Afficher le sujet - Krisis - pandémie and co

Krisis - pandémie and co

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

21 Septembre 2021, 18:02 Message

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

22 Septembre 2021, 13:34 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

24 Septembre 2021, 11:21 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4158

Re: Krisis - pandémie and co

24 Septembre 2021, 11:45 Message

[...]
Durant plusieurs semaines, le Français (34 ans) s'est posé des questions sur la provenance de ces douleurs quasiment paralysantes.
[…]
« C'est frustrant, surtout qu'il ne me reste pas dix ans à jouer [...] Du coup, maintenant je regrette d'avoir fait le vaccin, mais je ne pouvais pas savoir », a-t-il encore dit.
[…]
« Le problème, c'est qu'on n'a pas de recul sur le vaccin. Il y a des personnes qui ont eu des choses similaires, mais les durées ont été vraiment différentes », a-t-il relevé en s'appuyant sur ce que lui ont dit les médecins consultés.
L'Équipe 23/09/2021

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

25 Septembre 2021, 08:31 Message

Covid-19 : quelle folie s’est donc emparée de l’Australie ? (Bd Voltaire)

« Une politique liberticide aux conséquences humaines désastreuses puisque, selon le Syndey Morning Herald, la Nouvelle-Galles du Sud, l’État le plus peuplé d’Australie, voit affluer dans ses hôpitaux plus de 40 mineurs par jour pour tentatives de suicide ou d’automutilation. Dans le même temps, l’économie nationale s’effondre et les restaurants et bars ferment leurs portes un à un…
En parallèle de cette stratégie du « tout confinement », le gouvernement australien a mis en place un système de surveillance par reconnaissance faciale. Objectif : contrôler les rares citoyens autorisés à quitter leur État moyennant une stricte quarantaine de 14 jours. Baptisé « Home Quarantine SA », ce logiciel, qui n’a rien à envier à Big Brother, permet aux autorités d’envoyer un SMS aux confinés qui ont, dès lors, quinze minutes pour se prendre en selfie. Le logiciel se charge ensuite de géolocaliser la personne et de reconnaître son visage afin d’informer les autorités si, oui ou non, le confiné se trouve bien là ou il doit être. Dans le cas contraire, la police peut être envoyée sur place.

Ce contrôle inédit a poussé les Australiens à sortir dans la rue manifester pour leurs libertés fondamentales.

À Melbourne, Sydney ou Canberra, des dizaines de milliers de personnes ont bravé l’interdit et défilé, pacifiquement dans un premier temps, pour faire fléchir leur gouvernement. En vain. La répression fut d’une violence inouïe dans ce pays habitué à une relative paix sociale, donnant lieu à de véritables émeutes. Les journalistes indépendants de Conflict Collective, qui ont couvert la dernière protestation à Melbourne, dressent un portrait de la situation. Des policiers braquent les protestataires au fusil d’assaut pour les faire reculer, des manifestants tabassent un gardien de la paix isolé. On a vu des dizaines de voitures en feu, des enfants en pleurs sous les gaz lacrymogènes, une police montée chargeant la foule au galop. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

25 Septembre 2021, 08:59 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

26 Septembre 2021, 10:19 Message

Image


On laissera à Jean-Rhett la radicalité de son expression ; on retiendra tout ce qui y mène.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

26 Septembre 2021, 10:30 Message

Image


La "défaite de la pensée scientifique", et non seulement la victoire de la propagande écrasante des pouvoirs oligarchiques, bref : les bricolages d'apprentis sorciers dansant sur le volcan, tout cela n'a pas fini de nous distraire. A quand le retour de ne serait-ce qu'un peu de logique ? Le retour du "réel" pourrait bien être brutal au-delà de tout ce qu'on pu imaginer les uns et les autres.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

27 Septembre 2021, 08:23 Message



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

27 Septembre 2021, 08:48 Message

Pour revenir sur Jean-Rethh (tweet supra), et donner la parole à la défense, sa radicalité est à considérer comme suit, qui n'est pas déraisonnable, mais avec quoi je ne suis pas entièrement d'accord (quant au "vaccin") :

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

27 Septembre 2021, 17:47 Message

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

29 Septembre 2021, 10:28 Message

Fin de la gratuité des tests pour les non-vaccinés : après le crédit social, le crédit sanitaire ? (Bd Voltaire)

« Tout l’art de ce gouvernement a consisté – et c’est malheureusement assez réussi – à pratiquer un chantage « à la vie normale », faisant apparaître une mesure hautement contestable, liberticide et aux frontières de la légalité comme relevant d’une nouvelle normalité. "Le passe sanitaire pourrait rentrer dans le droit commun, comme le carnet de vaccination pour les enfants ou le permis de conduire, comme un outil qu’on peut sortir en cas de besoin", explique Anne Genetet, députée LREM, dans le journal 20 Minutes.

Il convient, dès lors, de forcer les 25 % de Français restants à la divine piqûre. L’argument financier – le non-remboursement uniquement pour les non-vaccinés – touchera évidemment les classes populaires.

Il empêchera donc les plus pauvres de se soigner, puisque pour accéder aux lieux de soins hospitaliers, un service public pour lequel tous les travailleurs cotisent, il faut donner la preuve… qu’on n’est pas malade. En temps de crise, il convenait de frapper les sans-dents au portefeuille.

Gageons aussi que la possibilité de se tester, aujourd’hui, à tous les coins de rue va subitement se raréfier. La pandémie va-t-elle disparaître comme par enchantement ?

Enfin, cela signe surtout un basculement dans la discrimination sanitaire, une rupture d’égalité dans le soin : cela induit une variabilité du coût du soin en fonction de l’état vaccinal. Qui sait si, bientôt, les soins pour les cancers ou le diabète seront plus onéreux en fonction de l’état de santé, par exemple pour les fumeurs, les obèses, les non-sportifs ? Aura-t-on, avec le crédit social, un crédit sanitaire ?

La fin de la gratuité des tests est tout sauf un argument comptable : c’est une boîte de Pandore ouverte par des inconscients.

Ou pas. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

29 Septembre 2021, 10:54 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

1 Octobre 2021, 08:47 Message

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

1 Octobre 2021, 13:03 Message

Image

Image



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

2 Octobre 2021, 13:33 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

3 Octobre 2021, 09:14 Message

Image


On comprend bien que la fuite en avant est la seule solution qui reste à l'état d'Israël, puisque c'est le choix de la vaccination totale et exclusive qui a été fait par ce dernier, censé être celui de la "modernité" et du progrès ; ce pourquoi leur expérience à l'échelle d'un pays avancé est si importante pour l'enseignement des autres. On comprend mal toutefois que cette nation si brillante intellectuellement ne produise aucun anticorps d'intelligence, au sens propre du mot, contre cette folle (et bientôt désastreuse) équipée.


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26756

Re: Krisis - pandémie and co

3 Octobre 2021, 12:47 Message

Il n'y a pas qu'en France ; et nulle part cela ne percute... il y a de quoi se poser quelques questions sur ce qu'est devenu notre dépendance à la matrice.

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles