Afficher le sujet - Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

16 Septembre 2021, 17:46 Message

Image


Non ?


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

17 Septembre 2021, 06:25 Message

3.000 soignants ont été suspendus mercredi (Bd Voltaire)

« « Nous ne reculerons pas », prévient Jean Castex. « Le refus de se vacciner ne donnera lieu à aucun arrêt maladie », ajoute Olivier Véran, promettant d’effectuer des « contrôles systématiques » non pas en zones où il n’y a plus de république mais plutôt où il y a urgence : pour « toute prescription jugée suspecte ». Ou quand certains soignants sont renvoyés au rang de délinquants. « Les soignants sont des gens responsables et dévoués et ne pas être vacciné n’est pas un acte criminel ! » rappelle le Dr Gérald Kierzek, dans Le Figaro.

« On va avoir la position la plus dure possible », renchérit le bon petit soldat Benoît Elleboode, directeur de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, qui annonce, lui aussi, « démarrer très rapidement » des « contrôles surprise » dans les établissements et chez les libéraux. Et voilà que ce gouvernement, clairement dur avec les faibles et faible avec les forts, se félicite des « effets très positifs » de sa menace de suspension immédiate du contrat de travail sans rémunération.

« Il y a eu hier quelque 3.000 suspensions qui ont été signifiées à du personnel des établissements de santé ou médico-sociaux qui n’étaient pas encore rentrés dans un parcours de vaccination sur 2,7 millions de salariés », indiquait Olivier Véran au micro d’Yves Calvi, soulignant que « la continuité des soins a été assurée », mercredi. Pour autant, malgré une situation en apparence maîtrisée, des opérations sont déprogrammées, des consultations reportées, comme à l’hôpital de Montélimar du fait de l’absence de trois médecins anesthésistes travaillant au bloc. La direction envisage de « réduire la voilure » dans un autre service où « trois allergologues seront aussi absents », rapporte, à l’AFP, Philippe Charre, le directeur adjoint.

Et le Dr Véran de qualifier un peu rapidement ces personnes suspendues qu’il décrit comme « essentiellement du personnel de service support, très peu de blouses blanches, c’est-à-dire surtout dans les secteurs de blanchisserie ou d’alimentation, ou voilà… Vous voyez ce que je veux dire… », lâche-t-il d’un air entendu. Mais quel message veut-il faire passer, exactement ? Que ce sont des emplois moins qualifiés et que cela explique leurs réticences, qu’il y aurait corrélation entre interrogations et niveau de formation ? Ou que ce sont plutôt des personnes en seconde ligne dans les hôpitaux et, donc, sans contact direct avec les patients ?

Pas vraiment de quoi s’enorgueillir, donc, tandis que du personnel manque à l’appel et « que le dialogue est rompu à l’hôpital (ou dans le système de santé d’ailleurs) entre le “management” et les acteurs du soin, entre ceux qui décident et ceux qui font. On peut véritablement parler de maltraitance institutionnelle et de harcèlement, maintenant », selon le Dr Kierzek. »


***


L’écologiquement responsable : cartes bancaires et interdictions en série, bienvenue dans le « Meilleur des Mondes » (Bd Voltaire)


« En Suède, au pays d’Alfred Nobel, une jeune société appelée Doconomy a mis au point, il y a déjà deux ans, souvenez-vous, une carte de paiement écologiquement responsable. Son nom ? « DO », tout simplement. Cette carte, en plus de payer vos envies, calcule en temps réel l’équivalent carbone émis par vos achats. Ainsi, si vous achetez un pantalon, votre carte indique que vous avez rejeté 20 kg de gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère si votre vêtement est « made in China » et seulement 0,5 kg s’il est fabriqué près de chez vous. Selon une étude de l’ADEME, réalisée en 2016, un Français émet en moyenne près de 11,9 tonnes de CO2 par an, dont 75 % sont liées à sa consommation courante. Or, pour atteindre la neutralité carbone, il devrait émettre moins de 2 tonnes. La carte Do est l’outil qu’il vous faut si vous voulez être un citoyen éco-responsable.

