Afficher le sujet - Éric Zemmour

Éric Zemmour

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

12 Décembre 2019, 18:55 Message

De mieux en mieux, l'Apathie...


La violente charge d’Aphatie contre Eric Zemmour : “C’est un cochon de la pensée” (Valeurs Actuelles)

« Quand Jean-Michel Aphatie est en désaccord avec quelqu’un, pas de demi-mesure. Sur Canal +, dans l’émission Clique, cette semaine, il s’en est violemment pris à Eric Zemmour. "C'est un cochon de la pensée, je n’ai pas envie de me rouler avec lui dans la fange.", a-t-il déclaré. »


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

17 Décembre 2019, 18:17 Message

Indispensable Zemmour...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

18 Décembre 2019, 19:36 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

20 Décembre 2019, 21:37 Message

Suffisamment rare pour être signalé...

“Grigny ce n'est pas la France” : nouvelle victoire judiciaire d'Éric Zemmour (Valeurs actuelles)

« La commune de l'Essonne, qui poursuivait l'éditorialiste, a été déboutée par le tribunal de Paris. En 2016, il avait estimé à la télévision qu'à Grigny “un régime étranger” s’imposait. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

6 Janvier 2020, 10:12 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

7 Janvier 2020, 10:09 Message

Reprise de l'émission de Zemmour sur CNews, hier soir : Zemmour décevant, et c'est dommage. Face à un ex conseiller économique de Sarkozy, plutôt intéressant et efficace, il a une nouvelle fois montré combien les sujets de gestion ne sont pas sa tasse de thé. Plus gênant encore que la valse hésitation de ses positions d'une fois sur l'autre, celles qui se confirment et leur justification très perso, qui passent à côté de tout ce qu'il y a à considérer en la matière. Pourtant c'est un ancien journaliste politique très averti, et ce jeu de dupes, au moins, devrait l'inspirer, à défaut de l'être sur le fond.

Cela dit, la haute fréquence de ce genre d'invités dans cette émission trahit sans doute la difficulté à renouveler le stock d'adversaires politiques. Ça ne se bouscule pas au portillon.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

9 Janvier 2020, 10:22 Message

Rebelote Zemmour décevant face à l'insupportable petit con de Consigny (qui s'empâte grave — le pauvre chou compense comme il peut). Lequel, cela dit, n'a pas entièrement tort, et Zemmour pas totalement raison non plus sur le fond de ce "débat". Il ne s'agissait pas de faire du "en même temps" ou de milieu juste, il s'agissait, une nouvelle fois, d'un peu moins de caricature — pour n'être que plus radical. Dommage, décidément.



Au passage : ces gens qui parlent des États-Unis comme d'un "pays magnifique"... Le dernier des derniers, pour ce qui me concerne, le fond de cul de basse fosse de la civilisation occidentale, son fourvoiement pitoyable, sa pire version.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

16 Janvier 2020, 09:43 Message

Re Jean Lassale, re Céline Pila... On tourne en rond et l'ostracisme social produit plus d'effets que celui, commercial, des "annonceurs". Avec les replays, ça fait beaucoup. On voit mal que cela dure longtemps comme cela, et Zemmour s'y épuise (intellectuellement, politiquement).

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

16 Janvier 2020, 15:24 Message

Malgré tout :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

21 Janvier 2020, 17:17 Message

Hier soir, l'invité était Finkielkraut, et pour le coup cette émission a repris tout son intérêt.

Zemmour a parfaitement mis en relief les biais et aveuglements volontaires, parfaitement "subjectifs" et calibrés, de son vis-à-vis du jour, nonobstant ses lucidités. L'association de deux choses si contraires au sein du même homme, qui pis est "intellectuel" de qualité, était fascinante... et caractéristique de la misère dans laquelle (presque) tout un chacun est englué.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

21 Janvier 2020, 21:58 Message

Ce soir, Onfray. Je ne suis pas fan, c'est le moins que l'on puisse dire, de ce saltimbanque de la philosophie. Tout de même, ça vole nettement plus haut que tout ce que l'on peut entendre ailleurs, et l'on partage nombre de choses qui sont dites tant par l'un que l'autre des deux protagonistes. Lesquelles choses ont de quoi indisposer pas mal de monde.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

2 Février 2020, 16:58 Message

Le débat Schiappa-Zemmour est prévu le 10 février prochain.
Julien Dray a ouvert une brèche, mais ça roince dur chez les ayatollahs...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

5 Février 2020, 14:36 Message

Vif débat hier sur CNews dans l'émission Face à face, avec Cambadélis : Zemmour y est à son affaire, tandis que son vis-à-vis a témoigné d'une sérieuse gêne aux entournures — qui explique en vérité qu'il participe à cette émission, un peu comme cela a été le cas de Julien Dray la semaine dernière. On notera que ces deux acolytes ont cédé du terrain à Zemmour, sans que lui n'en concède en retour, à bon droit. Ce n'est pas encore Canossa pour nos vieilles ganaches « socialistes », mais c’est déjà le début d'un sérieux amendement, au confessionnal, sur fond d'une inquiétude palpable devant la tournure des événements. Ou bien, pour le dire dans leur langage et dans leur optique toujours militante, c’était l’occasion de faire connaître publiquement l’inflexion de leur position sur certains sujets sensibles, en profitant de la tribune qui compte en ce moment dans le marigot médiatique.

J'ai une nouvelle fois remarqué ceci : acculé, Cambadélis, comme tous les bateleurs de son acabit, a fini par définir la France par ses "valeurs", i.e. celles de la République. In fine, comme Zemmour lui rappelait les 1000 ans de royauté préalables et surtout lui faisait voir que lesdites "valeurs" ont fait plus qu’évoluer au cours de l'histoire de ladite République, qu’elles ont même passé par des phases largement contradictoires, notre débatteur s’est trouvé réduit à les résumer… par la devise de la République (version égalité formelle vs égalité réelle…, le trotskyste est toujours là sous le Strauss-Kahnien…), curieusement augmentée du terme « laïcité ». Et enfin, cette réduction étant elle-même déconstruite (même si tout cela, en raison du format de l’émission, a été plus que sommaire et à peine esquissé), il a lâché le grand mot, celui qui résume tout et est censé clore le débat : « l’universalisme », que la France est censée porter tout particulièrement à destination du monde entier.

Nous y revoilà. En effet, on notera que tous les invités sans exception — de gauche ou de droite, libéraux ou « illibéraux », critiques ou béats, etc. —, confrontés au pilonnage Zemmourien, se replient toujours sur ce terrain. Mondialisation ? Marchandisation totale ? Remplacement ? Islamisation, africanisation ? La justification du TINA (There Is No Alternative) est toujours, en fin finale : l’universalisme. Et ça tombe bien, puisque c’est le progrès, depuis l’aube des temps ! L’universalisme, pourtant un isme comme les autres — et sans doute le pire, le plus désastreux —, voilà qui ne se discute pas, dont il est inenvisageable qu’on le remette sérieusement en question. Il est vrai que c’est chose difficultueuse, et qui oblige à remonter très, très en amont… Et pourtant, elle tourne : hors cette mise en question, il est parfaitement inutile d’espérer échapper si peu que ce soit à ce qui survient.

Que répond Zemmour, du reste ? Que la France c’est un pays, des paysages, une histoire, une culture, une civilisation, toutes choses en train de disparaître… Il aurait pu dire (il faudrait qu’il ajoute, si quelqu’un peut lui souffler…) : un destin, une langue. Il oppose donc les « racines », le rapport vivant au passé, etc. Fort bien. Au moins ne se laisse-t-il pas prendre, comme tous les « conservateurs », au piège de l’universalisme, qu’il ne revendique pas, ou relativise à juste titre. Mais qu’il ne critique pas, dont la critique est hors de son horizon. Un universalisme incarné est encore prisonnier de la caverne… et partant otage des « progressistes », pour le dire très rapidement. Comme le disait Marx : pour être radical, il faut prendre à la racine, etc.

En me le disant, m'est revenu qu'il y a déjà beau temps que j'ai pointé cette question de l"universalisme", et qu'alors, sur un autre forum pourtant très hostile au cours des choses, cela avait provoqué incompréhension complète et presque scandale. Un certain Meyer, intellectuel de base, avait particulièrement manifesté l'une et signifié l'autre, suivi en cela par la troupe locale. Une amorce de discussion sérieuse avait bien été tentée... qui s’est vite perdue dans les sables comme il n'est que trop fréquent dans ce genre de contexte, surtout si les adversaires se trouvent dépassés et pris trop à contre-pied pour pouvoir véritablement débattre.

Et m’est revenu aussi qu’il y a quelques années j’avais pondu une série de vidéos de façon très amateur, « avec les moyens du bord », qui, certaines, traitaient du fil de l’eau (les JTs « du Réel »), et d’autres de question de fond, dont celle-ci. Je les ai retrouvées au fin fond de ce forum. Je les ai à peine regardées à nouveau, mais il m’a semblé qu’elles pouvaient aussi bien revenir un peu à la surface en cette occasion — quand bien même tout cela est inutile.

***

Dont acte :

De l'universalisme

Première partie :


Deuxième partie, "pour aller un peu plus loin" :

Messages: 491

Re: Éric Zemmour

5 Février 2020, 16:15 Message

Vous savez cher Didier, que si l'on "déconstruit" l'universalisme occidental (celui qui fut conceptualisé par les Lumières) au prisme de l'histoire, surgit une hypothèse déconcertante par son objectivité même : l'universalisme occidental est une illusion d'optique, un vertige d'omnipotence créé par un immense trou civilisationnel : les deux immenses civilisations non chrétiennes qui eussent pu faire pendant et concurrence à l'Occident s'effondrèrent d'un coup et de manière quasi-synchrone : l'islam et la Chine dans le milieu XVIIe siècle (fin des Ming et effondrement de la Chine des Han au profit des Manchous en Chine : https://fr.wikipedia.org/wiki/Transitio ... (1661-1683).

Cette synchronicité est frappante : la Chine périt, sembla-t-il alors à tout jamais, à la bataille de Penghu (aujourd'hui le Pescadores au large de Taiwan), en 1683. Le dernier bastillon Ming s'effondra cette année-là

Le revers décisif de l'islam face à l'Occident, celui qui enfonça le clou dans son cerceuil, le bouquet de toutes ses défaites, fut le second siège de Vienne, événement qui se situe la même année 1683 (http://www.institut-strategie.fr/?p=609)

Ce revers venait au terme d'un encerclement de l'islam dont les premières étapes avaient été la conquête des Indes (occidentales et orientales) par les forces de l'Occident chrétien, commencée un peu moins de deux siècles plus tôt, et qui avait été doublée sur le continent eurasien par la progression des Moscovites coupant progressivement les routes continentales de l'Islam avec l'Orient depuis près d'un siècle.

Cette année-là, 1683, l'Occident fut désormais sans concurrence, sans alternative, sans rival, ni menace de la part d'aucune force civilisationnelle autre. Ses intellectuels conçurent alors les valeurs de leur civilisation comme universelles. Illusion de fin de l'histoire que suscite l'illusion d'omnipotence. La subjectivité (le sentiment de toute puissance s'accompagne aisément de celui d'être détenteur de toute vérité) aveugla nos Lumières pour engendrer le délire universaliste qui persiste encore chez nos boeufs socialistes, et qui, dans ce XVIIe siècle décisif, avait été mis sur les rails par les Jésuites, ordre dont un des plus éminents représentants siège à Rome dans l'universelle illusion de l'universalité mondaine (égalitarisme sans-frontiériste), etc.

La roue de l'histoire a tourné et l'actuel essor CONJOINT de l'islam et de la Chine est en train de nous laver de cette regrettable et sotte illusion.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3619

Re: Éric Zemmour

5 Février 2020, 18:29 Message

Très heureux de retrouver ces vidéos, cher Didier. Merci. Je ne les intègre pas aisément mais vous exposez avec une clarté et une vigueur qui forcent à la réflexion et aident à remettre encore une fois sur le métier l'ouvrage jamais achevé.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

9 Février 2020, 09:57 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

11 Février 2020, 10:26 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22080

Re: Éric Zemmour

13 Février 2020, 10:13 Message

Passage impayable de l'émission d'hier soir, par ailleurs très agréable.


PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles