Afficher le sujet - Éric Zemmour

Éric Zemmour

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

13 Décembre 2018, 12:21 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

7 Février 2019, 10:08 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

20 Février 2019, 14:37 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

19 Juin 2019, 08:21 Message

Trouvé par hasard ce petit texte suite au "débat" Zemmour - Cohn Bendit sur LCI.

« Je n'ai assisté qu'à un extrait de l'émission La Grande Confrontation, en date je crois du 13 mai, qui opposait Eric Zemmour et Daniel Cohn-Bendit. Dans cette séquence d'une vingtaine de minutes, le présentateur David Pujadas interroge d'abord l'étudiante française Yousrah Baadj (que des Bretons ...) qui raconte sa formidable expérience de boursière Erasmus en Angleterre, où elle a merveilleusement cohabité avec des condisciples de trois autres nations. Elle en tire l'impression que son identité est plus européenne que française, et vante l'Europe qui glorifie les valeurs universelles des droits de l'homme. Zemmour lui reproche sa naïveté, lui fait observer que l'Europe n'est pas une nation mais une civilisation, que ces valeurs ne sont pas proprement européennes mais aussi bien américaines et mondiales, et que l'étudiante abuse en prétendant parler au nom de la jeunesse, alors qu'elle n'en représente qu'une minorité privilégiée (il pourrait aussi souligner que ces bourses plus ou moins utiles sont subventionnées par des contribuables écrasés d'impôts). Cohn-Bendit accuse Zemmour de misogynie pour avoir osé qualifier la fille de naïve (coup classique de la rhétorique de bas étage : toute critique adressée à une femme est sexiste, comme toute critique adressée à un noir serait raciste, etc) et fait l'éloge du système Erasmus. Selon lui un bon tiers des boursiers forment des couples "mixtes", c'est à dire supranationaux, cela est un progrès et il faudrait multiplier ces bourses (et les impôts qui les financent). Zemmour, tout en conservant son sang-froid, aggrave son cas en affirmant ne voir là que propagande et baratin. C'en est trop pour l'affolé Cohn, qui explose de rage, les yeux exorbités, et injurie Zemmour, lui lançant du "ordure ... dégueulasse ... petit franchouillard méchant ... bassesse d'un franchouillard qui ne comprend rien". Ce à quoi Zemmour rétorque en se proclamant «fier d'être franchouillard». A mon avis Cohn montre surtout, par son attitude fanatique, qu'il fait partie de ces humanistes intolérants totalement incapables de supporter, de concevoir que l'on puisse voir les choses autrement qu'eux, et passant promptement des arguments aux insultes. Pour ma part, je ne suis évidemment pas d'accord avec le cosmopolitisme sans-frontiériste de Cohn-Bendit, mais je reconnais la légitimité de ce point de vue que je ne partage pas. Par contre, je déplore les deux excès où son penchant le fait verser. D'une part, l'espèce de racisme mélangiste qui consiste à vanter les unions internationales ou inter-raciales, comme si elles valaient mieux que les unions entre semblables. Quelle triste conception de la gestion du bétail humain. Pour moi la formation d'un couple ne saurait être qu'une affaire personnelle entre deux individus, sans que les grosses pattes de l'idéologie ne s'en mêlent. Vanter le mélange des nations ou des races me paraît tout aussi raciste, que le serait de rechercher la pureté de sang. Exigera-t-on bientôt de justifier ses quartiers de mélange comme jadis ses quartiers de noblesse? D'autre part, ce qui apparaît dans la furie de Cohn-Bendit à l'égard du "franchouillard" (appellation à peu près aussi charmante que "youtre") c'est la haine et le mépris de l'horrible goy enraciné. Ce discours goyophobe est le même qu'avait exposé très clairement Bernard-Henri Lévy dans sa mémorable diatribe de la revue Globe, en 1985 : "Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, 'franchouillard' ou cocardier, nous est étranger, voire odieux." Personnellement je ne suis pas fan de bourrées et de binious, mais je n'apprécie surtout pas que l'on se mêle de me dire ce que je dois en penser. A cet égard le juif patriote et goyophile Zemmour me paraît un concitoyen plus aimable, et estimable. » (Journal documentaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

10 Septembre 2019, 15:43 Message

Éric Zemmour comparé à Édouard Drumont par un "historien" (Gérard Noiriel).


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

30 Septembre 2019, 09:25 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

1 Octobre 2019, 09:27 Message

Un député LREM, sur Twitter : « C’est moi ou je crois qu’il est dangereux ? L’histoire ne se répète pas, elle bégaie. L’impression d’être en 1934. Zemmour, le hoquet des heures sombres. »


Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

2 Octobre 2019, 09:00 Message

Discours de Zemmour complet, dans de bonnes conditions techniques.



« L’État français est l’arme de destruction de la nation et de l’asservissement de son peuple, du remplacement de son peuple par un autre peuple, une autre civilisation. »

Remarquable, faut-il le dire ?
Tout ce que nous ne cessons de dire.

***




Image

Image



***

Ouverture officielle d’une enquête préliminaire pour "incitation à la haine" et "injures publiques".

« Le parquet lance une procédure contre Zemmour. C’est le signal d’une dérive totalitaire du gouvernement, la fin de la liberté d’expression. Si Zemmour va en prison, je revendique l’honneur d’être son voisin de cellule. » Philippe de Villiers

Messages: 361

Re: Éric Zemmour

2 Octobre 2019, 09:20 Message

Riposte Laïque

Allons-nous laisser les collabos lyncher Éric Zemmour sans réagir ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

2 Octobre 2019, 11:42 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

2 Octobre 2019, 18:37 Message

[Exclusif] Les organisateurs de la Convention de la droite apportent leur soutien à Éric Zemmour (Valeurs Actuelles)

« Sommes-nous les gardiens d’Éric Zemmour ? Un peu, même s’il est assez grand et fort pour assumer ses propos et se garder tout seul. Un peu, parce que nous l’avons invité sciemment à notre Convention, où il était selon nous nécessaire qu’il puisse parler et mener jusqu’au bout sa démonstration, pour apocalyptique et désespérée qu’elle paraisse. De même aujourd’hui, il est encore plus nécessaire qu’il puisse poursuivre l’expression de sa pensée et qu’il demeure ce « lanceur d’alerte » qu’il a toujours été.

En ce sens, nous sommes aussi les gardiens de la France et à ce titre nous devons nous tenir à ses côtés. Car à travers le cas Zemmour, c’est la France entière qui est attaquée dans son amour de la liberté ; c’est l’esprit de la France et son honneur qui est de demeurer la patrie des hommes libres que les petits sergents chefs de la censure blessent profondément dans leurs éditoriaux de vaincus et de délateurs de cour de récré.

Il est terrifiant de songer que c’est la presse française, au moins pour partie, qui est devenue le premier agent de la restriction de la liberté de penser et de parler. Les mêmes qui invoquent le dieu de la « liberté d’informer » quand un journaliste ne peut pas entrer dans une réunion privée sont main-tenant sur les rangs, comme un seul homme, pour réclamer qu’on le fasse taire.

Lui, l’essayiste aux chiffres de vente vertigineux. Lui, le porte-parole d’une France majoritaire qu’on traite comme une éternelle mineure. Lui, le farouche bretteur, le Cyrano du plateau-télé, le libérateur d’une parole trop longtemps muselée. Les balances ne s’y sont pas trompées d’ailleurs et leurs propos furent clairs : « Il y a 20 ou 30 ans, il y avait des personnes qu'on n'invitait même pas à la radio ou à la télévision ». Ce sont les termes exacts d’un ancien président de la République, François Hollande, le même qui évoquait discrètement la partition du territoire en cours – et manifestement il ne parlait pas de la Corse ou du Pays basque.

On comprend leur fureur : Éric Zemmour est le petit garçon dont la parole libre flétrit la lâcheté congénitale. Aussi ces grands progressistes aimeraient re-tourner au temps béni de leur jeunesse quand seule la gauche moralisante et la droite émolliente étaient autorisées de parler. Autorisées par qui et au nom de quoi ? On ne le saura jamais. Roide comme un lit de justice, leur choix est sans pourquoi. Et encore pourrait-on relever que leur nouvel ange gardien Chirac dont ils ont pleuré les cendres unanimement n’aurait jamais accédé aux médias non plus si leur jurisprudence avait eu cours dans les années 80 : « le bruit et l’odeur » ne l’ont pas tenu éloigné des plateaux, ni empêché d’être élu en 1995.

En réalité, comme pour les attentats de Charlie Hebdo, et il n’est pas anecdotique que Riss le survivant raconte dans le même temps cet abandon dont il est victime : les censeurs de Zemmour ont déjà intégré les interdictions islamistes qu’il dénonce. »


***






***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

3 Octobre 2019, 08:29 Message

Larrivé est en campagne.
Tout de même, ce n'est pas si mal.
Ces gens se rendent-ils un tout petit peu compte que cette fois, il faut défendre la digue à tout prix ?

Image


« Cette hypothétique union des droites que, telle Godot, certains attendent désespérément, il [Zemmour] vient peut-être de l’initier : cela s’appelle la cohésion négative. L’hallali dont il fait l’objet a réuni, dans la même protestation, un Nicolas Bay – ("Oui, face à l’immigration massive nous pouvons un jour être minoritaires sur la terre de nos ancêtres. Zemmour a le droit de le penser. Zemmour a le droit de le dire. Et on a même le droit de partager cette inquiétude avec lui !") – et un Guillaume Larrivé. On disserte à l’infini sur les plateaux télé en cherchant une ligne, un contour, un clivage, une antinomie qui définirait les affinités au-delà des partis devenus obsolètes : souverainiste contre mondialiste ? Conservateur contre progressiste ? Depuis samedi, et pour quelques jours encore, c’est zemmourophile contre zemmourophobe. » (Cluzel, BV)

Et, en effet : « ...il ne dit guère plus que François Hollande ou Gérard Collomb qui, par leur fonction, savent bien ce qu’il en est de la situation. ». On rappellera de plus que Vincent Hervouet, journaliste spécialiste des questions de terrorisme et de l'international, très bien renseigné, signifiait récemment que tous les chefs de service de sécurité, sans exception, étaient très inquiets, pour ne pas dire alarmistes, sur la situation.

Zemmour est lucide et cohérent, il poursuit simplement jusqu'à son terme inéluctable la logique de la situation. Ses soutiens, pour beaucoup trop d'entre eux, à commencer par Rioufol, prennent tout de même une très longue cuiller pour le soutenir, alors qu'en cette circonstance, il "'a fait don de sa personne à la France", selon le beau mot de Cassen (hélas noyé dans un verbiage habituel nettement moins à la hauteur), et qu'il n'a fait qu'incarner l'effraction indispensable de la vérité au beau milieu du mensonge généralisé et obligatoire.

Mieux qu'un "Cyrano", c'est un homme honnête, droit, et très courageux — le plus courageux d'entre nous, pour l'heure.


***


Pour rappel, avec BV, une interview d'Eric Zemmour après la sortie de son livre.


« C’est le grand effacement de l’Histoire pour correspondre au Grand Remplacement des populations »


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

3 Octobre 2019, 08:49 Message

P.S. à suivre de la vidéo supra :

La Suède veut renoncer à l’enseignement de l’histoire au collège, de l’antiquité à 1700 (SVD)

« Adieu à Platon, Aristote, Rome. Terminé l’enseignement de l’ère de la grande puissance suédoise pour les collégiens suédois. C’est la nouvelle initiative du Conseil suédois de l’éducation, qui souhaite que les élèves suédois se concentrent plutôt sur la Seconde Guerre mondiale et l’ère postmoderne suivante à la fin du 20e siècle. Les questions de genre, le climat et la migration sont en revanche des éléments inclus dans les nouveaux plans de cours révisés, suggérés pour les programmes d’histoire.

Ces derniers jours, le débat suédois s’est concentré sur une nouvelle initiative du Conseil suédois de l’éducation.[…]

Les plans de cours révisés sont le résultat d’un manque de temps pour les cours d’histoire dans les écoles suédoises, affirme la commission scolaire. Les élèves des classes de collège doivent se concentrer davantage sur le XIXe siècle, en particulier sur l’Holocauste, la guerre froide et les idées qui ont formé la Suède pendant l’après-guerre. Il s’agit notamment de sensibiliser l’opinion aux questions de genre, de migration et de racisme.

Il y aura cependant suffisamment de temps pour couvrir l’esclavage et le colonialisme occidentaux au cours du XVIIIe siècle et au-delà. Cependant, les 100 millions de morts du communisme au XXe siècle ne sont pas mentionnés comme un sujet important à étudier dans les programmes révisés. […]

Dans les classes de collège, où les élèves sont âgés de 13 à 15 ans, il n’y aura plus d’enseignement de l’histoire antérieur à 1700. Toute étude du berceau démocratique de la Grèce antique, de Rome ou de l’ère de la Grande Puissance suédoise (1611-1718), lorsque la Suède régnait sur les pays du pourtour de la mer Baltique, sera effacée des cours d’histoire. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

3 Octobre 2019, 09:01 Message

Eric Zemmour persiste et signe après ses propos sur l’islam et l’immigration (L'Obs)

« Il ne regrette rien. Mercredi 2 octobre au soir, Eric Zemmour a défendu, dans son émission diffusée sur Paris Première, ses propos violents sur l’islam et l’immigration tenus le week-end dernier, qui ont suscité un tollé et entraîné l’ouverture d’une enquête judiciaire.

"Je maintiens" et "je n’injurie personne", a-t-il lancé au cours du talk-show "Zemmour et Naulleau", invité à revenir sur ce discours prononcé samedi à la « Convention de la droite » et diffusé en direct sur LCI.

Ses propos ont été abordés d’emblée dans le talk-show de Paris Première (chaîne payante du groupe M6), qui avait été enregistré en avance. Éric Zemmour a notamment répondu à son comparse Éric Naulleau, qui lui a reproché d’avoir "franchi des limites", notamment en dressant "la comparaison entre le nazisme et l’islam".

"Le discours d’Eric Zemmour est, à demi-mot, un appel à la guerre civile"

"C’est une insulte envers tous les musulmans de France, dont la plupart vivent paisiblement, et envers tous ceux qui, soit personnellement soit à travers leur famille, ont subi le nazisme", lui a lancé Éric Naulleau, jugeant ses déclarations "indignes".

"L’islam est une religion totalitaire qui prend en charge les individus que ça te plaise ou non, et deuxièmement j’ai le droit de le dire, on a le droit de critiquer une religion", lui a répliqué Éric Zemmour, après avoir invoqué, en appui de ses propos, plusieurs auteurs comme "Paul Claudel qui comparait l’islam au nazisme". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

3 Octobre 2019, 09:13 Message

Un extrait de l'original, c'est autre chose que l'Obs :




No comment, de la part d'un invité invraisemblable à cette Convention :



Si, un commentaire tout de même : quel enfoiré, et quel pauvre type ce narcisse qui se prend pour un "philosophe" !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

3 Octobre 2019, 17:53 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

3 Octobre 2019, 18:23 Message

Le moins qu'on puisse dire, c'est que RTL a le sens du "timing" (message supra).

Et comme de juste fleurissent les tweets de cette sorte :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: Éric Zemmour

4 Octobre 2019, 20:51 Message

YouTube à supprimé la vidéo du discours de Zemmour !
C’est pourquoi elle n’est plus accessible supra.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles