Afficher le sujet - Violences policières & gouvernement irresponsable

Violences policières & gouvernement irresponsable

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

25 Avril 2020, 15:42 Message

Une note interne au sein de la police du Calvados l'invite à n'intervenir dans les zones sensibles qu'en cas d'«atteintes aux personnes ou atteintes graves aux biens» pendant le ramadan.
La peur des violences urbaines rend-elle la police fébrile ?
Un télégramme du 24 avril, que Le Parisien a pu se procurer, indique noir sur blanc que «sauf atteinte aux personnes ou atteinte grave aux biens (dégradations par moyen dangereux pour les personnes, de bâtiment, véhicule), il n'y a pas lieu d'intervenir dans les quartiers à forte concentration de population suivant le ramadan, pour relever un tapage, contrôler un groupement de personnes rassemblées après le coucher de soleil pour s'alimenter.»
Cette note émane «du chef d'état-major de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Calvados et s'adresse à tous les services de police du département», d'après le quotidien. A en croire l'écrit et selon «le commandant divisionnaire», ces instructions viendraient du «directeur départemental de la sécurité publique». Il est ainsi expliqué dans la suite de la note que les personnels de la DDSP devront «faire preuve de discernement en la matière, afin d'éviter qu'un manquement aux règles de confinement ne dégénère et provoque un trouble supérieur de violences urbaines». La note ajoute : «Les opérateurs répondront aux requérants [population] que leur appel est pris en compte, et veilleront à ne pas faire de commentaire.»

Source RT France.

On retiendra que le seul moyen de calmer l'ardeur des pandores (Pierre Manent parle de l'allégresse de l'appareil répressif à se mettre en branle) est de laisser planer la menace "d'un un trouble supérieur de violences ". Les banlieues l'ont bien compris.

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

25 Avril 2020, 16:17 Message

Nous voila de retour dans l'une de ces périodes de l'histoire où un peuple est confronté à cette immuable vérité : la liberté ne nous vient pas par don mais par conquête. Il dur de constater que la leçon nous en est donnée, à sa façon, dont nous souhaitons qu'elle ne soit pas la nôtre, par une population allogène.

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

25 Avril 2020, 17:02 Message

Voici la citation complète de Pierre Manent, twitée par Eugénie Bastié et reprise sur le site de la « La lime »
« La rapidité, la complétude, l’allégresse même avec lesquelles l’appareil répressif s’est mis en branle font un pénible contraste avec la lenteur, l’impréparation, l’indécision de la politique sanitaire »

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

25 Avril 2020, 22:06 Message

Une remarquable analyse juridique de Régis de Castelnau des faits dénoncés ci dessus :
https://www.vududroit.com/2020/04/prote ... -confines/
Extaits
Protection des libertés fondamentales : les magistrats confinés ?
- L’affaire de la banderole de Toulouse.
..........le lendemain matin, nécessairement SUR ORDRE DU PROCUREUR LOCAL, les mêmes forces de l’ordre sont venues arrêter la personne qui avait posé la banderole pour la mettre en garde à vue ! Pour une infraction « D’OFFENSE au chef de l’État » qui n’existe plus depuis 2013 dans le droit français, abrogée à la suite d’un arrêt cuisant de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Notre procureur le sait parfaitement, alors pour mener sa petite opération d’intimidation, il a parlé d’une infraction D’OUTRAGE évidemment inapplicable, puisque l’outrage doit être effectué contre un agent public, dans le cadre de L’EXERCICE DE SES FONCTIONS. Ladite banderole n’a pas été brandie sous le nez d’Emmanuel Macron à l’occasion d’une cérémonie officielle par exemple. Détournement grossier manifestement....qui constitue malheureusement pour son auteur « un acte attentatoire à la liberté individuelle » infraction gravissime si elle est commise par un fonctionnaire public, ce qu’est le procureur concerné.
Deuxième affaire :
Voilà que l’on apprend que dans le Calvados, le directeur départemental de la sécurité publique a diffusé dans ses services une note instructive : « il n’y a pas lieu d’intervenir dans les quartiers à forte concentration de population suivant le ramadan, pour relever un tapage, contrôler un regroupement de personnes rassemblées après le coucher du soleil pour s’alimenter ». Bigre, donc pas d’égalité devant la loi, et les contraintes de celle-ci sont à géométrie variable suivant la religion pratiquée. Voilà un haut fonctionnaire qui semble être soucieux du renforcement du RN.

Mais malheureusement, le problème est beaucoup plus grave, puisque le directeur demande aux services de police de ne pas faire respecter le confinement qui est pourtant UNE OBLIGATION PARTICULIÈRE DE SÉCURITÉ. Et ce faisant, il expose les citoyens au risque possiblement mortel d’être infecté par le Covid 19, puisque le confinement est précisément destiné à les en protéger.
L’infraction est évidemment constituée, et devrait donc, compte tenu du de la gravité des faits, faire l’objet de poursuites judiciaires.

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

25 Avril 2020, 22:11 Message

Dans l'article cité ci dessus on trouve ceci, à garder, en mémoire, ou sous la main pour éventuellement le brandir en cas de violation manifeste de vos droits :
Article 432-4 du code pénal :
« Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende. »
Ça tient en 4 lignes et ça peut être lu ou déclamé en moins de vingt secondes !

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

29 Avril 2020, 06:19 Message

https://fr.sputniknews.com/france/20200 ... t-violent/

Un contrôle d’attestation délicat a débouché sur une plainte déposée contre des gendarmes, en Seine-et-Marne. Le plaignant dénonce l’agressivité des forces de l’ordre. Un gendarme évoque pour sa part une tension et un délit d’outrage.

Un retraité a déposé plainte contre les gendarmes après un contrôle d’attestation trop agressif selon lui, rapporte Le Parisien.
L’homme de 72 ans dit avoir vu les gendarmes contrôler deux jeunes dans la rue, dont un de ses fils. Les forces de l’ordre se sont ensuite portées à sa hauteur pour le contrôler également, lui demandant son attestation de sortie. Le retraité a refusé de produire le document, qu’il avait pourtant sur lui, par peur d’être contaminé, relate Le Parisien.
Un contrôle «anormalement violent»?

D’après ses dires, le retraité a alors reçu du gaz lacrymogène et a été plaqué au sol. L’intéressé parle d’un contrôle «anormalement violent».

Un des gendarmes déclare pour sa part avoir eu affaire à un attroupement. Selon lui, la tension est montée, un délit d’outrage et rébellion ont été constaté.

Suite à cela, le retraité a été emmené à la brigade. Mais, victime d’un malaise, il a dû être conduit à l’hôpital de Meaux. Interrogé par Le Parisien, son avocat Me Amaury Auzou se désole de cette situation.

«Mon client était en règle, il allait faire ses courses. Il a essayé de discuter. Il ne comprend pas pourquoi on s'en est pris à lui […]. Il ne faudrait pas qu'il y ait des gardes à vue de confort, maintenant, pour justifier un débordement», déclare-t-il au quotidien.

Le parquet de Meaux a demandé l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur ces faits.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

10 Juin 2020, 09:01 Message

Image


Fin de la méthode de «l’étranglement» : les syndicats de police expriment leur mécontentement (Actu 17)

« L’organisation syndicale de gardiens de la paix et gradés explique dans un communiqué ce mardi que la "ligne rouge a été franchie". "Plus aucune prise de risque avec les individus qui blessent 18 policiers par jour", demande le syndicat à ses troupes. A côté est visible un modèle de procès-verbal destiné aux policiers, lorsqu’ils n’ont pas été en capacité d’interpeller un individu virulent et qu’ils l’ont donc laissé partir. »


***


Commentaire : l'insertion de cette nouvelle sur ce fil est on ne peut plus voulue.

Le problème principal dans les FDO n'est pas le "racisme", mais leur racaillisation et leur violence débridée à l'encontre de leur propre peuple, comme on l'a assez vu, parallèlement à une soumission honteuse aux ordres de "laisser faire" dans lesdits "territoires perdus de la République", lesquels s'étendent en conséquence sans fin, et mitent tout le pays. Ce sont les gardes chiourmes du troupeau des futurs génocidés, qu'ils matent violemment à la moindre incartade tandis qu'ils ne sont plus que des bouffons pour les envahisseurs.

Il n'y a rien à attendre de ces supplétifs du pouvoir, cette corporation de fonctionnaires est corrompue comme les autres, notamment à force de carriérisme et de maffia des "réseaux". On ne les plaindra donc pas, du moins tant qu'ils ne passeront pas aux actes et se contenteront de bruit syndical.

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

10 Juin 2020, 09:45 Message

Reprise sur le forum réservé.

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

11 Juin 2020, 13:39 Message

Général Bertrand Soubelet

Les déclarations du ministre de l'intérieur me laissent pantois.
Ignorer à ce point le bon sens et la cohérence lorsqu'on est responsable des institutions qui sont garantes de la sécurité du Pays est une faute grave.
Oui il existe des policiers et des gendarmes qui franchissent les limites.
Oui certains sont racistes et cela n'est pas tolérable.
Oui ils méritent d'être sanctionnés sévèrement.
Aussi sévèrement que ceux qui les insultent et les agressent.
Mais les gendarmes et les policiers ont besoin de soutien et pas de suspicion. Ils sont depuis des mois très sollicités en raison des événements dans notre pays et pour 98% d'entre eux font preuve d'une motivation et d'une abnégation qui forcent le respect.
Mais apparemment pas celui du ministre de l'intérieur qui est prêt à prendre des mesures pour une minorité en blessant les centaines de milliers de membres des forces de l'ordre actifs et retraités et leurs familles qui partagent leur quotidien exigeant.
Tout cela prouve une fois encore l'incompétence et l'amateurisme de ceux qui nous gouvernent car je ne peux pas croire qu'il ait annoncé ces mesures incohérentes et dangereuses dans leur mise en œuvre sans l'aval des responsables de l'Exécutif.
Le ministère de l'intérieur est tout comme celui des Armées un ministère dont le fonctionnement et l'efficacité reposent sur la confiance. Confiance réciproque entre le ministre et le gendarme ou le gardien de la paix du terrain
Or depuis les événements des gilets jaunes cette confiance a été entamée notamment au moment où les directives ineptes de Beauvau ont mis toute la hiérarchie des deux institutions en porte à faux et ont produit les situations d'affrontements avec leurs conséquences.
Cette confiance a désormais disparu et c'est souvent la mort dans l'âme que certaines directives sont appliquées au nom de la discipline.
Ces dernières annonces pourraient à juste titre avoir un effet sur cette discipline et peser sur la motivation et l'engagement des acteurs de terrain.
C'est consternant ce travers qui consiste à réagir à chaud sur des manipulations comme les manifestations en faveur de la famille Traoré et de communiquer à grands renforts de déclarations médiatiques.
Dernier point: le racisme serait moins important si une minorité de voyous et de délinquants ne se réfugiaient pas derrière leur couleur de peau pour défier, insulter et agresser parfois sauvagement les forces de l'ordre, les pompiers et tous ceux qui représentent notre société qu'ils exècrent.
À force de leur trouver des excuses grâce à la bien pensance et de ne pas sanctionner ces tristes individus les membres des forces de l'ordre sont découragées.
Plutôt que de s'attaquer aux vrais problèmes la lâcheté conduit toujours à exiger toujours davantage de ceux qui sur le terrain assument la misère sociale et morale, conséquences d'une politique désastreuse.
Mais les membres des forces de sécurité doivent être convaincus que les Français ont confiance en eux et que la majorité silencieuse les soutient. J'en reçois le témoignage quotidiennement et j'adresse ma reconnaissance personnelle à toutes ces femmes et ces hommes qui dans l'exercice de leur métier donnent le meilleur d'eux-mêmes sans calcul.

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

11 Juin 2020, 13:44 Message

Nous pouvons, en attendant plus substantiel (Forum privé), nous fendre d'une déclaration d'amour à nos forces de l'ordre, assortie de considérations sur l'attitude que nous attendons d'elles à l'égard des Français n'appartenant à aucune des minorités désignées à leur respectueuse indulgence.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

11 Juin 2020, 18:26 Message





Police : "Tout le monde veut la tête de Castaner", assure un syndicaliste (RTL)

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

11 Juin 2020, 20:55 Message

Ce serait parfait s'ils déposaient également leurs LBD. Au fait, dans son élan de bienveillance Castaner leur en a t-il aussi interdit l'usage?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

11 Juin 2020, 21:16 Message

Comme hier soir, excellente intervention de Zemmour en fin d'émission sur CNews à ce sujet et surtout sur la nouvelle étape franchie (sur commande) dans l'attaque de nos pays et de nos races, puisqu'il faut bien dire cela en réplique à ce que l'on voit et entend, attaque éhontée, haineuse et inculte, basse et vulgaire, de nos hôtes indésirés et indésirables.

Bien entendu, je publierai si j'en trouve l'enregistrement.

Marion Maréchal, aussitôt taclée par sa tante..., nettement plus décevante sur LCI. Elle fait son petit tour des plateaux.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

12 Juin 2020, 08:01 Message




***


Image


Vidéo sans appel :

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23478

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

14 Juin 2020, 09:24 Message



Eh oui, pour les gilets jaunes vs la racaille !
Que la police ne s'étonne pas du discrédit qu'elle endure légitimement depuis l'épisode des premiers, malgré le soutien sans faille sur lequel elle peut compter dans ses accrochages avec les seconds ! Qu'elle s'inquiète surtout de racaillisation de ses comportements, par mimétisme, par trop généralisée et constatée lors des manifestations des premiers, plutôt que de l'accusation de "racisme". Laquelle est une insulte à la France et aux Français, de tous ordres ; et l'arbre qui cache la forêt ténébreuse et bestiale du racisme vicéral, on ne peut plus systémique, culturel, ancestral de toutes les populations qui nous le reprochent, en déni de toute notre Histoire et dans l'oubli de leur non-histoire.

"Baise la main qui te nourrit" dit le proverbe arabe ; aujourd'hui, plus on se dépouille de tout pour eux, plus ils en veulent, plus cela attise leur insatiable ressentiment de minables, leur soif de vengeance, leur haine primitive, plus il veulent abuser et agonir leur proie.

Messages: 828

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

14 Juin 2020, 10:09 Message

Mars 2020 :
"Au total, depuis le début du mouvement des Gilets jaunes en novembre 2018, plus de 13 000 tirs de lanceurs de balles de défense (LBD) ont été enregistrés. Le chiffre a été livré par le secrétaire d'État Laurent Nuñez devant le Sénat jeudi. Il a ajouté que quelque 83 enquêtes concernant des tirs de LBD, arme très controversée, sont actuellement en cours. Bon nombre de manifestants se sont plaints d'avoir été victimes de ces armes utilisées par les forces de l'ordre lors des différents actes de la mobilisation..................« La gravité des lésions générées par l'usage du LBD a atteint un niveau insoutenable pour notre société », a estimé Jérôme Durain (groupe socialiste)
France Tv Info a comptabilisé 40 blessés graves suite à des tirs des forces de l’ordre dont 12 personnes éborgnées. France Tv Info a identifié cinquante autres cas de blessures par LBD, mais n’a pas réussi à les vérifier.


Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles