Afficher le sujet - De "l'intégration"

De "l'intégration"

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

5 Novembre 2019, 09:31 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

9 Novembre 2019, 13:37 Message

Le calvaire des musulmanes qui ont signé la tribune contre le voile : Insultées, harcelées, menacées (Marianne par Lettre patriote)

« Depuis qu’elles ont signé la tribune dénonçant le voile islamique, des citoyennes de confession musulmane subissent insultes et pressions sur les réseaux sociaux et parfois aussi dans leur ville. En plus des assignations à résidence communautaire de l’humoriste devenu rappeur Mustapha El Atrassi, qui leur rappelle dans sa chanson "colis suspect" qu’elles ne s’appartiennent pas ("nos femmes"), elles doivent subir au quotidien insultes, harcèlement et menaces. Trois d’entre elles ont accepté de témoigner.

« J’ai répondu plusieurs fois aux sollicitations de la presse. La première fois, j’ai eu droit à un déferlement de messages haineux sur les réseaux. A la suite de la tribune publiée dans Marianne, il y a eu une nouvelle vague d’insultes et de pressions, des commentaires dégueulasses sur Facebook,des messages anonymes sur Messenger, c’est pourquoi je ne témoigne plus à visage découvert.

[…]

J’ai décidé de porter plainte pour harcèlement et intimidation. J’ai constitué un dossier de 28 pages de copies d’écran. Tout part d’une personne que j’ai identifiée, une personne proche de l’association locale des Frères musulmans. Concrètement, on n’est pas du tout aidées. Ni au niveau local, ni au niveau de l’Etat. Quand on discute avec les autorités compétentes, elles nous disent « mais non, ne vous inquiétez pas, ces sont des menaces en l’air ». Ils ne se rendent pas compte que les islamistes nous mettent une cible dans le dos. Quelqu’un m’a envoyé récemment cette menace : « On a des jeunes qui n’ont rien à perdre »… J’ai de plus en plus peur de sortir, c’est une peur physique, qui influe sur ma santé. J’étais très mal la semaine dernière, je fais un ulcère. Je n’ose même plus dire dans quel milieu je travaille car je sais qu’on va me reconnaître. J’envisage sérieusement de déménager. »

« J’étais invitée sur CNews il y a quelques jours pour évoquer la tribune mais je leur ai laissé un message à 3 heures du matin pour leur dire « Je ne viens pas ». Les islamistes avaient balancé mon nom marital sur Twitter. C’est comme ça que mes élèves ou mes collègues me connaissent (sur les réseaux sociaux, j’utilise mon nom de jeune fille). J’ai une famille, il n’est pas question de les exposer. J’ai reçu beaucoup d’insultes, ça a été une vague assez violente et massive, surtout à partir du moment où on a parlé de la tribune sur CNews et BFMTV et que certains ont découvert que c’est moi qui l’avais rédigée.

Je n’ai eu droit qu’à des insultes en-dessous de la ceinture, pas de « Tu iras en enfer » ou des choses comme ça, que des insultes venant de gens assez obsédés. J’ai bloqué une centaine de personnes sur Facebook. Beaucoup de cosignataires ont subi la même chose, surtout les femmes. Pour certaines, ils sont allés chercher leur biographie, ils ont déterré des choses. Il y en a qui ne veulent plus témoigner, certaines regrettent d’avoir signé cette tribune. »

« Quand j’ai signé, je savais qu’il y aurait des insultes odieuses mais pas à ce point. J’ai "partagé" l’article de Marianne sur les réseaux sociaux pour dire que j’étais signataire. Certains ont commenté "Super merci" puis beaucoup de gens se sont mis à m’insulter. Comment ces gens-là sont arrivés sur mon compte ? C’est Madjid Messaoudène qui a "partagé" mon nom, j’ai ensuite reçu des centaines de messages, "On va te niquer", "sale pute", "on va déféquer dans ta bouche". Il y a une véritable chasse aux sorcières, on cherche à nous intimider pour nous faire taire.

J’ai répondu, bloqué, fait des captures d’écran mais depuis avant-hier, ça recommence, cette fois-ci autour du clip d’El Atrassi. C’est désormais Barakacity qui me harcèle (dont le président, Idriss Sihamedi, s’était fait connaître en déclarant refuser de serrer la main des femmes devant la ministre Najat-Vallaud Belkacem sur Canalplus, ndlr). J’ai bloqué les personnes insultantes envers les femmes, les autres je les laisse, il faut que les gens voient avec qui ils vivent. Ils font du mal à ceux qui combattent les extrémistes. Le mot "islamophobe" n’existe pas, à Bayonne il s’agissait d’un acte anti-musulmans.

Ces quatre dernières années, j’étais retournée vivre au Maroc, je tenais un blog. Les islamistes ont été ressortir tout ce que j’ai écrit pendant cette période. Là-bas, j’étais pas insultée, on partageait mes écrits, je l’ai été uniquement par ceux qui habitaient en France. Ici, les gens ne font que répéter ce qu’ils voient sur Internet, ils ne parlent pas arabe, ils nous traitent toutes de "collabotes", de "vendues", ils me disent : "Les Juifs et les Français ne t’accepteront pas". Rappelons que c’est au côté de certains de ces harceleurs qu’une grande partie de la classe politique française va défiler ce dimanche 10 novembre "contre l’islamophobie". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

13 Novembre 2019, 16:54 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

14 Novembre 2019, 10:21 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

13 Janvier 2020, 09:18 Message

Clichy-sous-Bois : tollé après l’appel du candidat MoDem pour avoir des colistiers «d’origine turque» (Le Parisien)

Image


« Pour son adversaire Meziane Abdelali, qui siège à ses côtés au conseil municipal depuis plusieurs années, il s'agit avant tout d'une "maladresse". "Les origines d'une personne ne constituent pas un critère de sélection. Mais au-delà de la question des origines, le fait de passer un appel sur Facebook, ce n'est pas très sérieux. Si vous êtes implantés localement vous faites marcher le bouche-à-oreille pour trouver des gens compétents."

Un avis partagé par le maire PS de la ville, Olivier Klein. "C'est clairement une erreur. Si on travaille et qu'on habite à Clichy on connaît suffisamment le territoire pour constituer une liste représentative. Ça s'équilibre naturellement." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

14 Janvier 2020, 09:38 Message

Suède : Rashad A., un élu de gauche, arrêté pour trafic de migrants. Il les faisait entrer clandestinement en échange d’argent (Expressen par RT.com)

« L’ancien élu de Ljungby, Rashad Alasaad, 27 ans, a été arrêté par dix policiers lors d’une descente à son domicile mercredi matin.

(…) Le journal suédois Expressen a enregistré Alasaad avec une caméra cachée en train de plaisanter sur la façon dont il avait fait entrer clandestinement plusieurs personnes en Suède pour de l’argent.

"Oui, j’ai fait entrer toute ma famille. J’ai fait entrer beaucoup de gens. Ce n’est pas difficile du tout", a déclaré Alasaad. "Laissez-moi vous dire pourquoi je le fais. Pour être honnête, la raison principale est l’argent. Je veux de l’argent."

La police des frontières suédoise a lancé une première enquête après que la vidéo a été rendue publique. Il a d’abord nié les allégations, mais lorsqu’il a été confronté à une liste de prix, 20 000 couronnes suédoises (environ 1 900 euros) par enfant et 30 000 couronnes (2 860 euros) par adulte, M. Alasaad a admis que la liste était authentique.

Il aurait également diffusé des annonces sur Facebook sous un faux nom proposant de faire passer clandestinement des migrants de Grèce en Suède en utilisant des faux passeports. »


***

Ben quoi ?
Quoi de plus naturel que de profiter de toutes les opportunités offertes par la faiblesse ou la naïveté de ses hôtes, qui pis est mécréants ? C'est même, dans une certaine éducation, logique et légitime — "halal" pour tout dire. Rien de plus aisé à démontrer, hélas derechef.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

3 Février 2020, 14:01 Message

Migrants : taux de chômage colossal, délinquance explosive, bilan scolaire ravageur, c’est ça la solution ? (Dreuz)

« Il se trouve que le gouvernement danois vient de publier une étude montrant les effets de l’immigration.

Ce qu’ils révèlent ne surprendra aucune personne de bonne fois, car il suffit de regarder le retard culturel, éducatif, social, humain, et la situation économique lamentable des pays d’origine de ces personnes pour comprendre qu’elles ne pouvaient tout simplement pas remplir leurs valises de ce qui n’existe pas.

Selon un rapport de 2017 de Statistiques Danemark, seulement 53% des hommes immigrés non occidentaux en âge de travailler avaient un emploi.

En 2016, 42 % des immigrants non occidentaux au Danemark bénéficiaient de l’aide sociale (2).

Les dépenses directes du gouvernement danois en matière de services aux immigrants non occidentaux coûtent à chaque contribuable environ 1 000 dollars par an. Cela n’inclut pas les dépenses indirectes, qui peuvent être encore plus élevées (3). Donc les migrants ne contribuent pas, ils coûtent. Ils ne soutiennent pas l’économie, ils la pompent. Ils ne soutiennent pas les populations vieillissantes, ce sont les populations vieillissantes qui les soutiennent à bout de bras.

Environ 80 % de tous les viols sont commis par la population immigrée ou par des descendants de cette population (4).

Les immigrants des pays à majorité musulmane commettent beaucoup plus de crimes que les autres groupes d’immigrants au Danemark : 8 des 9 pays d’origine des pires délinquants sont à majorité musulmane (9 des 10 pires si vous mesurez les taux de criminalité des descendants d’immigrants).

En 2017, le ratio du taux de criminalité des non-Occidentaux par rapport aux Occidentaux au Danemark était de près de 6 pour 1 chez les hommes de 15 à 29 ans (5).

Un sondage mené par le Jyllands-Posten en 2006 a révélé que les jeunes musulmans du Danemark ont tendance à être plus religieux que leurs parents (par exemple, la moitié d’entre eux pensent que la liberté d’expression doit céder le pas aux croyances religieuses), et 35 % s’identifient davantage à leur pays d’origine qu’au Danemark.

Les enfants immigrés et d’immigrés obtiennent des résultats scolaires bien inférieurs à ceux des enfants d’origine danoise (5,3/5,9 contre 7,4/6,7), et ce jusqu’à la troisième génération, selon un rapport de 2018 du ministère danois de l’Éducation (6).


Les Somaliens au Danemark représentent un défi particulier :
- 44% vivent dans une société totalement parallèle,
- 70 à 80% vivent dans des logements publics,
- Environ 50% n’ont jamais eu d’emploi,
- Les hommes somaliens commettent 15 fois plus de crimes violents (7).

En 2020, 10 % des enfants migrants dans les écoles danoises seront somaliens (8 % des élèves au total). En raison des taux de natalité élevés en Somalie, près d’un élève migrant sur sept devrait être somalien d’ici une génération (8).

Et puisque l’on parle des Somaliens, le problème semble identique partout : Le "petit Mogadiscio" de Minneapolis a enregistré une augmentation de 56 % des crimes violents causés par les gangs somaliens (8).

Conclusion

La diversité est-elle vraiment une force ? A force de le répéter en interdisant tout débat, certains, les plus vulnérables au lavage de cerveau de la télévision, ont fini par le croire sans se poser de question.

Je ne crois pas que la question soit bien posée, car il y a diversité et diversité. Les immigrationnistes brouillent les cartes en prenant pour exemple les juifs comme mes parents et grands-parents, venus d’Europe centrale au 20e siècle, et qui ont apporté à la France leurs efforts, leur travail et leur sueur. Mes parents n’ont rien demandé à personne : ils se sont immédiatement mis au travail, ont pris des risques, ont appris la langue – sans accent – et ont progressé dans la société, sans jamais rien revendiquer, ni rien demander, ni réclamer aucune aide, ni aucune accommodation. Toutes les immigrations ne se valent pas, elles ne sont pas comparables entre-elles, et les médias voudraient vous forcer à l’ignorer, et nous obliger à ne pas le dire.

Il faudra sans doute des générations pour que les migrants fassent leurs les valeurs qui ont permis aux Occidentaux de devenir les humanistes qu’ils sont, et intègrent les multiples avancées et progrès occidentaux. Cela ne se produira pas s’ils suivent les préceptes de l’Islam. Pourquoi croyez-vous que les pays musulmans sont tous à la traîne de la civilisation ? Les musulmans ne sont pas plus bêtes ou moins doués que les autres, c’est l’Islam qui les abêtit. Pour commencer, il interdit toute intégration au monde moderne. Il exige de vivre dans les pas d’un homme qui vivait au 8e siècle. Et pour finir, il interdit toute désobéissance, toute pensée individuelle, tout comportement "asocial" qui permet au cerveau humain de s’affranchir de ses chaînes, de développer sa créativité, comme l’Occident l’a prouvé. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

11 Février 2020, 10:30 Message



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

12 Février 2020, 10:49 Message

Kevin s'exprime.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

13 Février 2020, 09:44 Message

Et aussi Mohamed.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

14 Février 2020, 09:58 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

16 Février 2020, 23:34 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

22 Février 2020, 17:46 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

12 Mars 2020, 11:49 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: De "l'intégration"

16 Mars 2020, 09:16 Message


PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête