Afficher le sujet - Profanation

Profanation

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

24 Août 2020, 08:54 Message

On a là un beau mixte de ce que produit la modernitude alliée à l'obscurantisme anhistorique.

Hautes-Pyrénées : ils dégradent 63 tombes sur le conseil d’un marabout du Mali pour “réussir dans la musique” (Valeurs Actuelles)

« Les victimes du vandalisme étaient présentes à l’audience. Si Fabien et Jordan ont reconnu les faits, leur raison est stupéfiante… Les auteurs des faits auraient suivi le conseil d’un marabout du Mali. « Cela n’a rien à voir avec les personnes catholiques, ce n’était pas pour causer du tort », a tout d’abord commencé Fabien au tribunal de Tarbes. En fait, ce serait pour réussir dans la musique et devenir célèbre, que les deux malfaiteurs ont "enlevé ce qui représente Dieu" afin de le "remplacer par 666", et "faire des offrandes à l’être opposé à Dieu". Ils voulaient aussi réciter des incantations pour "invoquer le démon", relaye La République des Pyrénées.

Si Jordan aurait "minimisé son implication", Fabien n’a pas hésité à mettre les pieds dans le plat. Pire encore, il songe à récidiver. Le tribunal l’a interrogé à ce sujet et sa réponse est surréaliste : "Oui mais pas en France. En Afrique, c’est moins cher, on peut payer les gendarmes. Ici, non, ils font des enquêtes !" Alors que les dégâts du vandalisme dépassent 30 000 euros, Fabien n’a écopé que de 18 mois de prison, dont 8 mois fermes et 10 avec un sursis probatoire de 2 ans. Quant à Jordan, sa peine a été allégée : 12 mois dont 6 mois fermes et 6 assortis d’un sursis probatoire de 2 ans. Les deux hommes devront en plus indemniser les victimes. »


Fabien, Jordan... on ne sait si VA a cédé à la mode journalistique des faux prénoms, pour l'un d'entre eux. Comment s'étonner au vue de la baisse vertigineuse du QI moyen en France ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

24 Août 2020, 18:04 Message

VA en effet comme tout le monde ; la preuve :

Image


On ne peut plus se fier à personne...

Messages: 263

Re: Profanation

29 Décembre 2020, 21:56 Message

Électricité ou mégot ?

https://twitter.com/hashtag/NotreDameduRosaire?src=hashtag_click

A deux pas de chez-moi, rue Raymond Losserand dans le 14ème arrondissement de Paris.

Messages: 1298

Re: Profanation

30 Décembre 2020, 12:04 Message

"En Afrique, c’est moins cher, on peut payer les gendarmes. Ici, non, ils font des enquêtes !"
En effet, les gendarmes ne se dérangeront peut-être pas, ce sont les familles qui s'en occuperont et là...!

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

23 Avril 2021, 08:42 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

4 Mai 2021, 09:19 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

9 Janvier 2022, 09:25 Message

Exclusif : Un individu a détruit trois statues avec une barre de fer dans la basilique Saint-Denis (Bd Voltaire)

« Ce mardi 4 janvier, peu après la messe du matin, un individu entre dans l’édifice religieux, chef-d’œuvre d’art gothique qui abrite la nécropole des rois de France. Il désire se rendre derrière l’autel, au niveau du chœur. L’accès lui est refusé par la sécurité. Contrarié, il repart, sort de la basilique, pour y revenir quelques instants plus tard armé d’une barre de fer.

Il brise alors une vitrine, s’attaque à la crèche puis se dirige vers les statues disposées au niveau des chapelles. L’individu tranche en biais la tête de l’évêque saint Denis. Ironie du sort, ce martyr a été décapité en 250 après Jésus-Christ. Une statue de sainte Marie perd son bras gauche tandis que celle qui représente saint Antoine est criblé d’entailles, comme le montrent les photographies que nous a transmises un fidèle.

Le personnel de sécurité prévient aussitôt la police, jugeant trop dangereux de s’interposer directement. Le vandale mesure 1,80 m et semble menaçant. « J’en ai marre ! » « J’ai la haine », répète-t-il plusieurs fois, selon un témoin. La basilique est évacuée.

L’agresseur sort, suivi par un bénévole de la paroisse qui indique la localisation du suspect aux forces de l’ordre. Habillé d’un survêtement, il est appréhendé par les policiers pour être conduit au commissariat. Contacté, le commissariat de Saint-Denis n’a pas pu nous confirmer si le suspect était mis hors d’état de nuire.

S’agit-il d’une attaque résolument malveillante contre un édifice catholique ? Selon le curé de la paroisse, le père Jean-Christophe : « Il n’y a aucune inquiétude à avoir. C’est un fait divers, comme il peut s’en produire partout. On a affaire à un déséquilibré. »

En 2019, un migrant pakistanais avait saccagé l’orgue et les vitraux multiséculaires de la dernière demeure des rois de France. »


***

Ils sont bien nos curetons, tout ce qu'il y a de soumis. A quand le retour des curés de choc ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

30 Juillet 2022, 09:22 Message

Boulogne-sur-Mer : la basilique saccagée ! (Bd Voltaire)

« Début juillet, le Sénat a publié un rapport glaçant : près de 5.000 édifices religieux seraient menacés de disparition. La raison ? L'abandon de ce patrimoine historique par l'État et nombre de communes. Mais il y a bien plus grave. Chaque jour, des églises sont vandalisées, profanées, cambriolées ou incendiées. Chaque jour. Il y a ce que vous lisez en entrefilet dans la presse locale, il y a les rapports de police, il y a les confidences du clergé. Ainsi, rien que sur les derniers jours : le 20 juillet, l’église de Baigts-de-Béarn victime d'un vol d'ostensoir et d'hosties. Le 12 juillet, un incendie endommage légèrement la toiture de l’église Sainte-Croix à Bayonne. Le 26 juin, l'église de Caniac-du-Causse dans le Lot pillée, des pièces classées monuments historiques s'évaporent. Le 1er juin, dégradations dans l’église Saint-Henri à Marseille… Et ce n’est pas un fait nouveau : entre 2018 et 2019, vingt églises et chapelles auraient été la proie des flammes. Dégâts mineurs et majeurs compris. Sur ces vingt églises, quatorze ont été l’objet de crimes. Parmi les quatorze incendies criminels, trois ont provoqué des dégâts majeurs. Coups de sang, attaques terroristes, haine gratuite, cambriolages… Les raisons ne manquent pas pour s’attaquer au christianisme, on finirait presque par croire que la seule convergence des luttes qui vaille se résume à enlever l’église du centre du village.

La seule question qui mérite de se poser est la suivante : entre les attaques et l’abandon de ce patrimoine religieux par l’État et de nombreuses communes, jusqu’à quand allons-nous regarder tout cela sans réagir ? »


***


Jusqu'où ? Mais jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien, et pas même nos yeux pour pleurer.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

23 Décembre 2022, 10:37 Message

Image


Circulez.

Messages: 1298

Re: Profanation

23 Décembre 2022, 12:15 Message

Hé oui, nous en sommes là. On encaisse, on se baisse et on ramasse les morceaux.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 562
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Profanation

23 Décembre 2022, 19:08 Message

Alain Georges a écrit:Hé oui, nous en sommes là. On encaisse, on se baisse et on ramasse les morceaux.


C'est vrai, mais davantage chez les Bretons. Ils ne comprennent décidément pas, ne veulent pas comprendre. Indécrottables.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

1 Janvier 2023, 10:16 Message

En 2022, les églises catholiques en France ont subi assaut après assaut (Lettre Patriote)


« Je me souviens de ce garçon très malsain, franc-maçon, qui « travaillait » – et « travaille » encore – à la direction d’un média public. Lors d’une discussion sur le fil Facebook d’un ami commun, il avait cru bon de nier farouchement la réalité des atteintes permanentes contre les églises en France. Sa détestation de la Foi et son amour immodéré du mensonge (c’est un journaliste) avaient suffi à ce qu’il nie l’évidence, même devant les chiffres.

Or, l’année 2022 est encore pire. Lisez plutôt :

Vols et profanations en série en région parisienne (du 6 au 10 janvier)

Tout a commencé en région parisienne, par un homme « isolé et fragile » arrêté après avoir détruit deux statues à coups de barre de fer dans la basilique Saint-Denis d’Argenteuil.

Dans la foulée, plusieurs églises ont subi des attaques nocturnes. D’abord celle de Saint-Germain de Vitry-sur-Seine (diocèse de Créteil dans le val de Marne) dans la nuit du 6 au 7 janvier, où des dégradations et des profanations notamment un vol des hosties ont été perpétrés. Puis les églises de Saint-Pierre à Bondy et de l’église de Saint-Germain-l’Auxerrois à Romainville dans la nuit du 9 au 10 janvier, avec vols et profanations également, provoquant la sidération des paroissiens. Gerald Darmanin s’était lui-même ému de la situation.

Une relique volée à Paray-Le-Monial (8-9 janvier) : En parallèle au sanctuaire de Paray-Le-Monial, une précieuse relique de de saint Jean-Paul II a été volée le week-end des 8 et 9 janvier.

Un homme profane et broie une hostie en pleine messe dans l’église du Saint-Esprit à Pari (16 janvier)

Un homme en djellaba armé d’un couteau arrêté dans la basilique de Blois (25 janvier) : Un autre drame a très probablement été évité de peu dans la basilique Notre-Dame de la Trinité quelques jours plus tard à Blois, mardi 25 janvier. Portant sur lui un coran, un grand couteau et une djellaba, un homme au comportement suspect semblant rechercher activement le curé a été arrêté par la police, prévenue par un membre de l’encadrement du sanctuaire. Il a ensuite été placé en établissement psychiatrique.

Danse provoquante de Benjamin Ledig dans l’église parisienne Saint-Paul-Saint-Louis (IVème arr.). (16 février)

La justice ordonne le déboulonnage d’une la statue de la Vierge (25 mars) : De nature bien moins grave qu’une profanation, cette actualité a tout de même fait réagir nombre de fidèles et d’élus. Après une plainte déposée par la Libre pensée de Vendée, la justice a ordonné en première instance le déboulonnage d’une statue de la Vierge Marie à La Flotte-en-Ré. Le tribunal administratif a demandé à la commune de La Flotte-en-Ré de déplacer la statue de la Vierge, qu’elle juge contraire à la laïcité.

Attentat déjoué dans la cathédrale de Toulouse (8 avril) : Provoquant la panique générale le vendredi 8 avril au matin, un homme a surgi en pleine messe dans la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse avec un paquet contenant un engin explosif artisanal sans système de mise à feu. L’ensemble de l’édifice et du quartier a été évacué dans la matinée, et le suspect a finalement été interpellé. Il était connu des services de police mais pas pour des faits de terrorisme.

Un prêtre et une religieuse agressés au couteau à Nice (24 avril) : A l’église Saint-Pierre-d’Arène de Nice, le dimanche 24 avril au matin, un homme a asséné de violents coups de couteau au père Krzystof Rudzinski, l’un des vicaires, notamment dans le thorax. Une religieuse septuagénaire, sœur Marie-Claude, qui cherchait à désarmer l’agresseur, a pour sa part été blessée à la main. Son courage a été largement salué dans la presse. L’agresseur, présenté comme un « déséquilibré », a été rapidement interpellé et le prêtre et la religieuse ont tous les deux survécu.

L’église Notre-Dame des Victoires d’Angers attaquée par des antifas (1er mai)

Une relique du Précieux sang du christ volée à l’abbatiale de la Sainte-Trinité à Fécamp

Un homme en sang vandalise la cathédrale Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer (26 juillet) : L’homme se serait laissé enfermer à l’intérieur de l’édifice, connu pour sa célèbre Vierge Noire. Interpellé en flagrant délit, il a été placé en garde à vue et devait subir un examen médical pour évaluer son état psychiatrique. Les dégâts s’élèvent à plusieurs millions d’euros.

Deux jeunes catholiques agressés devant de l’église Sainte-Bernadette de la Louvière à Rambouillet (4 septembre) : Il s’agit d’une fille de 15 ans et d’un garçon de 17 ans, frères et sœurs qui sortaient de la messe en famille. Les agresseurs auraient clairement visé les deux jeunes paroissiens pour leur appartenance chrétienne : l’un d’eux aurait en effet déclaré : « sale raciste, sale catho, sale blanc », avait rapporté CNews..

Le déboulonnage de la statue de Saint Michel aux Sables d’Olonne (16 septembre) : Une chapelle saccagée Saint-Pol-de-Léon en Bretagne (10 octobre) Tabernacle fracturé, statues détruites et volées…

Insécurité et violences croissantes dans les paroisses de Nantes (mi-octobre)

Mais d’autres phénomènes préoccupants et plus insidieux sont aussi à noter comme « des gens qui volent les cierges, renversent de la cire partout sur le sol, font leurs besoins dans les confessionnaux » ou encore, comme le rapportait le prêtre, « une personne qui se met totalement nue » près de l’autel de l’église…

La Cour européenne innocente une Femen qui avait mimé un avortement seins nus dans une église (13 octobre) : La Cour européenne innocente une Femen qui avait mimé un avortement seins nus dans une église (13 octobre) Elle avait simulé l’avortement du Christ sur l’autel de La Madeleine, seins nus, portant une couronne d’épines et le voile bleu de la Vierge Marie, et tenant ‘’deux morceaux de foie de bœuf dans les mains, symbole du petit Jésus avorté ‘’ en décembre 2013… Qu’à cela ne tienne, jeudi 13 octobre 2022, la Cour Européenne des droits de l’homme a décidé de donner raison à la Femen Eloïse Bouton contre la justice française qui l’avait condamnée à plusieurs reprises pour cet acte militant pro-avortement. La Cour européenne a estimé que la peine prononcée par les juridictions françaises contre cette militante, n’était « pas nécessaire dans une société démocratique », indiquait l’arrêt. Une décision qui a suscité une profonde incompréhension dans les rangs catholiques.

Poitiers : une statue du Christ victime de vandalisme à l’église Saint-Porchaire.

Vitry-sur-Seine (94) : le choc après l’intrusion et le vol du calice et d’hosties consacrées dans l’église Saint-Germain.

Église Saint-Pierre-le-Vieux à Strasbourg : la statue de la Vierge vandalisée pour la seconde fois.

Bondy (93) : Vols et profanation de l’église Saint-Pierre.

Romainville (93) : L’église Saint-Germain-l’Auxerrois profanée. Troisième église visée en Seine-Saint-Denis en moins d’une semaine.

Vol et profanation dans l’église de Genouilly (18)

Poitiers: six statues décapitées dans une église, la série continue

Pas-de-Calais : un homme jugé pour l’incendie de quatre églises

Vienne (86) : depuis 9 mois, 14 églises cambriolées

Mantes-la-Jolie (78) : l’église Saint Jean Baptiste victime d’une tentative d’incendie

Avranches (50): un individu crie « Allah akbar » dans une église lors de la messe dominicale

Dieppe (76) : devant l’église Saint-Jacques, une bonbonne de gaz et un jerrican d’essence retrouvés à côté d’un véhicule où le mot “BOOM” était inscrit sur la poussière de la carrosserie, un homme interpellé $

Angers : l’église Notre-Dame des Victoires prise pour cible par des militants d’extrême-gauche

Feu à l’église de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85) : la piste criminelle « privilégiée »

Toulouse : des tags insultants sur l’église, la statue de la Vierge et le monument aux morts de Saint-Martin-du-Touch

Saint-Germain-en-Laye (78) : un musulman fait irruption dans l’église pendant la messe et tabasse un paroissien. « Il accusait l’Église d’être raciste. Il nous traitait de chrétiens de m**** »

Perpignan : L’église Saint-François-d’Assise profanée et vandalisée, la piste d’une bande de jeunes privilégiée

Nice : une mineure tente de dégrader une église et mord les policiers venus l’appréhender. Le prêtre estime que l’acte n’avait aucun caractère antireligieux

Poitiers : des tags d’extrême-gauche sur la porte d’une église

Des jeunes mettent le feu dans l’église de Pont-de-Chéruy (38)

Rouen : Deux jeunes montent sur le toit de l’église Saint-Maclou et détruisent l’un des pinacles (petite tour en pierre) de l’édifice. “C’est un peu fatiguant, quoiqu’on pense, c’est notre patrimoine”, réagit une élue PS

Paris : l’église Saint-Roch taguée par des extrémistes de gauche

Bordeaux : l’église de la Trinité dégradée, 17 impacts relevés, le vicaire évoque une "terrible bêtise" dans "une paroisse apaisée" »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

25 Janvier 2023, 09:00 Message

Incendies volontaires dans des églises à Paris (par Lettre Patriote)

« Une enquête, confiée à la police judiciaire parisienne, a été ouverte pour «dégradations volontaires au moyen d’un engin incendiaire en raison de la religion». Aucune interpellation n’a pour l’instant eu lieu.

Le deuxième district de police judiciaire vient de se saisir des incendies dont sont la cible depuis quelques jours des églises parisiennes. Une enquête pour « dégradations volontaires au moyen d’un engin incendiaire en raison de la religion » vient d’être ouverte. Selon les informations de nos confrères du Parisien, deux édifices religieux de la capitale ont été dégradés récemment, dont l’un deux fois. Trois faits au total survenus à chaque fois au petit matin.

L’église Notre-Dame-de-Fatima, située boulevard Sérurier à Paris (XIXe), a été touchée à deux reprises le 17 janvier et le 22 janvier. D’après une source proche de l’enquête, la porte de l’édifice aurait été aspergée d’un liquide inflammable. Un feu aurait ensuite été allumé à l’aide de journaux. L’incendie ne se serait pas propagé à l’intérieur du bâtiment.

La troisième dégradation remonte au 18 janvier. Cette fois à l’église Saint-Martin-des-Champs, située rue Albert-Thomas à Paris (Xe). Un feu a été allumé avec des morceaux de bois devant la porte principale. Cette fois, les dégâts ont été plus importants. Le feu s’est en effet propagé à l’intérieur. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Profanation

Hier, 09:55 Message

Encore trois incendies en deux jours : qui fait flamber nos églises ? (Bd Voltaire)

« C’est Le Parisien qui l’annonce ce mercredi : une enquête a été ouverte pour « dégradations volontaires au moyen d’un engin incendiaire en raison de la religion ». Quelle religion ? Qui est visé ? Une synagogue, une mosquée, un temple bouddhiste ? L’église évangélique qui se réunit dans la salle de quartier, la communauté tamoule, les shintoïstes ? Non. Les chrétiens catholiques, une fois de plus.

Deux églises ont encore été incendiées dans Paris, ces derniers jours. D’abord l’église Notre-Dame de Fatima, dans le XIXe arrondissement, visée par un premier acte criminel le 17 janvier, puis de nouveau le 22. « >La porte de l’édifice aurait été aspergée d’un liquide inflammable. Un feu aurait ensuite été allumé à l’aide de journaux », rapporte Le Parisien.

L’histoire de cette église – à l’origine église de Marie-Médiatrice-de-Toutes-les-Grâces – est singulière. Bâtie dans les années 1950, elle s’élève en bordure du boulevard Serrurier, juste devant l’hôpital Robert-Debré. Il a été dit que le terrain pour la construction de cet hôpital pédiatrique (le plus grand d’Europe) avait été donné à la ville par son ancienne propriétaire à la condition expresse que l’église qui s’y trouvait ne soit pas démolie. C’est ainsi qu’après des années d’abandon (entre 1974 et 1988), cette église est devenue la paroisse des Portugais de Paris sous le nom de Notre-Dame de Fatima.

L’autre église, incendiée le 18 janvier, est Saint-Martin-des-Champs, rue Albert-Thomas, dans le Xe. Là, « un feu a été allumé avec des morceaux de bois devant la porte principale. Cette fois, les dégâts ont été plus importants. Le feu s’est en effet propagé à l’intérieur », nous dit Le Parisien. Si l’église a pris son nom du prieuré Saint-Martin-des-Champs, elle ne date que de 1856, mais c’est un édifice charmant, en bordure du canal Saint-Martin, avec cette caractéristique particulière que l’église est en pans de bois… « La vidéosurveillance atteste qu’un homme est venu peu avant 5 heures du matin et a déclenché [l’incendie] à l’aide d’un combustible apporté à dessein, vraisemblablement des hydrocarbures », dit le curé. On a donc évité de peu une catastrophe. »

Précédente

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation