Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

11 Juin 2020, 08:16 Message

« Du côté des politiques, c’est, d’ailleurs, déjà le grand cinéma, mais le jeu est poussif : mardi, au cours de la manifestation de SOS Racisme concomitante aux obsèques de George Floyd, ont mis genou à terre Yannick Jadot, Fabien Roussel, Olivier Faure et même Jean-Luc Mélenchon, dont les articulations un peu rouillées doivent avoir retrouvé les réflexes de l’enfant de chœur pré-conciliaire qu’il était : l’électorat des banlieues vaut bien une génuflexion, et s’il faut aller en robe de bure et dans cette position à Minneapolis, comme les pénitents de jadis à Saint-Jacques de Compostelle, pour expier sa blanchitude, il le fera. "L’homme n’est jamais si grand qu’à genoux devant Dieu", disait Napoléon, et si petit que lorsqu’il se couche pour satisfaire ses ambitions.

Il ignore, le pauvre, que multiplier les courbettes de dévot pressé, comme dirait Flaubert, devant le Saint-Sacrement du politiquement correct ne saurait sauver sa tête. La vieille classe politique sera balayée. Dans ce remake d’épuration qui s’annonce où la LDNA joue le rôle de Robespierre et La France insoumise celui de Danton, les protagonistes finiront très vite par ne plus s’embrasser sur la bouche. Et le Covid-19 n’y sera pour rien. » (Cluzel, Bd Voltaire)


***


« Paradoxe du « en même temps », cette permanente invocation des fumeuses « valeurs » aboutit à une communautarisation à l’américaine. Ces manifestations devraient être réprimées : non à cause des stupides injonctions sanitaires, mais parce qu’elles portent gravement atteinte à l’unité française déjà mise à mal par des décennies de destruction méthodique. Mais il est impossible de le faire : cela entraînerait des violences, y compris policières, qui constituent justement ce que dénoncent les manifestants. Avec la bienveillance des médias, ils pourraient alors clamer à la face du monde que la police est décidément raciste et violente, puisqu’elle s’attaque à… des Noirs ! Le piège est parfait et il faudrait un ministre exceptionnel pour en sortir. Ce que n’est pas Castaner…

Dès lors, la fuite en avant est inévitable. Proclamations et condamnations du racisme, commissions d’enquête (le PS en a demandé une), concessions aux associations. Rien de cela ne suffira. Il faut relire Guérilla, de Laurent Obertone. La réalité rejoint la fiction, dans une abdication face aux émeutiers qui ne s’arrêteront pas là. L’incendie n’est pas près de s’éteindre. Même apaisé, il continuera à couver et nul ne peut prédire ce qu’il adviendra. » (Teutsch, Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

11 Juin 2020, 09:07 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

11 Juin 2020, 18:19 Message

Emmanuel Macron, la tentation d’une démission-réélection (Le Figaro)

Ce qui est sidérant dans cette nouvelle : « C’est en tout cas ce qu’il a dit, voici une quinzaine de jours, devant un cénacle très restreint. Lors d’une réunion du premier cercle des donateurs de 2017 à Londres, les participants ont eu la surprise de voir Emmanuel Macron débarquer au milieu de leur conversation, en visioconférence. S’il n’a pris la parole que cinq minutes, les propos qu’il a tenus ont clairement montré qu’il était prêt, selon son expression favorite, à "prendre son risque". »


Le cercle de ses premiers donateurs, à Londres, et qui sont toujours concernés par la suite de l'opération... Ce serait trop demander que de savoir qui sont ces "donateurs" ?

Messages: 171

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

11 Juin 2020, 21:10 Message

Il faudrait poser la question à Sibeth...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

12 Juin 2020, 16:17 Message

Une championne du Monde.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

14 Juin 2020, 09:37 Message

Image




Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3626

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

14 Juin 2020, 16:23 Message


[Maintenant que je sais insérer, vous n'avez pas fini de voir de belles choses]

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

14 Juin 2020, 18:51 Message

Hakim, dealer de voix dans les quartiers nord de Marseille : « Avant je faisais ça pour la gauche, maintenant la droite paie mieux »


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

14 Juin 2020, 18:57 Message



Ah oui, au fait, Macron va nous bassiner ce soir... et nous expliquer que, à quelques broutilles près, tout a été pour le mieux, et continuera de l'être ; avec une friandise pour conclure : un petit desserrement de "l'état d'urgence sanitaire" généreusement accordé aux gardés à vue. Et les journaleux diront qu'il prépare encore mieux : "l'étape III" de son quinquennat désastreux.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Juin 2020, 07:37 Message

J'ai poussé l'abnégation hier soir jusqu'à m'imposer de voir l'intervention télévisée de Macron ; et j'ai eu tort, j'avais déjà dit juste avant en quoi elle consisterait. Grosso modo, c'était ça. Que je te ripoline les catastrophiques derniers mois, que je te glisse sur leur bilan et suites, que je te mens sans vergogne pour dire qu'on s'en est sorti au mieux, à l'égal des meilleurs à quelques broutilles près, que je te serine un discours totalement contraire à ce que je suis (indépendance, souveraineté, identité, et j'en passe, la campagne de 2022 est lancée, ses mensonges sont prêts), que je te montre les muscles idéologiques suite à la manoeuvre Traoré, mais que je t'insiste lourdement sur la discrimination positive qu'il va falloir accélérer et aggraver (en continuant de ne surtout rien faire face à l'invasion qui submerge le pays), etc. Le tout d'un ton toujours aussi bidon, comme le personnage, et bavard, et long, et creux. Ce type est une caricature, et très certainement un taré psy comme le souligne régulièrement Combaz (lequel est décidément fâché avec l'esprit de synthèse).

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Juin 2020, 09:36 Message

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Juin 2020, 12:46 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Juin 2020, 08:16 Message

Infatigable PMC... faire la liste de ses successives allégeances et adhésions relèverait d'un travail de Sisyphe. Lui se trouve certainement cohérent. Remarquez, c'est bien possible...

« Dimanche 7 juin, Jean-Frédéric Poisson et Paul-Marie Coûteaux annonçaient la création de leur revue “Le Nouveau Conservateur”. Objectif : “Réconcilier la droite avec elle-même” et œuvrer à la création d’une “force politique nouvelle”. » (Valeurs Actuelles)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Juin 2020, 12:53 Message

Image


C'est ainsi que MLP pense se "présidentialiser", prendre de la hauteur, se préparer à l'emporter, peut-être... Idem pour sa déclaration sur le fait qu'il n'y avait pas en France de discrimination "raciale", mais une discrimination "sociale".

Manque de pot : et d'une ce discours est totalement dépassé et invalidé auprès de la majorité de nos compatriotes, de quelque bord qu'ils soient, chacun intégrant le fait à sa façon, et de deux, cela ne fait en rien baisser l'hostilité du complexe propagando-médiatique à son endroit, tout au contraire : cf. la façon dont le JT2 hier soir s'est précipité sur la dernière déclaration citée pour descendre notre poissonière en flamme, sans la moindre retenue ni surtout vergogne.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Juin 2020, 08:09 Message

Image


Suivre la Méluche, c'est risquer le vertige.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Juin 2020, 13:50 Message

Si Mélenchon en est à faire honte au premier bateleur de foire venu, MLP de son côté fait vraiment pitié.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3626

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Juin 2020, 17:26 Message

Je plussoie.

Messages: 623

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Juin 2020, 19:49 Message

D'un ami qui suit attentivement ce qui se passe outre Pyrénées :
" Je suis assez régulièrement en effet la politique espagnole et plus particulièrement ce qui se passe du côté de Vox. Et là, quelle différence avec le Rassemblent National. Lorsque je vois le niveau et le charisme politique de nos Marine le Pen, Louis Alliot, Franck Allisio, Jordan Bardella (ces deux derniers membres du bureau national du RN, littéralement sortis de nulle part) !

Alors que chez Vox, en quelques années à peine, ils ont une ribambelle de représentants de première ligne qui font trembler le parlement espagnol à chacune de leurs interventions, par la structuration et la pertinence de leurs discours, sans notes la plupart du temps, par leur agressivité et leur justesse verbale, par leur capacité à appeler un "chat" un "chat", à qualifier par exemple les yeux dans les yeux, en pleine séance plénière les ministres de "traîtres", de "couards", de "totalitaires" en renvoyant par exemple la gauche et les communistes et les indépendantistes basques à leur rôle historique, appelant par exemple ces derniers "assassins"!
Il font en définitive œuvre pédagogique en renvoyant la langue de bois aux oubliettes parce que ces débats, télévisés et largement repris par la presse, permettent de clarifier les positions et d'instruire le peuple sur ce que l'on a effectivement à reprocher à tous ces "gauchiasses" louvoyants et sirupeux comme des curetons laïques.
Je veux parler, à Vox, outre de son leader Santiago Abascal, de femmes comme Rocio Monasterio, Macarena Olona, ou d'hommes comme Ortega Smith. Il n'est pas jusqu'au Partido Popular (PP, l'équivalent de nos Républicains) qui n'ait son artillerie lourde: j'ai ainsi vu tenir,en plein hémicycle, des propos d'une extrême rigueur mettant nommément en cause des ministres sis en face d'elles, tenus par des femmes du PP comme Ana Beltran, Teresa Jimenez-Berrecil. Pourtant membres d'un parti de l'establishment comme le PP, ces femmes ont tenu en séance des propos qui feraient rougir de pruderie nos prétendus "fachistes" du RN.
Finalement, si les peuples ont les dirigeants qu'ils méritent, il en est de même des oppositions."

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles