Afficher le sujet - De "l'intégration"

De "l'intégration"

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

3 Septembre 2019, 07:49 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

12 Septembre 2019, 08:28 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

12 Septembre 2019, 12:06 Message

« Racisme anti-Blanc dans le foot : démêlons ! » (d'un tweeteur par Fdesouche)


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

25 Septembre 2019, 09:28 Message

« Alexandre Kauffmann, auteur du "Troisième Indic" (à paraître chez Flammarion le 25 septembre), s’est immergé dans le monde des informateurs de la police, où gravitent petits dealeurs et escrocs sans envergure et où tout se monnaye, surtout les confidences.

(…) Après avoir fui le Maroc, au milieu des années 1980, où ses vols répétés lui avaient attiré bien des ennuis, il s’était d’abord réfugié chez un cousin installé à Marseille. Mais la cité phocéenne l’a déçu : "J’étais venu voir la France, et il n’y avait que des Arabes !" Une semaine plus tard, il prenait un train pour Paris. "Je suis arrivé à la gare de Lyon sans un sou, raconte-t-il. J’ai rencontré une vendeuse dans un magasin. Le coup de foudre ! On s’est mariés et je l’ai mise sur le trottoir, avenue Foch."

Lakhdar est devenu indicateur au début des années 2000, en sortant de la prison de Fleury-Mérogis, où il purgeait une peine de deux ans pour "proxénétisme". » (Le Monde)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

26 Septembre 2019, 09:53 Message

Un fiché S pour islamisme radical candidat aux municipales (L'Express)

« Le 14 mars 2019, Abdelaziz Hamida, en inaugurant son QG de campagne, se déclare candidat aux élections municipales à Goussainville, une commune du Val-d'Oise de 30000 habitants. Conseiller municipal sortant, élu en 2014 sur la liste du vainqueur Alain Louis (divers gauche), avant de basculer dans l'opposition en cours de mandat, il se présente sans étiquette, avec un slogan, "L'audace du renouveau". Né dans la ville il y a 43 ans, "titulaire d'un master en droit des collectivités territoriales et locales à l'université de Paris VIII, il s'affiche comme "entrepreneur" et cadre associatif - il fut président du Football club de Goussainville. Il assure "agir en homme libre, en élu de terrain en phase avec les réalités du territoire et avec [s]es convictions chevillées au corps".

Selon les informations de L'Express, l'homme a fait l'objet d'une fiche S, pour islamisme radical. De source policière, il est réputé proche du mouvement fondamentaliste Tabligh, une organisation dont le nom a été cité dans le dossier judiciaire de la filière djihadiste de Lunel, responsable du départ de plusieurs jeunes français pour la Syrie et l'Irak dans les années 2014-2015. Hamida avait éveillé l'attention des services de renseignement en raison de ses activités prosélytes et pour compter dans son entourage plusieurs personnes fichées pour radicalisme. Parmi elles, un individu s'était particulièrement fait remarquer en observant deux jours de jeûne au moment de la mort de Mohammed Merah, le terroriste ayant perpétré les tueries de Toulouse et de Montauban en 2012. »

Les municipales pourraient réserver d'autres "surprises", du moins pour ceux qui ne veulent pas voir ; et qui diront ensuite que tout va bien tout de même, que c'est la preuve que l'intégration est en route.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

9 Octobre 2019, 18:36 Message

Magid Magid, la « bouffée d’air frais » du Parlement européen qui commence ses interventions par « Salam Aleykoum » (L'Obs)

« L’eurodéputé fraîchement élu, nouvelle figure britannique de la gauche écolo, détonne dans l’hémicycle européen en manifestant avec énergie contre tous les populismes et pour une Europe accueillante. (…)

Le jeune homme, 30 ans, bien dans ses Dr. Martens vertes, représente le comté de Yorkshire, "le plus beau d’Angleterre". Noir, réfugié somalien naturalisé britannique à 5 ans, musulman, débutant toutes ses interventions par "Salam Aleykoum"… il détonne dans un hémicycle bien monochrome, et agace les populistes européens qu’il s’amuse à qualifier de "lâches". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

11 Octobre 2019, 09:58 Message

Suède : Meurtres, esclavagisme sexuel, trafic de drogue, rites vaudous… La mafia nigériane s’implante dans le pays (SVT.se par Lettre Patriote))

« Dans les deux plus grandes villes de Suède, la mafia nigériane Black Axe – un groupe bien connu pour ses ses rituels occultes – force les femmes à se prostituer et à vendre de la drogue pour financer leurs opérations.

L’organisation, décrit comme une confrérie qui tue, kidnappe, se bat à coups de machette, est connue pour utiliser le vaudou, la torture, la magie noire et d’autres rituels occultes pour effrayer leurs victimes et les soumettre.

Les femmes vulnérables qui ont été contraintes au commerce du sexe par le groupe ont témoigné qu’elles avaient été torturées et qu’elles avaient été soumises à du chantage.

En plus du proxénétisme, l’organisation serait également impliquée dans la contrebande et le trafic de drogue à grande échelle.

"Nous avons la preuve qu’il y a des gens vivant à Göteborg qui appartiennent à la Black Axe. Ce sont des gens qui contrôlent et organisent à la fois le trafic de drogue et d’autres crimes", a déclaré Pär Eriksson, enquêteur à Göteborg.

Le nombre exact de femmes qui ont été forcées à se prostituer par la secte n’est pas clair, mais on dit que ce chiffre est "élevé". »


***

La Suède qui connait un boom démographique sans précédent, sera la première nation détruite. Elle l'aura bien cherché, et sans aucun doute mérité.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

25 Octobre 2019, 10:09 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

28 Octobre 2019, 12:41 Message

Bellatar, ex-conseiller de Macron, faut-il le rappeler, continue sur son chemin :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

1 Novembre 2019, 09:33 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

2 Novembre 2019, 09:42 Message





Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

4 Novembre 2019, 11:11 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

5 Novembre 2019, 09:31 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

9 Novembre 2019, 13:37 Message

Le calvaire des musulmanes qui ont signé la tribune contre le voile : Insultées, harcelées, menacées (Marianne par Lettre patriote)

« Depuis qu’elles ont signé la tribune dénonçant le voile islamique, des citoyennes de confession musulmane subissent insultes et pressions sur les réseaux sociaux et parfois aussi dans leur ville. En plus des assignations à résidence communautaire de l’humoriste devenu rappeur Mustapha El Atrassi, qui leur rappelle dans sa chanson "colis suspect" qu’elles ne s’appartiennent pas ("nos femmes"), elles doivent subir au quotidien insultes, harcèlement et menaces. Trois d’entre elles ont accepté de témoigner.

« J’ai répondu plusieurs fois aux sollicitations de la presse. La première fois, j’ai eu droit à un déferlement de messages haineux sur les réseaux. A la suite de la tribune publiée dans Marianne, il y a eu une nouvelle vague d’insultes et de pressions, des commentaires dégueulasses sur Facebook,des messages anonymes sur Messenger, c’est pourquoi je ne témoigne plus à visage découvert.

[…]

J’ai décidé de porter plainte pour harcèlement et intimidation. J’ai constitué un dossier de 28 pages de copies d’écran. Tout part d’une personne que j’ai identifiée, une personne proche de l’association locale des Frères musulmans. Concrètement, on n’est pas du tout aidées. Ni au niveau local, ni au niveau de l’Etat. Quand on discute avec les autorités compétentes, elles nous disent « mais non, ne vous inquiétez pas, ces sont des menaces en l’air ». Ils ne se rendent pas compte que les islamistes nous mettent une cible dans le dos. Quelqu’un m’a envoyé récemment cette menace : « On a des jeunes qui n’ont rien à perdre »… J’ai de plus en plus peur de sortir, c’est une peur physique, qui influe sur ma santé. J’étais très mal la semaine dernière, je fais un ulcère. Je n’ose même plus dire dans quel milieu je travaille car je sais qu’on va me reconnaître. J’envisage sérieusement de déménager. »

« J’étais invitée sur CNews il y a quelques jours pour évoquer la tribune mais je leur ai laissé un message à 3 heures du matin pour leur dire « Je ne viens pas ». Les islamistes avaient balancé mon nom marital sur Twitter. C’est comme ça que mes élèves ou mes collègues me connaissent (sur les réseaux sociaux, j’utilise mon nom de jeune fille). J’ai une famille, il n’est pas question de les exposer. J’ai reçu beaucoup d’insultes, ça a été une vague assez violente et massive, surtout à partir du moment où on a parlé de la tribune sur CNews et BFMTV et que certains ont découvert que c’est moi qui l’avais rédigée.

Je n’ai eu droit qu’à des insultes en-dessous de la ceinture, pas de « Tu iras en enfer » ou des choses comme ça, que des insultes venant de gens assez obsédés. J’ai bloqué une centaine de personnes sur Facebook. Beaucoup de cosignataires ont subi la même chose, surtout les femmes. Pour certaines, ils sont allés chercher leur biographie, ils ont déterré des choses. Il y en a qui ne veulent plus témoigner, certaines regrettent d’avoir signé cette tribune. »

« Quand j’ai signé, je savais qu’il y aurait des insultes odieuses mais pas à ce point. J’ai "partagé" l’article de Marianne sur les réseaux sociaux pour dire que j’étais signataire. Certains ont commenté "Super merci" puis beaucoup de gens se sont mis à m’insulter. Comment ces gens-là sont arrivés sur mon compte ? C’est Madjid Messaoudène qui a "partagé" mon nom, j’ai ensuite reçu des centaines de messages, "On va te niquer", "sale pute", "on va déféquer dans ta bouche". Il y a une véritable chasse aux sorcières, on cherche à nous intimider pour nous faire taire.

J’ai répondu, bloqué, fait des captures d’écran mais depuis avant-hier, ça recommence, cette fois-ci autour du clip d’El Atrassi. C’est désormais Barakacity qui me harcèle (dont le président, Idriss Sihamedi, s’était fait connaître en déclarant refuser de serrer la main des femmes devant la ministre Najat-Vallaud Belkacem sur Canalplus, ndlr). J’ai bloqué les personnes insultantes envers les femmes, les autres je les laisse, il faut que les gens voient avec qui ils vivent. Ils font du mal à ceux qui combattent les extrémistes. Le mot "islamophobe" n’existe pas, à Bayonne il s’agissait d’un acte anti-musulmans.

Ces quatre dernières années, j’étais retournée vivre au Maroc, je tenais un blog. Les islamistes ont été ressortir tout ce que j’ai écrit pendant cette période. Là-bas, j’étais pas insultée, on partageait mes écrits, je l’ai été uniquement par ceux qui habitaient en France. Ici, les gens ne font que répéter ce qu’ils voient sur Internet, ils ne parlent pas arabe, ils nous traitent toutes de "collabotes", de "vendues", ils me disent : "Les Juifs et les Français ne t’accepteront pas". Rappelons que c’est au côté de certains de ces harceleurs qu’une grande partie de la classe politique française va défiler ce dimanche 10 novembre "contre l’islamophobie". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

13 Novembre 2019, 16:54 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19901

Re: De "l'intégration"

14 Novembre 2019, 10:21 Message

Image

Précédente

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête