Afficher le sujet - Réconciliation

Réconciliation

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3837

Re: Réconciliation

31 Juillet 2020, 09:20 Message

Un autre monde.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

31 Juillet 2020, 11:25 Message

Le Requiem de Fauré fait partie de ces œuvres rares, uniques en leur genre, surgies du plus profond de l'âme, et qui dépassent même la notion de "chef-d’œuvre". Le Pie Jésu en est le cœur très sensible. Il est écrit pour une voix d'enfant, et c'en est toute la difficulté : les sopranos les plus accomplies y sont toujours en porte à faux, et échouent plus ou moins à le chanter ; et les enfants sont en général trop enfant pour cela. Qu'on songe à ce qui est chanté ! Ici, c'est presque parfait, et proprement adorable, et beau à pleurer. Encore faut-il avoir conservé quelque chose du don des larmes.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

11 Août 2020, 13:44 Message

« Si la fortune vous tourmente, du moins ne vous trahissez pas vous-même et ne l'aidez pas à vous vaincre. Un seul parti reste à l'homme en tout désastre : ne pas consentir à sa défaite. Refuser son consentement. » André Suarès, lettre à Pierre de Massot.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

13 Août 2020, 11:27 Message

« Mon livre qui est au cœur d'un problème éternel, où l'homme, aujourd'hui, est engagé jusqu'à la garde, tombe une fois de plus dans le tumulte de la rue et des troupeaux hurlants et le silence de la misérable élite qui jamais ne me rendra ce qui m'est dû. Elle m'a proscrit, et elle est à genoux devant la Barbarie : elle lui livre les clés de la maison et fait sauter les portes pour que les Barbares entrent plus vite. » André Suarès, Lettre à la comtesse Murat, 7 juillet 1936.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

15 Août 2020, 09:59 Message

Fra Angelico

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3837

Re: Réconciliation

15 Août 2020, 10:09 Message

Fra Angelico...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

20 Août 2020, 16:16 Message

Image

Image


Salluste, André Suarès, Présences

« ...la conquête du monde par Rome est une conquête de Rome par l'univers, et par la seule force où la matière se pénètre assez d'esprit pour être universelle : à savoir la finance. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3837

Re: Réconciliation

20 Août 2020, 16:37 Message

Tout est prodigieux de clairvoyance et de lucidité dans ces pages que vous nous offrez, cher Didier. La phrase que vous extrayez est abyssale de pragmatisme et c'est dans cet abysse que gît la vérité. En ce sens, plus elle écrase, plus elle a raison. ... Belles âmes, s'abstenir.
Merci à vous.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

16 Septembre 2020, 16:41 Message

André Suarès sur De Gaulle au sortir de la guerre : « Il est clair que l'apparition de cet homme est un des miracles français. Il est venu comme Jeanne d'Arc elle-même, à l'heure suprême de l'honneur, pour sauver le pays de la honte et de la mort, ces formes jumelles de l'agonie. »

De Gaulle sur Suarès, au moment de la guerre d'Algérie : « L'idée que Suarès se faisait de moi le 25 août 1944, qu'aurait-elle été avant le drame, et que serait-elle aujourd'hui ? Dans ce que nous pouvons valoir, quelle part immense à l'événement ! N'est-ce pas là tout l'intérêt de l'histoire ? »

Messages: 522

Re: Réconciliation

16 Septembre 2020, 22:35 Message

On croit naïvement que la raison suit les armés, qu'elle ne fréquente que la couche des puissants, mais la réalité est plus phénoménologique: le puissant, par ses actes, prouve la raison et prouve qu'il a raison. Mieux: il fait la raison. Objectivement, la puissance décisive de ses actes amène la raison à se ranger, avec ou sans les hommes, à ses côtés.

Par exemple, durant le dernier grand conflit mondial, le raisonnement des nazis face à la Résistance en France était marqué au coin du bons sens : vous ne pouvez pas gagner, et, bêtement, vous vous obstinez à vouloir nous nuire, puis vous vous plaignez de périr cruellement comme le feraient des animaux têtus et dénués de raison qui s'entêtent à mordre plus puissant qu'eux. Vous ne semblez pas comprendre un raisonnement aussi simple. Ergo, vous vous rangez, intellectuellement, à peine au-dessus du Nègre sans suite logique dans les idées. Vous méritez de périr et notre bras séculier, qui vous aligne le long d'un mur pour vous abattre, est un bras logique. Nous sommes la logique, vous, la déraison. Notre violence, celle de l'ultima ratio, vous dépasse non seulement en puissance mais aussi en raison. La raison vous commande de vous soumettre à notre puissance, en y faillant, vous nous prouvez que vous méritez la mort que l'on réserve aux bêtes, ce qui fait de votre exécution un acte hiérarchiquement fondé et juste.

Tel était le prédicat violence-raison des Nazis face à leurs opposants en France. Je ne fais dans le paragraphe ci-dessus que résumer ce que véritablement l'on trouvait écrit dans les tracts de propagande nazie distribués à la population que l'on soupçonnait de cacher des Résistants (en Provence, au début du printemps 1944). C'est terrible à dire, mais les Nazis avaient raison.


Quelques mois plus tard ,les Alliés débarquaient en Normandie et, pour faire court, il suffit de dire qu'ils firent une démonstration de force/raison supérieure. Leur raison, leur raisonnement, leur logique étaient supérieurs, à travers la supériorité de leur puissance de feu à celle des Nazis dans ce quartier d'Europe de l'Ouest. De ce fait, ils rétablissaient rétroactivement les Résistants dans la Raison, qui changeait de siège, de protecteur. En une nuit, ceux qui pendant quatre ans avaient eu tort d'espérer et de combattre, se trouvèrent avoir eu raison, de par la vertu de cette inversion des rapports de force militaires.

Dieu est du côté des gros bataillons disait Napoléon. La raison aussi, si l'on veut bien, dans une tradition philosophique européenne (kantisme, spinozisme, etc.) où Dieu et la Raison n'ont cessé de jouer l'un avec l'ombre de l'autre, mettre ces deux notions, ou instances, en équation.

Messages: 828

Re: Réconciliation

17 Septembre 2020, 12:32 Message

Brillante démonstration qu'en la matière, la question ne se pose pas sur le terrain de la raison. Au niveau de l'Histoire, sur celui de la force, à l'évidence, mais pour chaque individu, en son for intérieur, sur celui du Droit (subjectif), du Juste, et probablement plus profondément.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

2 Novembre 2020, 10:05 Message

Comment, un article de Bd Voltaire sur ce fil ???
Oui. En raison du petit livre dont il parle.

J'en retiens ce qui suit, alors qu'il y a très peu j'expliquais à mon petit-fils, à qui on avait vaguement parlé en cours d'histoire de totalitarisme au sujet du XXème siècle et qui m'interrogeait, ce qu'il fallait bien voir dans toute cette affaire : que la classe ici ou la race là n'étaient que des idoles, comme le progrès, l'écologie ou tout autre délire contemporain ; des succédanés de veau d'or, qui ne s'imposent que pour remplir le vide de la mort de Dieu, c'est-à-dire la perte du divin, de la dimension la plus existentielle de l'être humain. Et que la surpuissance de ce qui nous emporte n'est que le négatif de celle de la Vie ; en quoi elle n'en est que plus redoutable et proprement terrible.

Livre : Du Fanatisme. Quand la religion est malade, de frère Adrien Candiard o.p. (BV)

« Frère Adrien étudie l’islam, notamment la pensée d’Ibn Taymiyya, théologien hanbaliste du XIVe siècle. Pour celui-ci, l’absolue transcendance d’Allah interdit que la raison de l’homme puisse le connaître. Allah ne s’est pas révélé lui-même, mais il a communiqué sa volonté, ses commandements. Cette théologie (étude sur theos = dieu, en grec) s’arrête avant même d’avoir commencé et l’islam hanbaliste serait un "pieux agnosticisme". Alors, l’objet (au sens grammatical, pas au sens propre) du culte glisse de Dieu lui-même vers ses commandements. Et quelques siècles plus tard, nous avons le terrorisme salafiste.

Les philosophes des Lumières qui voyaient un excès de Dieu dans le fanatisme ne se sont-ils pas trompés ? Un hanbaliste adore des commandements plutôt qu’Allah, un créationniste la Bible qu’il lit de façon littérale plutôt que Dieu. C’est l’absence de Dieu, remplacé par une idole connexe, qui engendrerait ce fanatisme. Mais c’est aussi des idoles modernes comme le progrès qui peuvent se substituer à Dieu et induire des fanatismes tout aussi meurtriers, voire plus. »

Avec Frère Adrien, il semble que l’Église soit encore capable de produire des moines couillus. C'est un minuscule espoir qu'il en soit ainsi.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

8 Novembre 2020, 15:23 Message

« C'est bien pour moi le plus déplaisant de cette époque, qu'on ait peine à trouver quelqu'un pour traiter avec lui des arrière-fonds. Toute l'intelligentsia se dissipe entre "pour" et "contre", dans une fumée sans lumière. L'indigence métaphysique de la jeunesse est effroyable. » Jünger, en 1945, Correspondance Ernst Jünger - Carl Schmitt 1930-1983

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3837

Re: Réconciliation

8 Novembre 2020, 16:28 Message

Merci, cher Didier.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

15 Novembre 2020, 15:48 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Réconciliation

18 Novembre 2020, 16:32 Message

Image

Image


Marcel Legaut, Prières d'homme

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante