Afficher le sujet - Vers une franche dictature

Vers une franche dictature

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Messages: 923

Re: Vers une franche dictature

13 Décembre 2020, 12:48 Message

Affaire Fourtillan :
https://www.midilibre.fr/2020/12/12/uzes-un-rassemblement-pour-demander-la-liberation-du-pr-fourtillan-interne-au-mas-careiron-9254205.php
""On fait taire quelqu’un est tout à fait sain d'esprit, mais qui dérange par ses paroles et son travail qui ne reflètent pas la ligne officielle en terme médicaux et de méthodes de lutte contre le Covid-19. Dans une démocratie, c’est intolérable."

Les manifestants, la plupart refusant de porter le masque, ont fustigé le "gouvernement corrompu", le lobby des laboratoires pharmaceutiques, "Paris est aux ordres des labos", puis scandé "Libérez le professeur Fourtillan" à tue-tête."

Messages: 923

Re: Vers une franche dictature

13 Décembre 2020, 13:19 Message

Affaire Fourtillan :
https://reseauinternational.net/un-membre-de-lacademie-des-sciences-institut-de-france-demande-la-liberation-du-prof-fourtillan/
"Monsieur le Directeur,
Mon nom est Paul Deheuvels, membre de l’Académie des Sciences et professeur à l’Université Pierre et Marie Curie (Université Paris VI -Sorbonne Université). Je vous écris au sujet du Professeur Jean-Bernard Fourtillan.
Je le connais depuis de nombreuses années, et je puis vous certifier qu’il est sain de corps et d’esprit, un savant de grande réputation et de forte personnalité, ayant apporté de nombreuses innovations majeures au traitement de maladies neuro-dégénératives, et à l’analyse de la toxicité des adjuvants aluminiques dans certains vaccins. Récemment, il a développé des arguments très convaincants, que je n’ai pas été en mesure de vérifier moi-même, pour impliquer les laboratoires de l’Institut Pasteur dans l’ingénierie génétique de virus grippaux pathogènes. Il est vraisemblable que son activité de lanceur d’alerte ait pu être à l’origine de ce qui vient de lui arriver................................
.............................
J’ai eu l’occasion, au cours de ma longue carrière scientifique, de visiter la Roumanie, sur invitation de son gouvernement, alors dirigé par Nicolae Ceaucescu. Il était alors fréquent de voir des universitaires ayant manifesté la moindre dissidence se faire interner en asile psychiatrique. J’en connais qui en sont morts, victimes de traitements allant de l’électrochoc à l’administration de substances psychotropes à hautes doses. Je ne voudrais pas qu’on puisse utiliser de telles méthodes en France, ce qui voudrait dire que notre société aurait basculé dans une certaine forme de dictature. Je crains que ce ne soit déjà le cas.
Pour ces raisons, et au nom de toute la communauté scientifique française, je vous prie de libérer sans attendre le professeur Jean-Bernard Fourtillan, faute de quoi vous seriez complice de voies de fait et d’enlèvement arbitraire envers une personne, littéralement victime d’une lettre de cachet à la mode de 2020. ..................."

Messages: 923

Re: Vers une franche dictature

13 Décembre 2020, 19:56 Message


Messages: 923

Re: Vers une franche dictature

13 Décembre 2020, 20:01 Message


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: Vers une franche dictature

13 Décembre 2020, 21:52 Message

Je ne connais absolument rien de cette affaire qui semble sordide et les quelques échos qui me viennent de ci de là ne m’incitent guère à pousser plus avant l’enquête. Évidemment, un internement sous contrainte sent toujours mauvais. Je me garderai donc bien d’émettre le moindre avis sur le sujet.
Néanmoins, un mot m’a tiré l’œil, un mot marqué au fer rouge dans mon hippocampe : Parkinson.
Je me suis donc rendu sur le site de l’association Maluval qui recense les témoignages de personnes traitées par les patchs du Pr Fourtillan. J’ai lu, assez longuement.
Mon Dieu ! Pauvres gens ! Mais c’est toujours ainsi que cela fonctionne. Que faire face au désespoir ? Et c’est déjà le mauvais aiguillage : on voudrait faire, trouver la panacée ou le thaumaturge… Alors qu’il ne s’agit plus que de se forger une nouvelle façon d’être, vaille que vaille… et le moins que l’on puisse dire est que ce n’est jamais gagné… Pauvres gens, loin de vouloir les accabler, je les comprends et ils me touchent là où ça fait mal.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: Vers une franche dictature

13 Décembre 2020, 22:39 Message

En effet, un internement d'office, et dans ces conditions, c'est très difficile à accepter. Toutefois je reste également fort circonspect à l'endroit de la personne en cause. Elle a un CV long comme le bras, certes ; cela n'empêche en rien de dérailler (certains diraient même que, dans certains cas...). Sa "trouvaille", la façon dont il l'explique, tout suscite la défiance. Avant d'en faire une victime du "système", il faudrait y voir plus clair.

Un indice : ce qu'il dénonce au sujet de l'Institut Pasteur. Que dans ce dernier on manipule des virus dans le cadre de recherches, c'est tout à fait connu et officiel ; que le labo de Wuhan en fasse de même, c'est évident ; que ce labo ait été construit grâce à la France, c'est un fait encore. Qu'il puisse y avoir eu des échanges entre ces deux instituts ou des partages, ou de la récupération chinoise, pourquoi pas. De là à fabuler comme il le fait, il y a une marge ; très précisément : celle qui distingue le "complotisme" imaginaire des complots bien réels qui accompagnent l'humanité depuis ses débuts. Les premiers sont pain béni pour ceux qui trament les seconds et pour leur appareil de propagande, ne l'oublions pas.

Reste que ce type d'internement, sans aucune protection ni garantie, laissant toute la place à l'arbitraire le plus haïssable, ne saurait se justifier que dans les cas les plus extrêmes, ce qui ne semble pas être le cas ; et que la concomitance avec ce qui arrive à Raoult, Peronne, etc. est fâcheuse, à dire le moins. A suivre.

Messages: 923

Re: Vers une franche dictature

13 Décembre 2020, 23:05 Message

En effet et de façon très visible (et bruyante si possible) . S'il réussissent l'opération sans vague avec cet homme, pour les "bonnes raisons" que vous évoquez, ils auront moins de mal à le faire pour d'autres, qui n'auront comme tort que de les gêner. Ce régime applique de façon de plus en plus ouverte les méthodes des démocraties populaires et adoptera pour finir les mœurs de la Roumanie de Ceaucescu. Constater comme on peut le faire régulièrement que le moindre de leurs serviteurs est prêt à exécuter sans rechigner les ordres les plus contraires à nos principes et à nos traditions est terrifiant. Si nul ne se dresse pour leur dire Halte là, ce pays va devenir un gigantesque goulag.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: Vers une franche dictature

15 Décembre 2020, 12:47 Message

Au-delà du dernier gadget macronien, imaginé pour le sortir d'une énième impasse à force de mensonges et d'entourloupes grossières, attention toutefois à ceci :


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: Vers une franche dictature

15 Décembre 2020, 13:06 Message

La plus belle avancée qu'on pouvait attendre !!!
Vous rendez-vous compte, chers amis, que cette personne est ministre du gouvernement français ?!

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: Vers une franche dictature

15 Décembre 2020, 15:00 Message

L'idéologie — le déririum modernant — en roue libre, vers le désastre final, suite (et pas fin).

Les trois risques majeurs d’un referendum écologique (Courrier stratège)

« Avec un peu de précipitation, la presse a relayé l’organisation de ce referendum comme s’il était imminent. Le Président de la République s’est en réalité montré beaucoup plus circonspect. Le referendum se tiendra si l’Assemblée Nationale et le Sénat adopte le projet de loi dans des termes identiques. Alors, et alors seulement, le referendum sera organisé. Voilà qui laisse un peu de temps. Disons même que, en supposant que le Sénat adopte ce texte sans coup férir (ce qui est loin d’être garanti), Macron pourrait décider d’organiser le referendum à peu près quand il veut.

Par exemple quelques semaines seulement avant les élections présidentielles, ce qui lui permettrait de se relégitimer facilement, et d’écraser tous ses adversaires, s’il en reste.

La tactique politique est ici limpide, mais elle fait peser de vraies menaces à long terme sur l’ensemble de la société française.
Menace n°1 : les questions prioritaires rendront le pays ingouvernable

Du temps (c’était jusqu’à Sarkozy!) où aucun citoyen français ne pouvait individuellement invoquer la Constitution pour faire annuler une loi, à moins d’être député ou sénateur, l’intégration de l’écologie dans la Constitution n’aurait posé que peu de problèmes. Mais depuis l’invention (bienheureuse et démocratique) de la question prioritaire de constitutionnalité, qui permet d’exciper devant n’importe quel tribunal de la violation de la Constitution par le législateur, la réforme proposée par Emmanuel Macron peut potentiellement conduire au blocage de la société française : plus aucun texte de loi n’échappera à l’appétit des activistes écologiques pour la QPC comme arme de combat politique.

Dès que le législateur devra plancher sur le moindre texte, il s’exposera à un recours des associations qui considéreront que la loi ne respecte pas assez l’impératif de lutte contre le réchauffement climatique. De quoi transformer le pays en gouvernement des juges…
Menace n°2 : la Constitution devient une arme politicienne

Jusqu’ici, la Constitution n’a jamais, en dehors de la laïcité, défini une politique publique comme ayant valeur constitutionnelle. Le préambule de la Constitution de 1946 a bien défini quelques principes comme la protection sociale, qui appartiennent au « bloc de constitutionnalité », ce qui les prive d’une véritable valeur contraignante.

Avec la réforme d’Emmanuel Macron, toute politique publique, quel que soit le gouvernement, serait obligatoirement inspirée par la volonté de lutter contre le réchauffement climatique ou la préservation de la biodiversité. On mesure la dérive qui se prépare…

Rappelons qu’il est, en l’état actuel, possible d’invoquer l’Accord de Paris ou de Kyoto pour exciper d’une violation des engagements internationaux de la France du fait d’une loi ou d’un règlement. Une modification de la Constitution ne fera donc que banaliser une procédure qui est déjà possible.
Menace n°3 : un poids à porter en plus pour l’économie française

Surtout, après l’insertion du principe de précaution qui a figé dans le marbre la frilosité française face au risque de l’innovation, la réforme que propose Emmanuel Macron plombera un peu plus la capacité de notre société à s’ouvrir au monde nouveau. C’est bien le paradoxe de la Start-up Nation dont parlait Macron. Sous couvert de lutter contre le repli sur soi et le conservatisme, Emmanuel Macron en fait le lit.

Nous l’avons vu avec le débat sur la 5G : les « Quakers » ne manquent pas dans la France bobo, et le referendum leur servira la soupe.

En ce sens, Emmanuel Macron reste bien dans la ligne du Great Reset, qui propose de se servir de la pandémie pour accélérer la mise en place de l’économie verte.

Reste à savoir si cette ficelle passera véritablement comme une lettre à la poste. Dans les cénacles parisiens, la lutte contre le réchauffement climatique est un dogme que personne n’ose remettre en cause sous peine de bannissement. Mais chez les Gaulois réfractaires ? La situation est probablement moins nette. »

Messages: 923

Re: Vers une franche dictature

15 Décembre 2020, 19:22 Message

Affaire Fourtillan.

Image


Sans commentaires.

Messages: 923

Re: Vers une franche dictature

16 Décembre 2020, 10:18 Message

Dernières nouvelles de Jean-Bernard Fourtillan : Disparition inquiétante de sa femme Marianne


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: Vers une franche dictature

16 Décembre 2020, 10:47 Message

Je reçois — personnellement — le document que voici. De Noël, il ne reste que trois boules dorées sur un bout de branche de sapin — les palmes eussent été plus raccord puisque l’une de ce ces boules est estampillée de l’incontournable protéine Spike.
Et voici comment les instances gouvernementales s’invitent chez moi sans frapper et prétendent régenter la soirée, dans la joie et la bonne humeur. Big Mother s’occupe de tout et le fait savoir sous forme de coches informatiques. Absolument de tout : des invités, de la salle, du menu, du service (de la cuillère pour la sauce) de l’animation festive (on danse le Madison) et même de la vaisselle. Elle est pas belle la ««« vie»»» ? Allez chercher votre carte d’abonnement No Souci en préfecture, braves gens. Suivez les barrières, lavez-vous les mains de ce qui peut advenir. Et, surtout, ne pensez plus.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: Vers une franche dictature

16 Décembre 2020, 10:57 Message

Ça vous donne une de ces envies de fuir très, très loin...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: Vers une franche dictature

16 Décembre 2020, 11:05 Message

Oooooh que oui, l'ami ! Rejoindre les goélands, loin du Marché Unique.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles