Afficher le sujet - Féminicide

Féminicide

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24206

Re: Féminicide

13 Février 2021, 09:51 Message

« Dans Libé, le 10 février, un nouveau délire progressiste, saison 27, épisode 14 : rubrique lifestyle-dégustation, Œnologouine (oui, Œnologouine) pour "du vin sans sexisme ni paternalisme". On pense avoir tout vu, on pense avoir tout dit. Rien n’y fait, après le changement, le progressisme, c’est maintenant, et c’est émerveillant.

(...)

D’ailleurs, à la question sur les éventuels reproches sur son choix de "mixité choisie", Delphine avoue qu’on lui "a déjà demandé d’accepter exceptionnellement la présence d’un homme lors d’un atelier, en arguant notamment qu’il était “très gentil” […] Un homme, même “très gentil”, peut suffire à intimider. Sa seule présence peut enlever la spontanéité du groupe. Alors c’est bien s’il est “très gentil”, mais dans ce cas, je l’invite à aller être “très gentil” ailleurs. Autrement dit, dans les autres ateliers d’œnologie qui lui sont ouverts, c’est-à-dire tous [rires]."» (BV)

***

Même "très gentil" (ne parlons pas de galant, c'est has been au possible et pire encore : hypocritement machiste, patriarcal), même gentil c'est-à-dire émasculé, féminisé, évanescent, inconsistant, inutile, un homme, décidément, ça ne passe plus du tout, nulle part. Et les femmes de se complaire à se trouver si admirables dans ce miroir qui ne leur renvoie plus que leur vide intersidéral, onaniste, bavard, vainement maternel — leur néant au carré dès lors qu'il se repait de lui-même. En quoi elle sont la modernité même. Sale temps pour Diogène.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24206

Re: Féminicide

19 Février 2021, 12:48 Message

Image

Précédente

Retourner vers Modernité modernante