Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Avril 2021, 17:59 Message

58% des Français soutiennent les signataires de la tribune des militaires selon un sondage (Atlantico)

Messages: 434

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Avril 2021, 20:33 Message

Analyse de la Tribune des Militaires par Marion Maréchal en interview face à Apolline de Malherbe.



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Avril 2021, 21:20 Message

P.S. au sujet du sondage évoqué supra.

1) Z a détaillé les chiffres de ce sondage ce soir sur Cnews. Ils confirment largement, et même amplifient, ce que le premier chiffre donné donne à penser.

2) les pétitionnaires sont ce soir plus de 13 000...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Avril 2021, 08:01 Message



***



Précisions sur le sondage évoqué supra :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Avril 2021, 08:10 Message

Courrier stratèges, qui de complotiste devient putschiste ? ;)

« Les avantages d’un putsch aujourd’hui

Précisément sur ce point, l’avantage essentiel serait de modifier les rapports de force au sein de l’Union Européenne. Alors que, depuis l’élargissement de l’Europe aux pays de l’ancien bloc soviétique, l’Union Européenne est germanocentrée et construite sur un affaiblissement progressif de la France, une réaffirmation de nos ambitions nationales rééquilibrerait durablement la construction communautaire, au moins en rétablissant de la « subsidiarité » dans les politiques bruxelloises.

Surtout, il faudrait penser une Europe où la France tient son rôle fédérateur historique, en assumant son passé et son identité. On peut en effet imaginer qu’une transition un peu forcée vers une VIè République fondée sur un endiguement du délitement français provoquerait un nouveau rayonnement de notre pays. Ce rayonnement serait accru par la mise en pause brutale de tous les éléments séparatistes qui sapent notre souveraineté.

Mais l’avantage fondamental d’un putsch en mode juin 1958 serait celui de provoquer deux phénomènes : une inversion de l’expansion permanente de l’Etat et un renouvellement de nos élites.

On peut en effet admettre que l’incapacité de l’État à réduire ses dépenses tient d’abord à l’absence d’autorité politique capable de mettre la bureaucratie sous cloche. Le renouvellement profond de la classe politique qui accompagnerait une transition constitutionnelle, l’arrivée d’un exécutif légitimé par les circonstances, modifieraient probablement la donne. Ce fut le cas en 1958, avec le plan Rueff, qui a garanti à la France une prospérité sans égal pendant une quinzaine d’années.

Surtout, l’armée constitue en partie une contre-élite qui serait susceptible d’imposer les réformes systémiques réelles dont le pays à besoin pour se relever : dans le domaine scolaire, sanitaire, industriel, diplomatique, les choix opérés depuis plusieurs décennies par une caste prétendument mondialisée (ou qui se donne l’illusion de l’être) doivent être inversés. Seul un pouvoir fort a la capacité à opérer cette inversion rapidement. La caste au pouvoir ne s’y est pas trompée, qui tremble désormais dans ses braies. »


***


Journalisme : hier soir encore, tous les "animateurs télé" parlaient au sujet de cette pétition de 1500 ou 2000 signatures, alors qu'on en était à 13 000. Qu'ils continuent...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Avril 2021, 08:37 Message



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Avril 2021, 09:41 Message

Quand le chef d’état-major des armées invitait les militaires à s’exprimer (Opinions politiques))

« Faudra-t-il traduire le général Lecointre devant un conseil supérieur militaire ?

Dans un entretien au Parisien, le chef d’état-major des armées, déclare que les officiers généraux signataires de la tribune publiée dans Valeurs Actuelles vont passer chacun devant un conseil supérieur militaire.

Pourtant, en 2018, le même général François Lecointre dénonçait le "mutisme militaire" dans lequel les armées s’étaient "enfermées", parfois de manière "confortable" depuis la Seconde Guerre mondiale.

Convaincu que "les armées ont disparu du bruit de fond de la société", il a souhaité, lors d’une rencontre à l’École militaire, que les militaires d’active prennent la plume, sans se cantonner aux aspects "techniques" de leur métier.

Dans un ouvrage collectif, "Le Soldat XXe-XXIe siècle", sous la direction de François Lecointre, ce dernier livrait son expérience de capitaine, le général Jean-René Bachelet évoquait "le droit et le devoir de désobéir", le psychiatre Patrick Clervoy examinait "l’entrée en dissidence" durant la guerre d’Algérie…

Quand il a été appelé à la succession du Général de Villiers, il a été choisi au mépris de toutes les traditions de respect de l’ancienneté, passant devant nombre de Généraux plus anciens et plus expérimentés.

Lecointre est un général “politique”, c’est-à-dire apte à tourner sa vareuse aussitôt que le vent tourne et lorsque son intérêt personnel est en cause, mais il est avant tout soumis à son maître … du moment !

Il accepte et encourage les militaires encartés à LREM à faire de la politique mais pour les autres ce sera le peloton.

Il y a quelques siècles, le soldat français avait pour devise “servir” (son pays et la population qui y vit), son archétype était le chevalier.

Aujourd’hui, la mission du soldat (républicain) est d’obéir, ce n’est pas du tout la même chose, comme le policier, au pouvoir politique. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Avril 2021, 17:19 Message

On peut signer pour soutenir les pétitionnaires ici.


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Mai 2021, 09:21 Message

Ils osent tout.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Mai 2021, 15:26 Message

Le Général PIQUEMAL écrit au Général LECOINTRE

Le vendredi 30 avril 2021

Mon général,



Vous êtes le Chef d'Etat Major des Armées et à ce titre votre premier devoir est de défendre et soutenir les militaires d'active ou retraités. Manifestement vous préférez la chasse aux sorcières.

Par votre discipline intellectuelle servile et sans faille, votre carriérisme consternant, votre soumission lamentable au pouvoir politique, vous faites le contraire et êtes prêt par complaisance et bassesse à couper la tête à tous vos pairs et vos Anciens. Lamentable !

Vous le savez, le devoir d'un chef digne de ce nom est de protéger ses subordonnés, ses frères d'armes, ses Anciens au lieu de les livrer en pâture à la vindicte d'un pouvoir politique aux abois.

Sans doute avez-vous peur de déplaire à la ministre des Armées que vous servez avec un zèle sans égal et un comportement de (carp....) !

Etant au sommet de la hiérarchie militaire qu'attendez vous donc ? Les étoiles de Maréchal de France ?

Il est bien loin le temps des Juin, De Lattre, Leclerc, Bigeard adorés de leurs hommes et parlant d'égal à égal avec le pouvoir politique. Au lieu de cela, votre autorité morale ne sert qu'à mettre le genou en terre et le petit doigt sur la couture du pantalon. Vous reste-t-il donc encore un peu de fierté ?

Comme beaucoup de Français et de militaires, j'ai pour vous un immense dédain.

Oui, j'ai été radié des cadres par décret du Président de la République du 23 aout 2016 suite à l'avis du Conseil Supérieur de l'Armée de Terre (CSAT) réuni disciplinairement (6 officiers généraux d'active ayant, à la majorité des voix, demandé ma radiation des cadres) mais je ne regrette rien. Face au non-respect de l'état de droit à Calais, j'ai été un lanceur d'alerte qui a permis la modification de la situation de la jungle par l'Etat.

Vous avez osé écrire dans le Figaro, me concernant : "Je vais lui envoyer une lettre pour lui dire qu'il est indigne, salit l'armée, la fragilise en en faisant un objet de polémique nationale".

Mon général ne vous fatiguez pas, ne perdez pas de temps à écrire, je n'ouvrirai même pas votre torchon. Celui qui salit l'armée, c'est vous, uniquement vous, ne vous méprenez pas. Les Français qui le savent ont choisi leur camp et ne s'y trompent pas.

Oui, je préfère être dans ma peau que dans la vôtre. Sachez-le, l'opinion et le jugement de vos pairs et de vos subordonnées ne sont pas flatteurs et c'est un euphémisme ! Je peux me regarder dans une glace, je crains pour vous que ce ne soit pas votre cas.

Vous préférez "couper des têtes", sanctionner des pairs, courber l'échine et servir avec un zèle sans égal le pouvoir politique. Non, le jour de votre départ sachez que vous ne serez pas regretté.

Pour terminer, je vous rappellerai deux citations qui illustrent parfaitement votre comportement !

"Quand la prudence est partout, le courage n'est nulle part". Cardinal Mercier

"En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin". Nicolas de Chamfort

Avec votre soumission et votre assujettissement au pouvoir politique, votre comportement est plus celui d'un technocrate que d'un militaire. Le vrai déshonneur d'un général est bien le vôtre.

Avec mon profond mépris.



Général de corps d'armée (ER) Christian Piquemal

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Mai 2021, 17:51 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Mai 2021, 07:46 Message

D’autres généraux ont adressé un document aux groupes parlementaires, dans lequel ils réclament “une stratégie globale contre l’islamisme et l’éclatement de la France” (Lettre Patriote)

« Ce document a été adressé le 14 avril à l’ensemble des groupes parlementaires. Un travail qui fait le même constat que la fameuse Lettre des Généraux qui fait tant de bruit : “Une guerre hybride nous a été déclarée, elle est multiforme et s’achèvera au mieux sur une guerre civile, ou au pire sur une cruelle défaite sans lendemain.”

Selon nos confrères du JDD, les seize signataires appartiennent au Cercle de Réflexion Interarmées (CRI), héritier d’un précédent groupe baptisé les Sentinelles de l’Agora, qui produit régulièrement des études sur les questions de défense peu ou pas médiatisées. Ils sont généraux pour la plupart et l’un d’entre eux, Henri Roure, a été le 1er adjoint du maire de Prades, Jean Castex.

Mais deux des seize contributeurs, des cadres de réserve de l’armée, figurent aussi parmi les signataires de la tribune des généraux. Les 21 pages publiées par le Cercle de Réflexion Interarmées présentent un plan de bataille à “stratégie multidimensionnelle” contre l’islamisme, l’immigration, la binationalité et la perte de repères dans la jeunesse.

“Une guerre hybride a commencé contre l’Europe et la France, explique le texte, il faut forger les armes psychologiques, sociologiques, morales, éducatives, juridiques et pénales pour la conduire et la gagner”. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Mai 2021, 08:31 Message

Et pendant ce temps...

Image


Ce n'est plus un marigot, c'est un charnier.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Mai 2021, 10:00 Message

Bon résumé.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24878

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

4 Mai 2021, 07:55 Message




***


« Une guerre hybride a commencé contre la France » : ce nouvel avertissement lancé par des généraux (Valeurs Actuelles)

« Simple coïncidence ou menace imminente ? Quelques jours après la parution d’une tribune signée par des généraux dans Valeurs actuelles et soutenue par Marine Le Pen, seize haut-gradés sortent à leur tour du silence. Les seize militaires sont connus pour faire partie du Cercle de Réflexion Interarmées (CRI), lui-même descendant d’un précédent groupe "Les sentinelles de l’Agora". Cette alerte prend la forme d’un document de 21 pages, paru le 14 avril. Il est le fruit d’un travail "responsable et impartial" selon un des signataires. Le groupe est composé majoritairement de généraux et l’un d’entre-eux aurait même été le premier adjoint au maire de Prades Jean Castex. Deux des signataires seraient d’ailleurs présents à la fois dans la tribune controversée des généraux et dans ce nouveau groupe de haut-gradés même s’ils écartent tout lien direct entre les deux initiatives. Cependant, le constat reste édifiant : "Une guerre hybride nous a été déclarée, elle est multiforme et s’achèvera au mieux sur une guerre civile, ou au pire sur une cruelle défaite sans lendemain", indiquent nos confrères du JDD. »

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles