Afficher le sujet - Cinquième colonne

Cinquième colonne

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3137

Re: ?!?

7 Juin 2014, 21:21 Message

Le réflexe conditionné de l’ordonnatrice du débat lorsque Zemmour évoque la caractéristique belliciste du Coran : Et la Bible !

Messages: 3089

Re: ?!?

8 Juin 2014, 07:40 Message

Sur divers sites on nous bassine sur le fait que cette journaliste serait d'origine chrétienne libanaise ... le carrièrisme à tous crins fait que cette personne oublie que ses "soi-disants ancêtres" ont été contraints de se réfugier dans les montagnes du Liban et qu'ils ont subi pendant 1400 ans les pires persécutions et que cela continue aujourd'hui dans la plupart des pays où les musulmans sont majoritaires.

A propos:
quand Zemmour dit: "on tue des juifs aujourd'hui en Europe et cela n'intéresse en aucun cas les "classes dominantes" en Europe" qui au contraire nient obstinément cet état de faits, il a hélas raison. Ces gens sont méprisables.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3137

Re: ?!?

8 Juin 2014, 09:45 Message

Ritournelle habituelle aux excusologues dans ce papier du Monde en date du 7 juin http://splashurl.com/kjctnzpLa jeunesse erratique de Mehdi Nemmouche. Je lis : En mars 2012, il demande qu'on lui installe en cellule un poste de télévision pour suivre en direct les meurtres d'un autre délinquant au parcours familial chaotique égaré dans la haine de l'autre : le « tueur au scooter » Mohamed Merah. Je relève pourtant cet aperçu littéraire :[…]doté d'un « bon niveau d'intelligence, avec un mode de pensée vif et clair, capable de mener la litote et l'euphémisme avec naturel », selon les experts psychiatres,[…] Je verrais bien M. Askolovitch ou l’un de ses semblables sortir un roman sociologique intitulé De la Litote à la Kalachnikov ou les Nouveaux Mal Aimés. Gros succès de librairie en perspective assurément.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: ?!?

11 Juin 2014, 11:31 Message

« les terroristes d'un jour sont les héros de demain » Jean Luc Michel (PS) à propos des djihadistes, sur LCP (débat à la commission des lois, en réponse à G. Longuet), selon P. Sautarel.

Confirmation : (fdesouche)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 10:02 Message

Encore une remontée de fil... C'est que D. Jamet, sur Bd Voltaire, tient à son tour des propos "radicaux", c'est-à-dire de bon sens, ce bon sens que nous essayons de faire valoir et même de systématiser...

« L’aveuglement n’est plus de mise. Entre les quelques centaines de volontaires qui, juridiquement français, ont quitté notre pays pour aller combattre en Syrie et en Irak aux côtés des djihadistes locaux, et le nombre indéterminé mais non négligeable de ceux qui, restés ou revenus en France, ont également fait allégeance au drapeau noir de l’islamisme, il existe aujourd’hui ce que l’on appelait dans les années 1940 une « cinquième colonne » qui pratique l’intelligence avec l’ennemi et, ce faisant, se rend coupable de haute trahison.

Il revient désormais à nos services de renseignement d’identifier, à notre police d’arrêter, à nos tribunaux de condamner ces soldats sans uniforme qui, infiltrés parmi nous, mêlés au reste de la population et disposant de la nationalité française, sont entrés au service d’une puissance étrangère. »

***

« Chaque fois que la rupture avec leur quartier sera nécessaire, l’éloignement des délinquants les plus durs sera organisé. » Jospin, janvier 1999.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 11:05 Message

Et en complément, sur le thème de la cinquième colonne (prévoyez un petit Temesta avant de lire...) :

Image

Messages: 3089

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 12:18 Message

La connerie et la flagornerie de Plenel me font froid dans le dos. Ce type est vendu corps et âme à nos ennemis. Question bête et méchante: combien as-tu touché ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 12:35 Message


Administrateur
Messages: 32

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 12:48 Message

Où est Hayat ?

Facile...
C'est celle avec la Kalash' !!

Messages: 3089

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 12:50 Message

Ce détail pittoresque, hier, dans les faits divers de Sud Ouest (édition Gironde, page 15) : un type, qui a tué sa femme en la défenestrant du dixième étage, s'appelle Abdel Aziz Sadik.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3137

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 13:21 Message

À propos de jeux d'enfants, cette intervention, ailleurs, de l'ami Francis:
[...] la représentante d'une société de diffusion d'ouvrages pour enfants des écoles primaires à Marseille, je précise qu'il s'agit de l'école publique, celle de la République laïque, me dit que 90% de ces ouvrages ont pour thème l'islam, avec des titres comme "Comprendre l'islam", "L'islam c'est quoi ?", "Qu'est-ce que le Coran ?", etc. Cette même personne me narre le fait suivant, que je vous laisse méditer : un de ces livres contenait dans son titre le mot cochon (je crois bien que c'était Du lard ou du cochon), ce qui a suffi a déclencher une procédure administrative pour racisme.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 16:39 Message

Pour quel fil ? Jihad ? France musulmane ? Ici ?
Hélas, le choix ne manque pas...

Actes de cruauté sur un chien au nom de l'Islam (La Provence)

Vous le noterez : encore un déséquilibré...

« Samedi dernier, un jeune homme de 26 ans s'est présenté au domicile de ses parents dans la cité de la Castellane, à Marseille(16e). Il a alors pris possession du chien de la famille, un staffordshire nommé Golf. La pauvre bête a été retrouvée quelques heures plus tard sur un terrain vague, complètement calcinée.

Les enquêteurs de la division Nord sont parvenus à interpeller l'auteur de ces actes de cruauté deux jours plus tard. Lequel leur a rapidement confié qu'il avait voulu purifier le logement de sa famille car l'Islam interdit la présence de chien dans un foyer.

Il a également expliqué avoir pendu la bête avec un fil, et l'avoir égorgée, avant de la brûler. Au terme de son audition, le médecin qui l'a examiné a décidé de son placement en hospitalisation d'office à l'hôpital Edouard Toulouse. »

On va finir par être contraint de déduire qu'il s'agit d'une religion déséquilibrée, sinon de déséquilibrés (voyez comme je suis prudent...).

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 19:03 Message

Il n'y a pas que les élèves...

Une prof suspendue pour des propos mettant en doute les attentats de Paris (La Montagne)

Il faudrait tout citer ; je relève au moins :

« Pendant ce débat de plus d'une heure, lorsque ses élèves affirment que les attentats ont été "montés" afin de "pervertir la religion musulmane parce que c'est la seule qui a gardé un peu toutes ses valeurs", l'enseignante ne les contredit pas, soulignant que l'islam "dérange".

Elle défend ensuite "le prophète", affirmant que Mahomet, comme "Moïse, comme Jésus Christ, comme Abraham, c'étaient des bels (sic) hommes, bien foutus. Mahomet, c'était pas le mec qui s'empiffrait avec un gros ventre, c'est pas vrai, il avait une super gueule". »

« M. Toulmet assure que "les bras (lui) en sont tombés", s'agissant d'une enseignante "sympa" et "sans problème particulier". »

« Contactée par Le Monde, qui a révélé l'affaire, l'enseignante a estimé que sa mise à pied était "honteuse" et assuré n'avoir "tenu aucun propos déplacé". »

***

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

16 Janvier 2015, 23:30 Message

Je me demandais où mettre ce qui suit : eureka !

Obama appelle l'Europe à mieux intégrer sa communauté musulmane (Nouvel Obs)

Réaction n° 1 : De quoi je me mêle ?
Réaction n° 2 : Regarde d'un peu plus près chez toi, et à proportion...
Réaction n° 3 : On résiste depuis le départ à la tentation de trop entendre Barak Hussein Obama, mais il ne nous simplifie pas la tâche...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

17 Janvier 2015, 12:44 Message

De ci de là, les médias découvrent la lune, par exemple Le Point (qui vient tout de même de virer Tesson pour ses "amalgames"...) :

Terrorisme : "Les gamins ont de l'admiration pour ces gars-là"

Pour justifier une énième demande de fonds, bien entendu.
Par le "sentiment", l'entourloupe, les trafics, ou par la force du terrorisme quotidien, il s'agit bien d'arracher une jizya toujours plus importante, et de rien d'autre, surtout pas de "social", qui n'a plus aucun sens ici.

Messages: 76

Re: Cinquième colonne

25 Janvier 2015, 19:46 Message

L'incapacité de désigner l'ami

Il est rarement noté que l'impuissance réside moins dans l'incapacité de désigner l'ennemi que dans celle de désigner l'ami. Ce préalable est méconnu parce qu'il n'est toujours pas entré dans les crânes que le grand remplacement a deux autres noms : grande déculturation et grande décivilisation.

Les remplacés ne savent pas qui les remplacent : les barbus aux allures de mannequin ou les barbus en djellaba ? Les remplacés ne peuvent désigner l'ennemi car ils ne peuvent désigner l'ami. Les remplacés ne peuvent déclarer la guerre car ils n'ont rien à défendre, car ils ne savent pas qui recruter sous leurs armes. En conséquence, forcément, ils se gardent bien de désigner l'ennemi.

***

Une minute de silence ou la grande décivilisation

Petit concert d'une école de musique à la veille de Noël. Pour ouvrir l'audition, une attachée aux affaires culturelles de la mairie prend le micro. Elle sourit, sourit encore, rit un peu, explique enfin qu'elle ne voit vraiment pas ce qu'elle pourrait dire. Quelques jours plus tard, elle aurait su quoi dire : "Je suis Charlie".

***

L'Etat n'a qu'un ennemi

Au lendemain d'attentats commis au nom du djihad, on se serait attendu à ce que l'Etat déclare la guerre aux djihadistes. Non, il a décidé d'appliquer aux djihadistes les méthodes policières utilisées contre le grand banditisme, et les traitements psycho-sociologiques censés prévenir la délinquance.

Par contre, il a bien désigné un ennemi, contrairement, à ce qu'on lui reproche ici ou là. Seulement, l'ennemi est justement celui qui entend porter sur le terrain politique le combat contre les djihadistes en vertu du raisonnement politique suivant : pas de djihadisme sans islam, pas d'islam sans musulmans et donc sans immigration. Diagnostic qui implique l'islam gallican et donc la reémigration et la refrancisation. Diagnostic et médecine qui consistent à accorder de l'importance à l'objet de la concorde collective en contradiction totale avec le fondement apolitique des régimes en vigueur.

On comprend que l'Etat déclare la guerre à qui dénonce le contrat social issu des années 1944-68 ; le contrat social qui dresse l'Etat contre les idôles (Nation, République, Race, Classe...) que l'Etat avait lui-même dressées contre l'Eglise en prévention des guerres de religion, mais qui avait causées à leur tours des guerres inouïes ; le contrat apolitique qui sur le modèle du marché entend assurer la concorde en vidant de tout contenu la société (le vivre ou l'échanger-ensemble-pour-rien).

Bien sûr, la loi islamique pourrait bien se charger de résoudre le mal être des hommes livrés par l'Etat au marché total. En conséquence, l'Etat pourrait aussi déclarer la guerre à l'islamisme au nom du vivre-ensemble-pour-rien. Mais, entre deux maux, le régime préfère déclarer la guerre au parti qui incarne ce qu'il a détruit, les vieilles nations euroépennes, et garder sa confiance au parti qui servit à dissoudre la tradition dans le grand marché des cultures.

Et puis, autre raison de ménager l'islam, il est frappant de voir les puissants d'Occident, tout à la fois, s'amuser des blasphèmes rigolards de leur torchon favori, copiner avec les princes wahhabites du pétrole, cultiver le style islamo-bobo en arborant des jeans coupe sarouel et des barbes postiches ridicules : l'argent corrupteur des pétromonarchies, et, plus profondément, une certaine proximité entre le monothéisme stricte de l'islam et le monothéisme de l'Argent persuadent les publicitaires que le divin marché a déjà ravalé l'islam si terre à terre au nombre des way of life du mondialisme.

Conclusions. L'Eglise, les "idôles successives" et le libéralisme se sont successivement placés au service de l'Etat. Le libéralisme est sa dernière imposture : sous son nom, l'Etat impose à son profit le marché total des idées, des sensations, des sentiments, des corps et des utilités. L'Etat n'est pas le principe de la concorde : pour imposer la paix social il mène la guerre à l'homme et provoque celle des sociétés. Comme il est aberrant qu'au sortir du XXè siècle, l'homo politicus continue de se blottir naïvement dans les bras de l'Etat qui lui a arraché tant de larmes et de sang au lieu de placer son espérance dans les institutions qui mettraient l'homme et le pouvoir en concordance (Adeline).

Manifester contre l'islamisme est une erreur. Manifester contre fait peur. De fait, l'Etat a interdit la manifestation. Il faut manifester pour : pour l'islam gallican. Que pour imposer l'islam gallican, il faille expulser les islamistes et enlever aux musulmans l'espoir d'être un jour majoritaires au Frankistan n'est que le moyen. Or, on manifeste pour des fins.

***

La guerre des slogans

L'habileté des contre-slogans ("je suis Charlie" contrefait en "je suis Charlot", "je suis Charlie Martel", "je suis partout", ou, la "Manif pour tous" devenant la "Manip' pour tous"...) laisse penser que la "dissidence" mûrit.

Même la parodie la plus contestée du fameux mot d'ordre, celle qu'en donna Dieudonné est très riche : il ne revendique pas seulement un droit scandaleux à la liberté d'expression pour les djihadistes, il souligne la convergence d'intérêt qui lie comme toujours le Pouvoir et le terrorisme, il exprime aussi, à sa façon, le célèbre avertissement de Bossuet contre les Charlie qui déplorent les effets dont ils continuent de chérir les causes.

***

La Manif' record du gouvernement

Au son d'une flûte, les enfants d'Hamelin ont disparu. L'Etat médiatique a reproduit le prodige en déclenchant l'Exode de la dernière génération française dans l'outre-monde médiatique.

Vedettes médiatiques et anonymes médiatisés ont senti que les attentats renforçaient l'échanger-ensemble-pour-rien. Cela a suffit à leur bonheur. Après que l'Etat apolitique ait révoqué l'Ordre pour soumettre les individus au spectacle du marché, que l'Etat apatride ait révoqué la Nation pour confier le désir d'identité au marché de la mode, que l'Etat acosmique ait révoqué la Nature pour confier la reproduction au marché bio-éthique, que l'Etat décapité ait révoqué la Vie pour confier la vérité au marché des idées, la production à la technique et la technique au marché, il ne manquait plus que d'introduire au milieu de ce marché général une menace anonyme pour assurer l'emprise sidérante de la Trinité moderne - le Vide, le Marché et le Saint Etat - par laquelle le Marché accomplit le Vide dont l'Etat médiatique rend compte.

"Dire que quelques terroristes empêcheront les célèbres anonymes et les vedettes obscures d'échanger-ensemble-pour-rien, c'est du pipo !"

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

26 Janvier 2015, 11:44 Message

Des lendemains bien difficiles (Bd Voltaire)

« Il n’est pas un principe puisé à la novlangue socialiste qui n’ait été contredit par les faits, ou leurs actions, au point que les plus demeurés des djihadistes perçoivent la tartufferie socialiste, le deux poids deux mesures : liberté d’expression, caricatures, insulte, provocation, terrorisme, islamistes, tous les mots sont piégés, à double détente et ne veulent plus rien dire. »

« Ils n’ont pas compris que leur campagne de manipulation, au lieu de pousser à l’unité nationale, a créé une béance entre la France bien-pensante des bobos et la France des banlieues renvoyée à l’infâme, à travers les portraits surmédiatisés des Kouachi et Coulibaly, ces ennemis du genre humain auxquels elle s’est identifiée, ne serait-ce par la couleur de la peau.
En dramatisant l’épisode terroriste, aux fins de diaboliser les islamistes les plus radicaux, ils leur ont donné des ailes pour accélérer leur rapprochement avec les musulmans modérés. Ce qu’aucun calife autoproclamé n’aurait pu rêver, ils sont en passe de le réussir : l’unification des ghettos africains, arabes et musulmans, et la jonction des zones de non-droit sous la bannière de « Je ne suis pas votre Charlie« .
On est passé de l’hystérie collective à la dépression généralisée. Des lendemains bien difficiles se profilent. L’hypothèse Chauprade d’une cinquième colonne à un million d’individus sera alors en dessous de la réalité. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

27 Janvier 2015, 14:46 Message

Terrible, l'apartheid, à Lunel...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles