Afficher le sujet - Tiers-Monde et barbares (France)

Tiers-Monde et barbares (France)

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Tiers-Monde et barbares (France)

31 Mai 2022, 08:17 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Tiers-Monde et barbares (France)

2 Juin 2022, 10:16 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Tiers-Monde et barbares (France)

3 Juin 2022, 07:57 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Tiers-Monde et barbares (France)

11 Juin 2022, 09:23 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Tiers-Monde et barbares (France)

17 Juin 2022, 14:35 Message

(ou Belgique)

Normalement, on devrait dire : insoutenable.
De nos jours, la normalité c'est le sursis pour permettre une meilleure "intégration".

Le temps des barbares est venu : en Belgique, le viol d’une fillette de 8 ans (Bd Voltaire)

« L’avocat de la défense a réclamé un sursis. La raison ? Le parcours de son client, arrivé en Belgique en 2019. Toute honte bue, il n’hésite pas à dire : "Dans son pays, les jeunes filles peuvent se marier à 13 ans. À la suite des faits commis, il y a eu une prise de conscience. Il souhaite s’adapter à nos lois et vivre à la belge." Un crachat lancé à la figure de son pays hôte, qui n’en tiendra sûrement aucun compte.

Bref, un violeur victime… de ses origines culturelles. S’il y a bien quelque chose qu’il aura rapidement appris de notre Occident décadent, de notre Europe Orange mécanique, c’est la culture de l’excuse, la déresponsabilisation du moindre de ses actes et de ses conséquences, la violence sans freins, qui semblent être devenus le mode de fonctionnement de nos sociétés.

Dans ce compte-rendu, l’usage biaisé des mots tend à déformer cette réalité trop horrible, pour la minorer et en gommer le caractère pédophile : cela ne fait en réalité qu’ajouter de l’indignité au crime. La "jeune fille" avait huit ans au moment des faits, elle en a neuf aujourd’hui : c’est donc une fillette. L’homme qui l’a violée – mais où donc était la mère de cette petite fille ? – a 27 ans, mais on parle de lui comme d’un "jeune homme". Comme pour faire passer ce comportement animal et barbare comme un délit induit par la différence culturelle entre la société belge et le mode de vie syrien.

Triste exemple, encore, de l’abolition criminelle de la volonté occidentale : on ne veut plus voir ce que l’on voit. La réalité, la violence des faits, sont gommées. Jusqu’à quand ? »

La question est surtout : jusqu'où ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Tiers-Monde et barbares (France)

2 Juillet 2022, 08:04 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Tiers-Monde et barbares (France)

Hier, 08:34 Message

Une fille de 18 ans jetée du haut du pont de Saint-Nazaire par son propre père, mis en examen pour assassinat (par Lettre Patriote)

« Le père de famille, soupçonné d’avoir jeté dans le vide sa fille de 18 ans depuis le pont de Saint-Nazaire ce mardi 28 juin a été mis en examen pour assassinat, la préméditation a été retenue, et placé en détention provisoire, confirme le procureur de la République de Nantes. Le couple et ses deux enfants vivaient sur la commune de Donges. “Une famille très discrète” confie le maire François Chéneau à France Bleu Loire Océan

“C’est une famille qui s’est installée il y a quatre ans sur la commune. Loin du centre-bourg, ils ont acheté une maison qui était inoccupée depuis longtemps, dans la campagne entre Donges et Besné. Lui apparemment était maçon, il a retapé la maison”, raconte François Chéneau. “C’était une famille très discrète, sans histoire, mais pas du tout intégrée. À tel point que les voisins eux-mêmes ne les connaissaient pas, la famille vivait recluse”. Le maire de Donges avance malgré tout une piste : un problème culturel au sein de la famille, “le père n’acceptait pas le comportement de sa fille aînée”. »


Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation