Afficher le sujet - Éric Zemmour

Éric Zemmour

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

10 Septembre 2021, 15:09 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

10 Septembre 2021, 15:33 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

11 Septembre 2021, 08:57 Message



Les Pieds Nickelés ont encore frappé, leur petit chef en tête.
La panique est mauvaise conseillère...
Résultat : le Z. caracole en tête des audiences.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

12 Septembre 2021, 09:05 Message

“Le Trump français, c’est vous” (par Lettre Patriote)

Wowww........................

« Alors que Le Monde consacre un article aux défections au sein du Rassemblement National (fuite des cadres, démissions de responsables départementaux, implantation en berne), L’Incorrect diffuse un sondage de l’Ifop montrant une nette dynamique ne faveur d’Eric Zemmour.

À la question "seriez-vous prêt à voter pour Éric Zemmour s’il était candidat à la prochaine élection présidentielle de 2022 ?", 19 % des Français interrogés répondent « Oui », soit près d’un électeur sur cinq.

Ce chiffre, déjà considérable en soi, l’est encore pour deux autres raisons :

• il est en progression de quasiment 50 % par rapport à la précédente enquête du même type (Ifop/Valeurs actuelles des 9-10 février 2021), qui ne lui accordait un potentiel électorat « que » de 13 % ;

• il rend désormais crédible l’hypothèse d’une qualification d’Éric Zemmour… pour le second tour de l’élection présidentielle !

[…]

Autre enseignement majeur de cette étude d’opinion, les électeurs qui avaient voté, à la présidentielle de 2017, pour Marine Le Pen ou pour François Fillon se disent massivement prêts à se reporter sur lui : ce sont, à 29 %, des électeurs de la présidente du Rassemblement national et, à 27 %, de ceux de l’ancien premier ministre qui envisagent de voter pour Eric Zemmour ! Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre qu’Éric Zemmour bénéficie à la fois du manque de crédibilité des candidats qui réclament le soutien de LR, que ce soit Valérie Pécresse ou Xavier Bertrand, et du "marino-scepticisme" qui fait que plus grand-monde ne croit à la possibilité que Marine Le Pen accède à la présidence de la République. […]

Dans son livre à paraître, Eric Zemmour raconte :

Je l’ai laissée attendre dans le hall du Figaro un long moment, mais elle me sourit sans un reproche quand j’arrive enfin, me faisant honte de ma goujaterie. C’est une vieille dame apprêtée avec soin. Elle ressemble à ces Américaines des années 1950, avec bigoudis dans les cheveux au volant d’une grosse voiture. Elle est française pourtant, mais a longtemps été mariée à un riche américain. Elle m’explique qu’elle était responsable des sections féminines pour l’élection de Trump. Elle l’appelle drôlement "le Donald".

Elle a un message à me délivrer et est pressée de s’exécuter. Je m’assois en face d’elle sur le canapé sans dossier. Elle débite son discours de son ton aigu auquel j’ai décidément du mal à m’habituer: "Voilà, il faudrait en France la même chose que chez nous. Il vous faudrait le même que le Donald pour donner un grand coup de balai. Cela fait des mois qu’on y pense. On a cherché en France parmi les grands patrons qui pourraient tenir le rôle qu’a tenu le Donald. Mais on n’en a pas trouvé"

Je m’apprête a lui asséner des banalités sur le rapport différent que nous entretenons en France avec l’argent, les patrons, le capitalisme, mais aussi la politique, la littérature, lorsqu’elle me coupe de sa voix stridente: "Cela fait des mois qu’on a étudié la situation en France. On a bien vu les différences avec l’Amérique. On a tout compris. Le Trump français, c’est vous." »


***

Petit commentaire

On dira d'abord que ce sondage... n'est qu'un sondage, qui plus est d'intention théorique, pas de vote, et surtout qu'il n'est pas un sondage sur une distribution des voix entre les différents candidats putatifs. Le Z. peut donc, dans une telle perspective exclusive, ratisser très large. Sachant que c'est précisément cette distribution qui sera déterminante, pour les perspectives politiques plus encore que pour le résultat final de la course à la queue du Mickey. Enfin, sa candidature n'est pas annoncée, et surtout sa campagne n'est pas commencée (deux arguments, il est vrai, qui peuvent jouer dans les deux sens, la hausse ou la baisse, et s'agissant de notre sacré bonhomme, on peut imaginer que ce soit dans les deux cas très fortement). A voir comment l'on s'occupe de lui alors qu'il n'a encore rien décidé officiellement, on imagine bien ce qui l'attendra en cas de franchissement du Rubicon !

Reste qu'il serait sot de ne pas voir qu'il se passe quelque chose d'inédit, de fort, que le trublion de 2022 qui rebattra les cartes a toutes chances d'être le Z., qu'il domine de la tête et des épaules la misérable piétaille résiduelle des politiciens qui nous affligent tant, qu'il correspond presque idéalement au moment politique tel qu'il se présente, c'est-à-dire particulièrement complexe et délétère. Un nœud gordien, en somme...

Vu hier soir un "débat" sur LCI à ce sujet. Cayrol, dont la servilité comme la violence rentrée ne sont plus à démontrer, disait qu'il ne croyait pas que Z. se présenterait, que ce qu'il voulait à son sens c'était lancer un "énorme pavé dans la mare", pour non pas "faire bouger les lignes" selon l'abominable terme convenu (abominables, ils le sont tous, c'est l'époque), mais pour les pulvériser. Ce finaud qui ferait un parfait traître de série B, n'a pas forcément tort.

Surtout : il y avait Henri Gaino, d'une prudente réserve. Ce qui était très notable c'est le rapprochement qui s'imposait entre ce qu'il a développé en deux temps bien distincts : en premier, ce qui caractérise le Z., puis plus tard, au cours de la discussion, ce qui fait le succès à une présidentielle (reprenant les différents précédents, dont Sarkozy), et le profil de celui qui, aujourd'hui plus que jamais, pourrait y correspondre. Il était patent que ce profil, c'était celui qu'il avait fait du Z., que, pour parler comme un crétin d'aujourd'hui, ce dernier matchait toutes les cases...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

13 Septembre 2021, 13:25 Message

Image


Lien pour un don afin de préparer la campagne à venir : https://don.lesamisdericzemmour.fr/.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

14 Septembre 2021, 09:52 Message

Lien pour la chaîne Youtube du Z. : Chaîne de Eric Zemmour. Combien de temps restera-t-elle en ligne... that is the question !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

14 Septembre 2021, 18:41 Message

Image


« Il n’est même pas encore candidat, mais il continue de progresser dans les sondages. Éric Zemmour pourrait obtenir 10 % des suffrages s’il se présentait à l’élection présidentielle en avril prochain, selon le baromètre Harris Interactive pour Challenges en kiosque ce jeudi 16 septembre, révélé par un soutien du polémiste sur Twitter.Testé dans un scénario où la candidature de droite serait portée par Xavier Bertrand, il gagne trois points par rapport au précédent sondage, la semaine passée. » (par Fdesouche)

A 4 point de Bertrand... et MLP en dessous de 20.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

14 Septembre 2021, 20:52 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

15 Septembre 2021, 08:14 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

15 Septembre 2021, 10:01 Message

Editorial de Denis Tillinac (Valeurs Actuelles).

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

15 Septembre 2021, 10:16 Message

Relaxe d’Eric Zemmour : le parquet se pourvoit en cassation (Valeurs Actuelles)


« Eric Zemmour n’en a pas fini avec la justice. Selon Mediapart, mardi 14 septembre, le parquet général aurait décidé de se pourvoir en cassation à la suite de sa relaxe pour injure et provocation à la haine par la cour d’appel de Paris. »

***

Image


On se rassure comme on peut...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

15 Septembre 2021, 14:08 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

16 Septembre 2021, 09:57 Message

Pas encore en vente, le dernier livre de Z. est déjà commandé à 200 00 exemplaires, et un retirage est en cours. Phénoménal, quand aujourd'hui des ventes de quelques milliers seulement passent pour des succès .

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

18 Septembre 2021, 08:13 Message

“Il faut en finir avec cette hypocrisie du service public”


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

21 Septembre 2021, 16:13 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

23 Septembre 2021, 11:49 Message

Image


:lol:

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26800

Re: Éric Zemmour

24 Septembre 2021, 12:21 Message

Vu le "débat" hier soir, jusqu'au bout.

Un Eric Zemmour assez tendu au départ — sans doute trop de "préparation", trop de conseils ou de "fiches" emmagasinés dans les derniers jours : cette expérience peut être utile — et partant d’une expression plus contrainte et difficile dans un premier temps. Tandis que Mélenchon, malgré son petit préambule (pas de combat de coq, etc.), a été d'entrée de jeu agressif, méprisant, surjouant l'humanisme incarné contre l'ignominie réactionnaire, cherchant à faire craquer son adversaire, à le mettre en colère. Peine perdue, mais il a tout de même réussi a largement entraver les possibilités de s'exprimer de son vis-à-vis. La première moitié de cette émission a donc été bien pénible à suivre, souvent inaudible même.

Dans l'ensemble : Mélenchon meilleur comédien, matois, rompu à l'exercice de l'esquive politique comme à l'insincérité — sans la moindre vergogne. Tout l'inverse du Z. Mais, de fil en aiguille, les choses se sont heureusement renversées : Mélenchon, pris dans ses contradictions et louvoiements politiques, finira sur des envolées pseudo lyriques et des chimères qui ne peuvent convaincre que les plus idéologisés de ses soutiens, tandis que Zemmour s'est décontracté, a reconquis son naturel, et donc son efficacité. De plus, il a eu bien des choses utiles à dire dans la deuxième partie (économie, social, écologie), pourtant censée n'être pas trop son affaire, et des choses qui feront mouche auprès de diverses catégories d’électeurs. C'est bien, mais il doit et peut mieux faire.

Bilan balancé, donc, comme il était assez prévisible ; et chaque camp proclamera sa victoire, comme cela ne l'est pas moins. Pour les spectateurs distancié quoiqu’engagés, le Z. a eu du mal à démarrer, s'est dans un premier temps trop laissé marcher sur les pieds, s'est un peu trop répété sur des bases pas toujours autant argumentées qu'elles auraient pu l'être, mais a dominé en fin finale son adversaire, et d'assez haut (...alors qu'une bonne partie des spectateurs devaient avoir abandonné l'émission en raison de sa première partie trop cacophonique). Il a affirmé ses idées essentielles et bien conclut, ce qui vaut plus que toutes les arguties, dénis d’évidence ou manœuvres du Mélenchon.

On notera tout de même un angle mort de taille : rien sur la crise sanitaire, sa gestion, ses conséquences, notre effondrement politique et institutionnel, l'évanouissement de nos libertés les plus élémentaires, etc. Grosse erreur, et pour les deux.

Eric Zemmour a trop laissé la bride à Mélenchon, il se défend toujours trop peu quand il est agressé, ce n'est qu'à moitié une bonne idée. Il lui faudrait savoir mieux jouer sur les deux plans : et ne pas se laisser entraîner au pugilat dégradant, et ne pas trop laisser le champ libre à l'incorrection de son adversaire. Il lui reste aussi à trouver un ton plus souverain, moins polémiste, et à approfondir ses visées. Mais le potentiel est là, et bien là.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4159

Re: Éric Zemmour

24 Septembre 2021, 16:42 Message

Vu également. Je surplussoie en tous points et précisément.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles