Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Août 2021, 11:15 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Août 2021, 17:05 Message

Surprenant...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

25 Août 2021, 09:34 Message

D'une franco-américaine.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

27 Août 2021, 08:26 Message

Impayable, ce Lassalle, décidément.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Août 2021, 08:22 Message

Image


Ses "aficionados"? Sans doute quelques-uns, mais au reste tout le monde a bien compris que tel était l'objectif, et telle la justification de la manœuvre. Ensuite... l'avenir n'est jamais écrit.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Août 2021, 08:41 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Août 2021, 09:01 Message

Éric Zemmour commence déjà à siphonner les électorats LR et RN (Bd Voltaire)

Article optimiste mais qui n'est pas tout à fait déraisonnable. Ce qui m'amuse beaucoup, c'est que dans cette dernière livraison de BV, on compte deux articles tendance Ménard (Gauthier, soutien indéfectible de MLP, et un autre) contre deux favorables à l'entreprise (encore supposée) de Z. Alors qu'en vérité, j'estime que 80% au moins de son lectorat est pro-Z. Après l'affaire de la vaccination expérimentale forcée et du "pass" instituant une discrimination sociale sur une base prétendument sanitaire soutenue sans la moindre nuance par Ménard, cela fait deux grosses épines dans le pied du bonhomme, pris à contrepied par le cours des choses. A moins qu'il ne soit un politicard comme les autres, celui qui fait le coco au beau milieu de l'entre-soi bourgeois, ce qui ne serait jamais qu'un grand classique. Nihil nove, etc.


« Dans les structures, aussi, les choses bougent. Chez LR, Julien Aubert avait déjà lancé un appel à une participation d’Éric Zemmour aux primaires de son parti. Mais la dynamique semble s’accélérer. D’abord avec le renoncement de Laurent Wauquiez, jeudi, puis celui de Bruno Retailleau, vendredi, la droite filloniste et identitaire de LR est orpheline. Ensuite, des centaines de jeunes militants ou sympathisants LR viennent de publier, dans Le point, une tribune demandant au parti de se ranger carrément derrière lui. Un texte d’une lucidité rare sur l’état de cette droite qu’ils ne connaissent que trop bien. Sur la droitisation de l’électorat, l’absence de ligne, de leader, sur l’effondrement des militants (« En quelques années, les Républicains ont perdu les trois quarts de leurs adhérents »), sur le vieillissement et le rétrécissement de l’électorat, ils visent juste. Le Monde révélait, jeudi, que Sébastien Meurant, « sénateur et patron de la fédération du Val-d’Oise […] s’est attelé à construire un réseau d’élus de droite destiné à porter la candidature d’Éric Zemmour si la direction du parti venait à “s’asseoir sur la démocratie et les statuts” en se rangeant derrière Xavier Bertrand, considéré comme trop à gauche par la frange la plus radicale de LR. »

Surtout, ces LR ont bien vu qu’aucun candidat, que ce soit Pécresse ou Bertrand, ne s’imposait vraiment dans les sondages. Justement, le dernier sondage Ipsos-Steria pour France Télévisions et Radio France, publié vendredi, enregistre une entrée fracassante d’Éric Zemmour sur le ring. Il n’était pas testé en juin, il est donné à 7 %. Pour un coup d’essai… Surtout, ce socle électoral est gagné conjointement sur les autres concurrents de droite : Nicolas Dupont-Aignan lâche 1 point, de 5 à 4 % ; mais ce sont surtout les gros candidats qui sont menacés par une candidature Zemmour : Xavier Bertrand passe de 18 à 15 % et Marine Le Pen s’affaisse de 26 (ou 24, dans l’hypothèse Pécresse) à 21 % au premier tour.

Incontestablement, Éric Zemmour vient troubler le jeu à droite et renvoie les partis et les candidats installés à leurs faiblesses structurelles : flou et indécision chez LR, absence de concurrence au RN. Que l’on s’en réjouisse ou s’en agace, nul ne s’en étonnera. Et pour Éric Zemmour, c’est déjà une première victoire. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

31 Août 2021, 14:37 Message

Ils n'ont vraiment plus aucun honneur, ni la moindre once de dignité ; outre qu'ils prennent vraiment les gens pour bien plus cons qu'ils ne sont (et pour nombre d'entre eux, pourtant, la pandémie du virus neuronophage sévit sévèrement, bien plus que celle du corona bidule).

Par Lettre patriote :

« Les déclarations de candidatures à la présidentielle se succèdent chez LR, avec des candidats qui ont visiblement compris que leurs électeurs les attendent sur le sujet crucial de l’immigration.

Eric Ciotti veut une “réforme constitutionnelle” sur l’immigration. Valérie Pécresse souhaite mettre en place une «profonde réforme de la procédure du droit d’asile», Michel Barnier, souhaite un moratoire sur l’immigration.

Quant à Xavier Bertrand, il a déclaré :

«Si je suis élu, je veux être très clair : je mettrai un coup d’arrêt au laxisme de notre politique migratoire»

Le moins que l’on puisse dire c’est que tous ces candidats manquent cruellement de crédibilité sur ce sujet. C’est l’effet Sarkozy : personne ne croit plus aux discours de fermeté des candidats issus de la famille LR. D’ailleurs, certains d’entre eux ont quitté le parti en dénonçant “sa dérive droitière”. On croit rêver. »


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Septembre 2021, 14:19 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 494
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Septembre 2021, 16:45 Message

Ce n'est pas dans la rubrique humour, ça ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Septembre 2021, 17:34 Message

Ça pourrait, mais, hélas...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Septembre 2021, 16:56 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

6 Septembre 2021, 13:51 Message

10 mesures urgentes pour en finir avec le COVID en 2022 (Courrier stratèges)

Z. ferait bien d'y faire quelques courses...

« Les mesures qui sont exposées ici sont des mesures “urgentes” et donc très sectorisées, qui visent, durant les cent premiers jours du prochain quinquennat à créer un “choc” sociétal permettant le réveil de la société française face aux libertés menacées par une caste en pleine réaction contre le suffrage universel et ses conséquences.

On ne trouvera donc pas un problème complet, mais un simple guide des décisions immédiates et urgentes.
Volet sanitaire

1° Abolir la notion d’état d’urgence sanitaire et rétablir les fonctionnements démocratiques normaux : le système macronien de suspension du fonctionnement normal de la démocratie sous un prétexte sanitaire instrumentalisé doit s’arrêter. Le recours à des conseils de défense pour décider de mesures expéditives et liberticides doit être banni.

2° Rétablir la liberté de prescrire et autoriser les traitements peu coûteux, abandonner la politique du tout-vaccin : la stratégie guidée par les laboratoires pharmaceutiques consistant à ne pas soigner le COVID de façon précoce pour contraindre les Français à recourir à un vaccin dont les effets secondaires sont minorés mène à une catastrophe sanitaire. Les médecins doivent retrouver la liberté de prescrire les traitements qu’ils jugent adaptés, y compris les traitements peu coûteux.

3° Abolir le passe sanitaire et la politique de crédit social, abroger la loi du 5 août 2021 : l’abrogation de la loi doit être immédiate. Le renoncement à toute politique de crédit social doit devenir un principe général du droit.

4° Mettre en place une Commission d’enquête spéciale sur l’influence des laboratoires pharmaceutiques durant la crise du COVID et sur la corruption parmi les médecins et chercheurs : sur le modèle du rapport rédigé par deux sénateurs en 2010, l’Etat doit enquêter sur les coulisses de la stratégie sanitaire menée depuis le début de l’année 2020. Une commission spéciale regroupant des parlementaires et des juges doit être mise en place, avec des pouvoirs d’investigation judiciaire exceptionnels, pour déterminer quels moyens les laboratoires pharmaceutiques ont déployé pendant la crise, y compris au niveau européen. Les personnalités corrompues doivent être durement sanctionnées.
Volet politique

5° déconcentrer les pouvoirs de l’Etat et supprimer la bureaucratie : après un an et demi de captation du pouvoir par la bureaucratie, PLUS JAMAIS ÇA ! Démantèlement des ARS, réduction drastique des effectifs de l’administration préfectorale, de l’administration hospitalière, et de la caisse nationale d’assurance-maladie.

6° dépolitiser la haute fonction publique en obligeant les fonctionnaires à démissionner en cas de passage en cabinet ministériel et en supprimant la garantie de l’emploi pour les 500 postes-clés de la haute fonction publique. Il faut couper le cordon ombilical entre la haute fonction publique et le pouvoir politique. Les postes-clés doivent être soumis à une obligation de réussite contrôlée par le Parlement. Les milliers de hauts fonctionnaires en situation de chômage déguisé et payés par le contribuable doivent être licenciés.

7° supprimer les aides à la presse : la presse doit vivre de ses lecteurs, pas des faveurs d’un Etat qui achète son consentement.

8° entamer un dialogue avec la Commission Européenne pour inverser les transferts de souveraineté : sans initier une réforme des traités, l’inversion de la logique de transfert de la souveraineté nationale vers la Commission européenne doit commencer le plus tôt possible. La logique initiale de subsidiarité européenne doit guider l’action des Etats-membres.
Volet sociétal

9° desserrer la contrainte exercée par la caste sur la société, en rétablissant la liberté d’enseigner et de soigner : la liberté de l’école à la maison doit être rétablie. La liberté de prescrire et la liberté de rembourser les soins hors des déconventionnements forcés de l’assurance-maladie doivent également l’être. La solidarité spontanée entre les individus doit être restaurée.

10° défiscalisation et désétatisation progressive de la société française, en plafonnant à terme les recettes publiques à 40% du PIB : la crise du COVID a montré l’emprise que l’Etat et sa bureaucratie ont tissé au fil des années, grâce à une pression fiscale supérieure à ce que connaissent les pays de l’Union Européenne. Il est temps de recentrer l’Etat sur ses missions régaliennes (police, armée, justice, fisc), et de le faire maigrir sur le reste. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

7 Septembre 2021, 10:47 Message

Image


L'ami Jean-François a bien expliqué comment l'on devenait vice-présidente ou présidente d'une Université aujourd'hui. Une bonne illustration du Désastre presque achevé et de sa propagation irrépressible passé un certain stade. Tout de même, on est sidéré de voir cette abrutie finie mais très sûre de ses "idées" foldingues continuer d'étaler ainsi sa bêtise abyssale. Et ce n'est pas une exception : cette idiote est la personnalisation même de ce que sont nos "écologistes" et toute la mouvance gauchisto-woke qui se prend pour le sel de la Terre, pour l'intelligence de l'époque.

Dans l'attente des Talibans, de nos Talibans.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

8 Septembre 2021, 08:34 Message

Au secours, Macron revient !

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Septembre 2021, 11:04 Message

Image


71% des personnes interrogées ont déclaré que le président sortant "ne les représentait pas bien", et 67% qu'il n'était pas "proche des gens". 14% seulement lui sont totalement favorables.

Pas très raccord avec sa "cote de popularité", ni avec les 24-25% qu'on lui promet au premier tour !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

10 Septembre 2021, 17:59 Message

Zemmour, sort de ce corps !

Il ne manquent pas d'air !!!
Il est vrai qu'il n'ont plus guère le choix...

Image


Le doute n'est plus permis : tous, sans exception, prennent les Français pour des débiles finis. Tout le problème, on le vérifiera bientôt, est de savoir s'ils ont à ce point raison.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

11 Septembre 2021, 08:59 Message

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles