Afficher le sujet - Pataquès chez les Bienpensants

Pataquès chez les Bienpensants

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

21 Mars 2021, 09:03 Message

Jean Birnbaum, directeur du Monde des Livres, dans Répliques :

« On a une espèce de mauvaise foi généralisée, qui se répercute et qui fait écho à la mauvaise foi, on a en permanence des gens (et je ne m’en exclue pas, on est tous traversé par ces tendances-là) qui préfèrent un ennemi violent plutôt qu’un contradicteur loyal. On le voit aussi bien dans la scène intellectuelle que dans nos relations amicales.

Alors, pourquoi ?

Je ne sais pas, quelque part, c’est difficile à expliquer, mais je pense que c’est par cycle, il y a eu d’autres périodes dans l’histoire récente où les choses étaient très dures, cette espèce d’ambiance de pré-guerre civile où tout esprit critique est rabattu sur de la malveillance, de l’attaque, de l’agressivité, et je pense qu’en partie il y a de la peur, de la peur presque physique, on sent bien quelque chose de très dur se déploie à l’échelle du monde, on sent bien que ça va barder.

J’aime cette formule de Bernanos, écrivain chrétien : "notre monde est prêt pour toutes sortes de cruautés" ». (par Lettre Patriote)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

22 Mars 2021, 17:34 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

2 Avril 2021, 18:14 Message

...ou plutôt chez les néo-fascistes racialistes et fondus du ressentiment.

Pépita, l’épine dans le pied des antiracistes (Valeurs Actuelles)

« Un miracle s’est produit hier sur le plateau de TPMP : Rokhaya Diallo a gardé le silence, à court d’arguments racialistes. La raison de cet échec et mat jubilatoire ? L’animatrice Pépita.

Dans l’émission Canap 95 diffusée sur TMC et produite par les têtes pensantes de Quotidien, la chaîne a voulu illustrer le racisme présumé des émissions télé des années 1990. Dans son viseur, l’ancienne émission d’Antenne 2, à l’époque animée par Patrice Laffont. Dans des extraits sciemment choisis et sortis de leur contexte, on voit notamment Pépita, coanimatrice noire du jeu à succès, être comparée à un chimpanzé d’une carte postale. Dans une autre séquence, Patrice Laffont met en avant la beauté de sa partenaire à l’écran, avant d’ajouter qu’il a la même en blanc à la maison.

Sur les réseaux sociaux, les internautes se sont insurgés contre les propos tenus dans l’émission. D’autres se sont inquiétés des années de calvaire que Pépita a dû subir aux côtés des méchants animateurs blancs. Problème, la principale concernée refuse de rentrer dans une position victimaire, devenue monnaie courante chez les antiracistes. Invitée à réagir à la polémique sur le plateau de Cyril Hanouna sur C8 hier soir, Pépita a vivement critiqué le montage à charge de TMC : « Je ne supporte pas qu’on salisse cette émission parce que j’ai vraiment vécu des moments merveilleux avec eux. Ceux qui m’ont humiliée, ceux qui m’ont blessée, c’est TMC. » Même si elle reconnaît que certaines blagues peuvent offenser certains aujourd’hui, elle assure n’avoir jamais subi de racisme ou de misogynie sur le plateau de Pyramide. C’est même elle qui est à l’origine de la blague sur le chimpanzé !

Un niveau d’autodérision qui dépasse totalement Rokhaya Diallo, qui semblait plus désemparée que jamais face à la réponse de Pépita. Sur les réseaux sociaux, les mêmes qui avaient défendu l’ancienne présentatrice la veille se sont retournés contre elle en la traitant de « négresse de maison » ou encore de « Bounty », en référence à la barre chocolatée contenant de la noix de coco. Pourtant, entre victime et traître, il faut choisir. »


***

La façon dont ces gens tombent maintenant sur Pépita, puisqu'elle refuse obstinément d'être leur instrument docile, montre une nouvelle fois ce que ces gens sont devenus : les pires des salauds. Et des tarés dangereux.

Messages: 1033

Re: Pataquès chez les Bienpensants

3 Avril 2021, 22:38 Message

Retour de bâton : amusant et instructif;

Justice immanente : l’immigrationniste Françon « presque égorgé » par un CPF Riposte Laïque

Messages: 1033

Re: Pataquès chez les Bienpensants

6 Avril 2021, 22:23 Message

Nul n'est à l'abri décidément :



A écouter attentivement notamment le passage où est relatée la tentative de Tapie d'amadouer ses tortionnaires par le rappel du fait "qu'il avait toujours été,etc.... ". On appréciera le plaidoyer, ainsi que la réponse du boucher qui le tabassait. Si tous ses pareils n'en tirent pas la leçon, c'est qu'ils ne comprendront jamais rien aux forces monstrueuses qui fondent sur notre pays, qu'ils ont largement contribué à affaiblir et à désarmer.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

7 Avril 2021, 08:52 Message

La réponse à votre question est toute trouvée : le fiston Tapie a incendié Jean Messiha qui a eu le malheur de dire que son père "avait été rattrapée par la réalité"...

Messages: 1033

Re: Pataquès chez les Bienpensants

7 Avril 2021, 20:57 Message

Réflexions sur la réponse de son tortionnaire à Tapie :
" “va te ............, ce temps là est mort”
https://ripostelaique.com/decryptage-de-va-te-faire-enculer-ce-temps-la-est-mort.html

et rappel pour "contextualiser" le fait divers :
https://ripostelaique.com/quand-tapie-menacait-zemmour-de-lui-en-mettre-une.html
"« Je vais me lever, je vais t’en mettre une ». Ces propos, dignes des youyous des banlieues, proférés par l’arrogant Bernard Tapie d’alors à l’adresse d’Éric Zemmour, datent d’il y a un peu plus de quatre ans. Le 14 décembre 2016.
C’était lors d’un débat sur l’islam et l’immigration qui se tenait sur le plateau de la chaîne de télé « Paris Première »."

Messages: 1033

Re: Pataquès chez les Bienpensants

8 Avril 2021, 21:51 Message

Pour faire pendant à l'affaire Tapie :
https://www.fdesouche.com/2021/04/07/un-couple-de-gendarmes-agresse-dans-son-logement-de-service-a-grandvilliers-le-militaire-fait-usage-de-son-arme/
"Deux personnes sont entrées par effraction au domicile d’un couple de gendarmes à Grandvilliers (Oise) ce mardi soir. Les faits se sont produits non pas dans l’enceinte militaire de la caserne locale mais dans un logement de service, en ville.
L’un des deux militaires a fait usage de son arme et a blessé un des deux agresseurs, au bassin, pour le neutraliser.

Voila, voila : eux sont armés et peuvent défendre leur domicile. Un sujet de réflexion de plus pour Tapie et ses amis bien pensants.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

2 Mai 2021, 08:38 Message

1er mai 2021.

Image


Et c'est la CGT qui s'est fait tabasser...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

12 Mai 2021, 08:01 Message

Le cortège de tête d’une manifestation LGBT interdit aux Blancs (Valeurs Actuelles)


« Le Centre LGBTI de Touraine appelle à manifester le 15 mai dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les LGBTQIA+phobies. Une manifestation œcuménique, qui réunirait toutes les populations dans le but de sonner le glas des persécutions anti-LGBT ? Que nenni. Le comité d’accueil, très courtois, stipule que "la non-mixité n’est en aucun cas négociable et toute personne blanche qui essaiera de s’incruster dans ce cortège se fera cordialement (ou non) dégager". Ambiance. Et comment donc légitimer cet ostracisme, qui met au ban un pan entier du peuple français ? "Cet espace est à nous, l’important c’est qu’on soit ensemble, au même endroit, pour enfin prendre la place qu’on mérite et se soutenir dans cette double lutte, les LGBT+phobies et le racisme", commente l’association sur son compte Instagram. Bizarrement, Jean-Luc Mélenchon, le chevalier blanc de la lutte contre le séparatisme militant, ne dénonce pas la menace d’odieux factieux à l’heure d’évoquer ces piètres happenings. Si vous voulez vous immerger dans l’enfer kafkaïen des manifestations antiracistes et anti-discrimination LGBT, vous pouvez vous plonger dans le reportage d’un de nos journalistes… »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

30 Mai 2021, 08:32 Message

L’idéologie racialiste se propage aux mouvements LGBT (Bd Voltaire)

« Parmi les dissensions entre les différents groupes, la présence annoncée de grands groupes jugés "capitalistes" comme Air France, qui serait, selon la porte-parole de "Diivines", Pierrette Pyram, des entreprises adeptes du "pink-washing" : ce mot-valise formé sur le modèle de whitewashing (blanchiment au sens moral) serait un procédé marketing utilisé par une organisation pour se donner une image progressiste.

Si vous êtes une marque, vous ne trouverez pas grâce aux yeux des militants racialistes homosexuels.

On apprend également dans Valeurs actuelles, que ces associations refuseraient de défiler au côté d’associations représentant les gendarmes et policiers LGBT…car, selon une militante du Baam (bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants) elle-même représentée le 20 juin, "la Police n’est pas l’alliée objective des migrants".

L’association annonce donc sa propre "marche des fiertés", le 20 juin. Elle ne sera ni blanche ni capitaliste ni pro-forces de l’ordre : elle sera "antiraciste" et "radicale". On serait tenté d’ajouter "et anarchiste", mais ce serait sans doute excessif. Quoique.

L’influence de ces mouvements immigrationnistes, décoloniaux, flirtant pour certains avec l’extrême gauche, ne semble pas gêner le moins du monde nos politiques : les élus ont tellement peur de passer pour des ringards qu’ils se taisent face ce qui ressemble pourtant à la banalisation inquiétante d’un discours de haine, anti policier, anti capitaliste, anti blanc, anti français. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

4 Juin 2021, 10:26 Message

« Mois décolonial » à Grenoble : quand les Verts et les indigénistes s’entretuent (Valeurs Actuelles)

« « Une municipalité de gauche s’incline face la pression de l’extrême droite », « honte à Éric Piolle ». Le maire écologiste de Grenoble, Éric Piolle, a subi la foudre des militants gauchistes après avoir annoncé que sa mairie refusait de soutenir « le mois décolonial », événement qui coche toutes les cases de la nouvelle pensée « antiraciste » avec ses nombreux ateliers pour « dépasser l’imaginaire colonial ». Il réagissait aux annonces du Dauphiné Libéré, qui révélait le 25 mai que la sauterie se tiendrait dans sa ville du 10 au 30 juin… avec le soutien de la mairie. Tout un programme, porté par les vedettes de la mouvance indigéniste Rokhaya Diallo et Taha Bouhafs. L’affaire fait depuis grand bruit car les organisateurs se targuent d’avoir obtenu des subventions et un soutien de la mairie et de l’université. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25249

Re: Pataquès chez les Bienpensants

17 Juin 2021, 07:34 Message

Des militants de Greta Thunberg se tirent une balle dans le pied (Bd Voltaire)

« Le mouvement initié par Greta Thunberg devient raisonnable. Au terme d’une prise de tête sans précédent, la section néo-zélandaise a décidé de se saborder.

Le résultat de l’introspection fut implacable : ils étaient racistes. Infréquentables. Dignes de finir dans les poubelles de l’Histoire. L’autodissolution s’imposait. Partant du constat selon lequel « les communautés du BIPOC (personnes de couleur) sont affectées de manière disproportionnée par le changement climatique, donc la lutte pour la justice climatique devrait être menée par leurs voix et leurs besoins », la présence de Blancs à la tête de l’organisation devenait intenable. Que faisaient-ils là ? Révolté par la situation, un responsable s’est auto-empoigné par le col de sa veste et s’est jeté dehors.

À la suite de cette décision, deux camions d’excuses furent livrés à qui de droit. « Pour la blessure, l’épuisement et le traumatisme. » Et le supplément gratuit offert par la maison : « Pour le traumatisme supplémentaire causé par notre lenteur à assumer nos responsabilités. » Non content de se suicider, le groupe estime qu’il ne l’a pas fait assez vite. Du bobo haut de gamme ! Sur ce modèle, Jean-Luc Mélenchon pourrait un jour s’auto-enfariner. Promptement. Dès le petit déjeuner. Une deuxième couche à midi pour réaffirmer sa honte d’être blanc. Le tout sur recommandation de Danièle Obono.

Selon l’angle de vue, le sens de cette autodissolution peut être compris à l’envers. Que dire de militants qui détruisent leur mouvement au prétexte qu’ils s’estiment moins concernés par le problème ? Exprimé trivialement, la démarche peut s’énoncer comme suit : « Que les Noirs se démerdent avec leurs problèmes de réchauffement. » L’antiracisme poussé jusqu’à l’hystérie aboutit au résultat inverse de celui qu’il s’était fixé. L’arrêt du combat. À terme, Greta au point mort. Trop ceci, pas assez cela. Disparition. L’écolo réchauffiste est soluble dans sa propre idéologie. »

Précédente

Retourner vers Modernité modernante