Afficher le sujet - Réconciliation

Réconciliation

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

10 Mars 2021, 17:35 Message

« Dieu a créé l'homme avec deux amours, l'un pour Dieu, l'autre pour soi-même », subordonné au premier ; mais le péché originel d'Adam et Eve, qui s'est transmis à toute leur descendance, à éloigné l'homme de son Créateur : « il s'est aimé seul et toutes choses pour soi » d'un amour égoïste et tyrannique, qui n'est qu'une « concupiscence [...] devenue [...] notre seconde nature » puisqu'il cherche la valeur dans les objets des sens. Cet amour est la manifestation d'un besoin, d'un manque radical, si bien qu'il est irrésistible, et il est pathétiquement insatiable, parce qu'il tente de combler par les êtres et les biens de ce vain monde le vide créé par l'abandon de Dieu. Du bonheur originel dont la recherche reste la motivation de tous les actes de l'homme, « il ne lui reste maintenant que la marque et la trace toute vide qu'il essaie inutilement de remplir », « parce que ce gouffre infini ne peut être rempli que par un objet infini et immuable, c'est-à-dire que par Dieu lui-même ».

Pascal, lettre du 17 octobre 1651, Pensées Laf 616, 148 — repris par Jean Rohou.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4528

Re: Réconciliation

10 Mars 2021, 21:22 Message

Incomparable Pascal. Merci Didier.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

15 Mars 2021, 19:50 Message

Écoute comparée des Wesendonk lieder de Wagner. Kaufmann remarquable, évidemment, quoiqu'encore avec une voix un peu trop "engorgée" dans le médium ; mais inapproprié. Sinopoli le plus intense et profond pour la direction, sans surprise ; mais Cheryl Studer... Christa Ludwig et Klemperer au sommet, on change là de monde. Et pour finir, un cran encore au-dessus de Ludwig, "notre" Régine Crespin. La plus noble et la plus belle de toutes les Walkyries — qui s'est prudemment cantonnée à ce rôle dans la seule deuxième journée du Ring, à la demande expresse de Karajan (avec Janovitz en Sieglinde !) — réalise avec Georges Prêtre et un modeste orchestre national une interprétation superlative.

Sans doute le recueil qui permet le mieux la perception de l'abyssale tristesse qui court tout au long de l’œuvre de Wagner, qui la fonde bien au-delà de tout l'attirail dont il l'a affublé.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

2 Avril 2021, 13:16 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

10 Avril 2021, 15:52 Message

Ah, ce cher Teodor ! Il exagère, mais on lui pardonne beaucoup, car il donne aussi beaucoup. Currentzis vient de sortir une 7ème de Beethoven, après une cinquième de grand intérêt il y a quelques mois. Comme pour cette dernière, il est plus sage qu’on pourrait croire, et tout à la fois excessif, voire excentrique. Derechef, il ne peut s’empêcher de tripoter un peu les « potards » (il va se faire assassiner, à force…), il exagère franchement ici et là, mais son interprétation foisonne d’idées, on tend l’oreille continûment, les équilibres et la lisibilité sont remarquables, il apporte une contribution toute personnelle à l’insoluble équation d’un allegretto qui est aussi une marche funèbre, bref : c’est Teodor dans ses œuvres. Ses déclarations au sujet de cette œuvre sont un mixte d’idées pertinentes (emportement dionysiaque) et de tape à l’œil auquel il ne croit manifestement pas quand on l’écoute (temple grec, en style dorien...), il manie l’esbroufe et la sincérité avec une désarmante naïveté plus qu’avec habileté. A écouter, à suivre (une intégrale est visiblement programmée), même si, s’agissant de cette symphonie, sans doute l’une des plus enregistrées (et avec tant de merveilles parmi ces témoignages), et comme pour la précédente, bien qu’il se hisse à un très haut niveau et témoigne du renouvellement permanent de notre entente d’icelle (un des rarissimes signes positifs de l’époque), il ne l’emporte ni sur le grand classicisme passionné de Karajan dans ses meilleurs jours, ni sur le génie pur et simple d’un Harnoncourt au crépuscule de sa vie (enregistrement d’un concert hanté par la mort, dont on ne sort pas indemne, comme il est convenu de dire).

Image


A noter, pour les abonnés, qu’un concert très... spécial de Teodor Currentzis à la Sainte Chapelle, fait de chants byzantins exécutés par son chœur et des religieux orthodoxes, comme en un rite, revient régulièrement sur la chaîne Mezzo. On voit que la relation forcément particulière entre cette musique et ce lieu est sentie par tous, et le résultat est spirituel plus encore que musical ; mais le sublime, l’œuvre d’art superlative, c’est bien la chapelle elle-même.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

14 Avril 2021, 10:19 Message

« Après Napoléon, néant : on ne voit venir ni empire, ni religion, ni barbares. La civilisation est montée à son plus haut point, mais civilisation matérielle, inféconde, qui ne peut rien produire, car on ne saurait donner la vie que par morale ; on n'arrive à la création des peuples que par les routes du ciel ; les chemins de fer nous conduiront seulement avec plus de rapidité à l'abîme » Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4528

Re: Réconciliation

14 Avril 2021, 10:51 Message

Ah, ce cher René de !...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

23 Avril 2021, 10:07 Message

Jonathan ayant la flemme de nous faire profiter ici de ses lectures, je m'y colle... ;)

Image

Image


C'est dire si la réconciliation s'éloigne à tire d'aile... à moins d'une effraction aussi gigantesque que l'est notre dérive et la puissance qui la meut.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 175

Re: Réconciliation

23 Avril 2021, 16:50 Message

"Jonathan ayant la flemme de nous faire profiter ici de ses lectures, je m'y colle... ;) "

8O :lol:

Je le reconnais !
... Mais à défaut d'être un grand contributeur, je suis un lecteur assidu et fidèle (depuis NEL !) ;)
"Où le secret commence, commence aussi le pouvoir réel" H. Arendt, Le système totalitaire

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

27 Avril 2021, 09:57 Message

Flânerie dans la bibliothèque ; ouverture d'un livre (Harangues de Démosthène) à une page au hasard, ceci :

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

29 Avril 2021, 14:35 Message

« Chaque communauté a droit immédiatement et essentiellement de se gouverner elle-même, c’est à elle et non à aucun particulier que la puissance et la juridiction a été donnée. » Libellus de Ecclesiastica et Politica Potestate, Edmond Richer, 1611.

Histoire de France. Je découvre que le démocratisme français est un richérisme. Le bouffon Mélenchon en serait tout stupéfait, si d'aventure on le lui expliquait... Mais qu'y comprendrait-il ?

Remarque faite en passant, à l'occasion d'un approfondissement personnel sur l'augustinisme, sujet dont la complexité est le fait d'un entrelacs assez invraisemblable de déterminations philosophiques, de recouvrements divers et parfois contradictoires, de circonstances humaines ou politiques, de contre-emplois et de méprises, d'erreurs et de pénétrations profondes ; en dénouer les fils et faire ressurgir la question de fond, in fine historiale bien plus que théologique, existentielle bien plus que dogmatique, est décidément passionnant, et très éclairant. Il y a le théâtre des marionnettes aux prises avec des enjeux somme toute triviaux ; et ce qui mène la danse — à l'insu de tous, ou presque.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4528

Re: Réconciliation

9 Mai 2021, 19:31 Message

Jésus sera en agonie jusqu'à la fin du monde: il ne faut pas dormir pendant ce temps-là.
Blaise Pascal.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

26 Mai 2021, 14:29 Message

Longtemps recherchée, enfin retrouvée.

« Quand tout se remue également, rien ne se remue en apparence ; comme en un vaisseau, quand tous vont vers le débordement nul n'y semble aller. Celui qui s'arrête fait remarquer l'emportement des autres, comme un point fixe" Pascal, Pensées


***

Et ceci :

« Il y en a qui vont jusqu'à cette absurdité d'expliquer un mot par le mot même. J'en sais qui ont défini la lumière en cette sorte "La lumière est un mouvement luminaire des corps lumineux" ; comme si on pouvait entendre les mots de luminaire et de lumineux sans celui de lumière.

On ne peut entreprendre de définir l'être sans tomber dans cette absurdité : car on ne peut définir un mot sans commencer par celui-ci : c'est, soit qu'on l'exprime ou qu'on le sous-entende. donc pour définir l'être il faudrait dire c'est , et ainsi employer le mot défini dans la définition. (...) Car, par exemple, le temps est de cette sorte. Qui le pourra définir ? Et pourquoi l'entreprendre puisque tous les hommes conçoivent ce qu'on veut dire en parlant de temps, sans qu'on le désigne davantage ? » Pascal, De l'esprit géométrique

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

3 Août 2021, 13:02 Message

Il était bien temps de remonter un peu ce fil.

La remarquable conclusion de l'étude de Pierre Aubenque intitulée "Le problème de l'être chez Aristote". Cette étude est centrée sur l'aporie des apories constituée par l'articulation aussi nécessaire qu'impossible entre théologie et ontologie, entre Dieu et Etre, entre humain et divin, qui traverse toute la trajectoire d'Aristote penseur grec aux prises avec le "τι το ον", pour une ultime fois, récapitulative.
A méditer.

Image

Image

Image


Aubenque manque le simple mot de reprise, restant à répétition pour dire tout autre chose. Je ne doute pourtant pas qu'il connaisse parfaitement Kierkegaard.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Réconciliation

19 Août 2021, 13:38 Message

« C’est une étrange et longue guerre que celle où la violence essaie d’opprimer la vérité. Tous les efforts de la violence ne peuvent affaiblir la vérité et ne servent qu’à la relever davantage. Toutes les lumières de la vérité ne peuvent rien pour arrêter la violence, et ne font que l’irriter encore plus. » Blaise PASCAL, Les Provinciales

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante