Afficher le sujet - Cinquième colonne

Cinquième colonne

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

29 Janvier 2015, 12:21 Message

Après les centrales nucléaires, l’Élysée, maintenant L'Ile Longue...

Alerte à l'Ile Longue après le survol de drones non identifiés (Le Point)

Messages: 76

Re: Cinquième colonne

31 Janvier 2015, 09:35 Message

Privatiser l'islam implique de contenir sa démographie et de lui donner sa raison politique.

L'Etat recueillit la dimension politique de la religion qu'il privatisa ; il conserva la sacralité de la défunte religion politique mais la dépouilla de son thème religieux au nom de la raison pure. La liberté de conscience fut établie, mais la vérité intérieure, confinée dans l'individu, dépérit : à chacun sa vérité. Bientôt, l'Etat sacré dépourvu de toute thématique religieuse dépérit également : les idôles dont l'intériorité n'est que d'emprunt (Nation, République, Dieu horloger...) ne soutinrent pas durablement la sacralité de l'Etat qui se limita à gérer le "vivre-ensemble".

Comment conserver la liberté de conscience sans faire le lit du nihilisme ? Une réponse spontanée se développe aujourd'hui sur les ruines de l'Etat et de la religion : "demander la reconnaissance publique de la croyance privée (Gauchet)", substituer à l'empire de la coutume et de la communauté (dans l'arc musulman, notamment) et à l'empire du Vide réalisé par le Marché et révélé par l'Etat (en Occident, notamment), "l'ordre de la conviction personnelle (Gauchet)." D'une certaine façon, oui, les djihadistes sont des loups solitaires, c'est-dire-dire des meutes solitaires, des individus qui affirment publiquement l'identité qu'ils ont conquises, des hommes qui se sont fait tout seul, qui, eux, n'ont pas peur de tuer et de mourir. Pareillement, les prétendus catholiques et leurs jumeaux libres penseurs saturent l'espace public de leurs niaiseries moralisantes post-catholiques : ils sont fiers eux aussi d'afficher publiquement leur supériorité morale à eux.

Une autre réponse, théorique celle-ci, suppose une totale refonte politique. Mélenchon n'a pas des yeux de Chimène pour les musulmans uniquement par intérêt remplaciste : il y a une connivence entre la République et l'islam. Les "grands frères" qui font la leçon et surveillent leurs voisins sont les nouveaux sans-culottes. Dictée par Allah, la loi islamique séduit les nostalgiques de la Volonté générale. Le Dieu législateur remplace sans heurt le Dieu horloger (sans plus déranger le matérialisme de marché). Privatiser l'islam, en faire un soufisme conservateur des nations, implique de lui donner une langue politique idoine, celle-là même qui plut à l'ésotérisme des loges.

Privatiser les excroissances monstrueuses du catholicisme, celles des Charlie ou des La Croix, les faire rentrer dans les consciences, pour que renaisse la religion catholique, suppose une institution politique idoine : la religion qui situe la réalité absolue dans la personne du Christ appelle l'ordre politique qui fonde la communauté dans la personne du Roi.

La liberté de conscience est intacte : nul besoin d'être mahométant pour penser et sentir en républicain, nul besoin d'être baptisé pour demeurer fidèle à son Roi. Par contre, le musulman ou le catholique ne sont pas confinés dans l'étouffoir de leur conscience individuelle, de leur mosquée, de leur église, qui reconnaissent dans l'espace public la version politique de leur confession.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

5 Février 2015, 11:04 Message

On apprend par Le Point que, en sus de la gendarmette filant le parfait amour avec un complice de Coulibaly : " En 2014, deux jeunes gendarmes du fort de Rosny avaient été détectés comme des éléments radicaux. Ils avaient programmé un voyage en Syrie. Ils ont depuis quitté la gendarmerie. Ce sont les rares cas qu’avaient pu déceler les services de renseignement après que Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a réclamé à ses services une enquête sur la radicalisation au sein des forces de l’ordre "

Ouf, on respire, merci M. Cazeneuve !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

5 Février 2015, 11:14 Message

LE CHIFFRE A ÉTÉ RÉVÉLÉ PAR L'AMBASSADEUR DE FRANCE EN ALGÉRIE
7 millions de Franco-Algériens
(L'Expression)

« "Le nombre de Français ayant un lien direct avec l'Algérie avoisine les sept millions", a déclaré l'ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, hier, qui était en visite dans la wilaya de Tlemcen. "Ce qui montre que les liens d'amitié sont très forts et primordiaux eu égard à une histoire commune, à une proximité géographique et au partage de la langue française", a-t-il précisé. L'Algérie et la France «ont choisi de se tourner vers l'avenir et de passer à la vitesse supérieure pour un partenariat d'égal à égal», a souligné le diplomate français dans son intervention à l'auditorium de l'université de Tlemcen, rappelant qu'après la visite d'Etat en Algérie du président François Hollande, en décembre 2012, les chefs d'Etat algérien et français ont décidé de donner une nouvelle impulsion aux relations bilatérales "pour un partenariat d'égal à égal afin de renforcer davantage les liens exceptionnels qu'entretiennent les deux pays" ».

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

5 Février 2015, 16:04 Message

PS : quid dans ces conditions de l'évaluation officielle, qui affirme qu'il y a 4 à 5 millions de musulmans sur notre territoire ??? Rappelons que certains estiment ce chiffre au bas mot à 12 millions, pendant que 60% des naissances dans la région parisienne proviennent de familles d'origine étrangère...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 618
Localisation: Occitanie

Re: Cinquième colonne

5 Février 2015, 17:11 Message

L’ancien ministre de l’Égalité des chances Azouz Begad, en mai 2011 sur France Ô, nous avait un peu éclairé sur la réponse :

" Qui ne sont pas cinq millions mais qui sont peut-être quinze ou vingt millions "


Avatar de l’utilisateur
Messages: 124

Re: Cinquième colonne

6 Février 2015, 08:41 Message

Intégration des musulmans: Fillon veut faire évoluer la loi de 1905 (BFMTV)

« "Je suis attaché au principe de la laïcité, mais poser comme postulat que rien ne doit évoluer est une erreur. La loi de 1905 n'est pas une relique dans un musée", affirme encore le député de Paris dans cet entretien.

Selon lui, "si l'on veut pleinement réussir l'intégration de la religion musulmane dans la République, il ne faut rien s'interdire. La loi ne nous offre pas aujourd'hui la possibilité de contrôler la formation des imams, pas plus que la source de financement des lieux de culte", regrette-t-il. »
"Où le secret commence, commence aussi le pouvoir réel" H. Arendt, Le système totalitaire

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

6 Février 2015, 09:54 Message

Eh bien ! Je ne l'attendais pas de sa part, du moins à ce point, je dois l'avouer... Sa volonté de se différencier en promouvant la "réforme" est forte, mais hélas elle va dans le sens exclusif de la collusion étroite avec ce monde qu'"on" veut faire advenir à tout prix, i.e. de la collaboration la plus insidieuse et la plus méprisable, quand il faudrait se dresser courageusement à l'encontre de cette folie globalitaire.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 618
Localisation: Occitanie

Re: Cinquième colonne

6 Février 2015, 21:20 Message

Gageons que cet assouplissement de la loi de 1905, déjà à demi effectif pour ce qui concerne la religion musulmane, n’infléchirait en rien les dispositions prises contre la religion historique des Français (par exemple en Haute-Savoie : les libres-penseurs ne veulent plus voir la Vierge... le tribunal administratif de Grenoble vient de [leurs] donner raison... au nom de la loi de 1905 sur la séparation de l'Église et de l'État).

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

11 Février 2015, 14:24 Message

« Ce mercredi 11 février, une élue PS annonce qu’elle a porté plainte contre l’eurodéputé FN au sujet d’une vidéo dans laquelle l’ex-conseiller de Marine Le Pen décrivait une France "en guerre contre des musulmans".

Dans un communiqué de presse, Fatima Orsatelli dénonce un discours qui ne relève pas d’une opinion, "mais bien d’un délit". Elle explique : "Dans cette vidéo, il choisit de tenir des propos belliqueux contre nos concitoyens musulmans. J’ai personnellement analysé ces propos comme une provocation à la discrimination raciale." » (Le Lab Europe 1)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

17 Février 2015, 14:08 Message

De plus en plus de mosquées prônant l’islam radical en France (RTL, par Valeurs Actuelles)

« RTL dévoile ce matin que de plus en plus d’imams salafistes investissent les mosquées en France. La station révèle que "les services de renseignement s'inquiètent de la multiplication des prises de contrôle des mosquées par des imams salafistes" et avancent des chiffres alarmants, inscrits dans une note interne que la station a pu consulter.

"On dénombre désormais 25 salles de prière radicales en Île-de-France, 22 dans la région lyonnaise et 13 à Marseille. On dénombre par ailleurs 5.000 salafistes en Île-de-France, soit dix fois plus qu'il y a dix ans" révèle RTL. »

Les chiffres sont évidemment minorés, "salafistes" = islamistes radicaux, "musulmans républicains" = salafistes. Cf. Tareq Obrou et la grande mosquée de Bordeaux...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 887

Re: Cinquième colonne

20 Juin 2015, 16:10 Message

Interview de Thibault de Montbrial dans le Figaro.

Dans votre livre, Le sursaut ou le chaos, vous défendez la notion d' «ennemi intérieur» et vous expliquez que «le pays est en guerre contre une partie de sa jeunesse». N'exagérez-vous pas?

Le constat est extrêmement simple: d'une part, l'État Islamique nous livre une guerre, qu'il revendique ouvertement à longueur de vidéos, sans dissimuler le moins du monde la réalité de son projet. D'autre part, des milliers de jeunes français sont concernés par le djihad ou se radicalisent sans partir, mais avec la même détermination. Les intéressés sont donc des français engagés dans une guerre dont il est ouvertement assumé par ses instigateurs qu'elle est menée notamment contre la France. À la guerre, les adversaires s'appellent des ennemis et lorsque ceux-ci ont la même nationalité que le pays qu'ils attaquent et dans lequel ils vivent on ne peut que constater qu'il s'agit d'ennemis de l'intérieur.

Faut-il vraiment craindre «la guerre civile»?

La guerre civile est un risque réel auquel notre société est exposée si la situation actuelle continue à être observée avec les préjugés, la naïveté et aussi parfois la lâcheté qui ont conduit aux différentes politiques menées en France sur ces questions depuis quarante ans.

Mais il n'y a pas de fatalité, et il est permis d'espérer que notre pays pourrait échapper aux violences les plus graves, à la condition préalable cependant que chacun accepte enfin de raisonner avec lucidité à partir de la situation telle qu'elle est, et non telle qu'on aimerait qu'elle soit pour des raisons plus ou moins honnêtes intellectuellement.

La seule chance d'éviter un affrontement entre les communautés résidera dans la réappropriation ferme d'un socle commun de valeurs autour desquelles rassembler notre corps social et dans l'abandon d'un multiculturalisme suicidaire qui nous y précipite.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/06/19/31003-20150619ARTFIG00306-thibault-de-montbrial-une-fraction-de-la-jeunesse-francaise-combat-son-propre-pays.php

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3137

Re: Cinquième colonne

20 Juin 2015, 16:19 Message

Merci, Philippe. J'avais lu cet entretien. Bien des choses y sont dites qui sont intéressantes. Je relève ceci : Petit à petit, la nécessité de se défendre, le rapport à la violence et à la mort, l'idée même que l'on puisse s'en prendre à un système politique dont nous nous sommes persuadés que sa suprématie morale nous protégerait, nous ont conduit à perdre de vue l'idée que nous pouvions être attaqués.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

18 Septembre 2015, 10:30 Message

Un fil qui était appelé à remonter tôt ou tard...

Exclusivité Fdesouche : le menu du kebab de Béziers, dont le patron a été interpellé aujourd'hui..

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

20 Septembre 2015, 13:14 Message

Omerta dans les médias.

Roubaix: une voiture-bélier lancée puis incendiée dans le couvent des Clarisses (La Voix du Nord)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

22 Septembre 2015, 16:47 Message

L'Allemagne «préoccupée» par le prosélytisme islamiste visant les réfugiés (20mn)

Il est bien temps ! La suite promet, furieusement...

« "Le fait que des islamistes, sous couvert d'aide humanitaire, tentent de détourner à leurs fins la situation des réfugiés en faisant du prosélytisme et en tentant de recruter, nous préoccupe grandement", indique le Bundesamt für Verfassungsschutz (Office de protection de la Constitution) dans un communiqué. "Nous faisons particulièrement attention aux jeunes réfugiés non accompagnés [NDLR : 75% des "migrants" (c), au bas mot...] qui pourraient être des proies faciles pour les islamistes", estime le renseignement intérieur. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Cinquième colonne

26 Octobre 2015, 11:23 Message

Sous un autre jour, la cinquième colonne :

Le patron [allemand] d’Airbus réclame un marché du travail plus souple pour aider les réfugiés (Le Monde)

On attend le commentaire de la gôche.

Messages: 3089

Re: Cinquième colonne

26 Octobre 2015, 13:50 Message

On voit que Enders est un allemand car l'argument "mieux vaut un mini-job que l'assistanat" est celui que nous entendons ici nuit et jour. C'est méprisable car personne ne peut vivre d'un mini-job à 450 Euros.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles