Afficher le sujet - L'islamisation : une force qui va !

L'islamisation : une force qui va !

Sur l'islamisation de la France, et abécédaire de l'islam
Messages: 298

L'islamisation : une force qui va !

1 Octobre 2013, 23:22 Message

Une vidéo qui donne froid dans le dos :



Chaque jour qui passe renforce leur emprise sur le pays, bientôt il sera trop tard.

Messages: 1464

Re: L'islamisation : une force qui va !

10 Janvier 2014, 10:47 Message

Image

Messages: 33

Re: L'islamisation : une force qui va !

12 Août 2014, 18:05 Message

Sans doute déjà abordée ailleurs et d'autres manières, la question de Christine TASIN. Et dans l'actualité sa condamnation à Belfort.
Ne comptons guère sur les médias pour en parler de façon honnête. Ne serait ce que le refus du juge de laisser s'exprimer le vétérinaire spécialiste des conséquences sanitaires de l'égorgement Hallal.
Et pourtant c'est le fond du problème que cette exception ( à la loi) devenue quasi générale.
Certains n'auront peut être retenu que la phrase pour laquelle CT à été condamnée " l'islam est une saloperie "
Évidemment, elle est grossière, c'est pas gentil.
Le fait que yahoo enregistre 1500 protestations en une journée pour sa condamnation peut sembler également vulgaire. Et en effet, on peut craindre la volatilité de ces témoignages.
Cette dame à certainement des défauts, mais on la dirait presque infréquentable ? Au point que cette condamnation qui pourrait faire jurisprudence ( si elle ne faisait appel, et à ses périls ) et constitue une bombe pour la liberté d'expression, semble une anecdote.
Il se pourrait qu'un jour nous ayons besoin de toutes les voix ( celles qui savent parler haut et fort ), de toutes sortes de voix pour parler à toutes sortes d'oreilles ...

Quand, dernièrement, CT à participé à un rassemblement contre la rupture de jeûne ( quel mot pompeux, zama, pour parler d'une goinfrerie journalière) fêté à l'hôtel de ville de Paris, elle même et ses amis se savaient très peu nombreux. Et alors ? Question de dignité : ils l'ont fait.
Je suppose que nous sommes nombreux à éviter épidermiquement les slogans, les chansonnettes de Pierre Cassen, qui est par ailleurs un homme remarquable. Mais comment faire pour occuper le terrain quand on est aussi peu nombreux ? Les uns et les autres trouvant les raisins trop verts et restant chez eux ? Ou n'en parlant même pas.

Si Riposte se dit " laïque" il suffit de le lire depuis sa fondation pour savoir que nombre de chrétiens s'y sont exprimés. Et de juifs et apostats musulmans. Et si laïcité, signifié liberté de conscience, liberté d'expression et égalité homme / femme cela me suffira. Depuis 2007 RL n'a jamais manqué de contributeurs, inégaux peut être, mais susceptibles de toucher toute une population. Si pour ma part je finis par être fatiguée des longues citations du Coran ou des Haddiths peut être que c'est nouveau pour ceux dont la prise de conscience est récente. Et Christine TASIN ne fait plus partie de RL même si il lui arrive d'y écrire. Son site s'appelle Résistance Républicaine.

Bref, elle a eu le courage de faire ce que les politiquement correct de la réinformation ne font pas , d'aller où ils ne vont pas et à sa manière, elle a dit : " l'islam est une saloperie " en 5 mots, combien de divisions ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

12 Août 2014, 19:09 Message

Bien entendu, Christine Tasin va faire appel. La nouvelle avait été relayée ici, comme il se doit. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, malgré nos divergences (exemple : ici, ou ), nous entretenons des rapports amicaux avec Pierre Cassen et Christine Tasin, et maintenons au fil du temps nos relations.

Messages: 33

Re: L'islamisation : une force qui va !

12 Août 2014, 20:51 Message

Bien sûr, je connaissais vos liens, et je préférais ne pas y donner suite, celui ci me semblait plus neutre. Et surtout ce n'est pas ce que j'appelle évoquer Christine Tassin et les conséquences de sa condamnation. Quant à l'appel j'aimerais penser qu'elle obtiendra justice et que la condamnation ne sera pas pire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

15 Août 2014, 13:42 Message

Femmes battues : les Nordiques aussi ! RFI

« Ce sont des chiffres glaçants et ils émanent de l’Agence des Droits fondamentaux de l’Europe. Une femme sur trois vivant dans l'Union européenne a subi des violences physiques ou sexuelles au moins une fois dans sa vie depuis l'âge de 15 ans.

Près de 62 millions d'Européennes ont ainsi été victimes de mauvais traitements, et une femme sur vingt a été violée durant son existence. Ces chiffres sont établis sur la base d'entretiens auprès de 42.000 femmes âgées de 18 à 74 ans, vivant dans l'Union européenne. Et ces résultats sont d’autant plus surprenants, qu’ils démontrent que cette violence frappe en particulier les Nordiques. Habitués d’être en tête de tous les classements, - école, bonheur, parité, transparence -, ils se seraient bien passés de cette statistique. Dans le peloton de tête, on trouve la Finlande : 47% des femmes déclarent ainsi avoir été, un jour, victimes de violences. Une tendance qui dure depuis des décennies. »

Pour mieux comprendre, et préciser ce que cet article ne dira pas aussi crument :


Messages: 1464

Re: L'islamisation : une force qui va !

9 Mai 2016, 09:17 Message

Taqiya à Londres

Sadiq Khan a été accusé d'affinité avec les islamistes. Est-ce le cas? Ce soupçon a-t-il pu jouer en sa défaveur?
Il est très difficile de répondre à cette question. Les activités professionnelles de Khan - il était avocat spécialiste des droits de l'homme - l'ont, dit-il, mené à côtoyé des représentants de l'islam radical, voire à dialoguer avec eux lors de débats. Mais comment distinguer ses obligations professionnelles d'une possible tolérance indue?
On observe surtout un changement d'attitude depuis dix ans. En 2004, il a par exemple participé, en tant que candidat à la députation pour le Labour, à une conférence avec cinq extrémistes islamistes, organisée par Friends of Al-Aqsa, un groupe pro-palestinien qui a publié des travaux du révisionniste (selon les termes du Guardian) Paul Eisen. A cet événement, les femmes devaient emprunter une entrée distincte des hommes! La même année, président des affaires juridiques du Muslim Council of Britain, il a participé à la défense de l'intellectuel musulman Dr Yusuf Al-Qaradawi et nié le fait que celui-ci soit un extrémiste. Il est pourtant l'auteur d'un livre, The Lawful and Prohibited in Islam, où il justifie la violence domestique à l'égard des femmes et soutient les opérations martyres contre les Israéliens.
Cependant, pendant la campagne électorale, Khan n'a cessé de condamner l'extrémisme, et demandé la suspension de Livingstone après ses remarques antisémites. Il est aussi haï par certains radicaux car il soutient le mariage gay. Ce changement d'attitude est-il pure tactique ou est-il sincère? Inversement, sa supposée proximité ancienne avec certains radicaux était-elle sincère, où là encore tactique? Dans tous les cas, je ne crois pas que Khan cautionne l'extrémisme. En revanche, il représente une voix assez commune à gauche - surtout dans ce que j'appelle «la gauche du ressentiment» représentée par Corbyn, que Khan a d'ailleurs soutenu en septembre dernier pour son élection à la tête du Labour: celle qui consiste à expliquer les attitudes des extrémistes et des terroristes par la seule et unique faute de l'Occident. Ainsi en 2006, élu député, Khan était l'un des signataires d'une lettre au Guardian qui attribuait la responsabilité des attentats terroristes - comme celui du 7 juillet 2005 à Londres - à la politique étrangère britannique, notamment son soutien à Israël. Cette position et l'ambiguïté passée de Khan ont forcément créé un soupçon en sa défaveur.


http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/05/06/31001-20160506ARTFIG00281-ce-que-revele-l-election-de-sadiq-khan-a-la-mairie-de-londres.php?redirect_premium

Avatar de l’utilisateur
Messages: 616
Localisation: Occitanie

Re: L'islamisation : une force qui va !

16 Juin 2016, 08:12 Message

Comment l'islamisme s'installe en France (Par Ivan Rioufol sur Figaro Blog)

« L’enfant (trois ans et demi) aura assisté, lundi soir dans la maison de ses parents à Magnanville (Yvelines), à l’égorgement de sa mère par l’islamiste Larossi Abballa. Le terroriste venait quelques instants plus tôt, au nom d’Allah et des consignes de l’Etat islamique, de poignarder mortellement son père, officier de police, à l’extérieur du pavillon. La petite victime a été immédiatement conduite, en "état de sidération", à l’hôpital parisien Necker-Enfants malades. Mais l’ultime refuge a été à son tour pris d’assaut et vandalisé à l’extérieur, mardi, par les désormais traditionnels groupuscules d’extrême gauche issus de la manifestation anti-loi travail, organisée par l’intersyndicale CGT, FSU,FO, Solidaires, Unef, Unl, Fidl. "Tuez les policiers", enjoignent les soldats de l’islam radical. "Tout le monde déteste la police", reprenaient encore, hier en dépit du drame de la veille, la foule radicalisée et haineuse. Depuis des semaines, ces actions violentes attirent les fascistes d’extrême gauche. Ceux-là ressemblent de plus en plus aux fascistes islamistes, avec qui ils partagent la même détestation de l’Occident et de la société capitaliste. Cette convergence d’intérêts des islamo-gauchistes, que refusent de voir ceux qui font profession de garder les yeux clos, est une donnée politique qui vient en appui de l’islam révolutionnaire et de sa stratégie de rupture avec la société. Nombreux sont déjà les noyautages islamistes à la CGT, à la RATP, à la SNCF, à Air France, dans la grande distribution, dans les prisons et ailleurs. Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne Jessica Schneider ont été les victimes d’une lecture terrifiante du Coran pris à la lettre. Mais l’offensive islamiste à des soutiens, plus ou moins tacites, qui la rendent plus dangereuse encore.


Il serait faux de croire ces tueurs isolés dans leur communauté. En réalité la cause islamiste, avalisée idéologiquement par une partie de l’extrême gauche factieuse, pénètre aussi dans les cités d’immigration et singulièrement dans les rangs d’une jeunesse qui rejette de plus en plus la société démocratique occidentale. Ce mercredi, dans Le Figaro, Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat de police Synergie-officiers confirme, parlant du djihadisme français : "Aucun endroit n’est épargné, le phénomène de communautarisation et d’insularité de tout un tas de quartiers s’observe partout avec l’infiltration et l’invasion dans le tissu scolaire, associatif et sportif. C’est une lame de fond de société". Dans un communiqué daté de mardi, André Gerin, député (PC) et maire honoraire de Vénissieux (Auvergne-Rhône-Alpes), alerte : "La France est gangrenée par l’islamisme (…) Force est de constater qu’une partie des musulmans s’est radicalisée". Il explique : "Les plus hautes autorités savent à quel point la situation est grave. Elles ne peuvent plus minimiser leurs propos beaucoup trop prudents. Car le phénomène islamiste ne cesse de croître. Il constitue un danger majeur qui guette notre société. Il renferme même les germes de guerre civile." La pire des solutions pour éviter "La guerre civile qui vient" (voir mon livre) serait de persister à sous-évaluer l’ennemi, ses collaborateurs et ses idiots utiles, au prétexte de ne pas "stigmatiser" les musulmans. Persister à procéder de la sorte serait faire injure à tous ceux qui ont rejoint la France pour adopter ses valeurs démocratiques. Ceux-là doivent monter en ligne pour combattre, avec nous tous, le totalitarisme islamo-gauchiste. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

2 Décembre 2016, 12:02 Message

Indonésie. 200 000 musulmans manifestent contre un gouverneur chrétien (Ouest-France)

« Le gouverneur de Jakarta, Basuki Thahaja Purnama, surnommé Ahok, a provoqué une vague de contestation dans le pays musulman le plus peuplé au monde depuis sa prise de position controversée sur l'islam, en pleine campagne pour sa réélection en février 2017 à un scrutin qui s'annonce serré.

Il avait déclaré fin septembre que l'interprétation par certains oulémas (théologiens musulmans) d'un verset du Coran selon lequel un musulman ne doit élire qu'un dirigeant musulman était erronée.

Cette affaire est considérée par de nombreux observateurs comme un test pour la tolérance religieuse en Indonésie, pays d'Asie du Sud-Est où la réputation de pluralisme s'est érodée depuis la récente augmentation des attaques contre les minorités, notamment des chrétiens.

Face à la polémique provoquée par ses propos, le gouverneur issu d'une double minorité - chrétien et d'origine chinoise - s'est excusé, mais la colère n'est pas retombée. Après son inculpation pour blasphème deux semaines après le premier rassemblement de plus de 100 000 personnes, les manifestants continuent de réclamer sa détention. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

30 Janvier 2017, 16:11 Message

Tiens, la Revue des Deux Mondes... Et Rémi Brague.

Rémi Brague : « Nos sociétés ne prennent pas la religion au sérieux » (Revue des Deux Mondes)

« Revue des Deux Mondes – La guerre que nous ont déclarée les islamistes est-elle une guerre de religion ou une guerre contre la civilisation occidentale ?

Rémi Brague – Pour eux, les deux coïncident. Ils voient le monde occidental sur le modèle du monde islamisé, ou plutôt de l’image, elle-même mythique, de ce monde comme s’il était déterminé de part en part par l’islam. Celui-ci n’est pas seulement ce que nous appelons une religion. C’est bien plutôt le plan d’une civilisation clés en main, un système complet de normes réglant la conduite de l’individu, celle de la famille et de la société civile, celle de la Cité : une morale et une spiritualité, une économie, une politique fondées sur le livre dicté par un dieu éternel et omniscient et sur le « bel exemple » de Mahomet (Coran, XXXIII, 21). Ce plan n’a jamais été concrétisé dans l’histoire réelle, où il a fallu transiger avec les nécessités imposées par les mœurs locales, les résistances des populations, les ambitions des souverains temporels, les influences extérieures, etc.

Les islamistes entretiennent le rêve d’une application intégrale de la loi à des sociétés devenues entièrement musulmanes. Face à ce rêve doré, ils campent le cauchemar d’un monde occidental qui serait totalement défini par le christianisme. Leurs ennemis réussissent donc à être en même temps juifs et croisés, ce qui, pour l’historien, serait drôle si ce n’était sinistre. »

Messages: 3089

Re: L'islamisation : une force qui va !

4 Mars 2017, 16:18 Message

Observé quelque part en France !

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

9 Mars 2017, 10:40 Message

Muslims and Islam: Key findings in the U.S. and around the world (Factank)

Image


En un mot : l’islam deviendra probablement la religion majoritaire d’ici 2070, selon l'une analyse de l’évolution démographique des grandes religions du monde menée par le centre américain Pew Research , basé à Washington et spécialisé dans les études et les statistiques démographiques mondiales relatives aux religions.

L'Obscurité croît... à la mesure du Désert.

Messages: 1464

Re: L'islamisation : une force qui va !

10 Avril 2017, 21:37 Message

La Direction centrale de la sécurité publique alerte sur «le développement de l'emprise religieuse dans les quartiers». (Le Figaro du 7 avril)

«Régulièrement sont rapportées des pressions exercées dans les quartiers sur des résidents par des salafistes.»
Une note de la Direction centrale de la sécurité publique (DSCP), dont Le Figaro a eu connaissance, alerte sur «le développement de l'emprise religieuse dans les quartiers». Ce document daté de la fin de l'année 2016 porte sur «l'ambiance dans les quartiers sensibles (hors Paris et petite couronne)».
Ses rédacteurs pointent les «méthodes utilisées, par les salafistes notamment», évoquant «de véritables stratégies locales». Et la police de souligner les «pressions exercées sur les familles et notamment les femmes», mais aussi «le contrôle de l'offre commerciale en passant par la “conquête” des instances de représentation des quartiers».

«Les commerces sont rachetés un à un, et une ambiance délétère s'installe, qui pousse les riverains à partir et à ­céder leurs biens, rachetés à vil prix. C'est un vrai système qui s'est mis en place»
(Daniel Dugléry, maire LR de Montluçon)

Autre mise en garde: «Dans le cadre du dispositif de prévention de la radicalisation, plusieurs personnes suivies par le service ont décidé de quitter leur logement pour s'installer dans les quartiers sensibles, “pour y vivre leur religion en toute tranquillité”», révèlent les analystes de la DCSP. L'opacité de certains quartiers offre ainsi la meilleure des protections contre le regard inquisiteur de l'État.

Ce n'est plus seulement une affaire de mosquées. En France, le ministère de l'Intérieur a décidé depuis longtemps de resserrer le contrôle sur la centaine de lieux de culte susceptibles d'être perméables aux thèses rigoristes de cet «islam des origines». Ils représentent environ 5 % des 2.500 lieux de prière répertoriés dans l'Hexagone. Pour une mouvance de purs et durs estimée entre 20.000 et 40.000 croyants.

Mais ces dernières années, le salafisme s'est insinué dans la vie économique et sociale des quartiers, avec une incroyable vivacité. Même dans une ville paisible comme Montluçon (Allier), on évoque un «climat changeant». «Je ne sais pas si c'est du salafisme, mais je constate depuis peu que le communautarisme gagne du terrain en ville. Les commerces sont rachetés un à un, et une ambiance délétère s'installe, qui pousse les riverains à partir et à céder leurs biens, rachetés à vil prix. C'est un vrai système qui s'est mis en place», déplore le maire LR de la ville, Daniel Dugléry.

À Aulnay-sous-Bois, par exemple, un « fiché S » a récemment réussi à se faire élire président de l'association des locataires de sa cité

La «conquête» des instances de quartier par les salafistes évoquerait presque, quant à elle, les techniques d'entrisme de la gauche révolutionnaire. À Aulnay-sous-Bois, par exemple, un «fiché S» - individu faisant l'objet d'une mise en attention des services de renseignements - a récemment réussi à se faire élire président de l'association des locataires de sa cité.

«Il a fait un superbe lobbying et personne ne se doutait de rien. Alors qu'il est parti en Syrie et qu'il s'est illustré à plusieurs reprises dans des faits de violence qui lui ont valu un contrôle judiciaire qu'il n'a même pas respecté», confie un officier de police. Le fonctionnaire l'assure: «Il y a d'autres cas, notamment dans la ville de Saint-Denis.» On comprend mieux l'enjeu pour les élus d'obtenir un minimum d'informations de l'État sur les «fichés S» dans leur commune…

 «Les policiers sont dépassés, car ils ne vivent plus dans les quartiers et ne savent plus bien ce qui s'y passe. Le salafisme gagne du terrain»

Le député maire socialiste de Sarcelles, François Pupponi, confirme ces évolutions «insidieuses». Au-delà d'une offensive en cours pour la prise contrôle de la troisième mosquée historique de sa ville, les salafistes infiltrent, selon lui, les milieux culturels. «Il y a quatre mois à peine, ils ont essayé de prendre le pouvoir à la MJC de Sarcelles!», assure l'édile.

Il décrit ainsi un jeu de provocations et de séductions de «diverses personnes, qui, sous couvert d'associations de soutien scolaire, ont profité d'une assemblée générale pour improviser un vote bidon et déclarer le lendemain même à la préfecture qu'ils étaient les nouveaux patrons!»

Pour François Pupponi, la situation est sans doute «plus grave» que ce que décrivent les rapports de police. Et pour cause, selon lui: «Les policiers sont dépassés, car ils ne vivent plus dans les quartiers et ne savent plus bien ce qui s'y passe.» Leur conclusion, en tout cas, rejoint celle des élus concernés: «Le salafisme gagne du terrain.»

****************************************************************************
Personnellement j'ai eu à connaître directement de ces méthodes salafistes. Ne comprenant pas bien ce qui arrivait j'ai fait une recherche sur internet. En fait il s'agit du "tamkine" doctrine de jihad propagée par l'UOIF et non d'un simple entrisme qui peut être déjoué et qu'on rencontre couramment.

Le tamkine est un projet global que les musulmans qui sont jugés en avoir la capacité doivent mettre en oeuvre territorialement et dans des organisations, spécialement celles qui influent sur le pouvoir politique. Il s'agit d'une toile d'araignée créée en utilisant largement la takya puis tous les moyens du moment (aucune morale n'est à considérer). Il s'agit de prendre le dessus sur les mécréants afin de valoriser la supériorité du Musulman. L'utilité islamique prévaut et les moyens utilisés y sont intégralement subordonnés. Cette doctrine est une adaptation à des situations où les musulmans sont assez forts pour ne pas s'en tenir à la taqya, il s'agit de créer de petits califats, (ou bases) en subvertissant les organisations sociales existantes. "Base" est d'ailleurs la traduction de Al quaida.

***************************************************************************

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

15 Janvier 2018, 18:19 Message

On y vient, on y vient !

Bethoncourt (Doubs) : la mosquée diffuse par mégaphone l’appel à la prière (Observatoire de l'islamisation)

« La mosquée Zaid de Bethoncourt, sise dans le quartier sensible des Champvallons, est pourtant dirigée par un notable de l’islam « de France », Mohamed Gmih, marocain, membre du conseil d’administration du Conseil français du culte musulman et président de sa structure régionale, le CRCM de Franche-Comté. La mosquée enseignant l’arabe et le coran à une soixantaine d’enfants (mercredi et samedi), est fréquentée par plus de cent personnes le vendredi.

Depuis un an, janvier 2017 précisément, l’appel à la prière du matin et du début d’après midi se réalise par mégaphone afin de toucher tout le quartier a constaté la police. Comment cela peut-il être toléré ? Et après des quartiers entiers, des villes seront ainsi sonorisées à l’avenir ?

Cette mosquée, de la mouvance tablighi, a été fréquentée par la famille Akoucham, dont Mohamed et Soukaina ont rejoint en Syrie les rangs de l’Etat Islamique, en 2014 et 2015. Illustration du problème des naturalisations en France, le vice-président de la mosquée ainsi que le trésorier, nés au Maroc, ont obtenu la nationalité française. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

8 Mars 2018, 09:28 Message

Image

Messages: 1464

Re: L'islamisation : une force qui va !

10 Mars 2018, 10:55 Message

Article de (Dreuz)

Article où l'on voit que la force qui va n'a en face qu'une faiblesse insigne. Ici dans les Bouches-du-Rhône :

Les autorités françaises ont engagé la procédure d’expulsion de l’imam intégriste de la mosquée du boulevard National, à Marseille, Hadi Daoudi, de nationalité algérienne, en raison de ses prêches radicaux et incitateurs à la violence qui ont duré 37 ans.
L’opération d’expulsion a été lancée après une longue et complexe procédure.

Suivi seulement depuis quelques mois par les services de renseignement français, l’imam intégriste aurait joué un rôle majeur dans l’expansion du salafisme à Marseille. Agé de 63 ans, l’imam préside la mosquée Sounna, dans le quartier La Belle de Mai, d’où il a lancé maintes fois des appels à la haine et à la violence contre les chrétiens, les juifs, les chiites et les personnes adultères, en des termes particulièrement explicites.

Cet imam n’a fait en réalité que respecter à la lettre les sources religieuses musulmanes
La presse algérienne, qui a repris cette affaire rappelle que cet imam décrit les juifs comme «des descendants de singes et de porcs».

Ce que ne dit pas la presse algérienne est que cette description est extrêmement répandue chez les musulmans, y compris en Algérie parce qu’elle se trouve dans le Coran.

En effet, selon l’Islam, les anciens juifs furent transformés en animaux pour avoir transgressé la parole de Dieu. Ce châtiment divin est mentionné dans trois sources du Coran (1) et aussi les hadiths (traditions du prophète Mahomet).

Les musulmans ne respectent pas les infidèles et surtout pas les juifs – pas seulement les sionistes. Cet imam n’a fait en réalité que respecter à la lettre les sources religieuses musulmanes.

Voir, dans les juifs «les descendants de singes et de porcs» est également commun dans l’Islam chiite. De telles affirmations se trouvent, par exemple, dans les discours prononcés chaque année par le chef terroriste du Hezbollah, Hassan Nasrallah, à l’occasion de la fête chiite de ‘Ashoura.

Dans les traditions islamiques, les musulmans furent également menacés d’être transformés en singes et en porcs. Cependant, pour les juifs et les chrétiens, ce châtiment était un évènement du passé, tandis que, pour les musulmans qui commettaient des péchés, il serait infligé au jour du Jugement.

Malgré les faits palpables, les autorités françaises n’ont pas recouru à la procédure d’expulsion urgente
La commission d’expulsion du TGI de Marseille a préféré soumettre le cas de cet imam qui vit en France depuis 1981 au débat devant trois juges.

Cet intégriste a donc bénéficié de toute la bureaucratie de l’administration française et la lenteur de la justice locale, montrant ainsi que l’Administration s’intéresse plus à protéger les droits d’un étranger que la sécurité des Français. Cet imam fanatique a réussi en 15 ans à verser son venin dans 17 mosquées et salles de prière à Marseille tout en bénéficiant des allocations sociales et des aides pour sa famille et ses enfants nés en France.

Son «activisme» pour la cause islamiste l’a mené à soutenir le Hamas palestinien, qui lui aussi dans sa charte exprime cette haine pour les juifs et que l’ »Heure ne viendra pas avant que les musulmans n’aient combattu les Juifs » (c’est-à-dire que les musulmans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent cachés derrière les pierres et les arbres.

Le Conseil d’État a confirmé, le mois dernier, la fermeture de la mosquée du boulevard National à Marseille pour ses prêches radicaux et que son imam pourrait être expulsé vers son pays, l’Algérie.

L’avocat de l’association des musulmans du boulevard National, Me Philippe Pérollier a noté que «le ministère n’a pas utilisé la procédure d’urgence absolue».

Son client est l’objet d’une note spéciale et personnelle du ministère de l’Intérieur. Dans leur «note blanche», les services de renseignement estiment que ce dernier a eu un rôle majeur dans l’expansion du salafisme dans la région.

«Il n’est pas contesté que ces prêches diffusant une idéologie contraire aux principes républicains et des messages de haine et de violence, dépassent la sphère religieuse, conduisent les habitants du quartier à un repli communautaire et constituent le terreau d’actions violentes» écrit le préfet des Bouches-du-Rhône dans l’arrêté du 11 décembre 2017 ordonnant la fermeture de la mosquée «aux fins de prévenir la commission d’actes de terrorisme».

La Préfecture de police a produit le 15 décembre dernier devant le tribunal administratif cette «note blanche» des services de renseignement du 3 novembre 2017 démontrant le rôle de ce religieux algérien dans l’expansion du salafisme à Marseille, sa région et au-delà. «En un peu plus d’une quinzaine d’années, le prosélytisme patient et continu d’El Hadi Doudi a conduit à la diffusion du message salafiste à un quart des fidèles», peut-on lire dans cette note qualifiée de «précise et circonstanciée» par le Conseil d’État.

Cette note dresse un panorama du salafisme dans le département, et de la coupable passivité des institutions républicaines pendant que le ministre de l’Intérieur fait de beaux discours sur la lutte contre le racisme et l’antisémitisme :

«Les Bouches-du-Rhône comprennent 24 mosquées salafistes, dont 15 sont implantées à Marseille. Ces lieux de culte rassemblent 25% des fidèles se rendant régulièrement à la prière du vendredi (contre 5,5% au niveau national). En termes de progression du salafisme, la force de Marseille est là tout entière. En un peu plus d’une quinzaine d’années, le prosélytisme patient et continu d’Hadi Doudi, imam-président de la mosquée As Sounna, a conduit à la diffusion du message salafiste à un quart des fidèles assistant à la prière du vendredi.»

mosquée de la cité Consolat fait l’objet d’un arrêté de fermeture depuis juin 2016, décision qui n’est à ce jour pas respectée
Parmi les 17 mosquées et salles de prière sous le contrôle de l’imam Doudi à Marseille :

la mosquée Sounna, dans le quartier La Belle de Mai
la mosquée de la cité des Bleuets,
celle d’Air Bel,
la mosquée Al Badr de la rue Saint-Dominique,
celle des Caillols,
et la mosquée de la rue Cristofol.
S’agissant de la mosquée de la cité Consolat, la note indique que «ce lieu de culte fait l’objet d’un arrêté de fermeture depuis juin 2016, décision qui n’est à ce jour pas respectée.»

L’analyse s’étend aux mosquées salafistes de

Fos-sur-Mer,
Gardanne,
La Ciotat,
Marignane,
Vitrolles,
Miramas,
Saint-Victoret,
Septèmes-les-Vallons,
la Roque d’Anthéron,
ainsi que 15 autres lieux en France où la voix de l’imam porte.
«Les vociférations électro-amplifiées de l’imam Doudi retentissent à plusieurs centaines de mètres à la ronde», lit-on déjà dans une note blanche de mars 2011.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

(1) Le châtiment divin contre les juifs est mentionné dans trois versets différents du Coran :

«…Ce sont ceux qu’Allah a rejetés, sur qui sa colère est tombée et qu’il a transformés les uns en singes et en porcs…» (5 : 60) ;

«Vous avez certainement appris la fin de ceux parmi vous qui ont transgressé le sabbat, en conséquence de quoi nous les avons condamnés : Soyez comme des singes, méprisés» (2 : 65) et

«quand, au lieu de s’amender, ils persistèrent davantage dans la poursuite de ce qui leur était interdit, nous les condamnâmes : Soyez comme des singes, méprisés» (7 : 166)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: L'islamisation : une force qui va !

10 Mars 2018, 11:07 Message

Bien sûr que l'islam n'est — chez nous — fort que de notre faiblesse, en effet insigne, à dire le moins.

Par expérience, connaissance, et par simple déduction logique, il est tout aussi certain qu'une main de fer y mettrait rapidement bon ordre. Faudrait-il encore rééquilibrer la population présente sur notre sol, et sa dynamique...

Messages: 1464

Re: L'islamisation : une force qui va !

10 Mars 2018, 14:16 Message

Ce que je voulais montrer c'est que "la force" elle-même est utilisée minablement...

Suivante

Retourner vers Islamisation