Afficher le sujet - Les collabos, les Kapos, et les lâches

Les collabos, les Kapos, et les lâches

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

5 Décembre 2022, 13:51 Message

Après avoir été interviewé sur Sud Radio pour faire valoir son point de vue,
Thomas Durand appelle a harceler, faire sauter la chaîne YouTube de Sud Radio car la radio invite aussi des Raoult et des Aberkhane.
La milice de Vichy 2.0 (Philippe Murer)


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

6 Décembre 2022, 12:52 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

12 Décembre 2022, 14:04 Message

Communautarisme soft : le rapport de l’Institut Montaigne qui dérange (Bd Voltaire)

« Or, c’est justement ici que se noue toute la spéciosité du raisonnement de ceux qui, à l’image d’Emmanuel Macron ou d’Hakim El Karoui, font l’apologie d’un communautarisme soft. L’argument est le suivant : si vous voulez éviter le séparatisme et la radicalisation, acceptez de faire des "accommodements raisonnables".

En octobre 2016, quelques mois après l’attentat islamiste de Nice et l’assassinat du père Hamel, Macron, dans Marianne, dénonçait les dangers d’une "laïcité revancharde". Il indiquait alors être "contre l’interdiction du voile à l’université", parce qu’une telle décision aurait pour conséquence de "sortir des citoyens des lieux de la République" et de "les confiner à l'écart". Il fallait donc comprendre qu’en réalité, c’était la République, du fait de son intransigeance, qui pratiquait le séparatisme.

Finalement, de la "France créolisée" de Jean-Luc Mélenchon à la "France plurielle" d’Emmanuel Macron, la solution est simple. La meilleure façon d’intégrer les nouveaux venus, c’est de désintégrer la France. »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

12 Décembre 2022, 14:23 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

14 Décembre 2022, 09:19 Message

Christian Troadec, le maire de Carhaix (29), fait hisser le drapeau marocain sur le fronton de sa mairie (Par Lettre Patriote)

« Le maire de Carhaix, Christian Troadec a fait hisser le drapeau du Maroc sur le fronton de la mairie.

«Il s’agit d’un esprit de fête et de concorde, a-t-il expliqué. C’est du sport et on espère que la fête sera belle. En l’honneur des Marocains de Bretagne et de Carhaix, à quelques heures du match de coupe du monde entre le Maroc et la France, j’ai installé le drapeau du Maroc aux côtés de celui de la Bretagne, de la France et de l’Ukraine. Le foot c’est pas la guerre civile. Vive le beau jeu”, nous indique-t-il.

Au-delà de la bêtise du geste (dont il faudra vérifier la légalité), le lapsus est intéressant : « guerre civile ». Nous croyions pourtant que la France et le Maroc étaient deux nations DISTINCTES. Vraisemblablement pas dans l’esprit embué de Monsieur le Maire. »


***


Pour prolonger le message précédent : Lors d’un colloque universitaire à Tours, deux jeunes filles chantent leur volonté de « niquer la loi » (Bd Voltaire)

« Durant deux jours, les 8 et 9 décembre derniers, les conférenciers se sont ainsi exprimés sur des thématiques aussi neutres que "Inégalités face à la propriété" ou encore "Luttes d’appropriations"… Le point d’orgue de la biennale est intervenu le jeudi soir avec la projection d’un court-métrage tout à fait instructif, Les Splendides, dans le cadre du thème "Se réapproprier l’espace urbain". À l’écran, les trois jeunes filles de l’affiche sont interrogées sur la notion de "meuf de tess" (comprendre : femme des cités). Tour à tour, elles expliquent leur quotidien, fait de débrouille, de dévouement ou de cohésion et amènent finement le spectateur à cette évidente conclusion : la cité leur appartient ou, du moins, elle devrait leur appartenir.

L’idée du clip est de "mettre en lumière les invisibles et faire briller face au ciment d’une barre en voie d’extinction, d’un quartier en voie de gentrification, celles qui tous les jours l’illuminent par leur poésie et leur puissance", explique le synopsis du film, inscrit dans la brochure du colloque. Illumination, poésie en veux-tu en voilà ! Comment ne pas être séduit par le rap interprété par deux jeunes filles blanches lors du court-métrage, qui font part de leur volonté de "niquer la loi" et affirment qu’elles comptent "tout faire péter dans la fourmilière, toi le premier monsieur le commissaire". La conclusion de la vidéo, majestueuse, propose une litanie évoquant ces femmes préposées à "illuminer [les cités] par leur poésie et leur puissance" : "Les marginales, les désœuvrées, […] les colorées, les exclues, les invisibles […] les taches, les connasses, les pétasses […] les malpolies, les vénères, les grossières, les déter, les non blanches, les personnes trans […] les non binaires, les précaires […] les asexuées […] celles qui portent le voile, celles qui portent la force, les mutantes, […] celles qui sont belles avec leurs cheveux foncés, avec leurs cheveux bouclés, avec leur peau foncée, avec leur barbe, avec leur crâne rasé." Cette belle envolée méritait une conclusion à la hauteur : "Sans nous les autres, sans nous les fortes, le féminisme ne marche pas, le féminisme n’existe pas. C’est pas nous la marge, c’est nous la rage, les enragées." Apothéose pour conclure la séquence : "Nous sommes les descendantes des colonisés que vous n’avez pas tués." Sympa.

Drapées dans leurs drapeaux algériens et marocains, les trois « splendides » laissent là le spectateur abasourdi par tous ces qualificatifs, après lui avoir largement fait comprendre qu’il n’était chez lui que par sursis.

Le tout est dûment sponsorisé par tout ce que l'Université française compte de plus savant et subventionné, le Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales (CERAPS), le CNRS, les universités de Tours, le regroupement Sociétés, acteurs, gouvernements en Europe (SAGE), on en passe... »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

15 Décembre 2022, 10:47 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

18 Décembre 2022, 09:41 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

21 Décembre 2022, 09:57 Message

Les Algériens continuent de bénéficier de conditions spéciales d’immigration en France ultra-favorables


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

22 Décembre 2022, 09:29 Message

À Flers, dans l’Orne, le minaret de la mosquée turque inauguré en grande pompe, en présence de l’ambassadeur de Turquie, du maire de la commune, ainsi que d’une sénatrice centriste (par Lettre Patriote)

« Construite entre 2003 et 2005, la mosquée de l’amicale Franco-Turque de Flers, est désormais totalement achevée avec son minaret construit en 2022.

Depuis sa mise en service en 2005, la mosquée de l’amicale Franco-Turque de Flers, dans le département de l’Orne était ouverte à la prière mais n’était pas totalement achevée.

Il lui manquait un minaret, cette tour qui sert d’appel vocal à la prière lancé par le muezzin, dont c’est la fonction.

A Flers, lors de sa construction entre 2003 et 2005, la municipalité n’avait pas accordé cette construction.

Position qui a changé près de 20 ans plus tard une fois assuré que ce minaret serait purement décoratif, qu’il complèterait uniquement l’esthétisme de l’édifice religieux.

Ce samedi 17 décembre 2022, fut le jour donné pour inaugurer ce minaret en présence de nombreux invités issus des communautés turques de la région.

Le plus grand invité de la journée a été Refik Ali Onaner, l’ambassadeur de Turquie en France, qui est venu de Paris spécialement pour cette inauguration.

Les élus locaux ont répondu présent, Yves Goasdoué, maire de Flers, Nathalie Goulet, sénatrice de l’Orne, les conseillers départementaux des cantons de Flers.

Tous se sont retrouvés en ce jour de fête pour soutenir les membres de la communauté turque de la Ville comme ils l’ont fait quelques semaines plus tôt après les tags injurieux écris sur les murs de la mosquée. »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

22 Décembre 2022, 16:30 Message

Interdiction pour la police municipale d’intervenir auprès des points de deal de Besançon !


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

29 Décembre 2022, 09:55 Message

Drôme : des affichettes « Entrez et squattez » apposées sur des résidences secondaires (Bd Voltaire)

« Les habitants du village d’Aouste-sur-Sye, dans la Drôme, à proximité de Crest, ont découvert, le matin du 25 décembre, de nombreuses affichettes apposées sur des maisons fermées du village "avec une incitation à les squatter", relate Le Dauphiné.

"Propriété enfin habitée, squatteuses en liberté", "promo, propriété secondaire, entrez et squattez » ou bien « résidence secondaire sous-occupée, veuillez entrer", pouvait-on lire sur ces affiches imprimées et collées sur des maisons aux volets fermés. »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

3 Janvier 2023, 19:38 Message


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

8 Janvier 2023, 13:42 Message

...et les menteurs aussi invétérés qu'indignes.

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

11 Janvier 2023, 09:23 Message

Allonnes : la mairie prête à brader un bâtiment communal pour en faire une mosquée ? (Bd Voltaire

« À peine plus d’un an après sa fermeture, la mosquée d’Allonnes (Sarthe), fermée en octobre 2021 pour une durée de six mois au motif d’une « pratique radicale de l’islam », rouvre ses portes courant janvier. Implanté depuis 2010 dans cette commune de 11.000 habitants, le lieu de culte a beaucoup fait parler de lui, ces dernières années, tant pour la pratique religieuse radicale qui s’y se tenait que pour le traitement de faveur dont il bénéficiait grâce aux largesses de la mairie.

(...)

Contacté par BV, Gaëtan Cordelet, élu d’opposition (sans étiquette) de la ville d’Allonnes, s’emporte : « Le prix pose un sérieux problème : ce bien serait sous-estimé par les domaines alors qu’il est immense, il date de 2010 et est en parfait état ! On brade un local municipal. » L’élu ne décolère pas : "Ils n’ont pas payé de loyer pendant dix ans et c’est la ville qui a payé toutes leurs charges d’eau, d’électricité. Cela revenait à 8.700 euros par an." Et d’ajouter : "Cela m’est égal que le culte soit catholique, musulman. Simplement, il n’y a aucune raison que cette association profite d’un bâtiment pour un tiers de ce qu’il a coûté." Car selon l'élu d'opposition, c'est à vil prix que l'édifice serait vendu. Pour Gaëtan Cordelet, l’objectif est clair : "Il y a une volonté clientéliste et électoraliste de la part de Monsieur le maire. » De son côté, la mairie n’a pas donné suite à nos sollicitations."

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30273

Re: Les collabos, les Kapos, et les lâches

12 Janvier 2023, 09:52 Message

Image


Heureusement que "l'Etat de droit" est vaillamment défendu par nos "responsables"...

PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête