Afficher le sujet - Jihad

Jihad

Sur l'islamisation de la France, et abécédaire de l'islam
Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

29 Mai 2018, 11:50 Message

Et bien voilà, ça n'a pas attendu.

Image


Il aurait hurlé la fameuse formule magique...


***


La France, terre élue du jihad ! Les chiffres sont effrayants… (Atlantico)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Jihad

29 Mai 2018, 12:23 Message

Non, non, cher Didier. Il s'agit d'une fusillade. On ignore tout des motivations du tireur 12: 25 BFM TV

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

29 Mai 2018, 12:34 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

29 Mai 2018, 12:48 Message

Le "terroriste" (à part BFMTV, mais c'est une habitude, tout le monde s'accorde à le nommer ainsi maintenant) était sorti de prison... hier.

Ça promet...

Messages: 272

Re: La civilisation du n'importe quoi

29 Mai 2018, 23:00 Message

(le JDD via msn) Coupe du monde : vous ne pourrez voir aucun match sur grand écran dans la rue

(petit souvenir) (football.fr) Incidents sur la fan zone de Paris

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

2 Juin 2018, 10:31 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

6 Juin 2018, 09:53 Message

Derrière l'annulation de la Gay Pride à Maurice, un islamiste nommé Meetoo (Marianne)

Ça ne s'invente pas...
Pour un peu, cela finissait sur le fil "Rubrique Humour". Ou "Pataquès chez les bienpensants".

« La presse française a pris ses plus belles pincettes pour relater l'incident : BFMTV rapporte que la 13e édition de la Gay pride à l'île Maurice, dans l'Océan Indien, a été annulée ce samedi 2 juin "sous la pression d'opposants". "Des individus munis de pancartes homophobes" ont fait capoter la Marche des fiertés à Saint-Louis, relate simplement le média LGBT Têtu. Euphémismes qui occultent un élément du scandale : si les "individus" en question ont ainsi "opposé" leur haine à la fierté LGBTQ, c'est au nom… d'un islamisme radical.

Comme les images tournées sur place par l'Amicale des jeunes du refuge - une association de lutte contre l'homophobie - l'ont montré, c'est bien devant le cri très net de "Allah akbar !", proféré par des militants ne cachant aucunement leur appartenance idéologique à un islam rétrograde, que les organisateurs de l'événement et la police ont dû reculer, et annuler la manifestation qui avait pourtant été autorisée par le gouvernement.

"Ils nous disaient que si le défilé était maintenu, il y aurait un massacre et qu'il ne fallait pas prendre ces menaces à la légère", a témoigné Pauline Verner, porte-parole du collectif Arc-en-ciel qui
organisait la Pride. Sur les vidéos, on voit en effet ces centaines de manifestants haineux, arborant des pancartes d'une violente homophobie : "L'homosexualité, c'est la bestialité", "Dites-non au comportement des LGBT", "LGBT attire malédiction bondieu"... Et quand un membre des forces de l'ordre annonce finalement l'annulation de la manifestation, les islamistes qui l'entourent hurlent de joie. »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

6 Juin 2018, 12:46 Message

Sartrouville (78) : la salle de prière islamiste de la cité des Indes murée. Nuit d’émeute. Pompiers et policiers caillassés. L’Office HLM attaquée (Le Parisien par Fdesouche)

Messages: 119

Re: Jihad

6 Juin 2018, 13:33 Message

Sartrouville : pour la gazette, on est rassuré "le bilan de ce premier épisode est mesuré", tout va bien.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

12 Juin 2018, 10:26 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Jihad

12 Juin 2018, 17:48 Message

Le Figaro.fr le 12/06/2018 à 17h14 À très très chaud, sous toutes réserves, donc.
Paris : prise d'otages en cours dans le Xe arrondissement
Un «forcené» s'est retranché avec deux personnes dans un immeuble du Xe arrondissement de Paris depuis 16 heures, a indiqué la préfecture de police au Figaro, précisant qu'il ne s'agissait pas «a priori» d'une opération terroriste. Les motifs de cette prise d'otage ne sont pas connus pour le moment.
Pourtant, le texte continue:
Selon les premiers éléments, l'homme, en contact avec le 17 Police Secours, a déclaré «être armé», a précisé une source policière au Figaro, ajoutant que «la situation était très confuse». Selon nos informations, le forcené a demandé à parler à l'ambassade d'Iran. D'Iran, non du Vatican.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

14 Juin 2018, 09:18 Message

Ce brave et si bien nommé Medine (aux accointances par ailleurs plus que problématiques, cette surprise...) :



De plus : ethnique, ça fait pas un peu "racial" ?

NDLR : c'est un pote de notre Premier ministre.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

18 Juin 2018, 09:09 Message

Frédéric Boccaletti : « La tenue et les propos de cette femme prouvent que c’est bien un attentat islamiste ! »



La secte mahométane produit un nombre vraiment très considérable de "déséquilibrés", du reste très typés ; il serait temps d'user de nos facultés de corrélation.

Image


Image



Bientôt sur vos écrans : Nigeria: des attaques suicide perpétrées par des fillettes (Romandie)


***

« Il faut ajouter à cette activité "sur trois continents" la résistance de Daech en Syrie," où il continue de contrôler un territoire vaste de quelque 6.000 km2, dans le désert central, entre la cité de Palmyre et la vallée de l’Euphrate. […] Daech dispose en Syrie d’un sanctuaire vers lequel replier ses combattants défaits dans la banlieue de Damas ou l’est du pays. Des échanges de prisonniers, y compris avec le partenaire kurde de la coalition anti-Daech, permettent aux jjihadistes de reconstituer leur base militante, puis leur force de frappe."

Et le chercheur, s’appuyant sur une information du Daily Telegraph, révèle que de tels échanges de prisonniers viennent d’avoir lieu et que "des jjihadistes français pourraient ainsi redevenir actifs au sein de Daech ". » (Bd Voltaire)

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

26 Juin 2018, 14:39 Message

Inévitable.


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

29 Juin 2018, 13:10 Message

La vidéo qui choque actuellement sur les "résaux sociaux".
On se demande bien pourquoi.



Cet imam prêche sa religion, voilà tout. Il est où, l'problème ?

Du reste, dans les commentaires on notera celui-ci qui devrait mettre fin à cette polémique :

Image


"Point". En effet.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Jihad

9 Juillet 2018, 14:41 Message

Aisne : Muni d’une arme blanche et hurlant «Allah Akbar», l’agresseur meurt après avoir été neutralisé par les gendarmes. (Actus 17)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Jihad

9 Juillet 2018, 16:13 Message

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les motivations de l’auteur.
Of course.

Messages: 272

Re: De l'effondrement

22 Juillet 2018, 07:33 Message

(libération via msn) «Plus Arnaud Beltrame avançait, plus je sentais Lakdim trembler»

Libération revient étrangement là-dessus : Quatre mois après les attaques perpétrées par le jihadiste Radouane Lakdim dans l'Aude (4 morts et 16 blessés), «Libération» révèle les coulisses de l'assaut mené par le GIGN au Super U de Trèbes.

Extrait final : "Depuis le PC arrière de Versailles-Satory, les négociateurs s’activent pour nouer une liaison téléphonique avec Radouane Lakdim. Après de multiples essais infructueux sur les lignes fixes du Super U, une communication s’engage, à 14h13, sur le portable d’Arnaud Beltrame. Le lieutenant-colonel demande à Lakdim s’il peut mettre le haut-parleur. Le terroriste accepte :

- «Bonjour Radouane, c’est le négociateur du GIGN.»

- «Oui, alors j’ai demandé qu’on fasse un échange, le lieutenant-colonel gendarme contre Salah Abdeslam, Fleury-Mérogis.»

- «Oui, c’est ce que vous souhaitez ça, c’est exact ?»

- «Vous serez pas capable alors d’échanger un de vos membres contre un de mes membres ?»

- «Ben Radouane, vous savez très bien que ça ne se fait pas comme ça non...»

Une bonne minute passe. Le négociateur évoque la présence de la mère de Radouane Lakdim à ses côtés quand, soudain, Arnaud Beltrame hurle «Attaque... assaut, assaut». Il est 14h16.
Laps de temps

La suite s’avère relativement confuse. Au téléphone, le négociateur ne semble pas percevoir immédiatement que la situation lui échappe. Il s’égosille, malgré «des bruits de lutte et de cris» [audibles grâce au haut-parleur, NDLR] : «Vous m’entendez ? Arnaud vous êtes là ? Radouane tu m’entends ?» Ses appels désespérés, entrecoupés de «bruit de râle», durent plusieurs minutes. Dehors non plus les effectifs ne semblent pas réagir dans la seconde. Le contingent du GIGN parisien est sur le site depuis à peine une minute lorsque Arnaud Beltrame éructe «Attaque... assaut, assaut.» Faute de temps pour se coordonner, seuls les gendarmes de l’antenne toulousaine investissent le Super U. À la lecture du dossier, il s’avère très compliqué de connaître le laps de temps précis entre les cris d’Arnaud Beltrame et l’arrivée des gendarmes d’élite dans la salle des coffres. Étrangement, le rapport du GIGN ne donne jamais cette indication. Le PV issu de la vidéosurveillance livre cependant un indice : À 14h24 et 30 secondes, la caméra 32 filme l’arrivée des effectifs. Soit donc 8 minutes et 30 secondes après les premiers cris du Lieutenant colonel, une éternité.

Lorsque les hommes du GIGN pénètrent dans la salle des coffres, Radouane Lakdim est assis, dos à la porte. Arnaud Beltrame, porteur de plusieurs impacts de balles et tailladé au niveau du cou, est allongé sur lui, inanimé. Le terroriste crie «Allah Akbar», tente de se redresser. Mais il est finalement abattu. À 14h28, l’assaut est terminé et les premiers soins d’urgence sont apportés au lieutenant-colonel. Ils ne permettront pas de le sauver."

PrécédenteSuivante

Retourner vers Islamisation