Afficher le sujet - Pieds Nickelés

Pieds Nickelés

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

26 Avril 2020, 11:33 Message

Caramba, encore raté...

EXCLUSIF. La France manque de masques en vue du déconfinement, selon une note de Bercy (JDD)

« Les Français pourront-ils sortir masqués le 11 mai? Pour l'instant, le gouvernement n'a pas fait de recommandation officielle en ce sens ; seule l'Académie de médecine invite à revêtir une protection en tissu. Mais les réserves de ces pièces lavables et réutilisables pourraient ne pas être suffisantes, du moins au début du déconfinement. Selon une note des services d'Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, que le JDD s'est procurée, "l'adéquation moyens-besoins" pose question. "La production nationale hebdomadaire et les importations sont encore insuffisantes à ce stade pour couvrir la totalité du besoin", prévient ce document rédigé le 14 avril. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

27 Avril 2020, 09:03 Message




***

« Mais où sont passés les respirateurs du stock national ? » (Le Point)

« Petit retour en arrière : le 3 mars, le député Les Républicains Jean-Pierre Door interpelle Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé depuis mi-février. La France comptabilise alors 204 cas de Covid-19 dont 4 décès. L'élu du Loiret lui parle de l'« héritage » en matériel médical constitué et légué par les gouvernements précédents :"En 2006, 200 millions de masques FFP2 et 6 000 respirateurs ont été stockés. Je souhaiterais savoir ce qu'ils sont devenus, quel est leur état. […] Une gestion de crise ne s'improvise pas. Le problème, c'est de dire que la gestion n'est pas seulement sanitaire mais aussi politique."

Le ministre de la Santé va lui répondre, évidemment, mais à côté : il annonce la publication d'un décret permettant la réquisition des stocks de masques sur le territoire... Rebelote le 23 avril, à la suite de la publication de notre enquête, sur l'achat massif de respirateurs, jugés inadaptés par de nombreux professionnels. Membre de la mission d'information sur la gestion du Covid-19, Jean-Pierre Door interroge Jérôme Salomon, le directeur de la Santé. Pas plus d'éléments.

"Je n'ai toujours aucune réponse. Il y avait 6 000 respirateurs destinés à la réanimation, dans le stock national de l'Eprus (Établissement de préparation et de réponse aux urgences, dissous, en 2016, dans France Santé). On n'a jamais su où ils étaient passés. Tout cela est très opaque", nous dit-il, à l'issue de cette audition.

Où est le stock national ? »

Messages: 706

Re: Pieds Nickelés

27 Avril 2020, 18:12 Message

https://www.lopinion.fr/blog/secret-def ... cMUYj1pE0k
Covid : un retour de Barkhane qui ne passe pas...
Jean-Dominique Merchet
26 Avril 2020 à 10h39

Nous publions ci-dessous un témoignage anonyme sur les conditions de retour de Barkhane. Les personnels concernés appartiennent à l’une des unités d’élite de l’armée de terre. Selon nos informations, il semblerait qu’il y ait eu un peu de friture sur la ligne entre le commandement de Barkhane, les régiments, le Service de santé des armées et le CPCO (centre de planfication et de conduite des opérations) à Balard. La crainte d’un nouvel épisode « Charles de Gaulle » semble ne pas être étrangère à cet épisode. Plus d’infos dès que nous en aurons.

« La semaine dernière un avion avec 160 mecs du Tchad est rentré en France, les mecs sont chez eux. Hier encore, il était question pour nous de rentrer à Istres à 23 heures, arriver à Toulouse à 3/4h du matin. Nous devions rentrer le 10 avril, nous sommes le 24 ».

« Nous n’avons pas eu de masque et on a été transporté du Tchad au Niger dans un avion collés les uns aux autres. Au Niger, on nous force à mettre des masques et à éviter certaines personnes. On se retrouve dans un camion militaire collés à ces mêmes personnes qu’on a dû éviter en début de journée… puis on prend un avion du Niger jusqu’à Charles de Gaulle en devant respecter port du masque et distance dans l’avion ».

« On apprend que l’on sera peut-être confiné sur Creil. On nous dit qu’on sera testé et confiné si positif mais rien d’acté. On ne nous accueille pas en France à la sortie de l’avion, on prend une navette de l’aéroport les uns sur les autres, puis on poirote deux heures dans l’aérogare dans l’expectative. Des bus arrivent, pas d’ordre mais on nous dit de monter dedans. Finalement on arrive à la base de Creil et on apprend que nous serons confinés 14 jours sans test. On nous dit aussi que le port du masque n’est pas obligatoire. alors que c’est sur la base de Creil qu’ont commencé les premiers cas covid ».

« J’ai eu pour repas depuis ce matin qu’un petit sac dans lequel il y avait un paquet de chips, un morceau de pain, une micro boîte de thon et de pâté immangeable. J’ai l’estomac dans les talons, ils n’ont rien prévu avant le petit-déjeuner de demain matin ».

« Il y a deux lavabos et deux w.-c. pour 40… Certains de nous partagent leur chambre avec des gens de la base qui eux vivent normalement. Nous croisons les militaires de la base sans plus de précautions alors que l’infirmerie du site regorge de cas positifs ».

« Quid des familles ? Apprendre à 2 heures du matin le jour d’arrivée de leurs proches qu’en fait ils ne seront pas à la maison avant 14 jours ! Cette mascarade ne passe pas ! »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3719

Re: Pieds Nickelés

27 Avril 2020, 19:30 Message

Du bon Rioufol :
Covid-19 : les dessous de la rage anti-Raoult
Par Ivan Rioufol le 27 avril 2020 11h31
Une autre épidémie gagne une partie du corps scientifique et médical : la rage anti-Raoult. Elle a déjà contaminé aussi quelques intellectuels lucides, à commencer par Alain Finkielkraut. Le professeur marseillais, spécialiste mondialement reconnu en infectiologie et microbiologie, est devenu un repoussoir "populiste" pour le nouveau Parti de l’Ordre Sanitaire et ses milices. Celles-ci, qui recrutent leurs sicaires sur les réseaux sociaux, sont prêtes à dresser les listes de ceux qui ne respectent pas le confinement ou qui affichent leur indiscipline face aux interdits du sanitairement correct. Nombreux sont les brocanteurs de morale qui, une fois de plus, révèlent leur vocation de petits flics. C’est ainsi également que Raoult vient d’être indirectement épinglé par le conseil national de l’Ordre des médecins. Ce dernier a, le 23 avril, dénoncé les "protocoles de recherches cliniques illégaux", en visant plus particulièrement le traitement à base de chloroquine proposé par le professeur contre le Covid-19. Dans le même temps l’Armée reconnaissait, après des preuves dévoilées sur l’internet, avoir commandé à la Chine, par précaution, des stocks de chloroquine. Cela fait trois mois que le professeur Didier Raoult propose une solution contre le Covid. Il se heurte à la loi des normes et à des querelles de chapelle. En 1985, avec l’apparition du sida, Laurent Fabius, premier ministre, avait refusé d’agréer le test américain Abbott dans l‘attente d‘un test Pasteur en cours de préparation. Six mois avaient été perdus. 200 personnes avaient été contaminées chaque mois. Va-t-on vers un autre scandale sanitaire ?
L’emprise de la politique dans le débat factuel sur l’efficacité de la chloroquine est absurde. Se laisse voir une Science qui s’impose comme une idéologie, avec ses certitudes, ses sectarismes, ses dissidents. Raoult ne pêche pas par modestie, c’est entendu. Mais faudrait-il qu’il s’excuse, devant ses procureurs, d’être ce qu’il est ? Voici un médecin qui soigne, dans l’urgence, des patients qui semblent majoritairement satisfaits. Dans un de ses derniers tweets, il citait le maréchal Foch "Les règlements, c’est bon pour l’exercice, mais au moment du danger, il faut autre chose". C’est ce pragmatisme que revendique Raoult et qui lui donne raison. Pour mieux le comprendre, il faut lire un de ses inspirateurs, le philosophe autrichien Paul Feyerabend. Dans son livre (Contre la méthode, Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance, Seuil, 1975), Feyerabend écrit notamment : "Toutes les méthodologies ont leurs limites, et la seule "règle" qui survit, c’est "Tout est bon"". Si Feyerabend constate la séparation entre l’Eglise et l’Etat, il regrette : "Il n’y a pas de séparation entre l’Etat et la Science". Or, pour lui, seule cette séparation "peut être notre chance de vaincre la barbarie forcenée de l’âge technico-scientifique et d’accéder à l’humanité dont nous sommes capables (…)". Feyerabend conclut : "Libérons la société du pouvoir d’étranglement d’une science idéologiquement pétrifiée, exactement comme nos ancêtres nous ont libérés du pouvoir d’étranglement de la vraie-et-unique religion !". L’épreuve de force lancée par le Parti de l’Ordre Sanitaire contre le professeur Raoult fera forcément une victime. La rage perdra.


Messages: 149

Re: Pieds Nickelés

28 Avril 2020, 20:20 Message

Didier Bourjon a écrit:Caramba, encore raté...

EXCLUSIF. La France manque de masques en vue du déconfinement, selon une note de Bercy (JDD)

« Les Français pourront-ils sortir masqués le 11 mai? Pour l'instant, le gouvernement n'a pas fait de recommandation officielle en ce sens ; seule l'Académie de médecine invite à revêtir une protection en tissu. Mais les réserves de ces pièces lavables et réutilisables pourraient ne pas être suffisantes, du moins au début du déconfinement. Selon une note des services d'Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, que le JDD s'est procurée, "l'adéquation moyens-besoins" pose question. "La production nationale hebdomadaire et les importations sont encore insuffisantes à ce stade pour couvrir la totalité du besoin", prévient ce document rédigé le 14 avril. »


En effet,mon pharmacien m'a informé hier matin que :

1-son groupement d'achats pharmaceutiques doit faire homologuer le fournisseur avant de passer commande et certifier conforme à la livraison.. des process de plusieurs semaines, ce qui fera que les premières livraisons en office ne seront pas avant la semaine prochaine (pas uniquement des FFP2)

2-les pharmaciens reçoivent quotidiennement des offres directes de fournisseurs hors catalogue jusqu'à 13.90€ le masque

Bref entre la bureaucratie, l'impréparation et l'opportunisme de "guerre" sanitaire comme dit Jupiter, c'est un effet d'annonce de plus

Messages: 706

Re: Pieds Nickelés

29 Avril 2020, 05:57 Message

La Russie a suspendu ses exportations de blé jusqu'en Juillet.
Pendant ce temps :
https://utaa.fr/2020/04/21/en-pleine-pa ... a-lexport/

En pleine pandémie mondiale, la France brade ses stocks de blé à l’export
Alors que les français s’inquiètent d’un risque de pénurie sur des aliments de première nécessité et que le prolongement de cette crise mondiale est probable, la France adopte une bien étrange stratégie sur les marchés internationaux des céréales : le prix fob du blé français est au plus bas ($226/t soit 206€/t), et en tout cas plus bas que celui des blés d’autres pays producteurs (qui varient de $230 à $279€/t) [1].

Déjà au mois de mars 2020, les exportations de blé français vers les pays tiers avaient augmenté pour atteindre un niveau record. D’après FranceAgriMer, l’augmentation du flux est très marquée en direction de la Chine : 314 000 tonnes de blé y ont été expédiées rien qu’au cours du mois de mars [2]. Depuis le début de la campagne, ces exportations vers la Chine sont, à cette date, plus de 5 fois supérieures à celles de l’an dernier. Les exportations de blé sont également importantes en direction du Maroc et de l’Afrique de l’Ouest (comme c’est généralement le cas). Cette hausse des exports vers les pays tiers n’est pas compensée par la baisse des exports vers les pays membres de l’UE (335 000 tonnes en moins) ni par la baisse potentielle de la consommation domestique.

Les stocks en fin de campagne étaient plutôt faibles et la future récolte française et européenne s’annonce compliquée [3] : cette stratégie agressive à l’export semble plus qu'hasardeuse. La France brade littéralement son blé sur les marchés à l’export, et dilapide ses maigres stocks.


Repéré sur la page Tweeter de Jean-Yves Le Gallou

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

30 Avril 2020, 09:29 Message

Image



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

1 Mai 2020, 13:36 Message

Image



***

Image


[url=https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/10/16/20002-20181016ARTFIG00153-une-prime-aux-hopitaux-pour-desengorger-les-urgences.php)(source : Le Figaro)[/url]

Messages: 504

Re: Krisis - pandémie and co

1 Mai 2020, 18:04 Message

Je ne comprends pas l'intérêt de la carte gouvernementale de codage des départements par des couleurs. A quoi sert-elle ? Certes pas à orienter les choix et autorisations des déplacements puisque ces derniers seront libres dans un rayon de 100 kilomètres. J'ai dû manquer un épisode. En outre, les vacanciers dont le domicile se situe en bordure de zone rouge partiront systématiquement (s'il en ont le choix) en direction des zones vertes, ce qui ne manquera pas de re-propager le virus dans ces zones. Cette carte aurait un sens si était établie une règle des déplacements qui les autorise dans les seuls départements ayant même couleur que celui du point d'origine du déplacement. Si quelqu'un peut m'éclairer, merci.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Krisis - pandémie and co

1 Mai 2020, 18:09 Message

Francis Marche a écrit:Si quelqu'un peut m'éclairer, merci.


Hélas, cher Francis...
Le pataquès est en train de s'organiser, si l'on peut dire, comme pour l'école, et pour le coup, c'est on ne peut plus logique. Tout cela ne tient pas debout. Nos technocrates ont définitivement perdu le boule.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

2 Mai 2020, 13:31 Message

Mascarade





***


Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3719

Re: Pieds Nickelés

2 Mai 2020, 14:22 Message

Encore des embrouilles, encore des colères...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

3 Mai 2020, 18:43 Message

Pieds Nickelés, et avec ça, indignes.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

4 Mai 2020, 07:58 Message

Les sociétés de transport public envoient une missive incendiaire au Premier ministre et évoquent un «risque très élevé de trouble à l’ordre public»

S’agissant des gestes barrières et des règles de distanciation physique (marquage au sol, distance d’un mètre dans les rames…), les patrons des sociétés de transport public, soutenus par le président de l’Union des transports publics (UTP), expliquent qu’il leur est «impossible de répondre d’une obligation de résultat qui pourrait [leur] être imposée». Les transporteurs adressent une fin de non-recevoir aux injonctions d’Édouard Philippe, lequel leur a laissé trois semaines pour «s’organiser» afin de concilier respect des règles sanitaires et trafic soutenu, y compris dans le métro parisien.

Rien ne sera donc prêt le 11 mai, sauf à « limiter drastiquement les flux en amont », c’est-à-dire l’arrivée des voyageurs. Et là encore, les gestionnaires des transports en commun préviennent qu’il ne faudra pas compter sur eux pour gérer les barrages filtrants. « La mobilisation des forces de l’ordre, nationales et municipales, sera une condition indispensable à la régulation de ces flux, les transporteurs ne pouvant l’assurer au regard de leurs seuls moyens. »

Le 11 mai, imposé par Emmanuel Macron pour des raisons qui demeurent floues, devient de plus en plus une promesse de grand n’importe quoi. (par Lettre Patriote)


***


Les maires d’Île-de-France (dont Paris) demandent solennellement à E.Macron de repousser la date de réouverture des écoles

L’Association des maires d’Île-de-France a adressé une lettre ouverte au président de la République, pour lui demander «solennellement de repousser la date de réouverture des écoles s’agissant des départements classés rouges et en particulier de l’Île-de-France à une date ultérieure au 11 mai».

Dans leur texte, publié par nos confrères de La Tribune, les 316 maires franciliens se demandent «pourquoi l’État se désengage de ses responsabilités en la matière, alors même que l’éducation d’une part, et la santé d’autre part, sont des compétences régaliennes». «Notre région capitale devrait avoir une place plus forte dans la concertation nationale menée pour la stratégie de déconfinement», exhortent-ils, réclamant «de ne pas faire reposer sur les maires la responsabilité juridique, politique et morale de la réouverture des écoles».

Ils rappellent que plusieurs maires «ont annoncé refuser d’ouvrir les écoles, d’autres demandent à être simplement rassurés quant à leur éventuelle mise en cause, en cas de contamination d’un enfant par exemple». Une initiative comprise par le président LR de l’Association des maires de France, François Baroin, selon qui les maires ne doivent pas devenir «des kamikazes» malgré eux. (par Lettre Patriote)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22673

Re: Pieds Nickelés

4 Mai 2020, 12:12 Message

Et une contradiction de plus en 24 h au plus haut niveau... doublée d'une poursuite obstinée d'un européisme purement idéologique.

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles