Afficher le sujet - Sus aux blancs !

Sus aux blancs !

Sur l'ethnomasochisme, la repentance et le suicide du pays.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

27 Septembre 2018, 10:16 Message

«Pendez les Blancs» : la justice ouvre une enquête sur un clip de rap (Le Figaro)

« Je rentre dans des crèches je tue des bébés blancs. Attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge, petits et grands. Fouettez-les fort, faites-le franchement. Que ça pue la mort que ça pisse le sang »

Brève remarque : j'ai vu passer cela hier ; mais c'était annoncé par des gens ou des sites qu'on n'a pas envie de fréquenter, même avec une longue cuiller, style Aioub and co. Je n'ai pas eu le cœur de regarder ce "clip" pour m'en faire une idée, et de vérifier autant que possible son authenticité. C'était si "énorme"...

Eh bien, c'est confirmé.
Sans doute n'est-ce que du "spectacle".
Radio mille collines aussi était un "média".
Tout média télé-technique n'est-il pas génocidaire ?


***

Le Front de mères, nouveau syndicat de parents d’élèves : quand la dé(s)intégration avance voilée… (Le Point, par BV)


« Comme titre Le Point, il s’agit d’un « syndicat de parents d’inspiration indigéniste ».

Cofondé par Fatima Ouassak, militante antiraciste qui fut proche du Parti des indigènes de la République (PIR) et par la blogueuse Diariatou Kebe, le premier rassemblement s’est tenu dans "une salle financée par le ministère de la Culture, la région, le département et la mairie". Cela mérite, en effet, d’être souligné, preuve, s’il en fallait encore une, que le poisson pourrit bel et bien par la tête.

Syndicat qui se présente comme "issu des quartiers populaires", le Front de mères "travaille l’imaginaire d’une bataille identitaire autour de l’école". En témoignent les thèmes abordés : "expérimenter la transmission des luttes à travers un cours d’histoire d’un point de vue anticolonial", cours de "critique des médias" ou encore "conférence sur l’alternative végétarienne". Ce dernier sujet d’apparence anodine étant, sans doute, l’un des plus politiques puisqu’il permet de "satisfaire d’un côté les revendications religieuses d’une population musulmane pieuse et de l’autre les attentes politiques d’une gauche altermondialiste" branchée vegan !

Si, en cette journée de lancement, les interventions sont « demeurées mesurées », Le Point rappelle toutefois le manifeste publié l’an passé par les deux fondatrices du Front de mères, où elles affirment : "[L’école est] utilisée par les Blancs comme outil pour transmettre leurs privilèges à leurs enfants, et comme arme pour entraver le champ des possibles des nôtres." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

28 Septembre 2018, 08:58 Message

Sur cette énième histoire de "rap" : après Le Monde se fendant d'un long et laborieux article pour "déminer" la chose et donner tous les éléments de langage utiles à ceux que ça gênait quand même un peu aux entournures — un bijou d'aveuglement volontaire, d'hypocrisie militante, et de mauvaise foi — voici les "politiques" qui embraient, au premier rang desquels l'inénarrable Coquerel, que rien, mais alors vraiment rien du réel ne dérange si peu que ce soit. Un pro du mensonge propagandiste, un rejeton accompli de Goebbels et Staline réunis.

Marie Delarue (BV) :

« Raciste, Nick Conrad ? Non, poète, dit-il. Et Coquerel l’assure, tout comme Brigitte Marsigny, le maire de Noisy-le-Grand : ce garçon un peu énervé n’est en rien représentatif d’un fait social. "Voilà, je vous le dis, je pense qu’il ne représente pas du tout un courant dans la société qui serait une réponse par rapport au racisme dont souffriraient nos concitoyens ou les personnes noires ou les personnes maghrébines", affirme Coquerel sur BFM TV.

(...)

Pas comme ce salaud de Zemmour qui, lui, est un vrai raciste. C’est Coquerel qui souligne : "Moi, j’ai été aujourd’hui interrogé par plein de journalistes, à l’Assemblée, sur qu’est-ce que (sic) je pensais de cette histoire. Excusez-moi, mais je n’ai pas été interrogé de la même manière sur les propos d’Éric Zemmour." Et à la journaliste qui lui fait remarquer que Zemmour n’appelle pas au meurtre, il répond : "Ce chanteur n’a quasiment personne qui l’écoute, ce qui prouve bien que ce racisme anti-Blancs dont vous parlez n’est pas si large que vous l’interprétez. Il faut le condamner. Ce que j’observe, c’est qu’Éric Zemmour, quand il tient des propos racistes sur une grande chaîne de télé, non seulement c’est pas lui qui est viré, mais c’est la personne qui en est victime, et qu’il peut continuer à venir comme chroniqueur parler de ça." »

A quoi bon dire ce qu'il en serait en cas de "réciprocité" ?
Au passage : je trouve que BV s'améliore en ce moment.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

1 Octobre 2018, 09:24 Message

[NDLR : suite à la publication d'un livre délirant "d'historiens de gauche" sur la colonisation, envisagée principalement sous l'angle... de la prédation sexuelle. On entend d'ici les prochaines émissions, "tables rondes" et autres interviews gourmandes de France-Déculture autour de cette nouvelle charogne.]

« ...le collectif Cases rebelles, dont les activités, selon son site, "se fondent sur réflexions et luttes contre toutes les formes de domination, dans une perspective afrocentrée et panafricaine [nommée] PanAfroRévolutionnaire".

Dans un long communiqué, ce collectif dénie à des historiens blancs le droit de parler, même dans une approche négative, du colonialisme. Il leur reproche de ne pas respecter la dignité et le droit à l’image des "victimes", qui seraient "condamnées pour l’éternité à être exposées dans les pays barbares qui les ont colonisées". Ce livre ne serait qu’un "coup" publicitaire, qui "se mêle au sexisme racialisé qui touche les femmes noires, asiatiques, arabes, berbères, polynésiennes, mélanésiennes, autochtones, latinas, contre toutes les femmes non-blanches". Les "crimes de la colonisation" sont "imprescriptibles" faute d’une réelle et complète "politique de réparations".

Décidément, il y a encore pire que des historiens engagés qui veulent à tout prix justifier leurs thèses. Les signataires de ce manifeste refusent "les dialogues avec la suprématie blanche qui ne font qu’alimenter la société du spectacle" » (BV)

J'aime tout particulièrement cette dernière phrase...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

5 Octobre 2018, 08:44 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

7 Octobre 2018, 08:54 Message

(ou bien Propaganda)

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

9 Octobre 2018, 11:10 Message

Décoloniser les arts : « Les Blancs doivent apprendre à renoncer à leurs privilèges » (Le Monde)

Un court extrait d'une diarrhée aussi répugnante que nocive :

« Olivier Marboeuf parle quant à lui d’ "hospitalité toxique" qui "épuise la force transformatrice du geste décolonial minoritaire en faisant de sa saisie critique non plus une opération à même d’affecter l’ordre politique et social, mais une simple catégorie dans l’économie des savoirs" [NDLR : y cause comme une parfaite machine déblatérante en quête d'un "j'ai bon , maîtresse !"]. Pour Seloua Luste Boulbina, la décolonisation est moins un processus, qui suppose une évolution d’étape en étape, qu’un "travail sur soi". Travail qui nous concerne tous, car, ainsi que l’explique au Monde Françoise Vergès, "les Blancs doivent apprendre à renoncer à leurs privilèges. Cela est certes extrêmement difficile à accepter d’un point de vue individuel, mais il faut comprendre que c’est toute la société française qui bénéficiera de ce combat". »

Et s'ils ne renoncent pas à ces "privilèges" qu'ils ne doivent qu'à eux-mêmes ? Onfaitkoi ? Comme au Rwanda, en Afrique du Sud ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

11 Octobre 2018, 09:01 Message

Pataquès... et tribus.

Le roi des Zoulous veut s'allier aux fermiers blancs contre la réforme agraire sud-africaine (RT)

« La nation zouloue dont je parle n’existera plus si nous n’avons plus de nourriture. C’est la raison pour laquelle, je dis que les agriculteurs [blancs] doivent venir vers nous afin de discuter sur ce que nous pouvons faire dans le domaine de l’agriculture […]. C’est la raison pour laquelle je demande à AfriForum de venir nous aide »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

11 Octobre 2018, 09:33 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

12 Octobre 2018, 09:53 Message

Il faudrait prévenir Rance-Culture...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17117

Re: Sus aux blancs !

14 Octobre 2018, 08:06 Message

Et Justice Taubriesque.

« Le rappeur Nick Conrad, qui a fait scandale avec sa chanson dans laquelle il disait "pendez les blancs", n’est pas poursuivi pour incitation à la haine raciale alors que la loi punit ceux qui provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une race. La qualification retenue par le parquet de Paris contre Nick Conrad est la "provocation publique à la commission d’un crime ou d’un délit". Noëlle Lenoir, ancien membre du Conseil constitutionnel, a dénoncé publiquement une omission. Pour elle, Nick Conrad devrait être poursuivi pour incitation à la haine raciale. La défense du rappeur a invoqué "une distanciation grâce à l’art". » (BV)

L'iniquité de la situation qui "nous" est faite (mais par qui ? "nous"-mêmes !), ne saurait être plus flagrante ; d'autant que cette fois, ce n'est pas une question de "fait divers", mais d'affichage médiatique explicite. Tout va bien.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Ethnomasochisme, repentance & nihilisme