Oui, mais ! Si la carte ordinaire est la « DO White », il existe une « DO Black », légèrement plus contraignante. Vous entrez le pourcentage de CO2 que vous ne voulez pas dépasser et, lorsqu’il est atteint, votre carte transmet à votre smartphone un message simple : « Achat refusé, quota de CO2 atteint. » Alors là, vous êtes super éco-responsable : vous sauvez la planète en calibrant – vous-même – votre taux de rejet de CO2 et, par conséquent, l’utilisation de votre moyen de paiement.

Oui, mais, encore une fois ! Et si quelqu’un d’autre que vous – votre banque par exemple, ou l’État, ou encore un organisme supranational invisible et despotique, ou qui vous voulez – en venait à prendre à votre place la décision du montant de CO2 que vous pouvez rejeter ? Facile, techniquement, avec la carte DO. Alors vous n’êtes plus maître de vos achats ! Imaginez, de surcroît, que l’on se dirige à grands pas vers la disparition de l’argent liquide, comme certains le pensent – la Banque de France prévoit que les paiements en espèces diminueront de 20% en 2025 –, alors, la boucle serait bouclée : plus de billets ni de pièces, plus de carte bancaire « libre », uniquement cette satanée DO à votre nom mais dont vous avez, par définition, perdu la maîtrise.

Parano ? Complotiste ? Peut-être. Mais alors, dans un autre domaine, il faudra bien expliquer le raisonnement du Bureau européen de l’environnement qui, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, préconise de limiter la surface des logements à un certain nombre de m² par personne : de 14 à 20 m² pour une personne seule ; de 40 à 80 mètres carrés pour une famille de 4 personnes. Parano, n’est-ce pas ? »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

20 Septembre 2021, 11:22 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

21 Septembre 2021, 08:46 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

21 Septembre 2021, 08:55 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

22 Septembre 2021, 13:40 Message

Australie, toujours.



L'Australie est un pays ''démocratique'' dans lequel on arrête une mère et son enfant, parce que la mère porte un slogan anti vaccination.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

25 Septembre 2021, 16:40 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

28 Septembre 2021, 13:21 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

28 Septembre 2021, 18:39 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

29 Septembre 2021, 14:30 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

30 Septembre 2021, 11:35 Message

Le numérique recentralisé, bras armé de la démocrature, transition vers un contrôle total.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

1 Octobre 2021, 10:38 Message

Et en annexe :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

1 Octobre 2021, 18:00 Message

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

2 Octobre 2021, 13:35 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

4 Octobre 2021, 17:01 Message

Image


Qui pis est, il a été récemment sanctionné après la réalisation d'un certificat médical mensonger.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

4 Octobre 2021, 20:52 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

8 Octobre 2021, 10:45 Message

Image


C'est parfaitement contraire à l'encadrement de la loi précisément édicté (et conditionnel) tant par le Conseil d’État que par le Conseil Constitutionnel ; lesquels regardent ailleurs.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26764

Re: Démocrature remplaciste, sanitaire & écologiste

9 Octobre 2021, 08:32 Message

« Saisi par le ministère de la Santé, le Conseil scientifique a rendu, le 7 octobre, un avis public de 53 pages. Bonne nouvelle, annoncent les experts, qui tiennent cependant à rester prudents : "Depuis la rentrée scolaire début septembre, les indicateurs épidémiologiques sont en constante amélioration. […] Cette amélioration de la situation sanitaire permet la reprise d’activités économiques et sociales dans des conditions se rapprochant de la normale. Il paraît donc légitime de poser la question d’une levée plus ou moins rapide des mesures de restriction et plus précisément de l’usage du passe sanitaire." Levée d’autant plus nécessaire qu’elle permettrait de "répondre à un certain nombre d’interrogations sociétales/démocratiques relatives à l’utilisation du passe sanitaire tout en faisant confiance aux citoyens" » (Bd Voltaire)


***


Si même le "Conseil scientifique" s'inquiète de la tournure totalitaire de l'effrayant bidule (sinisé — sinistre, cela va de pair en l'occurrence) qu'ils ont engendré...

Mais on ne saurait lâcher un avantage si décisif obtenu dans la difficulté ; et le pouvoir a transmis au Conseil d’État un projet de loi pour maintenir le "pass" jusqu'à cet été — au moins. Lequel Conseil, en toute logique, devrait retoquer la chose au regard de ses propres considérations précédentes. Curieusement, on en doute...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles