Afficher le sujet - Réconciliation

Réconciliation

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

15 Novembre 2020, 15:48 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

18 Novembre 2020, 16:32 Message

Image

Image


Marcel Legaut, Prières d'homme

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4061

Re: Réconciliation

18 Novembre 2020, 17:48 Message

Béni, soyez-vous.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

14 Décembre 2020, 10:27 Message

Le regard d'Iniochos.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

26 Décembre 2020, 15:07 Message

De la musique (pour changer d'Aznavour ou Brassens...) :

Image

Image

Image

Image



André Suarès, Sur la musique, recueil, Actes Sud

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4061

Re: Réconciliation

26 Décembre 2020, 18:14 Message

Le rythme a produit l’ordonnance. Toute ordonnance tend fatalement à la symétrie. La symétrie est une maladie chronique de la répétition. Les esprits simples qui ont un certain goût pour l’art, sans être artistes, aiment la répétition et la cherchent : on croirait qu’ils ne peuvent pas s’en passer.
Eh ! flûte ! C'est tout moi, ça ! C'est tout ce qui me plait ! Il est vrai que je suis un esprit simple.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

29 Décembre 2020, 13:49 Message

« L'humanité est en danger quand elle oublie la plus solennelle mise en garde de l'histoire : que la civilisation est un homme armé d'un fouet au milieu de bêtes faméliques » Nicolas Gomez Davila

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4061

Re: Réconciliation

13 Janvier 2021, 23:59 Message

93. Les pères craignent que l’amour naturel des enfants ne s’efface. Quelle est donc cette nature, sujette à être effacée ? La coutume est une seconde nature, qui détruit la première. Mais qu’est-ce que nature ? Pourquoi la coutume n’est-elle pas naturelle ? J’ai grand’peur que cette nature ne soit elle-même qu’une première coutume, comme la coutume est une seconde nature.
Pascal.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

9 Mars 2021, 17:45 Message

« La fameuse transparence racinienne est une opacité exemplaire, celles des œuvres extrêmes [...], qui sollicitent impérieusement qu'on remplisse d'un sens ayant valeur d'engagement le scandale de leur pure présence » Jean-Jacques Roubine, Lectures de Racine.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

10 Mars 2021, 17:35 Message

« Dieu a créé l'homme avec deux amours, l'un pour Dieu, l'autre pour soi-même », subordonné au premier ; mais le péché originel d'Adam et Eve, qui s'est transmis à toute leur descendance, à éloigné l'homme de son Créateur : « il s'est aimé seul et toutes choses pour soi » d'un amour égoïste et tyrannique, qui n'est qu'une « concupiscence [...] devenue [...] notre seconde nature » puisqu'il cherche la valeur dans les objets des sens. Cet amour est la manifestation d'un besoin, d'un manque radical, si bien qu'il est irrésistible, et il est pathétiquement insatiable, parce qu'il tente de combler par les êtres et les biens de ce vain monde le vide créé par l'abandon de Dieu. Du bonheur originel dont la recherche reste la motivation de tous les actes de l'homme, « il ne lui reste maintenant que la marque et la trace toute vide qu'il essaie inutilement de remplir », « parce que ce gouffre infini ne peut être rempli que par un objet infini et immuable, c'est-à-dire que par Dieu lui-même ».

Pascal, lettre du 17 octobre 1651, Pensées Laf 616, 148 — repris par Jean Rohou.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4061

Re: Réconciliation

10 Mars 2021, 21:22 Message

Incomparable Pascal. Merci Didier.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

15 Mars 2021, 19:50 Message

Écoute comparée des Wesendonk lieder de Wagner. Kaufmann remarquable, évidemment, quoiqu'encore avec une voix un peu trop "engorgée" dans le médium ; mais inapproprié. Sinopoli le plus intense et profond pour la direction, sans surprise ; mais Cheryl Studer... Christa Ludwig et Klemperer au sommet, on change là de monde. Et pour finir, un cran encore au-dessus de Ludwig, "notre" Régine Crespin. La plus noble et la plus belle de toutes les Walkyries — qui s'est prudemment cantonnée à ce rôle dans la seule deuxième journée du Ring, à la demande expresse de Karajan (avec Janovitz en Sieglinde !) — réalise avec Georges Prêtre et un modeste orchestre national une interprétation superlative.

Sans doute le recueil qui permet le mieux la perception de l'abyssale tristesse qui court tout au long de l’œuvre de Wagner, qui la fonde bien au-delà de tout l'attirail dont il l'a affublé.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

2 Avril 2021, 13:16 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

10 Avril 2021, 15:52 Message

Ah, ce cher Teodor ! Il exagère, mais on lui pardonne beaucoup, car il donne aussi beaucoup. Currentzis vient de sortir une 7ème de Beethoven, après une cinquième de grand intérêt il y a quelques mois. Comme pour cette dernière, il est plus sage qu’on pourrait croire, et tout à la fois excessif, voire excentrique. Derechef, il ne peut s’empêcher de tripoter un peu les « potards » (il va se faire assassiner, à force…), il exagère franchement ici et là, mais son interprétation foisonne d’idées, on tend l’oreille continûment, les équilibres et la lisibilité sont remarquables, il apporte une contribution toute personnelle à l’insoluble équation d’un allegretto qui est aussi une marche funèbre, bref : c’est Teodor dans ses œuvres. Ses déclarations au sujet de cette œuvre sont un mixte d’idées pertinentes (emportement dionysiaque) et de tape à l’œil auquel il ne croit manifestement pas quand on l’écoute (temple grec, en style dorien...), il manie l’esbroufe et la sincérité avec une désarmante naïveté plus qu’avec habileté. A écouter, à suivre (une intégrale est visiblement programmée), même si, s’agissant de cette symphonie, sans doute l’une des plus enregistrées (et avec tant de merveilles parmi ces témoignages), et comme pour la précédente, bien qu’il se hisse à un très haut niveau et témoigne du renouvellement permanent de notre entente d’icelle (un des rarissimes signes positifs de l’époque), il ne l’emporte ni sur le grand classicisme passionné de Karajan dans ses meilleurs jours, ni sur le génie pur et simple d’un Harnoncourt au crépuscule de sa vie (enregistrement d’un concert hanté par la mort, dont on ne sort pas indemne, comme il est convenu de dire).

Image


A noter, pour les abonnés, qu’un concert très... spécial de Teodor Currentzis à la Sainte Chapelle, fait de chants byzantins exécutés par son chœur et des religieux orthodoxes, comme en un rite, revient régulièrement sur la chaîne Mezzo. On voit que la relation forcément particulière entre cette musique et ce lieu est sentie par tous, et le résultat est spirituel plus encore que musical ; mais le sublime, l’œuvre d’art superlative, c’est bien la chapelle elle-même.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Réconciliation

14 Avril 2021, 10:19 Message

« Après Napoléon, néant : on ne voit venir ni empire, ni religion, ni barbares. La civilisation est montée à son plus haut point, mais civilisation matérielle, inféconde, qui ne peut rien produire, car on ne saurait donner la vie que par morale ; on n'arrive à la création des peuples que par les routes du ciel ; les chemins de fer nous conduiront seulement avec plus de rapidité à l'abîme » Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante