Afficher le sujet - Propaganda, Fakenews & Journalisme

Propaganda, Fakenews & Journalisme

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

8 Janvier 2019, 10:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

9 Janvier 2019, 19:39 Message

Image


En baisse de 10 points en trois semaines, mais quelles semaines, et quelle propagande !
La persistance de ce mouvement, et du soutien dont il dispose diffusément, est plus qu'étonnante.
En dépit de tout, le mouvement reste majoritaire dans l'opinion.

Paraît-il que Macron, de son côté, remonte de 5 points d'un coup dans un sondage Ifop - Paris Match ! Pas impossible qu'il ait stoppé sa chute provisoirement — et selon ce sondage grâce... aux gens "de droite", et aux retraités, ce qui est, hélas, très possible : on n'est jamais trahi que par son propre camp... ; en revanche 5 points, l'Ifop y est allé un peu fort dans la tentative de prédiction réalisatrice... Ils l'attendent tous tellement, cette réaction ! Il font tant et tant pour la provoquer ! Au risque d'entraîner le pays par le fond. Il est vrai qu'ils s'en foutent comme de l'an quarante.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

9 Janvier 2019, 19:48 Message

Un bel exemple de la tyrannie intellectuelle et "morale" qui règne sans partage au sein de l'espace public, et pas seulement médiatique.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Propaganda & Fakenews

10 Janvier 2019, 10:04 Message

Image


L'étude du détail des "contributions" est en effet pour le moins... étonnant !

La cagnotte Leetchi de soutien aux forces de l’ordre est un fake alimenté par un robot Chroniques du yéti)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Propaganda & Fakenews

10 Janvier 2019, 22:21 Message

Ce ne serait pas une fakenews, Leetchi plaide un problème de fonctionnement et d'affichage, et affirme que les sommes sont bien versées. A voir.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Propaganda & Fakenews

11 Janvier 2019, 09:44 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

13 Janvier 2019, 09:44 Message

« ...la presse appartient à 90 % à l’oligarchie financière qui la concentre et l’utilise comme une arme redoutablement efficace pour servir ses intérêts. Faut-il citer des exemples d’empereur des médias ? Disons alors Drahi, patron d’Altice, de SFR, de L’Express, de Libération, de RMC, de BFM TV (pardon, j’en oublie peut-être), avec des relais au Portugal, en Israël, aux Pays-Bas et aux États Unis. Ils sont un certain nombre, comme lui, peu nombreux, mais dont la mainmise sur la communication est quasi totale. Dès lors, les "Pujadas" et autre "Aphatie" étant les obligés grassement rémunérés de ces pygmalions n’ont qu’une seule assignation, qui est de favoriser l’émergence d’une adhésion unanime à la démarche de cette volonté d’hégémonie.

Mais, me direz-vous, quel intérêt ces forces obscures tirent-elles de ce phagocytage de l’information ? La réponse est, là aussi, très simple. Il est le moyen efficace, légal et subliminal de gagner l’adhésion des esprits sans que ceux-ci aient le sentiment d’être captés mais croient agir par choix, par adhésion, par détermination personnelle et démocratique. Dès lors, imaginez, un peu, la capacité hypnotique, à force d’être utilisée sans cesse et sur tous les canaux, que ce pouvoir, de l’ombre mais pourtant bien réel, peut avoir sur la masse de nos concitoyens. » (Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

13 Janvier 2019, 09:53 Message

Ouest-France : des bons sentiments, un journalisme pépère et des ventes en chute libre (Breizh Info)


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

13 Janvier 2019, 18:23 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

14 Janvier 2019, 09:46 Message

[MAJ]

La tartufferie des journaleux de tous les médias n'éclate jamais autant, et de façon plus scandaleuse, que lorsqu'ils feignent de s'étonner, en Sainte Nitouche de circonstance, avec un cynisme sans égal, de la "haine" (sic) dont ils font l'objet ; qui n'est pourtant que le juste retour de la participation active au mensonge permanent immergé dans le bla-bla publicitaire et de la servilité idéologique qui sont l'alpha et l’oméga de ce qu'est devenu ce "métier", le plus improbable de tous.

Leur zèle à servir le discours de la correction idéologique, le cas échéant au prix du déni le plus total du réel, ou du soutien enthousiaste aux dingueries d'une modernité devenue folle, et en tous cas toujours au profit du spectacle marchand, ce zéle transpire partout, jusque dans les sujets les plus anodins. Il n'est pas un fait qu'ils ne mentent, peu ou prou, et l'analyse du premier JT venu pourrait donner lieu à des heures de décortiquage accablant pour rétablir un peu de vérité.

Mais ces gens se drapent dans leur prétendu rôle de contre-pouvoir, s'arrogent le rôle de défenseur de la liberté et de la démocratie, alors qu'ils en sont précisément les adversaires les plus systématiques, et les plus pernicieux.

Être à ce point stupide sur son propre cas, ce n'est plus de l'aveuglement, même volontaire, c'est manifester la figure odieuse du traître le plus faux-cul qui soit. Il ne faut dès lors pas s'étonner de ce qui s'ensuit.


***


« Il faut le redire : la véritable rupture, le craquement, la faille qui se transforme en canyon, entre le Peuple de France et les “élites” auto-proclamées (Pouvoir + Presse), date de ces deux événements joints. Lorsque les Français votèrent à 54,67% “NON” au projet de constitution, espérant mettre un coup d’arrêt à la construction européenne devenue folle, ils venaient pourtant de subir un véritable matraquage médiatique.

Rappelons que plus de 71% de la couverture médiatique avait été accordée au “OUI” ! C’était ainsi qu’il “fallait voter”, le message était clair : honte aux promoteurs du “NON” ! Pourtant, contre toute attente des médias – qui ne voient souvent rien venir des mouvements populaires – le “NON” l’emporta. Ce fut la rupture.

Et lorsque Nicolas Sarkozy posa la signature de la France sur le traité de Lisbonne qui reprenait à peu de choses près les tenants et les aboutissants du traité rejeté, il planta un couteau dans le pacte de confiance qui liait jusqu’alors tant bien que mal les électeurs et les élus.

Les élites n’ont pas compris que cette trahison ne serait jamais pardonnée, ni que les Français la feraient un jour payer à toute la classe dirigeante dans son ensemble.

D’une certaine façon, le mouvement des Gilets jaunes est héritier de la trahison de Lisbonne. » (La Lettre patriote)

Pas faux, sauf que ce n'était pas là une exception à la règle, mais la manifestation alors la plus évidente de ladite règle, laquelle s'est appliquée depuis comme jamais, avec en nouveau point d'orgue la présidentielle de 2017.

Et j'y reviens : le mentir qui transit quasi toute publication de presse, jusque dans les moindres faits quotidiens, jusque dans la presse dite de proximité, la dépendance au langage de la falsification de tous les pisse-copies : voilà le mal, très profondément enraciné.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

14 Janvier 2019, 22:19 Message

Pourquoi tant de haine ? (ritournelle)

On apprenait très incidemment aujourd'hui que la personne en gilet jaune touchée à la tête à Bordeaux dans des conditions absolument scandaleuses (vidéo supra) était un père de famille pompier volontaire, et qu'il est dans le coma suite à une hémorragie cérébrale, son pronostic vital étant engagé. Le parquet a du ouvrir une enquête et la préfecture demander à l'IGPN d'intervenir : en effet, il n'était plus possible d'offusquer la chose.

Pour autant : longue tirade ce soir au cours des JT autour des gilets jaunes, mais sur le thème du "débat national" macroniste — Pujadas sur LCI fait plus et dénonce les fakenews qui circulent sur les réseaux sociaux, ainsi que la sottise complotiste du vulgum pecus, comme principales raisons de la "haine" à l'encontre des médias ; mais pas un mot sur cette news pourtant bien réelle, incontestable, et moins encore de débats (alors qu'il y en a à tirelarigot tous les jours sur les thèmes les plus divers) sur la violence policière qui s'est déchaînée ces dernières semaines, sur le deux poids deux mesures si l'on compare avec ce qu'il en est avec qui vous savez, pas une réaction sur les armes utilisées par la Police et les dégâts qu'elles provoquent pour demander leur interdiction avant qu'il ne soit trop tard, rien.

Qu'ils ne viennent pas pleurnicher ensuite.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

16 Janvier 2019, 08:45 Message

Soyons précis : hier soir, le JT2 a évoqué le cas du pompier volontaire aligné à Bordeaux d'un tir de flash-ball dans la tête, alors qu'il s'en allait par une petite rue, donc de dos, et qui est aujourd'hui dans le coma suite à une hémorragie cérébrale. On a même pu voir la vidéo présentée ici, et on a eu droit à une mention de ce qu'il était demandé par certains (le défenseur des droits en particulier) que ces armes soient retirées de l'arsenal des forces de l'ordre.

Avec trois jours de retard, au milieu de tout un fatras autour de l'affaire des gilets jaunes, cela a été seulement évoqué, et pas traité, et qui pis est présenté comme une exception sans doute regrettable, mais pas comme la conséquence, parmi bien d'autres également dramatiques, d'une décision politique d'exploitation des forces de l'ordre comme force de répression violente et démesurée d'un mouvement populaire ; le tout, certainement par obligation de service minimum, et une nouvelle fois en raison de l'impact des "réseaux sociaux" qui sont, dans ces moments, le seul moyen de faire circuler un peu du réel. Et que ces gens agonisent alors.


***

le JT1 est presque pire, au peu que j'ai pu en voir (le JT2, c'est très dur, mais alors TF1... je préfère ne pas décrire)

Un exemple :

« ...la récente rétrospective dans le journal de 20 heures d’Anne-Claire Coudray sur TF1, dimanche soir (13 janvier), visant à établir un comparatif de nombres entre les manifestations de ces dernières années et les gilets jaunes.

Le mini-reportage évoque le million de manifestants durant les grèves de 1995 (c’est dire si l’on remonte), les 800.000 Français qui battaient le pavé pour dire non à la réforme des retraites en 2010, les 350.000 mécontents de sortie en 2016 pour la loi El Khomri et… et c’est tout ! Oui, c’est vraiment tout. Ils ne se moquent pas un peu de nous ?

Des drapeaux roses et bleus, une petite famille en pictogramme, un acronyme – LMPT… TF1 ne se souvient vraiment de rien ? Oubliés, écrasés, effacés, ces manifestants que François Hollande a salués à son corps défendant dans Conversations privées avec le Président (de Karim Rissouli et Antonin André, Albin Michel) : "Je suis lucide. On a traversé beaucoup de moments où la contestation était forte. Le mariage pour tous : un million de personnes dans la rue." TF1 les aurait donc complètement zappés ? » (Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

20 Janvier 2019, 09:49 Message

Le scandale continue. Il est vrai qu'il est quotidien et tous azimuts, mais dans cette situation il prend un relief tout particulier, et légitime ce mouvement, quoiqu'il devienne. Les journaleux (et les fauteurs de trouble, et les coupables de haute trahison, et...) doivent s'attendre à de bien mauvais jours.

Image


Presse étrangère (les Allemands commencent à sérieusement s'inquiéter) :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

20 Janvier 2019, 10:19 Message

Dreuz pose une bonne question : que fait le CSA devant l'effarante monopolisation de la parole par Macron, seul en campagne électorale, déblatérant à l'infini sans la moindre réplique ? Et la Justice ou les diverses commissions de contrôle devant pareil (et nouveau) détournement des moyens de l’État au profit d'un seul acteur politique et hors de tout cadre institutionnel ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Propaganda & Fakenews

23 Janvier 2019, 09:19 Message

JT2 (et autres) hier soir : la grande artillerie pour fustiger les "populistes" qui délireraient au sujet de la signature hier du traité d'Aix-la-Chapelle, en versant sans retenue dans la fakenews caractérisée, démontrant par là une nouvelle fois combien ils sont menteurs et dangereux ; même Hervouët, d'ordinaire plus sagace sur LCI, y va de son commentaire : "circulez, il n'y a que de l’esbroufe à voir dans ce non-événement".

Les propagandistes zélés, notablement sur l'antenne squattée par la cruche de service, ont beau jeu de grossir démesurément les alarmes des démagogues : perte de l'Alsace Lorraine, nouveaux abandons de souveraineté intolérables, partage du poste de membre permanent à l'ONU, etc. Pourtant, le simple bon sens devrait indiquer ceci : à quoi bon un nouveau traité, pas moinssse, si son contenu n'a aucun intérêt ? Pour redorer la pilule à Merkel et Macron, qui tous deux en ont bien besoin ? Il y a de cela, certainement. Mais encore ? Les "petits pas", technique favorite de l'U.E et de son inspirateur, le traitre patenté Jean Monnet, et le diable dans les détails, ça ne dit plus rien à personne ? Même ce degré zéro de la jugeote a disparu ?


Pas chez tout le monde, malgré tout : le professeur Olivier Gohin, spécialiste réputé du droit constitutionnel, n’aime pas le traité d’Aix-la-Chapelle, et le fait savoir.

« Selon le préambule de ce traité, est réitérée la volonté d’une Union européenne “souveraine”, alors que cette organisation internationale n’est pas un Etat, seul appelé à la souveraineté, et que sur le territoire français, la souveraineté n’est pas autrement que “nationale”, exercée par le peuple français auquel elle appartient.

L’article 5 du traité prévoit que les deux Etats “établiront des échanges au sein de leurs représentations permanentes […], en particulier entre leurs équipes du Conseil de sécurité” des Nations unies. Est-ce à dire que la France pourrait être représentée par des politiques ou des diplomates allemands au sein du Conseil de sécurité dont, contrairement à l’Allemagne, elle est membre permanent avec droit de veto ? Ce serait là une atteinte à la souveraineté nationale.

Le constitutionnaliste conclut :

Il importe qu’après sa signature, au plus tôt, et l’autorisation de sa ratification, au plus tard, le Conseil constitutionnel soit saisi, sur le fondement de l’article 54 de la Constitution de 1958, en vue de vérifier la constitutionnalité du traité d’Aix-la-Chapelle afin de dire les nombreux obstacles à l’autorisation de sa ratification en l’état. »


***


Traité d’Aix-la Chapelle : inutile et dangereux pour la France ! (Ch. Vanneste)

« Il ne serait pas outrancier de parler de forfaiture et de trahison dans cette démarche inutile et dangereuse du Président français. La référence à de Gaulle est d’autant plus scandaleuse qu’il s’agit, ici, d’exactement le contraire de ce qu’il entendait réaliser. Le rapport de force entre les deux pays n’est plus le même. Les complexes allemands ont disparu. L’Allemagne domine l’économie européenne grâce à sa puissance industrielle appuyée, désormais, sur une monnaie qui lui est favorable, alors qu’elle ne l’est pas pour les pays du Sud. L’Europe du Nord et de l’Est vit autour d’elle. Ses excédents commerciaux et budgétaires, son chômage inexistant dressent un tableau humiliant pour notre pays dont tous les signaux économiques sont au rouge et qui voit, jour après jour, se démanteler ses fleurons indus triels, comme Alstom, par exemple.

Cette fois encore, la France signe un traité inégal dans lequel elle donne ce qu’elle a sans en recevoir la contrepartie. La France a un siège au Conseil de sécurité de l’ONU. Elle fera, désormais, de l’admission de l’Allemagne, elle aussi comme membre permanent, une priorité de sa diplomatie. Comme il y a d’autres candidats sans doute plus légitimes que l’Allemagne, tels que l’Inde, on se dit qu’il s’agit d’une promesse de Gascon… Sauf que l’Allemagne pourra demander de partager ce siège avec la France. De même, un Conseil de défense et de sécurité franco-allemand, une coopération plus étroite pour l’industrie et la technologie militaires, y compris nucléaire, une unité d’intervention commune en vue d’opérations dans des pays tiers, une collaboration soutenue entre les deux diplomaties sont autant d’exemples, et malheureusement pas les seuls, qui montrent que la France offre à l’Allemagne ce qu’elle possède dans certains domaines et se prive, au total, de sa souveraineté et de son influence, au profit d’un pays qui ne lui donne rien en échange, et n’aura pas nécessairement les mêmes objectifs qu’elle. Non, le mot trahison n’est pas trop fort ! »


***


Le pompom :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Journalisme

25 Janvier 2019, 09:30 Message

Le journal La Croix organise tous les ans depuis 1987 un sondage visant à mesurer le taux de confiance des Français envers les médias. Cette année le score de confiance est le plus bas jamais mesuré. On ne s'étonne pas, l'on trouve plutôt qu'il est encore beaucoup, beaucoup trop haut. On note aussi une certaine schizophrénie (que nous partageons presque tous) : la télé est la plus décriée (38% de confiance), mais aussi la plus regardée. La presse écrite chute lourdement (-8 points). Pourtant, il est manifeste que les infos et les idées circulent, parallèlement, et le Net en est la cause principale, de toute évidence, quoi qu'on en pense par ailleurs.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Propaganda & Fakenews

25 Janvier 2019, 10:51 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Propaganda & Fakenews

26 Janvier 2019, 20:31 Message


PrécédenteSuivante

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation