Afficher le sujet - Propaganda, Fakenews & Journalisme

Propaganda, Fakenews & Journalisme

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

28 Décembre 2019, 20:01 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

2 Janvier 2020, 12:20 Message

Pas un mot, hier soir au JT, sur la déflagration de "violences urbaines" qui s'est abattue sur le pays à l'occasion de la St Sylvestre. Tout juste une brève sur les problèmes traditionnels de pétards en Alsace...


***





Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

4 Janvier 2020, 09:45 Message

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

5 Janvier 2020, 10:04 Message

Et donc, 24 h plus tard, il faut se rendre à l'évidence : c'est un "attentat terroriste", ou plutôt : une nouvelle concrétisation de la terreur islamique qui se répand sur nos pays, et qui n'aura de cesse que nous soyons parfaitement soumis, puis liquidés.

La djellaba, les "Allah Akbar", l'attaque au couteau répondant à un appel réitéré des organisations djihadistes à ce mode d'action, etc. : tout cela ne suffisait pas ; non plus que le fait (là encore un classique) qu'il ait épargné un musulman après lui avoir demandé de réciter une prière pour le vérifier. Tout le monde avait compris d'entrée de jeu de quoi il retournait, mais pas les médias ni les autorisés de parole, avec leur ridicule et coupable prudence de Sioux dès qu'il s'agit de cette "religion", de ses représentants, des "immigrants". Pour le vieux, ex obscur candidat FN, qui avait attaqué misérablement une mosquée il y a peu, c'était une toute autre histoire, et "l'information" carburait sur les chapeaux de roues...

On observe toutefois une tendance nouvelle : on commence à dire chez les médiatiques que folie et "islamisme radical" sont inextricablement associés. "Déséquilibre" et islamisme s'alimenteraient en une spirale mortifère, au point qu'on ne pourrait tout à fait dissocier l'un de l'autre. Quand c'est l'islam, de A à Z, qui est une pure folie, et ne peut qu'y mener, peu ou prou, tout ceux qu'y s'y trouvent piégés. Début de l'esquisse de l'ébauche d'une prise de conscience ? Non pas : recul tactique pour gagner encore et toujours du temps, pour assurer que l'irrémédiable survienne bien, ait eu tous les moyens de s'accomplir.

Il faut, envers et contre tout, que le cours de l'histoire, comme tout le reste, soit complètement renversé.

Messages: 369

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

5 Janvier 2020, 11:50 Message

arabie et bazar moyen oorient

Faisant suite : l'express via msn Face au regain "des tensions", Emmanuel Macron s'entretient avec le président irakien

Extraits : "Le président français a mis en garde contre "une aggravation supplémentaire des tensions" après la mort dans un raid américain du général iranien Qassem Soleimani. [...] "Face à l'accroissement des tensions", le chef de l'État "a rappelé son attachement à la sécurité et à la souveraineté de l'Irak", a indiqué l'Elysée dans un communiqué. "Les deux présidents sont convenus de rester en contact étroit pour éviter une aggravation supplémentaire des tensions et agir pour la stabilité de l'Irak et de la région dans son ensemble", a-t-on poursuivi.

"Agir ensemble" avec les Emirats arabes unis

Emmanuel Macron a également été en contact téléphonique samedi avec le prince-héritier d'Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed, dirigeant de facto des Emirats arabes unis avec qui ils "sont convenus d'agir ensemble auprès de toutes les parties prenantes pour éviter une escalade dangereuse des tensions dans la région."

Les obsèques de Soleimani, l'architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, et d'Abou Mehdi al-Mouhandis, le dirigeant de fait des paramilitaires irakiens pro-iraniens du Hachd al-Chaabi, se sont déroulées samedi à Bagdad. Ces assassinats font craindre une conflagration régionale et une montée supplémentaires des tensions entre les États-Unis et l'Iran.[...]"

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

5 Janvier 2020, 12:13 Message

Vous oubliez la destruction d'un drone à 1 million de dollars, l'attaque des installations pétrolières saoudiennes, les multiples provocations dans le golfe persique, etc. Or, Trump avait alors stoppé une heure avant son déclenchement les représailles américaines programmées par l'U.S. Army. Après d'autres escarmouches, l'attaque de l'ambassade des U.S.A. à Bagdad était certes contrôlée, mais compte tenu du passé et de la séquence en cours...

Les médias vont en faire des tonnes autour du risque de guerre mondiale, comme de juste. On ne peut pas en attendre autre chose ; ce qui est invraisemblable, c'est leur permanente campagne anti-Trump, en ces circonstances comme en n'importe quelle autre, et leur adoration des Démocrates, quand ces derniers sont au fond du trou, au stade terminal de leur "évolution" idéologique délirante.

Trump ne veut pas la guerre, il veut négocier ; son coup est cette fois-ci osé, risqué (c'est inévitable), mais très bien visé, et il frappe fort comme il convient avec ces gens. On ne va certes pas pleurer cet homme fort du régime théocratique ! Il n'est pas dit que les mollahs eux-mêmes ne soient pas mécontents d'en être débarrassés, du reste, tant il était devenu puissant... On notera que les "milliers de manifestants en colère" à Bagdad, annoncés à grand son de trompe par les médias, étaient démentis par... leurs propres images qui laissaient voir une petite avenue même pas remplie. En Iran même, les très nombreuses victimes de la répression féroce et des des atrocités de la milice de ce général doivent bien se réjouir de le voir éliminé ; et le régime iranien est affaibli (c'est sans doute là que gît le danger).

Laissons le ramdam hystérique des "martyrs" passer. L'unanimisme dans la réaction n'a qu'un temps, et ne ressoude jamais bien longtemps ce qui est profondément fracturé et zizanique, qui l'a toujours été depuis les débuts de son "histoire" (il faudrait plutôt parler de chronique sanglante).

Le rapport de force n'a, en sa vérité, que faire de ces démonstrations puériles.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

7 Janvier 2020, 19:41 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

9 Janvier 2020, 10:49 Message

Premier titre du JT2, hier soir : la découverte d'un enfant mort dans le train d'atterrissage d'un avion à Roissy. La mine théâtrale de la cruche pour annoncer ce drame ! Tout cela tellement plus essentiel que l'Iran et les USA, la reprise de la grève et les tractations pour la réforme du moment, la énième attaque au couteau, ou que sais-je.

« En attendant, pour les médias français, les coupables sont tout trouvés, et je doute fort que l’on entende parler des résultats de cette enquête. » (BV)

Une chose, en effet, indiquée dans ces parages et qui perce peu à peu sur les réseaux dits sociaux, dont on n'a pas entendu parler hier soir, et qu'on ne verra jamais dire sur ces canaux de propagande sans plus la moindre vergogne, au sujet des incendies en Australie, c'est ceci :

« Dans un article d’Alan Jones paru dans le Daily Telegraph du 18/11/2019 [2] et que l’on peut trouver sur le site d’une association de pompiers volontaires, la VFFA, on peut lire : "La gravité des feux n’a rien à voir avec le 'changement climatique' mais avec de nouvelles règles 'environnementales' qui ont rendu l’entretien du bush impossible au nom de la biodiversité."

On peut y lire également que, dans les parcs nationaux où certains feux ont pris naissance, 'les pistes que pouvaient emprunter les pompiers sont maintenant envahies par la végétation et sont devenues impénétrables. Ces accès ont été barrés par de grosses pierres ou des barrières. Comme il n’y a plus d’accès terrestres, les pompiers doivent avoir recours à des méthodes aériennes onéreuses et inefficaces de façon curative. Les Verts assument cette stratégie, hormis le fait qu’ils ne veulent pas que soit utilisée de l’eau de mer pour arroser, mais de l’eau douce pour protéger l’environnement. Le problème est que les pompiers manquent d’eau douce.'

En fait, les règles environnementales imposées dans les années 2000 ont créé des sanctuaires.
En tête de l’article, la VFFA a ajouté : "Il est temps que les bureaucrates et les politiciens arrêtent d’accuser le 'changement climatique', dans la crise des feux dans le bush, dont ils sont beaucoup responsables et qui met des vies en danger." Suite à un incendie incontrôlable survenu en 2013 dans la banlieue de Canberra, un article du Daily Telegraph de Miranda Devine (13/1/2013) [3] dénonçait déjà cette situation, et la pression des Verts sur les décideurs.

Pour compléter, le Dr Paul Read, codirecteur du Centre australien de recherche sur les feux de forêt (National Centre for Research in Bushfire and Arson), ajoute dans l’article que le nombre d’incendies volontaires est, en moyenne, de 62.000 par an, et ce chiffre augmente. Parmi eux, 13 % sont allumés volontairement et 37 % de façon suspicieuse, ce qui fait que 85 départs d’incendie par jour sont volontaires.

S’il ne fait pas de doute que la température et la sécheresse qui caractérisent l’année 2019 (l’historique des précipitations montrant une tendance plutôt positive depuis 1970, selon les données du Bureau australien de météorologie [4]) ont favorisé la propagation des incendies, sous la pression de ces critiques, le gouvernement fédéral va lancer une enquête afin de tirer au clair l’incidence des réglementations environnementales sur la gravité des feux et leur prévention [5]. »


***


Où nos abrutis d'écolos finiront peut-être par découvrir que forêt et feu de forêt riment ensemble... et qu'ils sont donc, avec leur niaiserie consternante, indirectement responsables de la mort atroce de millions d'animaux (1 milliard disait même la cruche hier soir — en comptant les invertébrés...).

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

12 Janvier 2020, 14:32 Message

Image


Du Farsi, pour être précis.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

14 Janvier 2020, 09:29 Message

«Il vaut mieux mélanger les gens» : dans ces quartiers devenus ghettos, les habitants regrettent la mixité (Le Parisien

C'est le titre.

Détails :

« (…) Un sentiment partagé par Françoise (le prénom a été modifié), 64 ans, croisée à quelques mètres d’une barre en démolition. Elle s’est installée dans un F3 il y a 35 ans avec son mari. « J’ai vu la cité changer. Dans mon escalier par exemple, on est maintenant les seuls blancs. Il vaut mieux mélanger les gens, comme avant. »

(…) Comment expliquer ces départs? "C’est tout un contexte économique et social, répète-t-il. Bien sûr l’insécurité a joué, surtout après que notre synagogue a été prise pour cible en 2014 et en 2017. Aujourd’hui ça va mieux. Mais s’installer à Garges pour une famille juive serait une erreur de casting." »

Constat de Hussein : « Il y avait (...) des voisins de tous horizons : "des Français, des Portugais, des Italiens, des Maghrébins. On était minoritaires d’ailleurs à cette époque".

"C'était mieux avant", nous dit Hussein... mais cela ne pouvait tourner que comme cela, en attendant bien pire. Et l'origine de la nouvelle majorité n'est pas étrangère au caractère radical de cette machine infernale, dont il faudra bien un jour châtier les responsables.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

14 Janvier 2020, 17:32 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

22 Janvier 2020, 09:47 Message

Il était bien temps de prendre ce virage...

Brexit: Pour le FMI, l’apocalypse promis n’aura pas lieu (Le Figaro)

« Les prévisions apocalyptiques concernant le Brexit relevaient plus de l’argumentaire politique que des réalités économiques. Il était tout de même difficile d’ignorer le fait que le Royaume Uni a bien mieux géré l’après crise de 2008 que ne l’ont fait d’autres gouvernements de la zone euro, sans parler de l’action de la Banque d’Angleterre, bien plus efficace que ne l’a été la BCE au cours de ces 10 dernières années. Le Royaume Uni dispose d’un historique solide en termes de pragmatisme économique. En 1931, les Britanniques sont les premiers à sortir de l’étalon Or, et sont logiquement les premiers à sortir du marasme de la Grande Dépression. À partir de 1945, le gouvernement travailliste de Clement Atlee participe largement au consensus d’après-guerre à l’origine des Trente Glorieuses, entre recherche du plein-emploi et État providence. En 1979, le Royaume Uni est le premier à tenter l’expérience libérale. Si ces épisodes ont été plus ou moins réussis, il est important de reconnaître que le Royaume Uni agit régulièrement en précurseur du monde occidental. »

L'invraisemblable campagne de propagande menée autour de ce "Brexit" sera-t-elle dénoncée comme il convient, en tirera-t-on tous les enseignements et surtout toutes les conséquences ? Non seulement ce ne sera pas le cas, mais cela passera, comme tout le reste sans exception, par profits et pertes. "Tout peuple qui s'endort en liberté se réveillera en servitude".

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20190

Re: Propaganda, Fakenews & Journalisme

23 Janvier 2020, 09:54 Message

Collector.


Précédente

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation