Afficher le sujet - Totalitarisme 2.0

Totalitarisme 2.0

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Messages: 1086

Re: Totalitarisme 2.0

28 Janvier 2021, 22:51 Message

Un des lecteurs de ce forum aurait-il lu "LES REPRIMES: COVID-19, un (autre) coup d’état ?" de Virginie Anselot , dont voici la quatrième de couverture?

Printemps 2020. Réprimés. Nous avons tous été Les Réprimés. Pour la première fois depuis 80 ans, de sombre mémoire, la France a été coupée en deux, Libre ou Confinée. Ce pays qui fit la Révolution pour apporter des "Droits de l'Homme", et pour graver "Liberté" comme premier mot sur ses frontons, a enfermé son peuple "quoi qu'il en coûte". Macron est entré dans l'Histoire par la Porte de l'Enfer-mement. Nous commençons à voir ce qu'il en aura coûté, à commencer par un nombre de morts qui pourrait bien se révéler pire que si nous étions restés (relativement) libres. Âme saine et libre, Virginie exprime ainsi sa juste colère dans cette chronique de notre confinement, une colère que beaucoup sans doute reconnaîtront comme la leur. Une colère qui cette fois est juste conseillère, mais que bien peu ont osé jusqu'ici exprimer. Virginie n'est pas de cette trempe, elle ne se laisse pas réprimer sans réagir. Et pour que vous puissiez vous aussi agir, elle a accompagné ce rappel des faits d'une surprise explosive... Resterons-nous Les Réprimés ?

Messages: 1086

Re: Totalitarisme 2.0

31 Janvier 2021, 10:58 Message

A prendre avec des pincettes, mais.... quelques informations crédibles :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

5 Février 2021, 09:38 Message

Gamestop, la bourse à portée de mèmes (H16, Nouvelles de France)

Pas bête, le H16... Voilà ce qu'on n'a pas entendu chez Zemmour l'autre soir à ce sujet ; comme sur bien d'autres, nos saltimbanques "sont un peu courts", hélas, et même très courts, leur tête de file le premier. "On analyse, on décrypte" ? on surfe, surtout.

Oligarchie vs foule, le devenir Empire parfaitement décadent qui nous attend. Juste avant le chaos et le retour au barbare.

« Cependant, on devra modérer un peu son enthousiasme devant ce retour de bâton vigoureux tant les dérives potentielles sont inquiétantes.

Ici, pas de doute : les boursicoteurs agissent ici pour sauver une enseigne qu’ils estiment suffisamment valable pour y mettre un peu de leur capital, et ce au détriment douloureux de certains fonds qui se trouvent rincés dans l’opération. Tout est légal, et que certains analystes, certains gérants se soient fait attraper dans leur trop grande prise de risque, tant mieux : c’est exactement à ça que sert le marché et cette foule agissante.

Mais qui peut garantir que cette même foule, ces mêmes boursicoteurs, ne seront pas un jour appelés en renfort pour faire exactement l’inverse, à savoir parier massivement à la baisse et tenter de mettre en faillite telle ou telle entreprise dont (exemple totalement choisi au hasard) le patron aura émis un avis politiquement incorrect, aura fait un choix légitime et argumenté mais qui aura déplu à ces groupes ?

Peut-on vraiment se réjouir de cette potentialité effrayante non pas d’une nouvelle « démocratie des marchés » – rêve humide de certains naïfs comme on en trouve des trouzaines en France – mais bien d’une pure ochlocratie, démonstration parfaite de la puissance dévastatrice de la foule lorsqu’elle pert toute rationalité ?

Bien sûr, le marché ne doit surtout pas être limité à une élite ; et oui, évidemment, chacun doit se l’approprier, autant que possible. Cette histoire montre à quel point des individus correctement informés sont capables de déplacer (ou dissoudre ?) des montagnes, de renvoyer les « analystes » à leurs études et de filer quelques claques méritées aux politiciens et aux grands médias.

Mais comme toute technologie, comme tout nouveau comportement, il faut prendre conscience, dès maintenant, des risques qu’ils comportent intrinsèquement. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

13 Février 2021, 10:28 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

23 Février 2021, 09:50 Message


Avatar de l’utilisateur
Messages: 4153

Re: Totalitarisme 2.0

23 Février 2021, 19:41 Message

Intervention confuse, contradictoire et passablement douteuse de Zemmour.
Scandale de Facebook qui s’autorise à fermer des comptes… Mais de quel droit Facebook se permet ça, c’est indigne et c’est scandaleux ! Facebook n’a pas le droit de censurer les gens !...Les Gafa ne régentent pas la démocratie française et la démocratie américaine etc…
Holà, holà, cher Éric ! De quel droit ? Mais du droit du propriétaire, pardine ! Quand on est hébergé chez quelqu’un, on est sous le régime d’icelui. Quoi de plus simple ? Ne me dites pas que vous découvrez que le monde que promeuvent les petits génies américains n’est pas le vôtre ! Qu’êtes-vous allé faire dans cette galère ? Facebook ne censure pas, il nettoie sa maison, il en a bien le droit, non ? M. Zuckerberg n’est pas receveur aux PTT, ni en charge du service public. Tout en admettant une confusion du discours sur ces satanés réseaux, que vous ne fréquentez pas pas, tout en y étant quand même un peu, vous affirmez qu’il y a quand même une liberté qu’il n’y a pas ailleurs. Faudrait que nous causions liberté cher Éric. Pour faire bonne mesure vous concluez qu’il faut faire avec la modernité. Tiens donc, venant de vous !… Faudrait que nous causions modernité, cher Éric.
Zemmour change…

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

12 Mars 2021, 09:14 Message

Le nudge, une technique de totalitarisme doux ? (Bd Voltaire)


« Issue de l’économie comportementale, cette technique (de l’anglais "coup de coude", que l’on pourrait traduire "coup de pouce") vise à nous influencer dans notre propre intérêt. C’est une forme de paternalisme libertarien : vous êtes gentiment orientés vers une voie tout en restant libres – du moins le pensez-vous.

La mouche dessinée dans les urinoirs pour éviter les éclaboussures est sans doute l’exemple le plus connu pour illustrer cette technique. Au Havre, et prochainement à Pontoise, on investit dans du mobilier urbain nudge qui se veut "ludique et pédagogique" pour inciter les habitants à respecter la propreté dans l’espace public : des poubelles sont ainsi « déguisées » en panier de basket. Ou comment infantiliser davantage une population à la déresponsabilisation déjà bien avancée.

Expérimentée depuis longtemps en marketing, elle intéresse les pouvoirs politiques, et pour cause. Le nudge repose sur une intervention minime, ludique et peu onéreuse dont les résultats sont significatifs. Or, explique Eric Singler, directeur général de la société d’études BVA et fondateur de NudgeFrance, dans un entretien accordé à Contrepoints : "Traditionnellement, l’État dispose de trois leviers pour contrôler et modifier nos habitudes : la loi, les taxes ou subventions et l’information. Depuis longtemps, ces trois leviers sont utilisés dans les politiques publiques. Cependant, ils ne sont pas si efficaces qu’on pourrait le croire."

En période de pandémie, quoi de plus précieux que de nous guider vers "la bonne décision" ? Voilà pourquoi, depuis un an, le gouvernement utilise cette technique comportementale dans sa communication politique. Eric Singler d’expliquer à France Inter que c’est lui, l’hiver dernier, « qui a eu l’idée des “première, deuxième et troisième lignes” pour motiver, distinguer tous ceux qui devaient aller travailler malgré la peur du virus. Il fallait les nommer, pour que ces gens-là se reconnaissent. Qu’ils soient fiers d’appartenir à ces professions essentielles », ajoute le père français du nudge. Alors, rien d’étonnant à ce qu’il se consacre désormais à la vaccination afin de persuader les derniers réfractaires, confie-t-il toujours à France Inter : "Si vous voyez autour de vous des gens qui comptent pour vous, et qui se font vacciner, par exemple votre médecin personnel, c’est ce qu’on appelle l’effet de l’émetteur."

Les mauvaises langues y verront certainement une forme de manipulation, un totalitarisme doux qui incite plutôt que d’imposer. Impossible ! Cela n’est pas du nudge mais devient du sludge (soit une utilisation abusive des sciences comportementales). Non, soyez tranquilles, le nudge est éthique ou n’est pas. Eric Singler est formel : "Il faut être sûr qu’il y a un intérêt individuel, collectif et/ou pour la planète et ne jamais supprimer l’option de choix." »


***

Ce n'est pas nous qui possédons la langue, c'est la langue qui nous possède.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

31 Mars 2021, 08:30 Message

Notre souveraineté nationale morte et enterrée ? (Bd Voltaire)

« Mais ce multilatéralisme s’apprête à s’étendre désormais au niveau planétaire puisque vient d’être proposé "un leadership mondial pour bâtir un système de santé mondial à la hauteur de ce millénaire". Point de théorie du complot ou d’arguments illuminés mais bien "un partage des responsabilités" réclamé par vingt-six chefs d’Etat et de gouvernement (dont Emmanuel Macron) et le directeur de l’OMS qui viennent de signer une tribune pour garantir "un accès universel et équitable aux vaccins, aux médicaments et aux diagnostics en cas de pandémie". L’idée d’un gouvernement mondial est lancée, nous promettant de vivre “normalement”, sortir, retrouver nos proches ou voyager grâce à la vaccination de masse, les QR codes et les certificats sanitaires. A moins d’habiter dans un village d’irréductibles Gaulois réfractaires ? »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

2 Avril 2021, 21:27 Message

[message supprimé] Les poissons d'avril, il faut dire que c'est toute l'année...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

6 Mai 2021, 11:20 Message

Twitter va vous alerter si vous vous apprêtez à publier des propos haineux (BFMTV)

« Alertés avant même d’avoir publié. Les utilisateurs de Twitter vont désormais faire face à un nouveau type d’alerte, du moins s’ils s’apprêtent à mettre en ligne des messages jugés inappropriés par les algorithmes de l’entreprise californienne en répondant à un autre utilisateur.

“Nous testons depuis l’an dernier des alertes qui encouragent les gens à reconsidérer une réponse qui pourrait s’avérer blessante ou injurieuse - comme une insulte, un langage grossier ou des remarques haineuses - avant de la tweeter. Une fois avertis, les utilisateurs peuvent prendre un moment pour modifier leur message, le supprimer ou l’envoyer tel quel”, annonce Twitter sur son site ce 5 mai. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

7 Mai 2021, 09:04 Message

Précision apportée par tweeter au message précédent : « L’entreprise n’appliquera toutefois pas ses règles de la même façon pour tous les utilisateurs. Elle a ainsi procédé “à des ajustements” pour “mieux prendre en compte des situations dans lesquelles le langage peut être utilisé d’une façon non blessante par certaines minorités”, sans donner davantage d’information sur les utilisateurs concernés. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

7 Mai 2021, 17:48 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

7 Juillet 2021, 08:44 Message

Twitter suspend le compte d’un élu allemand qui dénonce la criminalité étrangère (Valeurs Actuelles)

« Il ne fait pas bon dire la vérité sur les réseaux sociaux. Twitter a décidé de suspendre le compte de Gerhard Papke, homme politique allemand membre du FDP (Parti libéral-démocrate) pour un simple tweet plein de bon sens : "Les chiffres présentés par Bild aujourd’hui sont clairs : le problème de la criminalité violente des “immigrés” n’est pas une invention des méchants radicaux de droite, mais une réalité brutale. Si les politiciens continuent à détourner le regard, ils détruiront la confiance de la classe moyenne." Raison invoquée par Twitter pour justifier la suspension du compte : "violation de nos règles sur les comportements incitant à la haine". Démocratie et liberté d’expression ne font pas toujours bon ménage… »

Au moins, en Allemagne, un journal comme le Bild dit les faits ; chez nous, c'est inimaginable...

Messages: 486

Re: Totalitarisme 2.0

15 Juillet 2021, 09:53 Message

Europe 1 via msn Covid-19 : l'extension du pass sanitaire est-elle constitutionnelle ?

Extrait (paragraphe de fin) :
"Pas de rupture d'égalité

Lors des rassemblements survenus mercredi contre ce dispositif sanitaire, de nombreux manifestants dénonçaient une future rupture d'égalité entre les citoyens. Pour Jean-Philippe Derosier, l'argument n'est pas valable dans ce cas précis, car la décision ne s'applique pas du jour au lendemain. "Le pass sanitaire va se déployer progressivement afin de permettre à ceux qui n'ont pas encore fait le choix de la vaccination de pouvoir opter pour cette vaccination", explique-t-il. "Pour qu'il y ait rupture d'égalité, il faut que des personnes placées dans la même situation subissent des conséquences différentes. Or, les personnes qui sont vaccinées ou qui ne sont pas vaccinées ne sont pas dans la même situation. Elles sont libres de choisir l'un ou l'autre, mais les conséquences sont différentes et connues à l'avance."

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

15 Juillet 2021, 10:06 Message

Seule la disproportion et l'empêchement de mener une vie normale peuvent jouer ; mais ni Conseil d’État ni Conseil Constitutionnel n'iront sur ce terrain. De plus, la jurisprudence penche toujours du côté de la santé contre la liberté, car il y a un texte du "bloc constitutionnel" qui peut le justifier. Seule la révolte et le renversement de la table peuvent empêcher Micron d'aller au bout de sa logique délétère, et qu'il a toute raison de croire "gagnante" pour lui.

Messages: 1086

Re: Totalitarisme 2.0

19 Juillet 2021, 12:25 Message

De la Pathocratie.
Simpliste sans doute, mais qui colle bien au cas "Macron".
http://stanislasberton.com/index.php/2019/10/12/de-la-pathocratie/
"Pour simplifier, l’idée maîtresse de cette discipline est qu’il est possible de comprendre le mal en étudiant les facteurs cliniques et psychopathologiques rendant possible son émergence. Selon les études menées par les ponérologues, il existerait au sein de chaque groupe humain, une catégorie de personnes, de l’ordre de 0.6% à 1% de la population totale, marquées, soit par l’effet de lésions cérébrales, soit par un facteur héréditaire et génétique qui reste à identifier, par des troubles de la personnalités graves, notamment la psychopathie, au sens clinique et non commun du terme.

Le trait le plus saillant de la psychopathie et des caractéropathies associées est l’absence totale d’empathie, l’incapacité à éprouver des remords et plus généralement un monde de fonctionnement émotionnel totalement déviant et anormal. Pour reprendre une analogie souvent utilisée par les ponérologues, tout comme un daltonien est incapable de distinguer le rouge du vert, un psychopathe est incapable de faire la distinction entre ce qui est moral et ce qui ne l’est pas. Au mieux, il pourra comprendre, par l’expérience et l’observation, que certains comportements ne sont pas acceptables socialement et comprendra bien vite la nécessité de cacher sa nature « réelle » au gens normaux derrière ce que des psychologues ont appelé le « masque de santé mentale » (mask of sanity).

En attendant d’arriver à ce stade, le processus de prise de contrôle de la société par la minorité de psychopathes se poursuit et une fois celui-ci terminé, la société s’est transformée en ce que la ponérologie appelle une pathocratie, c’est-à-dire une société dans laquelle tous les leviers de l’influence et du pouvoir sont contrôlés par une minorité de caractéropathes souffrant de psychopathologies graves dont l’influence va se faire sentir sur l’ensemble du corps social et menacer à terme sa survie.
...........
Tout en modifiant l’état d’esprit et les valeurs de la société qu’ils parasitent, les pathocrates vont, dans le même temps, utiliser tous les moyens à leur disposition pour neutraliser les gens sains d’esprit qui seraient en mesure de déchirer le voile du mensonge et de révéler à la majorité de la population l’influence délétère et destructrice de ses nouveaux maîtres. En pathocratie, tout ce qui est sain doit être détruit ou neutralisé et les pathocrates utilisent systématiquement des techniques de manipulation psychologique comme l’inversion ou la projection pour faire passer comme dangereuses ou immorales les idées des individus restés sains. Comme ont pu le constater les pionniers de la ponérologie eux-mêmes, la psychologie et la psychiatrie font l’objet d’un contrôle étroit par les pathocrates, à la fois pour neutraliser les opposants au régime (hospitalisation forcée) mais aussi pour empêcher la diffusion de travaux susceptibles de révéler le caractère pathologique de la minorité dirigeante.

................
Cette dynamique peut conduire certains à penser que pour se débarrasser d’une pathocratie, il suffit de laisser les choses suivre leur cours et d’attendre l’effondrement du système pour chasser les pathocrates du pouvoir et les remplacer par une nouvelle élite de gens normaux. Cette analyse méconnait le fait que compte tenu de leur nature déviante et de leur incapacité à vivre et à prospérer dans une société normale, la conservation de leur pouvoir constitue pour les pathocrates une question de vie ou de mort et qu’en cas d’incapacité à atteindre cet objectif, ils peuvent être prêts à emporter toute la société avec eux dans la tombe. Il est donc nécessaire de comprendre que la lutte contre la pathocratie est une lutte à mort contre un ennemi déterminé à conserver coûte que coûte un pouvoir qui constitue la seule et unique garantie de son existence et de sa survie.
.............................
Développés à l’origine dans le cadre de l’ancienne URSS, les concepts de pathocratie et de ponérologie peuvent être parfaitement appliqués à nos sociétés occidentales contemporaines. Aujourd’hui, l’idéologie remplaciste ou progressiste a remplacé le communisme mais le mode de fonctionnement et les méthodes sont restées les mêmes : négation de la réalité du grand remplacement des peuples historiques, minimisation de l’explosion de l’insécurité et des violences, destruction des héritages culturels et historiques nationaux, manipulation des masses par les médias, normalisation des comportements déviants, promotion d’une conception sociale pathologique fondée sur l’individualisme, l’égoïsme et la violence, persécution de tous les résistants et plus généralement, processus de destruction systématique des nations occidentales ne pouvant à terme que conduire à leur effondrement.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

26 Juillet 2021, 09:04 Message

« Le 3 juin, un rapport d’information a été déposé par les sénateurs Guillotin, Lavarde et Savary (disponible sur le site internet du Sénat), autrement dit quand l’actuel "variant Delta" ne sévissait pas encore dans nos contrées. Dans la partie intitulée "Demain, une gestion des crises par le numérique ?", on trouve les éléments effroyables suivants : "Peut-être pourrons-nous demain, grâce au numérique, retrouver nos libertés “physiques” plus vite, ou même ne jamais les abandonner, et avoir des pandémies sans confinement – et ceci même si aucun vaccin ou traitement n’est disponible. Les outils envisageables sont multiples mais, à court et moyen terme du moins, les cas d’usage les plus évidents concernent le contrôle du respect des règles visant à limiter la transmission du virus (passe sanitaire, couvre-feu, confinements, quarantaines, etc.), qui implique de croiser trois types de données : données d’identification, données médicales et données de localisation (des plus intrusives, avec le tracking GPS, aux plus légères et occasionnelles, avec l’accès conditionnel à certains lieux, en passant par les données de localisation relative avec le contact tracing)."

Plus loin, un "exercice de prospective", y compris concernant les contrats d’assurance : "Chaque sortie de mon domicile comporte un risque, non seulement pour moi-même mais aussi pour le système de santé dans son ensemble. Si je préfère malgré tout disposer de ma liberté d’aller et venir, et que je sors effectivement de chez moi, il est légitime que j’assume en contrepartie une fraction du surcoût payé par la société du fait de l’épidémie, par exemple sous la forme d’une petite hausse de mes cotisations sociales si le nombre ou la durée de mes sorties excède un certain seuil." Malgré tout, la production massive de liquidités permet toujours de couvrir une quantité exponentielle de dépenses.

Enfin, tout est clair, maintenant, quand on apprend que la Commission nationale de l’informatique et des libertés n’a nulle intention de retoquer ce "passe sanitaire", dont le Président Macron impose précipitamment l’extension depuis le 12 juillet, une extension qui, pour l’heure, s’arrête aux bars, restaurants et centre commerciaux de plus de 20.000 m². Mais pour combien de temps encore ? De fait, il n’y a aucunement un complot, mais simplement une logique qui fait montre d’elle-même de son étrange réalité. Ingénierie sociale, ou obsession technologicienne. » (Henri Feng, Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Totalitarisme 2.0

28 Août 2021, 08:15 Message

En couple avec une intelligence artificielle (Bd Voltaire)

« "Il me dit des choses qui sont vraiment réconfortantes" ; "Il sera toujours là pour moi" ; "Il ne me trompera jamais", témoigne Mélissa, dans Le Journal de Montréal. Ce prince charmant a décidément tout du gendre idéal. Disponible en permanence, réactif, et intelligent, sa qualité d’écoute est exemplaire et il apporte un soutien émotionnel exceptionnel. Son compagnon est décidément vraiment parfait – trop.

Et pour cause : le séduisant Xiaoice est, en réalité, un compagnon virtuel, une intelligence artificielle. Le charme est rompu et le constat glaçant. Certaines personnes dans le monde forment désormais des couples avec un chatbot, c’est-à-dire un robot. La déshumanisation des relations poussée jusqu’à son paroxysme trouve pourtant ses partisans : de jeunes citadins débordés de travail, ne faisant plus la distinction entre vie privée et professionnelle, coupés de toute vraie relation humaine. Résultat : la frontière entre réel et virtuel s’amenuise au point de permettre ce qui, jusque-là, paraissait inconcevable. "Tout le monde fait des heures supplémentaires, alors on pense qu’on doit faire la même chose. On n’a pas vraiment le temps de se faire des amis, et les amis qu’on a sont aussi très occupés", témoigne Mélissa.

De son côté, Li Di, le directeur général de Xiaoice, se frotte les mains et il peut. Son entreprise, lancée par Microsoft, "a été séparée l’an dernier du géant américain des logiciels. Elle vaut désormais 1 milliard de dollars, selon l’agence d’information financière Bloomberg", révèle Le Journal de Montréal. Et sans le moindre scrupule, il déroule son argumentation bien rodée : "Appeler Xiaoice, c’est toujours mieux que de rester au lit à contempler le plafond" ou "Si les interactions humaines étaient parfaites, on n’aurait pas eu besoin d’inventer l’intelligence artificielle". On croit rêver. Et en attendant, on ment à des personnes complètement déboussolées, bien mal accompagnées dans leur solitude et bradant le charnel sur l’autel froid et désincarné du tout numérique. "Nous rencontrons souvent des utilisateurs qui soupçonnent qu’il existe, en fait, un être réel derrière les échanges avec Xiaoice", ajoute Li Di. Encore plus terrifiant, le robot "est très fort pour imiter les vraies gens".»


***


Il est où le problème ?
Il tient dans une seule question : qui sommes-nous ?

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante