Afficher le sujet - Violences policières & gouvernement irresponsable

Violences policières & gouvernement irresponsable

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

20 Décembre 2020, 10:08 Message

D'un qui est : Docteur en droit – Commissaire divisionnaire honoraire - Ancien secrétaire général du syndicat des commissaires de police. Pas moinsse.

« En annonçant un "sommet" sur la sécurité auquel personne, chez les professionnels concernés, n’accorde la moindre chance de réussite, le Président passe une nouvelle fois pour un bonimenteur, rôle dans lequel il excelle certes, mais qui ne dupe plus personne. En effet, chacun sait qu’à 18 mois d’une présidentielle incertaine, alors que les finances publiques sont exsangues et qu’une montagne de problèmes assaille notre pays, cette démarche ne restera que du vent. Tout au plus cette initiative lui permettra-t-elle de calmer la grogne qui s’installe et de gagner du temps.

Par ailleurs, en écartant de son annonce tous les syndicats de police pour n’en privilégier qu’un seul, avec lequel il semble entretenir des liens privilégiés – en l’occurrence le syndicat Unité SGP Police FO -, Macron a d’ores et déjà plombé son initiative. Certains syndicats de policiers ont ainsi annoncé qu’ils ne participeraient pas à ce "Beauvau de la dernière chance".

Mais le plus grave réside bien plus dans le divorce désormais sans retour de ce pouvoir avec la police nationale. Celle qui, en perdant une partie de son âme, avait largement contribué au maintien en place de ce régime lors des manifestations des gilets jaunes. Macron, pour quelques raisons obscures que l’on aimerait simplement qualifiées d’imbécillité crasse, a humilié, bafoué et désigné à la vindicte générale une grande institution de la République. Ce faisant, il est devenu indigne d’exercer les fonctions qu’il exerce aujourd’hui. » (Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

8 Janvier 2021, 14:06 Message

Image


Mais de quoi ont-ils donc si peur ?...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

26 Juin 2021, 08:48 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

4 Août 2021, 09:01 Message

Retrouvé par hasard cette vidéo.
Grotesque, honteuse, et bien représentative, hélas, de la racaillisation des FDO.
Tous les organes sont atteints, la gangrène est en phase terminale.


Messages: 1238

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

13 Août 2021, 21:07 Message

Sauf erreur de ma part, les membres des "Forces de l'ordre" ne sont pas soumis à l'obligation vaccinale. Une question me turlupine : cette dispense s'étend-elle aux conjoints et enfants de ces privilégiés? Ou ces hommes (et ces femmes) sont-ils, ou seront-ils placés, dans cette abjecte situation d'accepter que soit imposée à leurs proches une mixture dont on les dispense. On soupçonne que leur allégeance à l'autorité leur fait avaler bien des couleuvres, surtout quand par ailleurs elle les ménage, mais là ; qui peut l'accepter, aussi servile soit-il!

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

18 Décembre 2021, 09:35 Message

L’incroyable garde à vue de 70 agriculteurs picards venus manifester à Paris (Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

12 Février 2022, 20:31 Message





Désolé pour le Z., mais stratégie ou pas, les violences policières posent un véritable problème, celui de la racaillisation de ce corps, prêt à tout pour n'importe quel pouvoir, dans l'oubli le plus complet de son devoir de désobéissance quand il s'impose du fait d'ordre illégaux ou non républicains.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

13 Février 2022, 09:46 Message

Un policier jette à terre un drapeau tricolore : acte manqué ou prémonitoire ? (Bd Voltaire)

« Ce manifestant, sans doute un « Français moyen », vivant en zone périurbaine ou rurale, est monté à la capitale avec sa bagnole. Que n’a-t-il pas fait ? La Ville-Lumière, ces grandes avenues hausmanniennes, ce n’est pas pour lui. Lui, ce qu’on lui demande, c’est, déjà, de faire un petit effort pour la planète : par exemple en allant au boulot à vélo ou à trottinette. Mieux, en prenant les transports en commun. Son boulot, l’école des gamins, le judo pour son garçon, la danse pour sa fille sont à quinze bornes ? Faudrait peut-être voir à trouver un logement plus près. La maison individuelle est un « non-sens écologique », qu’elle a dit la ministre Wargon. Bon, s’il ne peut pas faire autrement que de prendre sa voiture, au moins qu’il se contente de faire le strict nécessaire : le boulot (on l’a dit), l’école, la zone commerciale le samedi après-midi, point barre. Si, à la rigueur, une ou deux fois par an, on veut bien qu’il sorte de sa réserve de Gaulois pour en rejoindre une autre, au camping, par exemple, histoire de faire marcher le commerce. Mais monter à la capitale, vous n’y pensez pas ! Faut laisser ça aux racailles de banlieue, les soirs de match, et aux Black block qui font l'objet de toute la sévérité que l'on sait de la part du pouvoir.

Apparemment, ce manifestant est aussi un patriote. En tout cas, il doit le revendiquer, même si, comme l'a affirmé le ministre Beaune, avec la morgue qui le caractérise, ce convoi est celui « de la honte et de l’égoïsme », et que ces gens « ne sont pas des patriotes » mais « des irresponsables ». Cet automobiliste, qui n’agite pas le drapeau rouge ou le drapeau noir mais le drapeau tricolore, au fond, représente tout ce qu'on peut détester en Macronie. Et brandir le drapeau tricolore, semble-t-il, deviendrait donc un acte séditieux. Le policier qui a arraché ce misérable petit drapeau et l’a jeté par terre est probablement, lui aussi, un bon patriote et il n’a sans doute pas saisi la portée symbolique de son geste. Irons-nous jusqu’à dire que cet agent public a commis un outrage au drapeau tricolore, une contravention de 5e catégorie punie d’une amende ? On laissera les juristes en juger…

Cela dit, notre souveraineté étant en grande partie transférée ailleurs, on peut à juste titre se demander à quoi rime encore ce pavoisement tricolore de nos bâtiments officiels, ce maintien d’une fiction à travers ce symbole bleu-blanc-rouge, qui permet à un président de la République de s’imaginer souverain alors qu’il n’est plus qu’un super préfet. Ce pauvre drapeau arraché des mains d’un « gueux » et jeté sur le pavé parisien par un policier n'est peut-être, finalement, que l'allégorie en miniature de ce qui se passe pour notre pays. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

13 Février 2022, 10:00 Message

Les matadors des banlieues à l'oeuvre.
La Honte les ensevelisse.





Image



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

13 Février 2022, 10:15 Message


Messages: 1238

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

13 Février 2022, 11:12 Message

Le rôle des FDO tout au long de cette crise devrait tout de même être lucidement observé, analysé et jugé. Sans leur obéissance et le zèle que la plupart de leurs membres ont mis dans l'exécution d'ordres manifestement iniques, la dictature sanitaire n'aurait pu s'imposer aussi facilement, malgré la propension de nombreux moutons à la docilité. La menace la plus sérieuse, in fine, contre la démocratie, c'est l'existence d'institutions, police et gendarmerie, dont la seule déontologie est d'exécuter aveuglément les ordres de leur hiérarchie. Incapables de prendre, à l'égard de consignes manifestement attentatoires aux droits fondamentaux de leurs concitoyens, le recul que le bon sens, l'humanité, le respect des "valeurs" fondatrices de notre société, auraient pu leur inspirer, les membres de ces institutions constituent l'obstacle le plus réel et peut-être le seul contre lequel vient butter l'exigence de liberté. Si l'on met en regard de la contrainte qu'elles font peser sur la population française, les piètres effets qu'elles ont sur l'insécurité, la violence, la criminalité qui émanent des zones de non-droit, on ne peut qu'estimer que leur suppression et leur remplacement par des institutions fondées sur l’engagement et la participation des citoyens à leur défense, ne serait pas une perte au plan de la sécurité et serait un immense gain sur celui de la liberté et de l'exercice authentique de la citoyenneté. Le jour où auront disparu de l'horizon les uniformes de ces institutions, un air de liberté soufflera sur le pays.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

13 Février 2022, 12:25 Message

Je plussoie, cher Alain. La question de la "pandémie" et du "pass", avec le soutien inconditionnel aux FDO sont les deux grands aveuglements, volontaires ou pas peu importe, du Z.

D'un ancien de la CIA :



Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

13 Février 2022, 13:58 Message

Les racailles.
A comparer avec leur pusillanimité, et leur fuite, devant leurs images inversées.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

18 Juin 2022, 08:36 Message

Image

Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles