Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Octobre 2021, 16:53 Message

Ce qui se passe est chaque jour un peu plus stupéfiant.
Ce journaleux s'exprime avec difficulté, il est émotionnellement submergé — moins de deux, il craque.
La panique devient palpable, ils sont sans cesse débordés, et sidérés.



La séquence plus complète :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Octobre 2021, 08:14 Message

Marion Maréchal : « Un grand changement démographique est en train de se produire » (par Lettre Patriote)

« Marion Maréchal a répondu aux questions d’un nouveau média conservateur américain. Extraits.

Tyszka-Drozdowski : Vous avez dit précédemment que le plus grand problème de la politique française est l’incapacité à construire un “fait majoritaire”, à créer un consensus. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce problème, et que pensez-vous que l’on puisse faire pour le résoudre ?

Marion Maréchal : La France souffre d’une multitude de divisions. Une division importante est celle du territoire, entre métropoles et périphéries. (…) Le deuxième clivage est ethnique. Macron lui-même a récemment déclaré que plus de 10 millions de Français ont de la famille de l’autre côté de la Méditerranée. Je pense que c’est une estimation prudente. La population de la France est de 60 millions d’habitants. Aujourd’hui, un tiers des enfants nés en France ont au moins un parent qui n’est pas français. Cette statistique n’inclut donc pas tous ceux qui sont des migrants de deuxième ou troisième génération. Un grand changement démographique est en train de se produire, auquel s’ajoute le clivage religieux. L’immigration en France est essentiellement africaine et maghrébine, et principalement musulmane. Historiquement, il n’y a jamais eu ce niveau d’immigration islamique en France. Aujourd’hui, nous avons plus de musulmans pratiquants en France que de catholiques pratiquants. Et il faut le dire franchement, beaucoup de croyances et de coutumes musulmanes sont incompatibles avec le mode de vie français (…)

L’électorat se construit en additionnant les minorités, mais personne ne se soucie de créer une vision unificatrice, une idée de destin commun. De mon point de vue, c’est le plus grand défi politique en France : former un consensus, une vision consensuelle. Je n’ai pas de solutions toutes faites. C’est la raison pour laquelle notre démocratie fonctionne si mal, c’est la raison pour laquelle nous avons tant de protestations dans les rues, parce que la démocratie ne fonctionne pas correctement sans le “fait majoritaire.” Lorsque cet élément fait défaut, nous nous retrouvons avec une guerre des minorités et c’est ce à quoi nous assistons. Cette guerre est également alimentée par l’individualisme qui s’est installé dans les sociétés occidentales. En France, qui est très déchristianisée, l’individualisme a développé une force exceptionnelle.

Tyszka-Drozdowski : Éric Zemmour est-il, selon vous, capable de créer cette majorité, ce “fait majoritaire” ?

Marion Maréchal : Zemmour parle au nom de la majorité silencieuse, une majorité qui s’est tue depuis trop longtemps. En France, cette majorité silencieuse – qui, je pense, est encore majoritaire – vit dans un état d’anxiété civilisationnelle. Elle a le sentiment qu’on lui enlève sa culture, sa terre, son histoire. Cette majorité n’exprime pas toujours ce sentiment, après tout, c’est une émotion, et il est difficile de lui trouver une forme politique. Mais je crois que Zemmour exprime une préoccupation que la plupart des Français ressentent aujourd’hui. La conviction qu’il y a trop d’immigration prévaut dans toute la société.

(…)

Tyszka-Drozdowski : J’aimerais terminer en vous posant la même question qu’Alain Peyrefitte a posée à de Gaulle… La France existera-t-elle toujours ?

Marion Maréchal : Je l’espère. Je ne veux même pas me poser la question. Je ne peux pas accepter qu’il en soit autrement. La France est la terre de mes ancêtres. Je viens de la région de Bretagne et je ne peux pas imaginer que la terre de mes ancêtres, où ils sont enterrés depuis mille ans, puisse être abandonnée. Je refuse de me poser cette question. Je puise mon espoir dans l’histoire de la France, et de la Pologne, et de la Hongrie. En France, nous n’avons jamais ressenti la peur existentielle de disparaître comme l’ont les Hongrois ou les Polonais. La Pologne a vécu les partitions, toujours entre la menace de l’hégémonie allemande ou russe. La Hongrie a dû faire face aux invasions ottomanes et résister à la colonisation par l’Autriche. Dans notre histoire, nous n’avons jamais connu cette peur, la peur de cesser d’exister. Aujourd’hui, nous commençons à la ressentir, c’est quelque chose de nouveau pour nous. Elle a différentes manifestations, c’est quelque chose de nouveau dans notre histoire. Nous avons connu de grands effondrements dans l’histoire, comme en 1940, comme la défaite de Sedan, les guerres de religion ou la Révolution. Mais nous avons aussi connu de grandes résurrections. Comme Jeanne d’Arc, l’énigme, comment la comprendre ? Elle avait 19 ans et elle a mené la libération de la France. C’est un miracle de l’histoire. Si ce miracle historique s’est produit une fois, et qu’il a été accompli par une personne de 19 ans, il y a encore des raisons d’espérer, de croire que cette nation millénaire a des ressources cachées que nous ne soupçonnons pas. Je crois que les Français vont encore nous surprendre et qu’ils ont assez de vitalité pour ne pas être enterrés par l’histoire. »


***





Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Octobre 2021, 08:01 Message




Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Octobre 2021, 16:41 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

31 Octobre 2021, 08:54 Message




“Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait.” (Georges Clemenceau)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Novembre 2021, 09:04 Message

Rions un peu.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Novembre 2021, 09:15 Message

Et encore :



La volaille socialiste s'énerve.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Novembre 2021, 11:07 Message

Bourvil revisited en mode grotesque :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Novembre 2021, 17:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Novembre 2021, 19:48 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

4 Novembre 2021, 11:33 Message

Image


L'ultra macroniste Pila tient à signifier la lucidité du clan présidentiel. De fait, on ne peut qu'être d'accord, et cela change absolument tout ce que nous racontent les "sondages".

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

6 Novembre 2021, 09:25 Message



***


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

6 Novembre 2021, 19:42 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

8 Novembre 2021, 13:58 Message



Ménard ne semble pas avoir l'intention de cesser de se mettre le doigt dans l’œil jusqu'au coude.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2021, 09:57 Message

Montebourg est un guignol, un narcisse hâbleur et un bonimenteur particulièrement bavard, on le sait depuis toujours. Sa pitoyable tentative actuelle l'enfonce plus encore ; et voilà qu'il se fait taxer d'extrême-droite par ses troupes en raison de l'une de ses tentatives désespérées d'exister...

Image


C'est comique. D'une façon générale, à gauche, c'est un festival.

***

Image


Pas faux.
Cortier est devenu farouchement anti-Z, et soutien de MLP ; avec quelques arguments (la peur de faire perdre "notre" camp, et si le Z. ne siphonne pas assez LR, c'est possible — cela étant, qui n'ose rien, surtout par des temps désespérés, n'obtient rien) mais surtout un systématisme très excessif, pour ne pas dire pis.


***

Du reste, Sarko, en faisant le kéké (en fait en montant au créneau en urgence), montre qu'il a parfaitement compris, tout comme Macron, le danger :



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2021, 12:09 Message

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2021, 19:11 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 27191

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2021, 22:14 Message

Un Macron lénifiant, interminable — qui semble du reste un peu fatigué de sa comédie, on le constate à sa voix (à moins que ce ne soit, comme le reste, qu'un artifice de com de plus) —, qui occupe 27 mn de temps pour asséner un laïus vantant tout ce qu'il a fait ou compte faire, qui est ou sera merveilleux, alignant les poncifs, les "éléments de langage" et la vulgate la plus éculée du politicien creux (la concurrence est pourtant redoutable, qui redouble en ces temps de pré-campagne), imperméable au moindre doute ou à la moindre critique, bref : un méli-mélo imbuvable, un catalogue inutile, qui ne ravira que ce qu'il reste de ses fans. On notera que la conf de presse, l'interview, c'est aux oubliettes ; désormais, c'est exclusivement : "je cause, sans réplique, sans dialogue, je vous informe et vous dites amen". On dira que je ne suis pas objectif, qu'il n'a, pour être réélu, rien d'autre à faire, qu'il est mieux et suffisant pour lui d'être ainsi autiste et passe-muraille à la fois. Au vu du vent qui souffle à l'extérieur du Palais, j'en doute quand même un peu...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles