Afficher le sujet - La France Orange mécanique

La France Orange mécanique

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Messages: 368

Re: La France Orange mécanique

25 Avril 2019, 10:02 Message

(Europe 1 via msn) Bouches-du-Rhône : une jeune fille de 15 ans violée dans un TER en plein après-midi

"[...] Dans le train personne n'a rien dit, rien vu, rien signalé. Mais l'agresseur présumé a bien été identifié et interpellé grâce aux vidéos de surveillances. Si la direction de la SNCF qualifie les faits de très graves, les cheminots, eux, parlent d'un véritable scandale. Le résultat, disent-ils, d'une politique qui vise à supprimer les contrôleurs dans les TER.

C'est ce qu'a expliqué à Europe 1 Bernard Cintolesi, délégué FO. "On atteint le paroxysme d'une situation sordide. Ça devrait être un électrochoc entendu par toutes les autorités. Il faut revenir à quelque chose qui soit humain, un service de proximité. Il faut remettre des personnels dans les trains. Il n'y a plus de contrôleurs dans ces trains là. Ils y sont de manière sporadique quand l'entreprise le peut", a-t-il déploré. "Quand vous n'avez plus personne qui surveille, il se développe tous les phénomènes de société : des atteintes sexuelles, des atteintes graves comme ça vient de se produire", a-t-il insisté.

Des patrouilles aléatoires. Depuis deux ans, certaines petites lignes font pourtant l'objet d'un dispositif particulier, avec l'envoi de patrouilles aléatoires. La semaine dernière, des contrôleurs venaient de descendre du train quand la jeune fille a été violée. "

Et l'obstination du "journalisme" à défendre le "système" ...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20166

Re: La France Orange mécanique

29 Mai 2019, 18:55 Message

Image


Je passe sur les vieilles dames, dont l'une de 91 ans, massacrées pour leur voler le peu qu'elles avaient sur elles, et autres balles perdues.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20166

Re: La France Orange mécanique

31 Mai 2019, 09:33 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20166

Re: La France Orange mécanique

3 Juillet 2019, 12:00 Message

Logement peut-être provisoire pour cette brève :

Hérault : Un sapeur-pompier percuté volontairement par un automobiliste qui a pris la fuite (Actu 17)

« Ce mardi vers 23 heures, un officier de la caserne des sapeurs-pompiers de Paulhan, dans l’Hérault, a été percuté par un automobiliste. Âgé de 38 ans, il intervenait avec son équipe sur un incendie qui menaçait un camping de Fontès.

Le sapeur-pompiers a eu son bassin fracturé et a été blessé à l’arcade sourcilière. Le chauffard a pris la fuite.

(...)

Sur leur compte Twitter officiel, les pompiers de l’Hérault ont précisé que le chauffard avait foncé sur le soldat du feu "volontairement". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20166

Re: La France Orange mécanique

8 Octobre 2019, 11:35 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20166

Re: La France Orange mécanique

14 Janvier 2020, 13:07 Message

TÉMOIGNAGE - Deux jeunes tabassés, victimes du "péage des coups" à Poitiers (France Bleu)

« Trois jeunes poitevins ont été roués de coup à Poitiers fin décembre dernier. De la violence gratuite du "péage des coups", un "jeu" dont les policiers auraient déjà entendu parler. L'un d'eux a accepté de témoigner pour France Bleu Poitou.

Il est environ 6h du matin ce 29 décembre 2019 quand les trois hommes d'une vingtaine d'année rentrent de la boîte de nuit La Grand'Goule située près de la cathédrale Saint-Pierre à Poitiers. Arrivés au coin de la rue Jean Jaurès, ils croisent un groupe d'une petite dizaine d'autres jeunes qu'ils ne connaissent pas, et qui les interpellent : "Si vous voulez passez, il va falloir prendre des coups".

Les trois amis ne répondent pas et continuent leur chemin.

Ils nous laissent marcher 20-25 mètres. Et puis un de mes amis nous dit "Attention derrière !" J'ai juste eu le temps de prendre un coup et j'ai perdu connaissance.

Les deux autres prennent eux aussi quelques coups et parviennent à s'éloigner. Les agresseurs reviennent alors vers le premier jeune et continuent de le frapper alors qu'il est au sol.

Une fois les agresseurs repartis, les trois jeunes parviennent à rentrer chez eux. Le lendemain, ils sont convaincus par leurs proches d'aller porter plainte. D'après le jeune homme qui a accepté de témoigner, les policiers avaient "déjà entendu parler de ce fait".

"Le "péage des coups", c'est comme ça que ceux qui le font l'appellent. "C'est de la violence gratuite : j'avais mon portefeuille, mes clés, mais ils n'ont rien essayé de me voler". »

Précédente

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation