Afficher le sujet - Du libéralisme

Du libéralisme

Sur l'économie, la finance et le travail à l'époque du virtuel et de la décroissance à venir.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Du libéralisme

7 Août 2018, 17:23 Message

Tiens, un petit peu de rétropédalage, ici et là ; même très marginalement, c'est à noter...

L’Etat souverain est indispensable – surtout dans une économie mondialisée (Entelekheia)
« Le manque d’estime face à l’Etat-nation mène dans une impasse. Nous créons des marchés au-delà de la taille contrôlable; nous établissons des règles mondiales ne prenant nullement en compte la diversité réelle des besoins et des préférences; nous affaiblissons les Etats-nations sans les remplacer par autre chose. Les causes profondes des injustices négligées de la mondialisation et des problèmes de santé de nos démocraties résident dans la méconnaissance du fait que les Etats-nations sont la pierre angulaire de l’ordre capitaliste.» (Dani Rodrik)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Du libéralisme

15 Octobre 2018, 09:00 Message

Image



« La précarisation des retraités est la dernière étape du processus d’effacement de la classe moyenne occidentale, son chant du cygne »

«...l’open society est certainement la plus grande “fake news” de ces dernières décennies. En réalité, la société ouverte et mondialisée est bien celle du repli du monde d’en haut sur ses bastions, ses emplois, ses richesses…. L’objectif est désormais de jouir des bienfaits de la mondialisation sans contraintes nationales, sociales, fiscales, culturelles… et peut-être demain, biologiques. »

Résumé dans BV : « Chose improbable et inattendue, les classes populaires ont élaboré sans bruit un "soft power" qu’elles opposent discrètement mais efficacement au discours des médias acquis à la cause de la bourgeoisie libérale. Ce "soft power" ne doit rien à un "think tank", c’est une autoproduction des classes maltraitées par les bénéficiaires de la mondialisation ; il diffuse (de bouche à oreille) un discours nationaliste, protectionniste, solidariste et conservateur (il s’agit de conserver une culture, un mode de vie et une sociabilité menacés par les projets de l’oligarchie libérale). Guilluy nous dit que ce "soft power" a gagné (75 % des Français rejettent l’immigration, la société multiculturelle, le sans-frontiérisme) et que, désormais, si la bourgeoisie continue à alimenter sa machine médiatique, celle-ci tourne à vide. Nous assistons, ainsi, au déploiement d’un processus de résistance culturelle endogène qui ne doit rien à des intellectuels et sur lequel les libéraux n’ont aucune prise, en dépit des moyens considérables mis en œuvre par tous les Soros de la planète. Pour notre auteur, il ne fait aucun doute que la vague "populiste" est hors de contrôle ; les 25 % du haut sont désormais assiégés dans leurs citadelles métropolitaines. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Du libéralisme

5 Juillet 2019, 08:08 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Du libéralisme

8 Juillet 2019, 09:13 Message

« On a raison de dire qu’il n’y a point d’innocence assurée en un temps où on veut faire des coupables. » Cardinal de RICHELIEU. Historiettes : mémoires pour servir à l’histoire du XVIIe siècle, Tallemant des Réaux

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Du libéralisme

10 Juillet 2019, 09:52 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Du libéralisme

26 Novembre 2019, 10:01 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19919

Re: Du libéralisme

2 Décembre 2019, 19:14 Message

Image

Précédente

Retourner vers Économie, travail et décroissance