Afficher le sujet - Éric Zemmour

Éric Zemmour

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19313

Re: Éric Zemmour

13 Décembre 2018, 12:21 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19313

Re: Éric Zemmour

7 Février 2019, 10:08 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19313

Re: Éric Zemmour

20 Février 2019, 14:37 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19313

Re: Éric Zemmour

19 Juin 2019, 08:21 Message

Trouvé par hasard ce petit texte suite au "débat" Zemmour - Cohn Bendit sur LCI.

« Je n'ai assisté qu'à un extrait de l'émission La Grande Confrontation, en date je crois du 13 mai, qui opposait Eric Zemmour et Daniel Cohn-Bendit. Dans cette séquence d'une vingtaine de minutes, le présentateur David Pujadas interroge d'abord l'étudiante française Yousrah Baadj (que des Bretons ...) qui raconte sa formidable expérience de boursière Erasmus en Angleterre, où elle a merveilleusement cohabité avec des condisciples de trois autres nations. Elle en tire l'impression que son identité est plus européenne que française, et vante l'Europe qui glorifie les valeurs universelles des droits de l'homme. Zemmour lui reproche sa naïveté, lui fait observer que l'Europe n'est pas une nation mais une civilisation, que ces valeurs ne sont pas proprement européennes mais aussi bien américaines et mondiales, et que l'étudiante abuse en prétendant parler au nom de la jeunesse, alors qu'elle n'en représente qu'une minorité privilégiée (il pourrait aussi souligner que ces bourses plus ou moins utiles sont subventionnées par des contribuables écrasés d'impôts). Cohn-Bendit accuse Zemmour de misogynie pour avoir osé qualifier la fille de naïve (coup classique de la rhétorique de bas étage : toute critique adressée à une femme est sexiste, comme toute critique adressée à un noir serait raciste, etc) et fait l'éloge du système Erasmus. Selon lui un bon tiers des boursiers forment des couples "mixtes", c'est à dire supranationaux, cela est un progrès et il faudrait multiplier ces bourses (et les impôts qui les financent). Zemmour, tout en conservant son sang-froid, aggrave son cas en affirmant ne voir là que propagande et baratin. C'en est trop pour l'affolé Cohn, qui explose de rage, les yeux exorbités, et injurie Zemmour, lui lançant du "ordure ... dégueulasse ... petit franchouillard méchant ... bassesse d'un franchouillard qui ne comprend rien". Ce à quoi Zemmour rétorque en se proclamant «fier d'être franchouillard». A mon avis Cohn montre surtout, par son attitude fanatique, qu'il fait partie de ces humanistes intolérants totalement incapables de supporter, de concevoir que l'on puisse voir les choses autrement qu'eux, et passant promptement des arguments aux insultes. Pour ma part, je ne suis évidemment pas d'accord avec le cosmopolitisme sans-frontiériste de Cohn-Bendit, mais je reconnais la légitimité de ce point de vue que je ne partage pas. Par contre, je déplore les deux excès où son penchant le fait verser. D'une part, l'espèce de racisme mélangiste qui consiste à vanter les unions internationales ou inter-raciales, comme si elles valaient mieux que les unions entre semblables. Quelle triste conception de la gestion du bétail humain. Pour moi la formation d'un couple ne saurait être qu'une affaire personnelle entre deux individus, sans que les grosses pattes de l'idéologie ne s'en mêlent. Vanter le mélange des nations ou des races me paraît tout aussi raciste, que le serait de rechercher la pureté de sang. Exigera-t-on bientôt de justifier ses quartiers de mélange comme jadis ses quartiers de noblesse? D'autre part, ce qui apparaît dans la furie de Cohn-Bendit à l'égard du "franchouillard" (appellation à peu près aussi charmante que "youtre") c'est la haine et le mépris de l'horrible goy enraciné. Ce discours goyophobe est le même qu'avait exposé très clairement Bernard-Henri Lévy dans sa mémorable diatribe de la revue Globe, en 1985 : "Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, 'franchouillard' ou cocardier, nous est étranger, voire odieux." Personnellement je ne suis pas fan de bourrées et de binious, mais je n'apprécie surtout pas que l'on se mêle de me dire ce que je dois en penser. A cet égard le juif patriote et goyophile Zemmour me paraît un concitoyen plus aimable, et estimable. » (Journal documentaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19313

Re: Éric Zemmour

10 Septembre 2019, 15:43 Message

Éric Zemmour comparé à Édouard Drumont par un "historien" (Gérard Noiriel).


Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles