Afficher le sujet - NEP hollandiste

NEP hollandiste

Sur l'économie, la finance et le travail à l'époque du virtuel et de la décroissance à venir.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

NEP hollandiste

15 Mai 2014, 08:10 Message

Croissance française nulle au premier trimestre 2014 (Le Point)

Tout va aller mieux, Madame, la Marquise, suite.

« L'OCDE, qui regroupe 34 pays industrialisés, juge que cette reprise ne devrait pas avoir d'effet sur le taux de chômage avant fin 2015, et là encore, seulement de manière "marginale". Début avril, l'Insee estimait que le taux de chômage devrait rester stable au premier semestre à 9,8 % (10,2 % avec l'outre-mer), après une légère baisse à la fin de l'année dernière. Le président du Medef Pierre Gattaz a indiqué mardi qu'il ne "voyait pas dans les entreprises des redémarrages clairs" de l'activité et a jugé qu'un "brouillard général" couvrait la croissance en France. "Il n'y a pas d'inversement de conjoncture", tout au plus "un arrêt de la baisse dans certains secteurs", des services notamment, a dit le patron de l'organisation patronale. »

***

Image


(h16)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

15 Mai 2014, 10:52 Message

La preuve que tout va bien : Croissance nulle au premier trimestre : « Ce n'est pas grave », estime Sapin !!! (Le Figaro)

Impayable, Sapin, ces derniers temps !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

21 Mai 2014, 11:22 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

22 Mai 2014, 13:40 Message

Zut et flute : Hollande et Sapin et Rebsamen et, et, et... se sont encore mis le doigt dans l’œil...

Toujours pas de reprise économique en vue en France (Le Monde)

« Les entreprises interrogées par Markit font état d'un recul, pour la première fois depuis cinq mois, des nouvelles commandes à l'export et de la baisse du volume des commandes effectivement reçues pour le deuxième mois consécutif. L'emploi recule pour le septième mois d'affilée, "le taux de suppression de postes atteignant son plus haut niveau depuis février" . "L'accélération de la baisse des nouvelles affaires et du recul de l'emploi en mai illustre la persistance du malaise économique, lequel rend fort peut probable l'installation d'une reprise véritable au cours des prochains mois", estime Jack Kennedy, économiste de Markit. »

Comment se fait-ce ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

14 Août 2014, 10:36 Message

Sapin nous fait le coup de la panne...

La France en croissance zéro : Sapin reconnaît une «panne» (Le Parisien)

Pour le déficit ce sera donc plus de 4%, et le reste à l'avenant (déficits, dette...).
Il va falloir reprendre le chemin de Bruxelles...

Comme pour Cazeneuve, Hollande, Valls, etc. il serait drôle de mettre bout à bout les déclarations successives depuis deux ans de ce guignol de Sapin.

« Cette croissance zéro s'explique par un nouveau recul de l'investissement des entreprises (-0,8% par rapport au premier trimestre, qui avait déjà vu une baisse de 0,7%) et par le déficit du commerce extérieur, qui a coûté 0,1 point de PIB sur la période.

Seule la consommation des ménages (+0,5%) et la dépense publique (+0,5%) ont soutenu l'activité. Une progression de la demande privée en partie en trompe l'oeil : l'Insee explique que la consommation a surtout été soutenue par un bond de 3,5% des dépenses globales d'énergie, corrigeant un recul de 3,9% au premier trimestre. Il s'agit d'un retour à la normale après un hiver très doux, précise l'Institut. »

La France a détruit plus d'un demi-million d'emplois depuis le début de la crise (Le Figaro)

« Face à ce désastre, le gouvernement semble assez démuni. »

Ce n'est précisément le mot que j'aurais employé...

« Il y a pire qu'échouer : ne rien faire »

Série de photos que Sapin vient d'accorder à la presse...
Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

16 Août 2014, 18:25 Message

Lettre ouverte de Jacques Sapir à François Hollande (RussEurope)

« Le carcan de l’Euro.

Mais, la situation actuelle s’enracine, aussi, dans des causes plus profondes, au premier rang desquelles on trouve l’union économique et monétaire, ce que l’on appelle la « zone Euro ». La zone Euro oblige tous les pays à avoir le même taux d’inflation. Or, les conditions structurelles de l’économie française font qu’elle a un taux d’inflation « naturel », autrement dit le taux d’inflation compatible avec le plein emploi des facteurs de production, supérieur à l’économie allemande. Aussi, en quelques années se constitue un écart important de compétitivité entre les deux pays. Par ailleurs, le taux de change de l’Euro convient à l’Allemagne mais pas à la France. Si la France veut avoir un taux d’inflation égal à l’Allemagne, elle devra avoir une croissance très inférieure à sa « croissance potentielle ». Or, ceci implique aussi un faible investissement et par conséquent une perte de compétitivité cette fois par le biais du progrès technique et non plus seulement par celui des prix. De plus, est clair que les relations entre la France et l’Allemagne vont se dégrader car ces deux pays ont des besoins opposés en matière de politiques économiques, mais aussi démographiques. L’Allemagne, dont la population décroit, peut se permettre d’avoir une faible croissance. Le PIB par habitant augmentera toujours plus rapidement que le PIB. Pour la France, si elle veut que son PIB par habitant augmente, elle doit avoir, elle, une forte croissance. L’incompatibilité des besoins en politiques économiques de ces deux pays condamne la zone Euro, ou condamne l’un à subir la politique de l’autre. Cette situation porte en elle le risque de nouveaux conflits en Europe. Vous qui vous faites souvent emphatique lors des commémorations du centième anniversaire de la guerre de 1914-1918, vous devriez en avoir conscience. L’Euro tue la France, mais il tuera l’Europe aussi.

De tout cela, vous fûtes informé dès l’été 2012. Mais, vous avez cru possible de finasser alors que les problèmes exigeaient de vous décision et courage. Encore une fois, en politique, le manque de courage se paye au prix fort. »

Messages: 3089

Re: NEP hollandiste

16 Août 2014, 20:31 Message

Sapir est un gros plaisantin et cette lettre est un coup d'épée dans l'eau. L'Etat francais et son gouvernement actuel sont dans l'impossibilité absolue de poursuivre une politique économique préservant les intérêts vitaux de notre pays.

Depuis des décennies les gouvernements allemands successifs ont - toute honte bue - avant tout oeuvré à défendre leur économie et leur monnaie pendant que les élites francaises se vautraient dans une idéologie européiste bienpensante et laissaient la France se désindustrialiser.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

16 Août 2014, 21:05 Message

Je m'attendais à une telle réaction de votre part, cher Rogemi...

Messages: 3089

Re: NEP hollandiste

16 Août 2014, 21:17 Message

Croyez-moi, Didier, j'aimerais vraiment que la France ait enfin un homme d’État capable d'être autre chose qu' un tigre de papier et des économistes ayant le courage de parler vrai au lieu de rendre service aux gouvernants en place en minimisant et relativisant à tour de bras pour calmer le cheptel.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

16 Août 2014, 21:30 Message

Moi itou, mais, comme vous, je me retrouve en sœur Anne...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

16 Août 2014, 21:52 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

17 Août 2014, 08:04 Message

Le point de vue de Christina Vanneste : La Fin Salutaire de l’EURO. (Blog C. Vanneste)

« On ne peut bâtir une monnaie que sur une économie convergente avec un gouvernement économique responsable et des systèmes de transfert compensatoire. La croissance a fait espérer cette convergence. La crise et l’absence de croissance ont douché cet espoir. Le canard sans tête européen continue donc sa course aveugle vers un abaissement du niveau de vie que l’Allemagne elle-même va connaître. Par ailleurs, l’Europe est totalement absente de la scène mondiale et subit la politique américaine à domicile. Faute de moyens et de volonté, elle réduit sa capacité de défense et croit trouver une solution à son déficit démographique dans un remplacement de population qui menace une identité et une tradition culturelle d’une prodigieuse richesse. »

« On a voulu bâtir une Europe politique sur l’économie. L’échec économique risque de tuer définitivement l’Europe politique. Il faut pour repartir de l’avant redonner aux Etats la liberté nécessaire au redressement de leurs économies, en fonction de contextes qui se sont différenciés au lieu de se rapprocher. »

Image


Ne parlons pas de 2014, ni des "promesses de campagne" de Hollande sur la croissance...

Messages: 3089

Re: NEP hollandiste

17 Août 2014, 09:47 Message

Berlin continue à imposer l’autre solution, celle d’un cercle vertueux qui assainit les comptes publics, réduit les déficits, améliore la compétitivité et permet aux Européens de prendre une part importante du marché mondial. Malgré le mauvais résultat du second trimestre, l’économie allemande reste vertueuse et exportatrice


Il est bien gentil ce brave Vanneste mais l'Allemagne est certainement exportatrice mais nullement vertueuse. En effet ses Länder, ses Villes-États (Bremen, Hamburg), ses communes sont endettés jusqu'au cou. C'est tellement grave que les routes, même en Bavière, ne sont plus entretenues.

Il ne faut pas confondre les résultats de la grosse industrie allemande cad chimie, acier, construction automobile, machine-outil, etc... etc... qui se porte bien et qui produit une balance des paiements bénéficiaire de plus de 125 milliards € avec tout le pays en déclin démographique avancé et dont la demande intérieure stagne depuis des années. La part des retraités dans la population dépasse les 35 %.

Les centres de commandement des grands groupes industriels sont dirigés comme des états-majors d'une armée en campagne et la grosse industrie allemande est la seule entité en Europe qui sait ce qu'elle veut et qui dispose d'une employée à son service dans la personne de la chancelière Merkel.

L'Euro qui n'est que le D-Mark a permis à cette industrie d'affaiblir grandement le tissu industriel français, italien, etc... car le taux de conversion D-Mark 1,95 = 1 € est un scandale sans pareil. Pour permettre une égalité des chances des économies européennes entre elles il aurait fallu un taux totalement différent qui tienne compte des différences de structure d'une économie à l'autre ?

Le passage à l'Euro aurait dû être accompagné d'une dévaluation du franc, de la lire et de la peseta.

Tant que l'idéologie européiste régnera en maitresse sur les élites systémiques qui elles vivent dans un fromage - allez voir ce que gagne un avocat travaillant au bureau des brevets européens à Munich et vous comprendrez - vous pouvez être assuré que rien ne changera.

Ils ont une double peur: peur des marchés financiers qui puniraient tout de suite l'échec de l'Euro par un effondrement des cours boursiers et entrainerait une récession épouvantable des économies européennes et la peur de s'être fourvoyé politiquement cad d'avoir eu tort sur toute la ligne.

Jusqu'à présent les gouvernements européens ont maintenu coûte que coûte une ligne de défense de l'Euro. Ils le font aussi car un Euro fort et des taux d'intérêt bas leur permettent de financer sans grandes difficultés les déficits béants.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

10 Septembre 2014, 10:07 Message

Çà y est ! On ne triche presque plus, c'est impossible !

Le gouvernement confronté à un grave dérapage du déficit public (Le Monde)

« Plus question, cette fois, de tourner autour du pot : aucun des objectifs réaffirmés en juin lors de la loi de finances rectificative ne sera tenu.

La prévision de croissance pour 2014 est révisée à 0,4 % et celle de 2015 à 1 % contre 1,7 % prévu au printemps.

La prévision d'inflation pour la France est révisée à - 0,5 % en 2014 et + 0,9 % en 2015.

Le déficit public devrait se situer à 4,4 % du PIB (au lieu des 3,6 % prévus dans la loi de finance puis des 3,8 % prévus dans la loi de finances rectificative) »

Aïe, aïe, aïe...

Le budget 2015...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

11 Septembre 2014, 08:53 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23513

Re: NEP hollandiste

1 Octobre 2014, 21:39 Message

Le budget 2015 ? Inutile de s'étendre sur cette fumisterie, ce très grossier trompe-l’œil, dont le scandale ne sera néanmoins pas dénoncé, solidarité des tricheurs oblige. Ce n'est pas seulement les habituels traficotages avec des estimations intenables (croissance, etc.), c'est tout l'ensemble, en gros et en détail qui est purement et simplement un plan foutage de gueule de première. Un seul exemple : alors que le rendement de l'impôt sur les revenus a été en baisse en 2014, et que la première tranche d'imposition sera supprimée en 2015 (prétendument sans contrepartie...), il est prévu dans ce budget un revenu de ces impôts en nette progression !

Suivante

Retourner vers Économie, travail et décroissance