-Daech, permettent aux jjihadistes de reconstituer leur base militante, puis leur force de frappe."

Et le chercheur, s’appuyant sur une information du Daily Telegraph, révèle que de tels échanges de prisonniers viennent d’avoir lieu et que "des jjihadistes français pourraient ainsi redevenir actifs au sein de Daech ". » (Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

26 Juin 2018, 14:39 Message

Inévitable.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

29 Juin 2018, 13:10 Message

La vidéo qui choque actuellement sur les "résaux sociaux".
On se demande bien pourquoi.



Cet imam prêche sa religion, voilà tout. Il est où, l'problème ?

Du reste, dans les commentaires on notera celui-ci qui devrait mettre fin à cette polémique :

Image


"Point". En effet.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

9 Juillet 2018, 14:41 Message

Aisne : Muni d’une arme blanche et hurlant «Allah Akbar», l’agresseur meurt après avoir été neutralisé par les gendarmes. (Actus 17)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2947

Re: Jihad

9 Juillet 2018, 16:13 Message

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les motivations de l’auteur.
Of course.

Messages: 269

Re: De l'effondrement

22 Juillet 2018, 07:33 Message

(libération via msn) «Plus Arnaud Beltrame avançait, plus je sentais Lakdim trembler»

Libération revient étrangement là-dessus : Quatre mois après les attaques perpétrées par le jihadiste Radouane Lakdim dans l'Aude (4 morts et 16 blessés), «Libération» révèle les coulisses de l'assaut mené par le GIGN au Super U de Trèbes.

Extrait final : "Depuis le PC arrière de Versailles-Satory, les négociateurs s’activent pour nouer une liaison téléphonique avec Radouane Lakdim. Après de multiples essais infructueux sur les lignes fixes du Super U, une communication s’engage, à 14h13, sur le portable d’Arnaud Beltrame. Le lieutenant-colonel demande à Lakdim s’il peut mettre le haut-parleur. Le terroriste accepte :

- «Bonjour Radouane, c’est le négociateur du GIGN.»

- «Oui, alors j’ai demandé qu’on fasse un échange, le lieutenant-colonel gendarme contre Salah Abdeslam, Fleury-Mérogis.»

- «Oui, c’est ce que vous souhaitez ça, c’est exact ?»

- «Vous serez pas capable alors d’échanger un de vos membres contre un de mes membres ?»

- «Ben Radouane, vous savez très bien que ça ne se fait pas comme ça non...»

Une bonne minute passe. Le négociateur évoque la présence de la mère de Radouane Lakdim à ses côtés quand, soudain, Arnaud Beltrame hurle «Attaque... assaut, assaut». Il est 14h16.
Laps de temps

La suite s’avère relativement confuse. Au téléphone, le négociateur ne semble pas percevoir immédiatement que la situation lui échappe. Il s’égosille, malgré «des bruits de lutte et de cris» [audibles grâce au haut-parleur, NDLR] : «Vous m’entendez ? Arnaud vous êtes là ? Radouane tu m’entends ?» Ses appels désespérés, entrecoupés de «bruit de râle», durent plusieurs minutes. Dehors non plus les effectifs ne semblent pas réagir dans la seconde. Le contingent du GIGN parisien est sur le site depuis à peine une minute lorsque Arnaud Beltrame éructe «Attaque... assaut, assaut.» Faute de temps pour se coordonner, seuls les gendarmes de l’antenne toulousaine investissent le Super U. À la lecture du dossier, il s’avère très compliqué de connaître le laps de temps précis entre les cris d’Arnaud Beltrame et l’arrivée des gendarmes d’élite dans la salle des coffres. Étrangement, le rapport du GIGN ne donne jamais cette indication. Le PV issu de la vidéosurveillance livre cependant un indice : À 14h24 et 30 secondes, la caméra 32 filme l’arrivée des effectifs. Soit donc 8 minutes et 30 secondes après les premiers cris du Lieutenant colonel, une éternité.

Lorsque les hommes du GIGN pénètrent dans la salle des coffres, Radouane Lakdim est assis, dos à la porte. Arnaud Beltrame, porteur de plusieurs impacts de balles et tailladé au niveau du cou, est allongé sur lui, inanimé. Le terroriste crie «Allah Akbar», tente de se redresser. Mais il est finalement abattu. À 14h28, l’assaut est terminé et les premiers soins d’urgence sont apportés au lieutenant-colonel. Ils ne permettront pas de le sauver."

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

24 Juillet 2018, 09:17 Message

Canada : fusillade à Toronto, deux mort et plusieurs blessés (Màj: Faisal Hussain, le « tireur déséquilibré », a été tué) (Fdesouche)

Messages: 269

Re: Jihad

29 Juillet 2018, 19:59 Message

(l'observatoire de l'Islamisation) Grisolles (82) : retranchée dans un centre d’accueil pour enfants, une islamiste en burqa criant « Allah Akbar » menace d’y mettre le feu

Extraits : Vêtue de noir et de gants, et d’un vêtement qui s’apparenterait à une burqa, elle a fait irruption à 7h50 dans la structure. En croisant une employée, elle a crié « Allahou Akbar » et a fait mime de l’égorger. Seuls un enfant, deux animateurs et une femme de ménage étaient présents. Ils ont pu s’enfuir en la voyant. De nombreuses forces de gendarmerie, autour du lieutenant-colonel Ronde, se sont immédiatement rendues sur place pour débuter les négociations. [...]La jeune femme, qui était donc seule retranchée dans les locaux, a ensuite indiqué aux négociateurs qu’elle était en possession de plusieurs bombes. Des sacs ont été saisis par les gendarmes mais les démineurs, venus de Toulouse, n’ont découvert aucun engin explosif.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

17 Août 2018, 09:10 Message

« Dans le crime de masse, il appartient à la branche artisanale : c’est l’auto-entrepreneur de l’attentat, l’assassin du quotidien ; appelons-le le terroriste de proximité. Lui, il ne tue pas en se réclamant de Daesh, il n’a même pas besoin de crier : « Allahou akbar ! ». Non, lui, il va acheter un couteau de cuisine à Carrefour, et il poignarde sa voisine de quatre-vingts ans.

Avant, il a fait ses armes dans la drogue et la prédation, et s’est mêlé à d’autres ambitieux, qui tuent leur temps en tuant des individus isolés. Ils en choisissent un, blanc, lui demandent une cigarette, lui reprochent de les avoir regardés, et lui tombent dessus à sept ou huit, le tabassent et le laissent pour mort après lui avoir volé son smartphone et vingt euros. Si Anne-Sophie Lapix en parle, le lendemain, ce sera pour évoquer une « rixe » ou un « crime gratuit ».

Encouragé, notre homme lance donc sa petite entreprise. Encore une fois, ce n’est pas lui qui se fera sauter dans une salle de spectacle ou foncera dans une foule avec une estafette louée ; non, lui, il travaille dans le local : il essaie de violer une lycéenne à la sortie d’une boîte de nuit, et poignarde le jeune homme qui l’a défendue. Si Laurent Delahousse en parle, le lendemain, ce sera en évitant de dire son nom, sa nationalité, en indiquant qu’il est « déséquilibré », et en rangeant son attentat Leader Price parmi les faits divers.

Ce terrorisme artisanal, qui s’est tellement banalisé que nous ne voyons plus qu’il est du terrorisme, s’étend partout, désormais ; on le trouve à Périgueux, à Mons, à Châtellerault, à Dunkerque, à Aix, à Metz – partout, donc. Il continuera de prospérer tant qu’on le considèrera de façon isolée, seul dans son genre alors qu’il se produit tous les jours en France, tant qu’on jugera ces tueurs comme s’il s’agissait de types qui ont provoqué une bagarre dans un bal du samedi soir après avoir trop bu, tant qu’on refusera de les voir comme les membres du terrorisme islamiste, dont ils occupent un segment de marché en apparence moins spectaculaire que celui de leurs « grands frères » de Daesh, mais qui se révèle jour après jour plus meurtrier. » (Blog Bruno Lafourcade)

(Merci à l'ami Alain)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Jihad

20 Août 2018, 10:53 Message

Image

Précédente

Retourner vers Islamisation