Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3234

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

23 Mars 2020, 17:05 Message

Très intéressant.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mars 2020, 09:22 Message

Le culot (ou l'hybris du petit con ?) ne l'étouffe pas.
A moins que cela ne soit une menace toute démocratique ?

Tout est dans le titre.

L’exécutif appelle ses opposants à la retenue (Le Figaro)

A lire les quelques réactions des lecteurs, il semble que nos concitoyens, même shootés au Figaro, n'aient pas perdu toute lucidité...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

26 Mars 2020, 09:43 Message

Je ne sais ce que vous aurez pensé de l'intervention de notre petit con en chef hier soir, devant les tentes d'un hôpital militaire de campagne difficilement monté en urgence à Mulhouse, et qui s'épate devant les 30 misérables lits qu'il peut aligner — à peu près tout ce que notre armée est capable de déployer en ces circonstances.

Long, répétitif, laborieux, toujours aussi bidon et mauvais comédien, bref : pénible au possible, et tentant lourdement de la jouer "unité nationale" — autour du gouvernement, bien entendu, donc de faire de la basse politique contre les "diviseurs" qui auraient le mauvais goût de l'ouvrir pour dénoncer son incurie, ses fautes, sa com' scandaleuse, ses mensonges éhontés et répétés à l'envi, etc. — "fraternité" (c-à-d "solidarité" pour faire gauchistoïde), lutte homérique contre l'épouvantable virus, etc. : un nouveau pensum. Avec cela il compte rééditer son cirque dans quelques jours...

Pour ma part, j'ai eu le sentiment que, derrière les grosses ficelles de cette énième mise en scène "martiale", pointait une certaine panique. Non pas devant l'épidémie et ses conséquences, pensez-vous ! mais du fait que les sondages, même trafiqués comme il convient, sont mauvais et se recoupent de jour en jour, tandis que la perspective conséquente d'avoir à rendre des comptes tôt ou tard commence à affoler : c'est que les choses deviennent voyantes, nonobstant l'aveuglement disciplinaire des "journalistes" et "commentateurs" autorisés.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

26 Mars 2020, 12:13 Message

Image


Ils tournent franchement brelots, les macronistes... à l'image de leur chef.
Ou bien c'est la coke ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

26 Mars 2020, 14:37 Message

Coronavirus - Pays d'Arles : le docteur Giral dénonce "le scandale de la chloroquine" (La Provence)

« Alors que le pic de l’épidémie n’est toujours pas atteint, que cinq médecins sont déjà morts, que Martin Hirsh a lancé un appel pour dire que bientôt il n’y aurait plus assez de lits ni assez de soignants en Ile-de-France, le docteur Giral apporte tout son soutien au professeur Didier Raoult et espère "un soulèvement des professionnels de santé". […]

[…] « La colère monte chez les médecins du Grand Est.

L’heure est venue du décompte des suicides des désespérés et du décompte des morts illégitimes, disparus sans traitement maximal.

On ne se moque pas des morts !

Mais viendra le jour de la libération, de ses joies, de ses peines, Viendra l’heure du jugement et des règlements de compte.

Verra-t-on les peuples méprisés et endeuillés « monter sur Paris » vêtus de gilets noirs, noirs de leurs morts sur la sépulture desquels figurera une inscription commune : "malade ayant échappé aux méfaits de la chloroquine" ?

Parmi les chants de la révolte, entendra-t-on le cliquetis métallique des crochets de boucher, naguère utilisé par vos prédécesseurs en délicatesse réciproque ? On ne se moque ni des morts, ni des soldats. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

27 Mars 2020, 10:06 Message

« Ne faut-il pas délibérer
La Cour en conseillers foisonnent
Est-il besoin d’exécuter
L’on ne rencontre plus personne »

(Jean de La Fontaine, Conseil tenu par les rats).

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Hier, 10:21 Message

Image


C'est ce que je crois.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Hier, 23:12 Message

Image


Ça sent le roussi, c'était déjà perceptible lors du dernier show du petit con en chef. Et cela explique le long exercice de "pédagogie" et de "transparence" auquel s'est livré le PM ce soir, pour tenter de redresser la barre tant soit peu. Exercice vain, bien que Philippe soit bien meilleur que son patron, et qu'il a tenté d'être aussi honnête que possible. Las, le possible est très limité d'une part, et d'autre part ils n'ont rien à dire qu'on ne sache et qui ne confirme, en fait, leur impéritie totale et leur responsabilité écrasante dans le désastre en vue les prochaines semaines, sans compter la douloureuse qui viendra ensuite. Lors des journaux qui ont suivi, et malgré les cireurs de pompe attitrés en charge du SAV (Cayrol, le couillon à l'écharpe rouge, etc.), il a bien fallu égrener la litanie des demandes de masques, de tests, de protections, de respirateurs, de lits et bientôt de médocs provenant de tous côtés, et constater la situation, qui est celle d'un pays en train de découvrir sa chute accélérée dans le sous-développement, bien qu'il soit le champion toutes catégories des prélèvements.

Le pognon de dingue, on se demande vraiment où il passe...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20757

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Aujourd’hui, 10:42 Message

Image



***


Image


J'avoue avoir eu un faible pour cet homme, brillant, ironique et fermement ancré à droite.

Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles