Afficher le sujet - Madelinerie

Madelinerie

Sur l'économie, la finance et le travail à l'époque du virtuel et de la décroissance à venir.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23443

Madelinerie

15 Décembre 2014, 11:39 Message

Madelin dans ses œuvres récentes, une interview non dénuée d'intérêt :
Alain Madelin : "L'austérité est une politique sans espoir, ce n'est pas une politique libérale" (Atlantico)

« Et sur le pacte de compétitivité ? N’est-ce pas une politique répondant aux demandes des "libéraux" ?

La réalité est qu’il ne s’agit pas d’une politique libérale. Elle est perçue comme telle, mais il s’agit d’une politique que j’appelle de "droiche patronale". C’est-à-dire un mélange de la droite et de la gauche auquel je rajoute le mot de patronal. C’est l’idée que notre problème de compétitivité serait essentiellement lié à un problème du coût du travail. Idée articulée très fortement par les patrons. Il est vrai que notre coût du travail a augmenté plus vite que la productivité, on a donc distribué plus de salaires. Ce qui pose, à la faveur de la crise, une question de compétitivité, que l’on ne peut plus résoudre comme on le faisait autrefois par la dévaluation.

Donc, on essaye de trouver un substitut et il s’agit de cette dévaluation fiscale qui consiste, au fond, à avoir un effet équivalent à une dévaluation en diminuant le coût du travail et en le faisant payer par les salariés eux-mêmes. Dans le même temps, on met en place une politique d’austérité budgétaire. Il est absolument dramatique de faire passer cette politique-là comme étant libérale. Pourtant, beaucoup de gens en sont convaincus, ce qui est absurde. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23443

Re: Madelinerie

15 Décembre 2014, 13:35 Message

Madelin : « Si y avait pas l'Euro on aurait pas tous ces problèmes »


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23443

Re: Madelinerie

15 Décembre 2014, 14:27 Message

Tout de même, on constate tous les jours que le glacis idéologique sovietoïde se fissure de tous côtés...


Retourner vers Économie, travail et décroissance