Afficher le sujet - Krisis - pandémie and co

Krisis - pandémie and co

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

29 Mai 2022, 08:24 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

30 Mai 2022, 11:54 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

30 Mai 2022, 14:04 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

31 Mai 2022, 08:26 Message

Variole du singe en Afrique : la Russie fait une révélation explosive sur 4 laboratoires américains basés au Nigeria (Le courrier du Soir)

« La Russie ne compte pas seulement se limiter à une guerre militaire contre l’Occident. Elle veut aussi gagner la guerre d’information et profite ainsi de la récente apparition de cas de varioles du singe dans le monde pour plonger les Occidentaux, notamment les Etats-Unis dans l’embarras.

En effet, après avoir confirmé, en mars dernier, l’existence de laboratoires d’armes biologiques financés par les Etats-Unis en Ukraine, Moscou demande à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’ouvrir une enquête sur la présence de laboratoires financés par les Etats-Unis au Nigeria, pays qui a connu, en 2017, une épidémie de varioles du singe qui avait touché plus de 240 personnes.

En tout cas, face à la presse, Igor Kirillov, directeur de la Force russe de protection biologique et chimique a été très clair. “(…) Nous demandons aux dirigeants de l’Organisation Mondiale de la Santé de mener des enquêtes sur les activités liées aux laboratoires nigérians financés par les Etats-Unis et qui se trouvent à Abuja, à Zaria, à Lagos et de tenir le monde informé des résultats”, a-t-il martelé dans l’interview relayée par l’agence de presse russe, Tass.

Igor Kirillov, qui a rappelé que le virus de la variole du singe a été récemment découvert au Nigeria, affirme qu’il y a dans ce pays africain au moins quatre bio-laboratoires contrôlés par Washington. Il convient de souligner que ce n’est pas la première fois que la Russie dénonce la présence de laboratoires biologiques américains.

En effet, en mars dernier, Igor Kirillov avait accusé Washington de créer des armes biologiques en Ukraine. “Nous croyons que des composantes d’armes biologiques étaient en train d’être créés en Ukraine”, soutenait-il, montrant un document daté du 6 mars 2015 concernant un supposé financement de ces laboratoires par le Pentagone. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

1 Juin 2022, 08:47 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

1 Juin 2022, 16:02 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

3 Juin 2022, 08:01 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

7 Juin 2022, 14:03 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

8 Juin 2022, 14:17 Message



Commentaire de Martial Bild (TV Libertés) : "Avec deux ans de retard. Après que des scientifiques, des journalistes soient poursuivis et censurés pour avancer une telle hypothèse : de nouveaux doutes sur l'origine du Covid 19. La chronique de Patrick Cohen aurait pu se conclure par quelques excuses. Non ?"


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

9 Juin 2022, 18:07 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

10 Juin 2022, 07:40 Message

Image


Image


(d'un militaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

10 Juin 2022, 08:47 Message

P.S.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

14 Juin 2022, 11:11 Message

EXCLUSIVE: Shocking microscopy photos of blood clots extracted from those who “suddenly died” – crystalline structures, nanowires, chalky particles and fibrous structures (Natural news)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29048

Re: Krisis - pandémie and co

14 Juin 2022, 18:40 Message

Coup de théâtre : la revue scientifique The Lancet confirme le risque élevé de myocardite du vaccin Pfizer et Moderna (Le Courrier du soir)

« Une étude menée par la très prestigieuse revue scientifique The Lancet a conclu que le vaccin ARN anti-Covid de Pfizer et de Moderna présente un risque élevé de myocardite et de péricardite

Certains parleront de complotisme. Pourtant, il n’en est rien. Car, l’étude en question est menée par la très prestigieuse revue scientifique The Lancet qui l’a rendue publique il y a deux jours. Ainsi, dans son étude, la revue confirme que les vaccins anti-Covid comportent des effets secondaires dangereux, dont la myocardite et la péricardite.

Dans l’étude en question, on peut lire : “un risque accru de myocardite et de péricardite a été noté après la vaccination contre la Covid et a été plus fort chez les hommes âgés de 18 à 25 ans après la prise de la seconde dose. Cependant, l’incident était rare”. La revue tente tout de même de minimiser. En effet, d’après The Lancet, sur 15 148 369 de personnes ayant reçu le vaccin, seuls 411 cas de myocardite et de péricardite ont été notés.

La publication de cette récente étude est d’autant plus préoccupante pour les laboratoires que tout récent une étude similaire, menée en France, avait abouti aux mêmes conclusions. En effet, dans son travail d’investigation, Lecourrier-du-soir.com a pu consulter l’étude menée par l’institut EPI-PHARE (épidémie des produits de santé) dans sa version originale. Elle confirme que les vaccins Pfizer et Moderna présentent des risques de myocardite et de péricardite tout en précisant toutefois que le risque est peu fréquent.

EPI-PHARE dit avoir étudié tous les cas d’hospitalisation entre le 15 mai et le 31 août 2021. La tranche d’âge a été comprise entre 12 à 50 ans. “Chaque cas a été apparié à 10 témoins de même âge, sexe et département de résidence. Les risques de survenue d’une hospitalisation pour myocardite ou péricardite ont été comparés entre les personnes exposées et non exposées aux vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, séparément par sexe et par classe d’âge, par des modèles de régression logistique conditionnelle ajustés sur les antécédents de myocardite ou péricardite dans les 5 ans précédents, l’antécédent d’infection par le SARS-CoV-2 dans le mois précédent et l’indice de défavorisation sociale”, renseigne EPI-PHARE.

Et d’ajouter : “un total de 919 cas de myocardites (âge médian de 26 ans, 21% de femmes) et 917 cas de péricardites (âge médian de 34 ans, 38% de femmes) sont survenus parmi des personnes âgées de 12 à 50 ans en France pendant la période d’étude. Ces cas ont été appariés respectivement à 9190 témoins (pour la myocardite) et 9170 témoins (pour la péricardite).”

L’étude souligne que les jeunes hommes âgés de moins de 30 ans ont été les plus exposés. “Globalement, la vaccination par les vaccins Pfizer BioNTech et Moderna était associée à une augmentation des risques d’hospitalisation pour myocardite et péricardite dans les 7 jours suivant la vaccination. L’association avec le risque de myocardite apparaît particulièrement marquée chez les jeunes hommes de moins de 30 ans, en particulier au décours de la deuxième dose du vaccin Moderna (Odds-Ratio ajusté (OR) 79,8 ; intervalle de confiance à 95% [29,8-213,4]), conduisant à un excès de cas atteignant de l’ordre de 132 par un million de doses dans cette tranche de la population”, révèle EPI-PHARE.

Concluant leur travail, les chercheurs passent aux aveux: “en conclusion, cette étude confirme l’existence d’un risque de myocardite et péricardite dans les 7 jours suivant une vaccination contre la Covid-19 avec un vaccin ARNm (Pfizer BioNTech et Moderna) chez les personnes âgées de 12 à 50 ans, particulièrement les jeunes de moins de 30 ans. Ce risque est plus élevé avec le vaccin Moderna. Cependant, le nombre de cas attribuables aux vaccins apparaît peu fréquent au regard du nombre de doses administrées. Cette étude confirme également l’évolution clinique favorable des cas de myocardite et de péricardite suite à la vaccination”. »

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles