Afficher le sujet - Prémices de la guerre qui vient

Prémices de la guerre qui vient

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

11 Septembre 2019, 11:40 Message

Le pays Bigouden a bien changé, lui aussi...

Quimper : Une nuit d’émeutes a mobilisé pompiers, policiers et gendarmes (actu17)


« Les forces de l’ordre n’ont pu procéder à aucune interpellation. »


***

Précision : les attaques au mortier de policiers en fonction sont à leur tour considérées comme choses banales et futiles, puisque le silence sur les récents faits de cet ordre a bien été respecté par la plupart des médias. Lesquels n'auront aucune limite, tout comme les foules d'azimutés par la propagande qui règne sans partage, dans le déni, le mensonge, la fabulation délirante, l'obstination idéologique, la perte de toute raison, l'accomplissement total de notre effarant suicide.

Messages: 149

Re: Prémices de la guerre qui vient

11 Septembre 2019, 12:00 Message

Édifiant : Histoire de la ZUP de Kermoysan (Quimper.bzh)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

16 Septembre 2019, 13:09 Message

Image


Petit rappel :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

19 Septembre 2019, 14:27 Message

Sondages.

D'un côté :



De l'autre (Ifop/Le Point) :

Image

Image

Image



On fait une courbe ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

25 Septembre 2019, 13:51 Message

Le syndicat policier « Synergie Officiers » dévoile une vidéo d’attaque au mortier contre les forces de l’ordre (cité du Pavé Neuf à Noisy-le-Grand, 93) :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

4 Octobre 2019, 08:41 Message

Noam Anouar, après l’attaque à la préfecture de police : « Dans les brigades et les commissariats, nous ne sommes à l’abri nulle part »




C'est dire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

5 Octobre 2019, 09:00 Message

Vraiment très inquiétant...
Je suis tombé par hasard sur ce moment lors d'un zapping, et je n'en croyais pas trop mes oreilles.
Si Dray himself en est là..

Voir la très courte vidéo ici.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

7 Octobre 2019, 11:59 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

10 Octobre 2019, 08:31 Message

Trois commissariats de police reçoivent des appels faisant l’apologie du terrorisme, le préfet de police porte plainte (Actu140 par Lettre Patriote)

« Depuis l’attaque de la préfecture de police (PP), trois commissariats de la petite couronne (92, 93 et 94), qui dépendent donc comme ceux de Paris de la PP, ont été visés par des appels malveillant, révèle RTL. Au bout du fil, l’interlocuteur diffuse des extraits audios de vidéos de revendication des attentats du 13 novembre, et des chants en français utilisés par Daesh, précise la station.

Des appels qui ont créé l’émoi au sein des commissariats concernés, à tel point que le préfet de police a décidé de déposer plainte pour apologie du terrorisme. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

13 Octobre 2019, 17:21 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

15 Octobre 2019, 09:12 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

20 Octobre 2019, 08:14 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19550

Re: Prémices de la guerre qui vient

Hier, 09:07 Message

« "Seine-Saint-Denis : l’arrestation d’une conductrice voilée dégénère, un chien abattu", lit-on dans Le Parisien, samedi soir. La vidéo de la scène est devenue virale. Publiant la vidéo, une certaine IG Maryamslf tweete : "J’suis choquée, les policiers ils ont agressé une femme voilée, ils voulaient lui retirer le voile. Y’a un homme qui est venu les défendre avec son chien, ils ont tué le chien à la fin." Présenté comme ça, effectivement…

La police a, depuis, démenti cette "agression" à cause du voile. On notera comment, désormais, on bascule vite dans l’ "agression" : l’affaire du voile au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en a apporté la preuve. Julien Odoul a "agressé" cette pauvre "maman". Certes, verbalement, mais agressé tout de même. La semaine dernière, beaucoup de journaux s’en sont d’ailleurs donné à cœur joie pour disserter sur cette "agression". Donc, rien d’anormal à ce qu’une interpellation policière soit immédiatement qualifiée d’ "agression". Alors, rien d’étonnant, aussi, à ce qu’on trouve ce genre de réaction sur Twitter : "Que tu portes le voile : tu deviens ennemi de la République ? Tu n’as pas le droit à la parole ? La police peut t’agresser à sa guise ? Comme elle peut ouvrir le feu et tirée (sic) sur ton chien ?"

Côté police (préfecture de police), on voit les choses différemment : "Interpellation d’une conductrice circulant à vive allure qui a refusé le contrôle et insulté les policiers, proféré des paroles faisant l’apologie du terrorisme, puis incité les passants à l’émeute." Quant au gentil animal de compagnie ? "Un molosse agressif neutralisé par un tir."

Côté syndicat de police (Syndicat Synergie-Officiers, classé plutôt à droite), on met les points sur les "i" et les barres sur les "t", chose que la préfecture de police ne peut pas se permettre : "Provocation, instrumentalisation, pleurnichage victimaire… le tout dans des quartiers ravagés par l’islamo-délinquance (alliance des radicaux et des dealers) et où le séparatisme fait loi." » (Bd Voltaire)

Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles