Afficher le sujet - Pourquoi l'école est foutue

Pourquoi l'école est foutue

Sur l'école, et ses alternatives
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

27 Novembre 2020, 14:37 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

1 Décembre 2020, 10:08 Message

Extraits d'un article du Midi Libre :

« Florence (*) est professeure des écoles depuis une vingtaine d’années en réseau d’éducation prioritaire, à Nîmes. À la suite de la mort de Samuel Paty, elle vient d’envoyer une lettre ouverte à ses collègues enseignants qui a fait réagir.

"Notre relation à nos élèves et à leurs familles pour que Samuel Paty ne soit pas mort pour rien ? J’y pense depuis des jours et une foule de souvenirs de détails, de situations me reviennent à l’esprit. Face à la montée de l’idéologie islamiste, nous faisons trop souvent – et je m’inclus dans ce “nous” -, preuve d’un manque de lucidité, voire d’une attitude de déni coupable”.

Et Florence de citer quelques exemples, comme ces journées de classe verte au Mas Boulbon à Nîmes, où sur une classe de trente enfants, vingt steaks hachés du midi sont jetés à la poubelle, parce que la viande n’est pas halal. Ou encore cet atelier vitraux qui inclut une visite dans une église et la mauvaise humeur d’un élève de CE1 qui jette son travail à la poubelle. (…) “J’ai bien compris qu’il exprimait un rejet épidermique de l’église, emblème d’une autre religion que la sienne, dont la simple vision constituait apparemment une grave offense, mais les mots n’ont pas été prononcés”.

Florence revisite encore ce moment où une mère vient inscrire son enfant et refuse de serrer la main du directeur, au prétexte que c’est un homme (…) C’est enfin une collègue qui s’interroge sur les activités de Noël qui pourraient “heurter” les enfants musulmans.

Florence raconte s’être de tout temps battue pour le multiculturalisme et l’intégration : "Je défendais il y a vingt ans les menus sans porc à la cantine, je comparais ce dégoût à la proposition que l’on me ferait à moi, de manger du chat. Je me demande aujourd’hui de quoi j’ai été l’instrument."

"L’islam est une grille de lecture tellement forte que l’humanisme, la république et ses lois n’ont pas de poids dans les pratiques quotidiennes. Je ne veux condamner personne, mais je me dis que la bienveillance n’est pas l’acceptation de tout. La peur de passer pour des fachos nous pousse à arrondir les angles".

(*) prénom modifié


***


En revanche, pour les babtous fragiles, là, c'est propagande à fond, décervelage, castration, féminisation, et tutti quanti, sans modération.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

4 Décembre 2020, 09:46 Message

Image


En détail :

Image

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

7 Décembre 2020, 14:51 Message

Image


Et vous savez quoi ? C'est tout sauf étonnant ; c'est le contraire qui n'aurait pas été crédible, du moins aux yeux de ceux qui savent encore ce qu'enseigner veut dire, avec tout ce que cela demande de patience, d'exigence, de cohérence, de persévérance, de constance. C'était un métier difficile, en partie tâcheron mais noble, éminemment noble ; c'est devenu le comble de l’illusionnisme. Et c'est bien ce qui fait que la Caverne fonctionne aujourd'hui comme jamais, se permettant même les pires insanités ou délires sans que presque plus personne ne bronche, surtout pas la "jeunesse".

Avatar de l’utilisateur
Messages: 474
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Pourquoi l'école est foutue

7 Décembre 2020, 15:43 Message

Pour la majorité des élèves, cela fait plutôt dix ans qu'ils sont à l'école...
Dernière édition par Phénarète le 7 Décembre 2020, 22:09, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 158

Re: Pourquoi l'école est foutue

7 Décembre 2020, 20:29 Message

Un exemple supplémentaire qui me donne de plus en plus envie d'envisager la création d'une école hors contrat...
"Où le secret commence, commence aussi le pouvoir réel" H. Arendt, Le système totalitaire

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

8 Décembre 2020, 11:51 Message

Evalué par l'E.N. elle-même, c'est dire.... le seuil 2, à mon jugement, comprend encore de futurs analphabètes.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

9 Décembre 2020, 10:53 Message

Ces enseignants qui importent l'écriture inclusive à l'école : "Déconstruire, ça peut se faire à tout âge" (Marianne)

« Comme elle, Anne, qui se présente sur son compte comme "enseignante qui dénonce les discriminations à l'école", fait son "petit pas inclusif" en classe. Pour sa part, c'est en écrivant au tableau "les listes d'adjectifs à apprendre avec le point de séparation : content.e ; intelligent.e. Ça ne coûte rien, ça ne les choque pas, et je me dis qu'ils seront habitués à cette façon d'écrire quand ils la verront". Alison, maîtresse en moyenne section, explique de son côté simplement rebondir sur leurs "remarques" pour œuvrer en faveur d'une "société plus inclusive". Même si, "comme ils sont encore petits", il est "difficile de parler de non-binaire, de transgenre"…

Autre écueil, soulevé cette fois par une certaine Hellauw : il est compliqué d'employer l'écriture inclusive à l'oral en classe car "impossible à prononcer sans prendre ça pour du féminin (ex : heureux.se)". Heureusement, Sasha vient à sa rescousse : "Pour heureux-se, il y a heureuxe qui se dit heureukse". Ouf ! Un autre internaute abonde : "Quand je m'exprime au neutre, je mets le X après le mot. Par exemple, "je suis content.x". Il y a aussi des articles neutres comme Lo, ael, celleux, ellui etc". »

Messages: 924

Re: Pourquoi l'école est foutue

12 Décembre 2020, 20:07 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

13 Décembre 2020, 12:53 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

16 Décembre 2020, 18:32 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3941

Re: Pourquoi l'école est foutue

16 Décembre 2020, 19:17 Message

Moi, j'aurais foutu une colle à Laure. Elle serait venue en étude jeudi prochain et je lui aurais fait conjuguer à tous les modes et à tous les temps le verbe positiver.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

24 Décembre 2020, 10:09 Message

Instituteur de Malicornay : perseverare diabolicum (Bd Voltaire)

« Bonne nouvelle ! L’instituteur de Malicornay a derechef gagné, cette fois-ci devant la cour d’appel administrative de Bordeaux qui a confirmé qu’il n’avait commis aucune faute en lisant, en 2017, à ses élèves de CM1-CM2 quelques passages de la Bible. La sanction administrative (une mutation d’office) qu’il avait subie est donc frappée de nullité. Il avait déjà gagné en première instance au tribunal administratif de Limoges. La kabbale de laïcards locaux épaulée en appel par le ministre Jean-Michel Blanquer se fracasse contre le mur du droit.

Dans une société où l’agnosticisme et l’indifférence à la religion progressent, enseigner le fait religieux devient indispensable. Le faire de façon laïque dans une école qui ne l’est pas moins (c’est-à dire en respectant tous les cultes et en ne favorisant aucun d’eux) est sans doute plus complexe et plus acrobatique que dans une école confessionnelle.

Il est surprenant que l’Éducation nationale, dont le principe essentiel de fonctionnement est le célèbre « Pas de vagues », se soit ainsi fourvoyée dans une affaire pareille et, surtout, s’y soit tant obstinée. La démesure de la sanction interdisait d’imaginer que l’enseignant ne tente pas d’obtenir réparation auprès de la Justice. Après avoir été douchés par un premier verdict, nonobstant le droit d’interjeter appel, il aurait été intelligent pour le ministère et l’académie d’en rester là. Mais pas question, pour des fonctionnaires de droit divin qui sévissent au sein du mammouth, de baisser pavillon : la Justice ne saurait les désavouer quand ils défendent la laïcité. Le naufrage était prévisible, il a eu lieu. Ils se croyaient tenaces mais n’étaient qu’obstinés.

L’aristocratie d’État qui sévit en France semble incapable d’imaginer qu’elle puisse commettre des erreurs. Souvenez-vous de l’imbroglio pour la reprise des cultes : les dessous de la farce sont maintenant connus. D’où que vienne l’erreur, le Président Macron annonce, le mardi, une jauge de trente personnes au lieu de 30 %. Devant le tollé général, le Premier ministre dispose de deux jours pour rectifier la boulette, avec le blanc-seing présidentiel. Plutôt que de reconnaître qu’une erreur fut commise, il refuse de « perdre la face » et confirme, le jeudi, le chiffre inepte annoncé. Le Conseil d’État saisi n’a pas hésité à lui infliger un camouflet en cassant sa décision comme liberticide dès le dimanche. L’arrogante obstination ne paie pas.

Il est des entêtements qui interrogent : éradiquer l’hydroxychloroquine semblait une priorité des décideurs de la santé publique nationale. La célérité dont ils ont fait preuve à la publication de l’étude bidonnée du Lancet n’a d’égale que l’obstination à ne pas revenir, une fois la supercherie connue, sur ce bannissement de la pharmacopée infligé à ce vieux médicament. Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres possibles dans cette crise sanitaire ubuesque.

Deux petites conclusions :

L’amateurisme dont il faudrait être fier, selon les mots du Président Macron, devrait en toute logique conduire à une certaine humilité incompatible avec l’obstination. Mais la logique a déserté les palais de la République depuis pas mal de temps !

Pour l’instant, des juges servent le bien commun en sanctionnant un pouvoir qui préfère se vautrer dans ses erreurs plutôt que de les rectifier. Peut-être faut-il garder à l’esprit l’avertissement de François Mitterrand : « Méfiez-vous des juges, ils ont tué la monarchie. Ils tueront la République. » Pour un mieux ? Pour un pire ? »


***


Hélas, la "justice" étant ce qu'elle est — non plus une autorité, "la bouche de la loi", mais un pouvoir et un pouvoir visant naturellement à être le premier et le seul à exercer son emprise idéologique, laquelle est désastreuse à souhait —, on en saurait se réjouir de la voir ponctuellement barrer la route à la dérive autoritaire de notre technocratie inculte et tarée.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

11 Janvier 2021, 10:32 Message

.. ou "vers une franche dictature", ou "liberté, liberté chérie"...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23909

Re: Pourquoi l'école est foutue

18 Janvier 2021, 10:44 Message

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers École, éducation