Afficher le sujet - Liberté, liberté chérie...

Liberté, liberté chérie...

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

18 Novembre 2019, 18:15 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

22 Novembre 2019, 10:27 Message

Claude Chollet : « Ce procès s’inscrit dans un ensemble de mesures visant à faire taire toute voie dissidente ou à la rendre invisible » (Bd Voltaire)

Pour ma part, j'aurais préféré que soit mise en avant la devise conclusive de cette interview : "En avant, calme, et droit" (qui est la devise de tout cavalier qui se respecte, reçue de Saumur) !

« Loi Avia, loi anti-"fake news"… Comment se porte la liberté d’expression, en France ?

Ce procès s’inscrit dans un ensemble de mesures visant à faire taire toute voie dissidente ou à la rendre invisible. Les GAFA ont anticipé la loi Avia (non encore votée à ce jour) et éliminent préventivement toute voix « non conforme aux valeurs de leur communauté ». Leurs valeurs sont l’argent et une sorte de progressisme libéral-libertaire qui cache son intolérance sous le masque souriant d’une émoticône de façade. Nous sommes dans une période d’entraînement des GAFA en France : lorsque la loi Avia entrera en application, le processus de censure à la fois a priori et a posteriori va s’accentuer. La liberté d’expression se réduit comme peau de chagrin. Que faire ? Il faut tout d’abord garder la tête froide ; si les censures s’accentuent, c’est que le système se fissure. Il faut à la fois continuer calmement son chemin, dénoncer les censures (les censeurs n’aiment pas être présentés comme tels) et anticiper un peu. Dans ce cadre, il est probable que toute parole dissidente non édulcorée va disparaître des réseaux sociaux. Il faut donc passer par des voies alternatives : la newsletter, les réseaux cryptés et sans doute le retour au papier. Les rédacteurs et les diffuseurs des samizdat ont fini par s’imposer. En avant, calme et droit ! »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 707
Localisation: Gournay en Bray Normandie

Re: Liberté, liberté chérie...

24 Novembre 2019, 12:57 Message

Didier Bourjon a écrit:
Image


Le retrait ? Pourquoi ne pas employer licenciement, révocation etc. La novlangue est jolie : un vidage haineux devient un retrait. Une mise à mort aussi bientôt ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

5 Décembre 2019, 09:41 Message

Image


Sleeping Giants : Cyrillus préfère miser sur les antifas que sur la droite conservatrice ? (Bd Voltaire)
« Le sommet du grotesque a été atteint avec la marque Cyrillus, numéro 236 sur la longue liste (ils en revendiquent un millier… un travail de sape à plein temps : faut-il que Matt Rivitz soit fortuné pour faire prospérer tout ce petit monde-là ?) de ceux que les Sleeping Giants se vantent d’avoir fait « lâcher » Boulevard Voltaire. Cyrillus habille, comme on le sait, toute l’ultra-gauche car les Black Blocs et leurs nombreux enfants raffolent, pour la messe du dimanche, de ses pantalons velours de couleur, de ses mocassins à glands et de ses pulls lambswool en V… quand, évidemment, les tenants de la droite conservatrice lisant Valeurs actuelles et Boulevard Voltaire n’aiment rien tant que les dreadlocks et la capuche noire rabattue sur le front. Cela s’appelle avoir une GRANDE vision commerciale. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

18 Décembre 2019, 09:28 Message

Communiqué de Bd Voltaire.

« Ce mardi 17 décembre, place de la Nation à Paris, notre journaliste envoyée sur place pour réaliser un reportage sur la mobilisation contre la réforme des retraites, a été prise à partie, violentée et expulsée. Aux cris de "dehors les fachos", elle a essuyé invectives, insultes et coups avant de parvenir à s’extraire. Ce n’est pas la première fois. Le 10 novembre dernier, notre reporter avait subi le même traitement à l’occasion de la "marche contre l’islamophobie".

La rédaction de Boulevard Voltaire apporte tout son soutien et sa solidarité à sa consœur et ne peut que s’alarmer devant la violence systématique de ces autoproclamés « antifas » qui semblent jouir d’un total sentiment d’impunité.

Boulevard Voltaire est aujourd’hui ciblé sur les réseaux sociaux par des activistes qui harcèlent ses annonceurs. Et maintenant dans la rue par d’autres qui n’hésitent plus à s’en prendre physiquement à nos équipes ! Ces attaques, loin de nous affaiblir ou de nous intimider ne font, au contraire, que renforcer notre détermination et notre volonté de vous proposer une information fiable, engagée et lucide. Encore une fois, à travers les attaques répétées contre Boulevard Voltaire, c’est bel et bien la liberté d’informer et la liberté d’expression qui sont visées. »


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

20 Décembre 2019, 23:14 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

4 Janvier 2020, 09:58 Message

Anne Hidalgo obtient la censure d’une campagne d’Alliance Vita (Lettre Patriote)

« Tout à commencé par un tweet rageur du maire de Paris, Anne Hidalgo.

"Je suis profondément choquée et indignée par cette campagne anti-IVG et anti-PMA à la Gare du Nord et dans plusieurs autres lieux de la capitale. Je demande à @ExterionMediaFR et #Mediatransports que ces affiches soient retirées immédiatement"

Bien entendu, les réseaux de l’Hôtel de Ville ont rapidement obtenu gain de cause auprès de la régie publicitaire, qui a reconnu – tenez-vous bien – une "négligence" et un "dysfonctionnement".

Cette campagne, qui était très localisée – les moyens d’Alliance Vita ne sont pas ceux de Coca Cola ! – a obtenu un retentissement inespéré via le tweet du maire de Paris, puisque ce tweet incluait trois visuels.

Image


Image


Image


Pour vous donner une idée du succès des équipes de Tugdual Derville : le compte Twitter d’Alliance Vita, c’est 10.600 abonnés ; celui d’Anne Hidalgo, c’est 1,5 million d’abonnés ! Décidément, M. Derville peut chaleureusement remercier madame le maire !

Au-delà du sujet-même évoqué par la campagne, qui n’est pas le propos de cet article, cette affaire donne matière à réfléchir sur les opérations de communication dites “de judo” (utiliser la puissance de l’adversaire…). Sans le tweet d’Anne Hidalgo, la France entière aurait tout ignoré de cette campagne.

Dans le même genre, les idioties diffamatoires proférées contre l’Opus Dei dans le livre puis le film Da Vinci Code avaient permis à l’Oeuvre d’organiser moult opérations portes-ouvertes et de communiquer sur sa réalité, à une échelle rendue possible uniquement par les sommes gigantesques dépensées par Sony Pictures pour promouvoir son film…

En voulant empêcher que quelques milliers de personnes ne croisent négligemment la campagne d’Alliance Vita dans Paris, Anne Hidalgo lui a offert une couverture nationale (et plus…). Une nouvelle version de l’effet Streisand1, finalement assez amusante… »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

4 Janvier 2020, 16:01 Message

Image

Image


Je n'ai pas vu cette vidéo ; je ne doute pas qu'elle soit de mauvais goût. Cela étant, cette réaction et ce verbiage de l'entreprise (non concernée !) démontrent le niveau de soumission à la tyrannie idéologique et la servilité empressée qui sont devenus le minimum syndical. Et SOS Racisme en guise de rééducation !

Messages: 385

Re: Liberté, liberté chérie...

4 Janvier 2020, 16:42 Message

Europe1 via msn Des salariés du Slip Français grimés en noir suscitent l'indignation sur les réseaux sociaux

En complément, je viens de trouver ceci.
Extraits : "La vidéo, tournée lors d'une soirée privée à une date non précisée[...]montre deux femmes et un homme. L'homme imite par moments un singe sur fond de musique jouant Saga Africa, tandis que l'une des femmes est maquillée en noir, sous les rires de la troisième personne.
Contacté, Guillaume Gibault, le fondateur du Slip Français, s'est dit "secoué" par l'événement, et a précisé que les deux salariés concernés ont été convoqués et mis à pied à titre conservatoire dès vendredi.
Dans son communiqué, SOS cite "la réponse d'une des participantes à cette soirée": "Pour clarifier les choses, loin de moi la moindre pensée raciste, bien au contraire ! Il s'agissait d'un dîner entre potes sur le thème Africa, rien de plus. Désolée si cela a mal été interprété. Bonne année et viva Africa"."

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

4 Janvier 2020, 17:05 Message

A mon sens, il peuvent attaquer aux Prud'hommes.
Mais le plus probable est que tout le monde va se coucher.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

8 Janvier 2020, 10:05 Message

Même Charlie, journal dit satirique et soixante-huitard en diable, zombiesque depuis le massacre de sa rédaction il y a 5 ans, finit par s'en rendre compte : “Hier, on disait merde à Dieu, à l’armée, à l’Église, à l’État. Aujourd’hui, il faut apprendre à dire merde aux associations tyranniques, aux minorités nombrilistes, aux blogueurs et blogueuses qui nous tapent sur les doigts comme des petits maîtres d’école”, écrit Riss, le directeur de la rédaction, dans son éditorial du numéro anniversaire de l'attentat islamique.

“Aujourd’hui, le politiquement correct nous impose des orthographes genrées, nous déconseille d’employer des mots supposés dérangeants (…)”, ajoute-t-il, s’en prenant aux “nouveaux censeurs” qui “se croient les rois du monde derrière le clavier de leur smartphone”.

“Les flammes de l’enfer d’autrefois ont laissé la place aux tweets délateurs de maintenant”


***


S'il n'y avait que les tweets... Riss oublie la XVIIème chambre (si mes souvernirs sont bons), les lois liberticides, la chape de plomb idéologique et "morale", l'omerta organisée et impérieuse, le mensonge permanent, l'inversion systémique, la complicité de la quasi totalité de ses confrères, du petit milieu parisien, et j'en passe... Encore un effort, camarade !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

10 Janvier 2020, 10:21 Message

"Sensitivity reader"...

Vidéo : (France 24)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

11 Janvier 2020, 09:23 Message

Interview de Finkielkraut par Pascal Praud ici, autour du cas Matzneff, et autres.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

13 Janvier 2020, 18:41 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22373

Re: Liberté, liberté chérie...

21 Janvier 2020, 10:22 Message

La loi contre la cyberhaine revient à l’Assemblée nationale (Le Figaro)

« Loi contre la haine en ligne, acte II. Vidée de sa substance par le Sénat en décembre, et après l’échec de la commission mixte paritaire du 8 janvier, la proposition de loi de la députée LREM Laetitia Avia refait son apparition à l’Assemblée nationale, mardi, pour une seconde lecture. La mesure la plus polémique a été réintroduite en commission des lois: les réseaux sociaux doivent retirer sous 24 heures les contenus manifestement haineux signalés par leurs utilisateurs, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 250.000 euros, voire 20 millions d’euros en cas de récidive.

Ce point central du texte a été l’objet d’un bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Sénat. Ce dernier craint que les réseaux sociaux ne s’érigent en censeurs et, par peur des sanctions financières, suppriment à tout-va les messages qui leur sont signalés. »

« Une crainte partagée par la Commission européenne » : c'est dire...

Ne parlons pas de la personne qui "porte" la chose...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles