Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Juin 2020, 15:19 Message

La dinde du Poitou n'a vraiment aucune vergogne.

Image


Olivier Faure (PS) se dit "prêt" à se ranger derrière un candidat écologiste en 2022.

***

Explication de la manif' supra, à Colombes :

Image



Municipales : l’islam politique s’est créé des fiefs dans le val d’Oise (L'Incorrect)

« L'électorat islamique est particulièrement convoité, puisqu'il a la démographie pour lui et semblait manipulable à merci. La gauche, qui l'a fait venir pour s'en servir comme réserve de vote, commence à se faire déborder par l'émancipation d'un vote identitaire qui coupe le cordon. Dans l'Oise, les islamistes prennent peu à peu les commandes de mairies. Tous seuls. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Juin 2020, 15:28 Message

Et pendant ce temps...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Juin 2020, 18:50 Message

Le PS a fait la courte échelle aux écolos : on a vu ce qu'il en a résulté. Les écolos ont doublé F.I. pour faire la courte échelle à la cinquième colonne version politique (i.e. les Frères Musulmans), il en résultera de même pour eux, toute la gauche, et finalement nous tous. La machine infernale est bien lancée, a contrario complet de ce que voudrait le pays hors métropoles, et qu'il lui faudrait de toute urgence. PS et LR (toujours en échec lors de ses duos avec LREM) continuent de crever la bouche ouverte, il en sort toujours les mêmes insanités, le RN, malgré des vents plus que favorables depuis des lustres maintenant, fait du surplace en ne sortant pas du rôle qui lui a été assigné, en poursuivant son unique fonction de nuisance collective pour raisons sottement petites bourgeoises et intéressées, etc. Reste que la preuve vient encore d'être donnée que, quoi qu'on en ait, bouder une élection est un tort. J'ai beaucoup de mal à l'admettre, mais... Même très limitée dans sa signification compte tenu des circonstances, cette étrange élection va peser sur le cours des choses, et pas dans le bon sens, c'est le moins que l'on puisse dire. Au moins au niveau des "logiques" de discours, de postures, et finalement de propagande et des faits politiques.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Juin 2020, 08:20 Message

Image


Image


Image


Gaspard n'a pas tort ; la troupe des vieux débris, comme on disait dans ma jeunesse, attend d'un pied tremblotant une explosion qui achèvera de les balayer tant ils n'ont plus les moyens de l'affronter.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Juin 2020, 13:39 Message

FrontPop' d'Onfray : belle et bonne initiative ; rassembleuse (quoique dans certaines limites, tout de même assez marquées : par exemple Buisson a été refusé...), mais sans conteste ancrée à gauche (sens large).
Or, l'organisation d'un front du refus doit, à tout le moins, passer aussi par la droite (sens large itou), prospérer sous son aile, pour aboutir le cas échéant à un projet politique qu'elle aura accompagné activement.

C'est même la droite qui, aujourd'hui, a toute légitimité pour en assurer le leadership, qui le devrait, serait-ce seulement pour démontrer pour la première fois de sa vie politique qu'elle n'est pas bêtement à la remorque de la gauche, sous son influence ataviquement "progressiste", qu'elle n'est pas autorisée à penser que pour autant que la gauche la chaperonne à tous points de vue : intellectuel, moral, politique, etc. C'est la droite dont les fondements politiques sont ceux qui peuvent redresser le pays, a minima, et peut-être lui donner les moyens de se ressaisir sur le long terme.

Il faudrait une initiative du même ordre, complémentaire à celle d'Onfray, développée en bonne intelligence avec cette dernière, avec passerelles et allers-retours souhaités.

Non pas, donc, pour réactiver le clivage archétypique "gauche-droite" (qui n'en a pas besoin, il se survivra à lui-même quoiqu'il se passe tant que nous serons en République Française ; la suture n'a jamais vraiment pris, ni avec Napoléon, ni avec le n°III, etc. — ni encore avec De Gaulle et la Vème version originale). Pas pour faire une concurrence mimétique à la boutique d'en face, mais pour fédérer, faire réfléchir et travailler tout ce que compte de personnes de qualité l'archipel incroyablement éclaté, divisé, sectaire, égotiste en diable (et j'en passe), de la "droite".

C'est, en vérité, la condition sine qua non du succès de l'entreprise d'Onfray elle-même.

A suivre ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Juin 2020, 18:57 Message

De Villiers, L'Express : « "Je n'exclus rien pour 2022, affirme-t-il. J'en ai marre, je n'en peux plus. J'ai 71 ans, je suis en pleine santé et je ne veux pas mourir comme un lâche. Je n'exclus rien. Vous me parlez de 2022, mais je ne sais même pas où on en sera à ce moment-là au rythme où vont les choses. Le pays est en train de se désagréger..." Interrogé plus concrètement sur une possible candidature, l'intéressé répond : "Je n'envisage rien mais je ne ferme aucune porte. Ni porte, ni fenêtre." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Juillet 2020, 08:31 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Juillet 2020, 08:42 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

2 Juillet 2020, 08:48 Message

Pour remettre l'église au milieu du village...

Image


A l'attention de tous les vendus et vils, style Abad and co, qui frétillent à l'idée d'un maroquin de choix à l'avant du Titanic.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

3 Juillet 2020, 08:54 Message

D'après Courrier stratèges, le nouveau PM sera annoncé cet après-midi et serait... Florence Parly ! Si cela se confirme, la fin du macronisme sera pitoyable — mais cela, on s'y attend depuis un moment.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

3 Juillet 2020, 16:51 Message

Raté pour Courrier stratèges, ce sera un des super-favoris, Jean Castex.

Lettre Patriote précise le CV du vainqueur d'étape: « Jean Castex a été nommé Premier ministre, a annoncé l’Elysée par un communiqué, vendredi 3 juillet. Pour le grand public, c’est un inconnu. Chargé par Emmanuel Macron de gérer le déconfinement, on le présente comme “l’homme de la synthèse entre la haute fonction publique et les élus locaux”, et comme “un bon connaisseur de la réalité des territoires”.

Cet énarque a fait sa carrière dans la droite molle, d’abord aux côtés de Xavier Bertrand, avant de devenir secrétaire général adjoint de ­l’Elysée en 2011, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Spécialiste du secteur de la santé, c’est aussi un élu local.

Né en 1965 à Vic-Fezensac (Gers), il fait des études d’histoire à Toulouse, puis Sciences-po et enfin l’Ecole nationale d’administration (ENA). Admis à sa sortie de l’école à la Cour des comptes, “ce fils et petit-fils d’instituteurs fait le choix iconoclaste d’un poste de directeur des affaires sanitaires et sociales (DDASS) dans le Var”, indiquent Les Echos .

De retour à Paris en 2005, Jean Castex poursuit sa carrière dans le sillage de Xavier Bertrand, explique Le Monde . De 2006 à 2008, il sera son directeur de cabinet, d’abord au ministère de la Santé, alors que Jacques Chirac est à l’Elysée, puis au ministère du Travail, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Cette spécialisation dans le domaine de la santé et du social, ainsi que sa proximité avec l’actuel président de la région Hauts-de-France, lui vaudront parfois l’étiquette de “gaulliste social”.

En 2010, il devient conseiller social à l’Elysée. Son prédécesseur, ­Raymond Soubie, raconte au Journal du dimanche : “Quand j’ai voulu quitter l’Elysée, à l’automne 2010, ­Nicolas ­Sarkozy m’a dit : ‘À une condition : trouvez-moi votre successeur.’ J’ai invité Jean ­Castex à déjeuner à l’Elysée. Je l’ai convaincu au dessert.” En 2011, il devient secrétaire général adjoint de l’Elysée à la fin du mandat de Nicolas Sarkozy.

Parallèlement, il cherche l’onction du suffrage universel. En 2008, il se fait élire maire UMP de Prades, une commune de 6.000 habitants des Pyrénées-Orientales, près de Perpignan. Il sera constamment réélu depuis : au premier tour des élections municipales de mars 2020, il a obtenu plus de 75% des suffrages exprimés.

En 2017, après l’élection d’Emmanuel Macron, il est nommé délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris. Sa mission consiste à coordonner les actions des différents ministères liés à ces événements (sécurité, transport, écologie, sports, etc..), ce qui lui permet d’approfondir sa connaissance des ministères, estime Yves Delcor, son premier adjoint à Prades, interrogé par France 3 Occitanie.

Elle lui permet surtout d’élargir ses contacts dans le sérail politique, à commencer par tous les élus qui comptent en Ile-de-France. Le président socialiste de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, ne tarit pas d’éloges sur Jean Castex : “Je ne le connaissais pas avant qu’il ne s’occupe des JO 2024, raconte-t-il au Monde. Je suis totalement dithyrambique. C’est le mec réglo par excellence. Jamais de coup tordu. Il dit les choses et quand il dit oui, il s’engage à fond. Et en plus, il est très sympathique. Des comme lui, j’en ai rarement croisé dans ma carrière.” D’un autre bord politique, la présidente d’Ile-de-France, Valérie Pécresse, rend hommage, dans le même article, à son “bon sens” et à son “recul par rapport aux jeux de pouvoir”.

“C’est un super mec ! Un homme d’Etat. Le sens du travail, respectueux des gens, toujours à l’écoute”, s’enthousiasme un de ses amis inattendus, l’urgentiste Patrick Pelloux, cité par France 3 Occitanie. L’homme sait en outre cultiver ses amitiés, selon Le Journal du dimanche. “C’est un ami, dit de lui l’ancien secrétaire général de FO ­Jean-Claude ­Mailly. Lors de mon dernier congrès, qui n’a pas été simple, il a fait partie de ceux qui m’ont appelé pour témoigner de son amitié.”

En avril 2020, l’exécutif charge le haut-fonctionnaire de gérer le déconfinement.

“C’est un haut fonctionnaire qui connaît parfaitement le monde de la santé et qui est redoutable d’efficacité”, avait précisé le chef du gouvernement Edouard Philippe en évoquant sa nomination.

Jean Castex se met à la tâche. “Nous avons travaillé sept jours sur sept, jours fériés compris, avec des nuits très courtes”, a-t-il confié au quotidien régional L’Indépendant, lors de sa dernière interview, mardi 9 juin. Son travail, et l’avancée prudente qu’il prône, sont salués quasi unanimement. Il entre alors, selon Le Monde, dans la catégorie des “ultra-ministrables”. Il réussit finalement à faire encore mieux. »


En un mot : c'est un type formidable, il est de "droiche", c'est un efficace, un technocrate, mais proche du terrain, etc. On se demande comment on n'y avait pas pensé plutôt, tant il est pétri de qualités... Un de plus sur la longue liste de ceux dont on a d'abord vanté les immenses mérites (Delevoy, par exemple....), le tout amplifié par le biais des médias hagiographes, avant que tout ne tourne en pataquès...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

3 Juillet 2020, 18:16 Message

Petit cadeau de sortie pour l'ex PM :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

3 Juillet 2020, 20:49 Message

Vu le nouveau PM sur TF1.
Comment dire ?
Dire que c'est un collaborateur lambda est encore laudatif.
On le croirait tout juste sorti d'une longue congélation administrative.
Étonnant.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3626

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

3 Juillet 2020, 22:03 Message

Incapable désormais de suivre les JT, j'ai juste grappillé une minute de la passation de pouvoir. Suffisant pour me crisper ; comment ne pas comprendre ceux qui ne supportent plus ce jeu vicieux et malsain ? Quant au ... — comment l'appelez-vous, déjà ? — il m'a semblé qu'il en faisait des tonnes, comme tous les insignifiants insipides qui n'ont rien à dire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

4 Juillet 2020, 21:18 Message


Messages: 623

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

5 Juillet 2020, 08:41 Message

Message d'un ami Marseillais aux Républicains :
"Aux "Républicains"(comme vous vous appelez).
Bien fait pour vous! Bien fait pour vous!
Vous vous êtes bercés d'illusions avec ces quelques résultats en trompe-l’œil dans le reste de la France, où le contexte des municipales, en maintenant ou en plaçant quelques figures locales, a pu vous laisser croire que la traversée du désert était terminée pour vous.
Bien fait pour vous! Plus une élection de grande ville, plus une élection nationale ne verront votre victoire tant que vous cracherez sur les patriotes en faisant le jeu de la Gauche et de l’Étranger!
Dites merci à Martine Vassal et à ses postures bien-pensantes! C'est Marseille qui trinque! "

Il n'attend pas de réponse

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

5 Juillet 2020, 09:22 Message

Au moins, nous avons cela pour rire un peu :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

5 Juillet 2020, 13:40 Message

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles